AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782377359615
380 pages
Archipoche (24/02/2022)
4/5   2 notes
Résumé :
L'historien Pierre Grosser aborde les origines de la Seconde Guerre mondiale à la lumière de l'historiographie et des plus récentes recherches sur ce problème, dans cet ouvrage synthétique et sans équivalent.
Fut-elle le produit de l'appeasement britannique, de l'isolationnisme américain et de la décadence française, incapables de faire face aux prétentions allemande, japonaise et italienne ? La conséquence de l'expansionnisme des pays de l'Axe, du repli écon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Frederic524
  14 mars 2022
Pierre Grosser est enseignant à Science Po Paris, professeur agrégé ainsi que docteur en histoire. Il est notamment spécialiste des relations internationales. Voilà pour les présentations. Publié par André Versaille dans la collection Archidoc ce livre intitulé "Pourquoi la Seconde guerre mondiale" est un texte écrit à l'origine en 1999. Il présente "les débats, les incertitudes et les interrogations de la recherche historique sans prétendre à l'exhaustivité, ni caractère définitif". C'est un sujet vaste et complexe mais l'auteur fait ici oeuvre d'une profonde pédagogie en rendant accessible des thématiques riches et variées. La marche à la guerre fait curieusement écho aux bruits de botte à l'Est, notamment avec la Russie qui tente d'annexer l'Ukraine ces dernières semaines pour recréer un empire.. Ce retour en boomerang d'une histoire que l'on pensait enfouie rend d'autant plus intéressante et explicite l'analyse de cette marche à l'abîme du traité de Versailles à l'annexion de la Pologne en septembre 1939, coup d'envoi de la guerre la plus meurtrière de tous les temps. L'analyse de Pierre Grosser ne manque ni d'intérêt, ni de finesse, ni d'acuité. Plus que le texte en lui-même, c'est très certainement la Postface qui suscite le plus d'intérêt car elle fait le point sur une vingtaine d'années de recherche historiographique. Les débats les plus récents, les pierres d'achoppement . Adoptant une approche multiscalaire cette synthèse plaira aux néophytes et aux lecteurs plus avisés. L'enchevêtrement des enjeux stratégiques sont le fruit de questionnements à l'échelle locale mais aussi mondiale. Une approche globale fortement intéressante surtout dans le contexte actuel.
Je remercie chaleureusement les éditions André Versaille et sa collection Archidoc ainsi que Babelio pour cette lecture et cet envoi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
mfrance
  22 mars 2022
Ouvrage touffu, tentant de décrypter de façon très précise et exhaustive toutes les raisons ayant amené l'Europe de la première à la seconde guerre mondiale, le tout étayé par une très copieuse bibliographie, distillée au fur et à mesure de la lecture, grâce aux notes auxquelles nous renvoie l'auteur.
L'historien Pierre Grosser fait le tour, en détaillant chaque cause, des diverses raisons ayant favorisé le cataclysme de 1939 :
- analyse du traité de Versailles
- impact de la révolution russe de 1917 sur la marche du monde,
- démembrement de l'Autriche-Hongrie à l'issue de la première guerre mondiale, ayant généré la prolifération de petits pays multi ethniques qui devinrent, d'une part des pions dans les mains des grandes puissances
- et d'autre part instaurèrent rivalités et inimitiés d'une ethnie à l'autre
- fragilité des états d'Europe Centrale vulnérables (faiblesse militaire, arriération économique) sur fond d'antisémitisme et d'anti bolchevisme
- Pologne Tchécoslovaquie, Roumanie ... chacun prétendant à une certaine grandeur et désireux d'indépendance nationale
- SDN créée à l'instigation de Roosevelt : microcosme phraseur et inefficace au moment de gérer des crises
- expansionnisme du Japon et ses relations complexes avec la Chine
- incapacité des états à coopérer
- avènement d'Hitler, animé par "la double obsession de l'espace vital et du temps", sa fulgurante ascension tout au long des années 30, son désir expansionniste vers l'Est, le "Lebensraum", son obsession du complot juif, sa volonté de guerre plus forte que les réticences de tous les protagonistes à l'éviter ! ...
- et face aux volontés expansionnistes, absence de barrage de la France et du Royaume-Uni !
Cependant, stabilisation et coopération marquèrent la fin des années 20 y compris dans le Pacifique (flux de capitaux de New-York vers Tokyo) et cette stabilisation permit l'embellie en Allemagne.
Mais la crise de 29 aux effets destructeurs va faire éclater cette apparente accalmie et provoquer une radicalisation qui a favorisé l'avènement de Hitler et généré nationalismes économiques et politiques.
Cette crise accélère la tendance au protectionnisme, chacun ne pouvant compter que sur lui-même et favorise l'expansionnisme de Allemagne, de l' Italie et du Japon.
"Mais la vraie radicalisation des comportements commence en 1936, notamment avec la guerre d'Espagne. Elle a nourri le bellicisme allemand et italien, et le pacifisme des démocraties."
Une analyse très pointue et complète de la situation complexe de cette époque, donc, établie par Pierre Grosser, à lire et relire à petites doses, pour se remémorer certains événements ou parfaire ses connaissances.
Notre époque actuelle hyper-mondialisée n'a, hélas, guère évolué !
et elle montre le même aveuglement et les mêmes réticences face à des situations potentiellement dangereuses et s'avoue incapable de faire face à la montée des tensions et de gérer "les multiples incertitudes sur le futur proche" ! comme le souligne l'auteur à la fin de cet ouvrage !
Ouvrage reçu lors d'une Masse Critique, pour l'envoi duquel je remercie Babelio et les éditions Archipoche
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
1966GT
  18 mars 2022
Comprendre comment un conflit d'une telle ampleur ait pu se déclencher constitue un immense chantier de réflexions, de considérations, de questionnements et de remises en cause… Car les leçons tirées n'apportent apparemment rien dans les consciences, les prises de positions et les décisions. Dans toute guerre, en tout temps et en tout lieu, il n'y a pas de vainqueurs ; il n'y a que des perdants. La guerre est sans issue et n'aboutit à rien de valable. La paix qui peut en découler se morfond dans une hypothétique illusion. L'actualité de notre monde réel n'en est que le triste et pathétique reflet. L'Histoire ne fait que de se répéter dans un éternel recommencement de désolation.
C'est dans une telle configuration que l'ouvrage de Pierre Grosser peut être appréhender. Les explications, les commentaires, les délibérations à la question : «Pourquoi la Seconde Guerre mondiale ?» trouvent un écho assourdissant dans tous les conflits armés depuis 1945 et surtout dans les événements de cette année 2022 en Europe de l'Est.
Cette somme considérable d'informations émanant de tous les domaines politique, économique, sociologique, sur les nombreuses causes du plus grand conflit de l'Histoire a fait l'objet d'un gros travail de recherche et d'enseignement de la part de l'auteur. Et cela se ressent notamment à la lecture des notes bibliographiques riches et fort instructives – près de 122 pages sur les 445 pages.
En fin de compte, il semble que, pour Pierre Grosser, on puisse bien retrouver les causes de la Seconde Guerre mondiale dans l'ambiance et le contexte des événements actuels. À voir si cela se vérifie dans le jeu expansionniste de la Russie en Ukraine…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Videos de Pierre Grosser (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Grosser
La démographie a le vent en poupe. Une bataille d'analyse des chiffres oppose ceux pour qui l'épidémie a des effets majeurs sur les statistiques de mortalité et d'espérance de vie et d'autres, qui se veulent plus rassurants.
Quoiqu'il en soit, la crise sanitaire s'est traduite par une baisse de la natalité en 2020, particulièrement dans les pays développés, et pourrait encore accélérer le vieillissement de la population européenne. Des gouvernements saisissent le sujet à bras-le-corps. En Italie, les parents pourraient se voir verser une nouvelle allocation mensuelle pour enrayer la chute de la natalité. Aux États-Unis comme en France, le coronavirus a aussi favorisé des mouvements de population des villes vers les banlieues et les campagnes.
Et ce n'est pas tout. Fin avril, le recensement américain et un article du "Financial Time" sur la démographie chinoise, montrent que les géants géopolitiques connaissent des bouleversements structurels. Les États-Unis enregistrent ces dix dernières années leur croissance démographique la plus faible depuis huit décennies. En cause : la baisse conjuguée de la natalité et de l'immigration. En Chine, Pékin ferait face - avec une certaine fébrilité - à une baisse de sa population inédite depuis des décennies. Les modèles de gouvernances, les politiques sociales et économiques de ces grands États pourraient être entièrement transformés à l'aune de ces données. Quelles sont les conséquences de ces changements profonds dans nos sociétés ?
Pour analyser ces phénomène, Guillaume Erner reçoit Hervé le Bras, historien et démographe, directeur d'études à l'EHESS et Pierre Grosser spécialiste d'histoire des relations internationales et membre du centre d'histoire de Sciences Po.
L'invité des Matins de France Culture. Comprendre le monde c'est déjà le transformer(07h40 - 08h00 - 4 Mai 2021) Retrouvez tous les invités de Guillaume Erner sur www.franceculture.fr
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox