AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Claire Breton (Traducteur)
EAN : 9782757887813
336 pages
Éditeur : Points (11/03/2021)
3.13/5   15 notes
Résumé :
Claire DeWitt, la meilleure détective privée du monde, se réveille dans une ambulance à Oakland en Californie : quelqu’un vient d’essayer de l’assassiner. Mais elle n’est pas morte. Pas encore.

Se méfiant de la police, Claire suit les indices à travers la scintillante Las Vegas et ses faubourgs désertiques afin de découvrir qui veut sa peau. Pour survivre, Claire va devoir naviguer dans le présent mais aussi revisiter son passé compliqué ; entre riva... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
JIEMDE
  01 mai 2020
Depuis l'excellent La ville des morts, j'attendais avec impatience de retrouver Claire DeWitt, autoproclamée meilleure détective du monde, et appelée par Sara Gran à devenir son héroïne récurrente dont elle dévoilerait peu à peu l'histoire passée. Mauvaise pioche malheureusement avec du sang sur l'asphalte – traduit par Claire Breton – à ranger dans la catégorie des polars dont on peut se passer.
3 époques, 3 histoires, 3 mystères non résolus… Ça part pourtant très fort dès le premier chapitre avec une tentative d'assassinat sur Claire en pleine rue dans les faubourgs de San Francisco et une fuite à un rythme d'enfer. Mais la suite s'essouffle très vite dans une intrigue inutilement complexifiée et souvent incohérente. Quant aux trois histoires, leur complémentarité est tellement tirée par les cheveux qu'une seule conclusion s'impose à la fin : tout ça pour ça !
Pire, le fil conducteur sensé éclairer le passé De Claire (Jacques Silette son mentor français, Tracy et Kelly les amies adolescentes au destin tragique, sans oublier sa relation avec Constance Darling) m'a semblé une redite de la ville des morts, avec parfois l'impression de déjà lu. Claire DeWitt reste heureusement attachante et atypique, mais pas suffisamment pour que je la suive n'importe où…
J'arrête là, sinon je risque de vous parler de la couverture…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2311
mariech
  29 février 2020
Claire Dewitt est une toute jeune détective , elle a découvert sa passion pour les enquêtes en lisant une revue Les enquêtes de Cynthia Silverton , maintenant elle cherche à obtenir sa licence de détectives et le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas gagné de faire le nombre d'heures demandé .
Claire s'obstine malgré les embûches semés sur sa route , elle vient d'échapper à une tentative de meurtre au début de l'aventure , elle va résoudre des affaires classées avec son style bien à elle .
Mon avis : un début de lecture laborieux , j'ai arrêté ma lecture pendant quelques jours et puis comme ça arrive de temps en temps , quelque chose d'assez inexplicable, je suis rentrée dans cette lecture , un petit côté d'Alice détective peut - être ou simplement les états d'âme de notre jeune enquêtrice qui m'ont séduit ?
J'ai même recommencé au début c'est tout dire .
En lisant les autres avis , oui je suis d'accord ça parait un peu brouillon , un peu désuet malgré tout j'ai apprécié cette lecture .
J'ai été charmée par l'ambiance particulière de ce roman .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Bazart
  29 juin 2020
Victime d'un accident de la route, Claire DeWitt devient amnésique. Mais retrouver la mémoire et savoir qui en a voulu à sa vie n'est pas si difficile que cela pour celle qui s'est autoproclamée meilleure détective du monde!!
Quelques années après La ville des morts et La ville des brumes , l'iconoclaste romancière américaine Sara Gran nous entraine une nouvelle fois dans les méandres de sa détective aussi badass qu' atypique, Claire DeWitt aux méthodes et au mode de vie si peu orthodoxes.
Particulièrement sybilline voire opaque, l'intrigue nous plonge dans trois histoires différentes qui s'entremêlent intelligemment,. dans une intrigue à tiroirs entre 1986, 1994 et , 1999 : trois époques, trois périodes et le parcours de Claire DeWitt qui poursuit une enquête très personnelle .
Comme dans les deux premiers volets, pas d'intrigue classique ni de résolution évidente au programme mais en revanche, une atmosphère singulière mettant à l'honneur une héroïne hors du commun à la personnalité assez complexe et une entorse globale à la rationnalité.
"Du sang sur l'asphalte "- joliment traduit par Claire Breton- nous fait suivre Claire DeWitt dans ses pérégrinations, on se laisse emporter dans ses digressions .
Si le lecteur est parfois un peu perdu par un parcours qui semble assez cahotique, on se dit que ce voyage à travers les époques et les méandres de ce personnage clairement attachant n'aura pas été vain!
Un hommage plein de fureur à l'âge d'or des détectives privés, qui se paie le luxe d''être tout autant classique que d'une belle modernité.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          193
Laehb80
  26 mars 2020
Claire DeWitt est victime d'une tentative de meurtre, et en tant que détective privée ( la meilleure du monde, rien que ça ), elle est bien placée pour enquêter et coincer le coupable. Les indices la  conduisent à Las Vegas et pour démêler cette nouvelle énigme, elle revient sur des vieilles affaires des années 80 et 90.
Il ne faut pas perdre le fil car ces bonds dans le temps peuvent parfois être déstabilisants mais j'adore ce style de récits enchâssés de flash back et de digressions. Moins la chronologie est linéaire, plus on se perd et plus je me régale à ramasser des bribes d'indices et d'explications.
Commenter  J’apprécie          80
LudivineBon
  03 mars 2020
Sara Gran s'était particulièrement illustrée avec La Ville des morts qui avait obtenu le Prix du meilleur Polar, mais aussi La Ville des brumes. C'est avec grand plaisir que je retrouve son enquêtrice Claire DeWitt, une détective privée tellement intuitive !
Le roman s'ouvre sur un accident de voiture et Claire reprend doucement conscience en se demandant qui peut bien vouloir la tuer "aujourd'hui"...
Ce roman ambitieux et complexe est à la hauteur de mes espérances ! Enigmatique à souhait, il propose trois histoires qui s'entremêlent intelligemment, mais qui nécessitent une lecture rigoureuse sous peine de s'y perdre. le passé apporte des éclairages sur le présent dans ce roman à tiroirs. 1986, 1994, 1999 : trois époques, trois périodes et le parcours de Claire DeWitt qui poursuit une enquête très personnelle cette fois... On apprend à mieux connaître Claire et on s'attache encore plus à elle au fil des romans, celui-ci étant le point d'orgue. Je trouve d'ailleurs que le visuel rend bien compte de la fragmentation de l'histoire...
Comme à l'accoutumée, le style de Sara Gran est impeccable, mais acéré tout en offrant des respirations. C'est un roman vraiment à part, extrêmement fort et bien écrit, un pari tout à fait réussi...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JIEMDEJIEMDE   30 avril 2020
Je suis allée aux urgences. La salle d'attente était la cour des miracles habituelle, trente ou quarante personnes passées de la souffrance effrayée à la souffrance excédée puis à la souffrance résignée.
Commenter  J’apprécie          100
BazartBazart   26 juin 2020
"J'ai balancé son mobile par la fenêtre et dans le rétro je l'ai vu riper et se disloquer sur le bitume jusqu'à ce qu'il n'en reste plus rien.Comme ça arriverait un jour à chacun d'entre nous . Mais pas aujourd'hui"
Commenter  J’apprécie          80
JIEMDEJIEMDE   01 mai 2020
Il y a des choses qui lient les gens à jamais. La haine. L'amour. Certaines variétés de baise. Les mystères. Et la violence.
Commenter  J’apprécie          80
mariechmariech   29 février 2020
La vie est toujours plus douce quand les dés sont encore en l’air .
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Sara Gran (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sara Gran
Trailer for Sara Gran's City of the Dead
autres livres classés : détectiveVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2174 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre