AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782905373168
122 pages
Éditeur : Ubacs (30/11/-1)
4.17/5   3 notes
Résumé :
Ecrivain secret, ami de Mallarmé, de Villiers de l'Isle-Adam, de Jarry comme d'Appollinaire, Rémy de Gourmont (1858-1915) fut une figure centrale de la vie littéraire au début de ce siècle.

Théoricien du symbolisme : Le Livre des Masques (1896), essayiste de première force : La Culture des Idées (1900), romancier paÏen : Une Nuit au Luxembourg (1906) il se révéla, avec Couleurs, un admirable conteur.

Voici, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
JulienDjeuks
  01 octobre 2021
A propos de Couleurs : Des contes écrits d'une manière simple, dans un style finalement très proche d'un Maupassant, style plus réaliste que dans ses premières oeuvres qui outraient les procédés symbolistes jusqu'au décadentisme (comme dans le roman Sixtine), avec un recours fréquent à la description objective, à une petite ironie implicite tout en gardant une certaine compassion pour ses personnages. Mais la thématique des couleurs offre à Gourmont l'occasion de petits exercices de style symbolistes. Comme annoncé dans sa préface, chaque conte est une promenade, une nuance dominante, un rythme… L'amour qui fait l'unité du recueil est traité ici avec une grande légèreté sans jamais tomber dans la naïveté ; l'amour est également plutôt positif, chose plutôt rare.
La préface constitue une vraie consigne d'atelier d'écriture, voire même un art poétique qui demeure typiquement symboliste : pour qu'une oeuvre littéraire soit solide et cohérente, il est important que l'écriture réponde à une émotion de départ, un mouvement créateur qui persiste et détermine les contraintes et exigences d'écriture. La promenade, par la marche, imprime un rythme, le défilement du paysage, des petites choses de la vie, imprime des couleurs, des sensations, qui donnent toute sa matérialité poétique à l'écriture. C'est une technique qui met au second plan l'idée de base et le travail technique, à l'opposé de la technique académique de pastiche et réécritures d'Antoine Albalat (dans L'Art d'écrire ou le Travail du style ; débat qu'ils ont eu par oeuvres interposées). Gourmont, en symboliste, cherche à relier directement les sensations à la plume, ce qui annonce davantage les techniques surréalistes d'écriture automatique et les écritures sous contraintes oulipiennes.
Lien : https://leluronum.art.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fanfanouche24
  26 juin 2013
Un souvenir très ancien et très fort de ce recueil de nouvelles de Rémy de Gourmont, intitulé "Couleurs", où l'auteur écrit de courtes histoires en symbiose, et symbolique d'une couleur...représentative d'un sentiment ou d'une émotion humaine...
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
JulienDjeuksJulienDjeuks   01 octobre 2021
Technique d'écriture symboliste par le rythme, p. 6 :
La beauté [de la prose littéraire] ne peut être faite que de mots et de rythme, le rythme étant primordial. [...] Le rythme trouvé, tout est trouvé, car l'idée s'incorpore à son mouvement, et le peloton de fil ou de soie se forme sans que la conscience d'un travail soit quasi intervenue.
Le conte, il me semble, réclame une condition particulière : il faut, pour l'écrire, l'illusion, au moins brève, d'être heureux : une après-midi gaie convient et ceci l'apparente plus étroitement au poème que ne saurait faire une théorie raisonnée. Être heureux, c'est-à-dire avoir joui d'une fleur, de celles que l'on voudra, ou de l'éclat de tels yeux : alors on considère avec intérêt les jeux des autres êtres. En effet, étant heureux ou presque, on ne peut plus rester chez soi, où on ne vit bien que par le désir. Un conte, c'est une promenade.
Presque tous ceux qu'on va lire furent écrits d'une haleine, sauf les retouches et les agrandissements de morceaux trop grêles, les coupures. Aussi il vient certaines fois, un moment où la respiration manque. On remet au lendemain, et c'est dommage, parce que les songes troublent les journées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JulienDjeuksJulienDjeuks   01 octobre 2021
Tableau surréaliste ? p. 72 :
On voyait, couchée le long de la rivière, comme une paresseuse, la petite ville ; un de ses bras à demi nus montait vers la gare ; l'autre allait se perdre dans la forêt ; sa tête formait l'église ; son corps, la cité ; et ses jambes, les faubourgs. Tout cela sommeillait et même la gare, entre deux cris.
Commenter  J’apprécie          20
JulienDjeuksJulienDjeuks   01 octobre 2021
p. 20 :
Cette bonne fortune l'enchantait. Il en avait peu d'aussi agréables dans sa carrière de chasseur équivoque. « Mais que les femmes sont difficiles à émouvoir ! les transports de cette amoureuse ont été bien faibles. Elle semblait plus honteuse que tendre, ou plus décidée qu'abandonnée, je ne sais.
Lui cependant avait été très heureux, et de quelle douce paix il jouissait ! Quel charme dans ce corps jeune, dans ces contours qui ont leur forme première, dans ses organes naïfs ! « Elle est lisse comme un tronc de hêtre et sa chair a cédé avec tant d'orgueil, mais tant de simplicité aussi ! Comme c'est simple, l'amour ! »
Il regarda la jeune fille, cherchant des mots à lui dire, mais il n'avait pas l'habitude de la parole, ni surtout de la parole tendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Rémy de Gourmont (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rémy de Gourmont
L’émission « Surpris par la nuit », par Mathieu Bénézet, diffusée le 9 mai 2008 sur France Culture. Invités : Pierre Viar et Emmanuel Rubio.
autres livres classés : monde paysanVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XIX° siècle)

La Chartreuse de Parme

Stendhal
Alfred de Vigny
Honoré de Balzac

21 questions
556 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , classique 19ème siècle , 19ème siècleCréer un quiz sur ce livre