AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782259227438
800 pages
Éditeur : Plon (07/04/2016)
Résumé :
« L’Orient nourrit mes rêves depuis l’enfance. Mon père, officier supérieur de marine, a sillonné les mers, et les cartes postales qu’il envoyait alors de ses périples dans les pays du soleil, ont fait naître mes désirs d’aventure. Dès l’adolescence, je dévorais les récits des écrivains voyageurs en Orient réunis dans notre bibliothèque familiale : Chateaubriand, Flaubert, Lamartine, Loti. Je grandissais, mes aspirations tournées vers les terres du Levant. Adulte, j... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2017
L’Orient, le vrai, j’en entendais souvent parler par mon père et certains de ses amis, tous officiers supérieurs de la Royale, qui avaient, à un moment ou à un autre de leur carrière, servi au Levant sous mandat français, Syrie et Liban, mouillé au large de ports méditerranéens, ou y avaient fait relâche. Les noms me parvenaient avec des résonances magiques : Alexandrie, Port-Saïd, Suez, Jaffa, Haïfa, Beyrouth, Lattaquié, Istanbul… Leurs récits me captivaient et je revivais intérieurement les scènes dont ils avaient été les témoins, marchant avec eux dans les bazars de Damas ou les ruelles entourant la citadelle d’Alep, flânant en leur compagnie imaginaire à Alexandrie ou au Caire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   17 avril 2020
Depuis le pacte originel entre Dieu et Adam jusqu’à l’apparition du messager Abram se serait produit le Déluge. Les tsunamis que nous connaissons de nos jours nous renvoient à ce phénomène rapporté par les Écritures, phénomène qui pouvait apparaître comme un récit épique, né de l’imaginaire de grands prêtres brandissant la menace de punition divine sur les hommes. La littérature et le cinéma en ont tiré des romans et des films à grand spectacle qui ont pu contribuer à interpréter ce cataclysme biblique comme une simple parabole, issue de la fantaisie féconde de quelques scénaristes. Pourtant, la réalité du Déluge semble avoir été attestée. D’abord, il y a la Bible. Malgré les efforts inouïs de Noé pour recommander à ses congénères la foi et le repentir, nul ne veut l’entendre. Face à la méchanceté des hommes, comme le précise la Genèse (Gn VI, 5), ou devant les incrédules, selon le Coran (Cor XI, 42), Dieu envoie le Déluge sur toute l’humanité afin qu’elle renaisse et devienne meilleure. Hélas, en vain. L’académicien français Nicolas de Chamfort (1740-1794) semble avoir perdu tout espoir en l’homme quand il écrit : « Il n’y a que l’inutilité du premier Déluge qui empêcha Dieu d’en envoyer un second. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2017
C’est bien ce que disait Lamartine avant de s’embarquer pour le long périple qui le mènera de Marseille en Syrie et en Palestine : « Un voyage en Orient était comme un grand acte de ma vie intérieure. »
Car l’Orient n’est pas seulement une succession de sites archéologiques dont la visite est indispensable à tout être avide de culture. C’est aussi la région du monde qui a puissamment contribué à forger notre civilisation en lui apportant bien des inventions, à commencer par l’écriture et l’alphabet, et, entre mille autres choses, le monothéisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 septembre 2017
L’Orient et ses multiples apports habitent littéralement notre quotidien le plus banal, avec, par exemple, ces mots venus de l’arabe dont nous serions bien en mal de nous passer : café de qawha que notre argot a popularisé, almanach d’al-Munackh, sucre de soukar, ambre d’anbar, algèbre d’al-Djabr, élixir d’al-Iksir, magasin, magazine de mahzan, mahàzin’, ou girafe de zarafa dont on pourra lire le récit amoureux du premier voyage en France, à la lettre Z, en toute fin du présent ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   17 avril 2020
L’histoire commence sous Ramsès II (1304-1213 av. J.-C.), le troisième pharaon de la XIXe dynastie. Vainqueur des Hittites à la célèbre bataille de Qadesh, en l’an IV de son règne, ce preux guerrier conquérant décide de
remonter triomphalement le Nil jusqu’en Nubie, à la frontière actuelle du Soudan, et d’y ériger deux temples monumentaux. Entre des collines jumelles il fait bâtir ces édifices, deux hymnes à la gloire et à l’amour, sur deux façades immenses : l’une en son propre honneur, l’autre dédiée à la reine Néfertari, la favorite de ses huit épouses. Il lègue ainsi à la postérité la marque de sa puissance, illustrée par quatre colosses royaux de 20 mètres de haut, sculptés dans la roche, et fermement adossés – à l’origine – à la colline sacrée de Méha, comme s’ils craignaient qu’on ne veuille un jour les en séparer. De ces statues se dégage une implacable force, qui découragera, c’est sûr, toute intention belliqueuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de René Guitton (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Guitton
Entretien avec René Guitton.
autres livres classés : moyen-orientVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Devenez très fort en citations latines en 10 questions

Que signifie Vox populi, vox Dei ?

Il y a des embouteillages partout.
Pourquoi ne viendrais-tu pas au cinéma ?
J'ai un compte à la Banque Populaire.
Voix du peuple, voix de Dieu.

10 questions
484 lecteurs ont répondu
Thèmes : latin , Citations latines , antiquitéCréer un quiz sur ce livre