AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700229207
Éditeur : Rageot Editeur (16/06/2004)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 101 notes)
Résumé :
Lorsque le rideau se lève sur l’actrice étendue à terre, un poignard dans le dos, le public croit que le meurtre fait partie de la mise en scène. Mais Matilda a bel et bien été assassinée… L’inspecteur Germain et sa jeune stagiaire Logicielle se lancent dans une enquête fertile en coups de théâtre. Ils ont pour décor le Théâtre du crime et pour suspects les différents protagonistes de la pièce, de l’auteur aux machinistes…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Jeanfrancoislemoine
  18 mai 2018
Qualifier ce livre de génial serait sans doute un peu excessif,mais j'avoue avoir eu beaucoup de plaisir à le faire étudier à mes élèves avant de leur proposer une très belle rencontre avec l'auteur,Christian Grenier,très intéressant et très pédagogue au demeurant.
Ce livre,c'est un polar écrit sous la forme d'une pièce de théâtre.
Au moment où le rideau se lève, le public découvre avec stupéfaction que la jeune fille qui gît dans une mare de sang,un couteau planté dans le dos, est bel et bien morte ,assassinée. .Qui a tué Matilda?
Dès lors,l'inspecteur Germain et sa jeune stagiaire Logicielle enquêtent. ..Et comme le titre l'indique,les coups de théâtre vont se succéder.
Alors,faire lire ce livre aux élèves m'a paru très intéressant .Le théâtre est souvent un genre que j'adore mais plutôt rébarbatif,parfois hermétique ,j'ose le dire,pour des enfants qui éprouvent quelques difficultés en lecture.Ici,tout semble plus "abordable".
L'intrigue est à portée des jeunes et on peut parfaitement justifier le découpage en Actes et en Scènes, parler des répliques, étudier les didascalies en les mimant,apprendre et interpréter de courts extraits,travailler en équipes,partager,imaginer des costumes,des postures,trouver le ou la coupable,bref,une mine d'or.
, Pour les besoins de l'enquête, un plan du théâtre est proposé dans l'ouvrage.Et nous voici à étudier tout un vocabulaire spécifique.
C'est pour moi une riche idée, de grand intérêt pour les enfants.Aborder le genre théâtral sous cet angle permet aux jeunes lecteurs de se constituer un socle assez solide pour aborder des oeuvres plus ardues.
J'ai beaucoup aimé voir les enfants vivre le texte en se l'appropriant.Une riche idée pour une enquête policière passionnante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
Caroetseslivres
  07 octobre 2014
Pour sa première enquête, Laure-Gisèle alias Logicielle, fait face à un crime commis de façon originale,un meurtre commis en direct pendant la première d'une scène de théâtre. Beaucoup de témoins, mais personne n'a rien vu,personne n'a rien entendu. Logicielle et l'inspecteur Germain vont devoir user de tous leurs talents pour démasquer le meurtrier.
Il m'a fallu 17 ans pour renouer avec les enquêtes de Logicielle et se fut un plaisir; L'intrigue est bien menée,les personnages paraissent tous suspects. Un bon polar jeunesse.
Commenter  J’apprécie          131
Neneve
  06 juillet 2018
Tout petit livre, qui se laisse lire tout seul ! Germain Germain-Germain (oui, oui, c'est bien son nom) a sous son aile une nouvelle stagiaire, Laure-Gisèle, surnommée Logicielle. Un soir, ils rentrent tôt chez eux, puisqu'on diffuse à la télé une pièce de théâtre. Mais voilà, lorsque le rideau s'ouvre, l'actrice principale est mort, poignard dans le dos... L'enquête s'ouvre donc... Écrit sous la forme d'une pièce de théâtre, question de coller avec l'histoire, cette oeuvre est vraiment sympathique à lire. Des personnages hauts en couleur, et l'esprit fin de Germain et Logicielle les guidera adéquatement dans cette enquête. Secrets de famille, amours cachées, auteur en quête DU sujet qui le mettra sous les feux des projecteurs, égos surdimensionnés... Tout ça donne un ouvrage vraiment plaisant de lire... Une belle façon d'initier les jeunes au théâtre !
Commenter  J’apprécie          92
JulyF
  05 janvier 2013
Coups de théâtre est le premier récit des aventures de Logicielle. le vieux commissaire Germain Germain passe la main et en cinq actes, signe la dernière enquête de sa carrière.
Seule pièce de théâtre que j'aie lue de Christian Grenier, c'est agréable à lire et on ne s'ennuie pas.
Commenter  J’apprécie          110
yuukikoala
  29 avril 2014
Voilà depuis quelques temps que je souhaitais découvrir ce livre, ou plutôt cette série, et profitant du fait que l'auteur était au salon du livre, j'ai fait une pierre deux coups et j'ai eut le premier tome avec un autographe. Et comme je ne pouvais pas attendre je l'ai lu avec joie. Ce premier tome est tout particulier : Mettant en scène un meurtre dans un théâtre, tout le livre est une pièce... C'était plutôt amusant et j'ai beaucoup aimé. En plus, de fait ça se lit super vite, mais ça se lit comme un livre normal, et du coup ça m'a donné envie de voir des pièces de théâtre policiers. On sens que ce livre date, car on nous parle de disquette, et cela m'a fait sourire. Les personnages principaux sont assez amusants, notamment par leur nom (Germain Germain-Germain quoi....), et de fait je me suis tout de suite attachée à eux, ils semblent déjà avoir une très forte relation et cela m'a fait sourire. Au niveau de l'enquête, j'ai fait tout un tas d'hypothèses, et parmi celles que je faisais, il semblerait que j'ai eut raison, même si je me demandais comment la personne aurait pu faire. Je trouve finalement la vérité assez glauque, assez amer et en un sens ça me plait. de plus, même si je sais que malgré toutes mes lectures de policiers je ne suis pas si douée pour deviner le coupable, je dois dire que là c'était bien ficelé, et pour cause...Le meurtrier avait tout prévu ! Bref, j'aime beaucoup. Ca se lit super vite et la relation avec l'informatique m'a fait beaucoup sourire (d'ailleurs c'était pour cette raison que je voulais cette série en fait) et je trouvais ça très malin. de plus, il y a un pompier qui s'appelle Montag (comme dans Fahrenheit 451) et ça m'a rappelé l'unique livre que j'ai lu de cet auteur avant ça : Virus L.I.V 3 qui fait aussi référence à ce livre. de fait, ce clin d'oeil m'a fait super sourire. Un très bon livre qui donne envie de lire la suite de la série !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   10 novembre 2016
GERMAIN : "Mademoiselle Laure-Gisèle", c'était bien sophistiqué ! Et vous, arrêtez de me servir des "monsieur l'inspecteur Germain" : appelez-moi donc Germain, tout simplement.
LOGICIELLE : Germain ? Ah non, si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je préférerais vous appeler par votre prénom.
GERMAIN : Mais c'est aussi mon prénom.
LOGICIELLE, incrédule : Attendez... Alors vous vous appelez... Germain Germain ?
GERMAIN : Mieux : voyez-vous [...] comme la seconde épouse de mon père s'appelait évidemment Germain, je porte officiellement ce nom accolé au mien. Si bien que je m'appelle Germain Germain-Germain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
RosenDeroRosenDero   10 novembre 2016
AUTEUR : Écoutez, inspecteur, un écrivain est un pirate : il s'inspire de tout, notamment de l'actualité. Vous ne pouvez pas m'accuser d'avoir utilisé ce drame pour...
GERMAIN : Ces drames, monsieur Brusses, surviennent toujours fort à propos pour alimenter votre imagination défaillante ! Je comprends à présent pourquoi Julien vous à courtoisement traité de... comment a-t-il dit ? "plumitif charognard" ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CielvariableCielvariable   25 janvier 2019
GERMAIN — Le coupable pourrait aussi se trouver parmi les spectateurs ? Ce qui vous rendrait complice, monsieur le directeur, puisque vous avez fait évacuer la salle.

