AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : France loisirs (01/01/1978)

Note moyenne : 4.55/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Angélique de Sancé de Monteloup est aussi belle que vive. Enfant, elle conduit avec autorité les petits paysans avec qui elle s'amuse, d'où le sobriquet "Marquise des Anges".

Son père la marie très jeune, par procuration, à un grand seigneur toulousain, très riche. Elle est au désespoir lorsqu'elle voit que cet époux est disgracieux et boiteux.

Avec le temps, cependant, Angélique va découvrir que son mari est un savant qui possède une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Ciksy
  07 février 2014
C'est avec ce livre ( bien vite lu en saga) que j'ai accroché à la lecture à 13 ans. Tout lu en 1 an, tome après tome.
Le romantisme, l'aventure, le caractère de l'héroine, les fastes de la Cour, la découverte d'un nouveau monde...
J'ai frémi avec Angélique et ses déboires, amours ou victoires et c'est toujours avec plaisir que je m'y replonge pour un tome ou deux...
Ah, et au diable Michèle Mercier !
J'attends toujours une adaptation fidèle, complète et grandiose.. Une série ?
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   24 janvier 2019
– Je savais que vous viendriez, ma soeur, dit-il. Je vous attendais. Je voulais vous avertir que votre mari est mort en chrétien. Il était prêt et sans révolte. Il regrettait la vie, mais ne craignait pas la mort. À plusieurs reprises, il m'a dit qu'il se réjouissait de se présenter en face du Maître de toutes choses. Je crois qu'il puisait une grande consolation dans la certitude qu'il avait d'apprendre enfin...

La voix de l'abbé marqua une hésitation et un certain étonnement.

– D'apprendre enfin si la terre tourne ou ne tourne pas.

– Oh ! s'exclama Angélique que la colère ranima subitement.

Comme c'est bien lui !

Les hommes sont tous les mêmes. Cela lui était bien égal de me laisser sur cette même terre qui tourne, ou ne tourne pas, dans la misère et le désespoir !

– Non, ma soeur ! À plusieurs reprises il m'a répété : « Vous lui direz que je l'aime. Elle a comblé ma vie. Hélas ! je n'aurai été qu'une étape de la sienne, mais j'ai confiance qu'elle saura tracer son chemin. »

« Il a dit également qu'il voulait qu'on donnât le nom de Cantor à l'enfant qui va naître, si c'est un garçon, et de Clémence si c'est une fille.»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   24 janvier 2019
– Vous l'avez vu ?

– Oui cela ?

– Mon mari ?

– Oh ! non, il n'en est pas question : il est au secret le plus absolu.

Le gouverneur de la Bastille répond sur sa tête qu'il ne doit communiquer avec personne, ni écrire.

– Est-il bien traité ?

– Pour l'instant, oui. Il a même un lit et deux chaises, et il mange le repas même du gouverneur. Je me suis laissé dire aussi qu'il chantait souvent, qu'il couvrait les murs de sa cellule de formules mathématiques à l'aide du moindre caillou de plâtre, et aussi qu'il avait entrepris d'apprivoiser deux énormes araignées.

– Oh ! Joffrey, murmura Angélique avec un sourire. Mais ses yeux se remplissaient de larmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   24 janvier 2019
Son regard s'attachait inconsciemment au visage de Joffrey de Peyrac. La pénombre qui envahissait la pièce par ce crépuscule hâtif d'hiver atténuait les traits défigurés du gentilhomme, et seuls s'imposaient les yeux noirs pleins d'une lumière passionnée, l'éclat des dents sur le sourire dont il accompagnait avec désinvolture ses paroles les plus graves. Le trouble entrait dans le cœur d'Angélique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   24 janvier 2019
Je remercie le Ciel de vous retrouver telle que vous promettiez de devenir lorsqu'on vous appelait dans le pays la petite fée des Marais. En effet, j'ai promis à M. le comte de Peyrac une femme belle et intelligente.

– Vous vous engagiez beaucoup. J'aurais pu devenir laide et idiote, et voilà qui aurait nui à votre métier d'entremetteur !
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   24 janvier 2019
-Dites-moi encore... Dites-moi ce que je peux faire pour mon mari?

-Tout ce que vous pouvez faire pour lui...

Il hésita, puis parla précipitamment :

-Allez trouver le bourreau et donnez-lui trente écus pour qu'il l'étrangle... avant le feu. Comme cela, il ne souffrira pas.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Anne Golon (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne Golon
Anne Golon - La victoire d'Angélique (1985)
autres livres classés : historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Angélique.........mais vos yeux ?!

L’histoire d’Angélique et de son mari se passe sous le règne de

Louis XIII
Louis XIII et Louis XIV
Louis XIV
Louis XVI

15 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : Anne GolonCréer un quiz sur ce livre