DIRECTEUR, avec une mine renfrognée et déconfite — Oh, elle s’est évacuée toute seule, inspecteur ! Je n’ai pas eu le temps de m’y opposer. Heureusement que je n’ai pas eu à rembourser le public, sinon je pouvais mettre définitivement la clé sous la porte !

AUTEUR, désignant les fauteuils d’orchestre — Ce soir, on n’entrait dans la salle que sur invitation quelques officiels et pas mal de gens du monde de l’audiovisuel, notamment ceux de la première chaîne qui ont sponsorisé le spectacle.

DIRECTEUR — Eh oui, nous comptions beaucoup sur cette retransmission pour attirer le public dans les semaines à venir !

AUTEUR — Mais nous possédons la liste des six cents personnes à qui a été adressé un carton d’invitation. Si vous pensez que le coupable…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   25 janvier 2019
Dans le séjour de l’inspecteur Germain canapé, fauteuils, téléviseur ; un coin repas.

Scène I

Germain et Laure-Gisèle achèvent de dîner. Ils s’apprêtent à trinquer.

GERMAIN — Je bois à votre avenir dans la police, mademoiselle Laure-Gisèle !

LAURE-GISÈLE — Et moi, au succès de votre future enquête, inspecteur Germain !

GERMAIN, sombre — Soit. À mon succès. J’en ai bien besoin.

LAURE-GISÈLE — Pourquoi donc ?

GERMAIN, plus enjoué — C’est vrai, vous n’êtes pas au courant : je suis sur la touche, mademoiselle Laure-Gisèle. En sursis. Au bord du licenciement. (Il boit.)

LAURE-GISÈLE — Vous ?

GERMAIN — Mais oui ! Si vous êtes aujourd’hui ma stagiaire, c’est au bénéfice de mon ancienneté, et parce que je ne suis pas trop mauvais pédagogue. Mais en tant qu’inspecteur, je ne fais plus l’affaire. À la moindre faute, je saute !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ClioInoClioIno   21 février 2018
Germain, songeur, s'adressant autant à sa stagiaire qu'à lui-même : Le public joue lui aussi un rôle : il joue le rôle du public. Dans la salle, les spectateurs aussi sont en costume ; ils tiennent leur place et savent leur rôle : se taire, écouter, rire, applaudir ... Acteurs et spectateurs ne peuvent exister les uns sans les autres. Ils réagissent en fonction les uns des autres. En fait, ils sont complices.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Christian Grenier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Grenier
Extrait de "Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres" de Christian Grenier lu par Audrey d'Husltère. Editions Audiolib.
Livre audio disponible en téléchargement et en librairie.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/virus-liv-3-ou-la-mort-des-livres-9782367627441
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz autour du livre "virus L.I.V 3 ou la mort des livres"

Pourquoi Allis est-elle différente des autres Voyelles ?

car ses parents sont des zappeurs
car elle utilise des écrans pour pouvoir communiquer
car elle arrive à communiquer avec Soon, le chef des zappeurs

11 questions
331 lecteurs ont répondu
Thème : Virus L.I.V.3 ou la mort des livres de Christian GrenierCréer un quiz sur ce livre