AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre Bondil (Traducteur)Natalie Beunat (Traducteur)
ISBN : 2070783294
Éditeur : Gallimard (13/11/2009)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 21 notes)
Résumé :

Dashiell Hammett, miné par la tuberculose, se voit incapable de poursuive son activité de détective privé. Désoeuvré, il découvre les premières revues qui publient du " hard-boiled ", et décide de tenter l'aventure.

Ses première nouvelles, lui valent très vite le succès. C'est son premier roman, " Moisson rouge ", qui fait de lui un écrivain vraiment populaire. Ce recueil réunit les cinq romans de ce fondateur du roman noir.

>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
rulhe
  02 octobre 2017
toute les aventures de sam
spade dans l,Amérique des
années 60.sam spade est
un détective privé fort en
gueule , rusé, tenace, entreprenant, amateur de
cigarettes, de whisky, et de
petite pépés.qui donnera ses lettres de noblesse au
roman noir.
avec ses femmes fatales,
ses bars louches, notables
qui non rien a envier au gangster, flics corrompus.
les aventures de sam spade
serons incarné au cinéma
par Humphrey bocard,
dans des aventures qui mêlent action, suspense,
et l, humour dans certaines
situations.
pour les amoureux des polars. série mythiques.
Commenter  J’apprécie          220
Euthib
  18 août 2018
Excellent roman. A lire au moins une fois dans sa vie.
J'ai découvert Dashiell HAMMETT sur le tard et presque par hasard. Je souhaitais lire ce roman depuis longtemps et je suis tombée sur une réédition de ses nouvelles que j'ai absolument adorée, découvrant le vrai roman noir des années 30.
Dashiell HAMMETT reste le maître incontesté du roman noir et le précurseur dans le domaine.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   26 avril 2014
Reno tendit le bras derrière lui pour prendre une des bombes, sauta du trottoir, ne prêta aucune attention à la traînée de sang qui apparut tout à coup au milieu de sa joue gauche, et expédia son bout de tuyau rempli d'explosif vers la porte du bâtiment de briques rouges.
Un mur de flammes jaillit, accompagné d'un bruit assourdissant. Nous fûmes criblés de débris alors que nous luttions pour résister au souffle de l'explosion. L'instant d'après, il n'y avait plus de porte pour interdire à quiconque d'entrer. [...]
Hank O'Marra, a découvert au milieu de la chaussée, se pencha loin en arrière et lança une bombe vers le toit. Elle n'explosa pas. Il leva un pied très haut, referma sa main sur sa gorge et tomba lourdement sur le dos.
Un autre gars de notre bande s'écroula sous les projectiles qui nous prenaient en diagonale, tirés d'un bâtiment en bois voisin.
Reno poussa juron sur juron et ordonna :
- Fais les griller, le Gros.
Le Gros cracha sur une bombe, contourna notre voiture par l'arrière en courant, et son bras décrivit un arc de cercle.
Nous nous relevâmes du trottoir en évitant les débris qui volaient dans les airs et vîmes que la maison en bois était complètement détruite, ses contours déchiquetés léchés par les flammes.
- Il nous en reste ? demanda Reno tandis que nous scrutions les alentours, tout heureux de ne plus être pris pour cibles.
- C'est la dernière, répondit le Gros en la lui tendant.
Des flammes dansaient aux fenêtres supérieures de la structure en briques. Reno la regarda et se saisit de la bombe.
- Reculez, dit-il. Ils vont sortir.
Nous nous éloignâmes de la façade.
À l'intérieur, une voix cria :
- Reno !
Il se protégea à l'ombre de notre voiture avant de répondre :
- Ouais ?
- On est foutus ! lança la voix haletante. On sort. Tirez pas.
- C'est qui, on ? demanda Reno.
- C'est Pete, là, lui répondit la voix. On est que quatre.
- Tu sors en premier, les mains sur la tête, ordonna Reno. Les autres sortent un par un, pareil, après toi. Trente seconde entre deux, c'est assez rapproché. Allez.

LA MOISSON ROUGE.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Nastasia-BNastasia-B   24 novembre 2015
« Qui a tué Thursby ?
— Je n'en sais rien.
[…]
— Vous ne le savez peut-être pas, mais vous pourriez certainement avancer une excellente supposition.
— Peut-être, mais je ne le ferai pas. […] Ma supposition pourrait être excellente comme elle pourrait être minable, mais Mrs. Spade n'a pas donné à ses enfants une éducation suffisamment idiote pour qu'ils fassent des suppositions en présence d'un procureur, de son assistant et d'un sténographe.
— Et pourquoi ne le feriez-vous pas, si vous n'avez rien à cacher ?
— Tout le monde a quelque chose à cacher, répondit Spade sur un ton mesuré.
— Et vous-même… ? »

LE FAUCON MALTAIS, Chapitre XV : Tous les fêlés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Nastasia-BNastasia-B   24 décembre 2015
Samuel Spade avait la mâchoire longue et osseuse, le menton saillant en forme de V sous le V plus flexible de la bouche. Ses narines s'incurvaient vers l'arrière pour tracer un autre V, plus petit. Ses yeux gris jaune étaient horizontaux. Le " motif " du V revenait dans les sourcils broussailleux qui partaient de deux sillons jumeaux surmontant un nez busqué, et dans l'implantation de ses cheveux châtains qui, de ses tempes hautes et plates, descendaient en pointe sur son front. Il présentait l'image plaisante d'un satan aux cheveux clairs. […] Spade […] mesurait un bon mètre quatre-vingts. L'arrondi marqué de ses épaules conférait presque à son corps la forme d'un cône, pas plus large qu'il n'était épais, et interdisait à sa veste grise fraîchement repassée de lui aller à la perfection.

LE FAUCON MALTAIS, Chapitre 1 : Spade & Archer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Nastasia-BNastasia-B   24 novembre 2015
Quand les crimes sont commis par des méthodes mathématiques il faut les résoudre par le même moyen, [...] mais c'est rare et ici ce n'est pas le cas.

L'INTROUVABLE, Chapitre XXXI.
Commenter  J’apprécie          220
Nastasia-BNastasia-B   13 novembre 2015
Obliger les enfants à rester dans leur chambre, n'est-ce pas l'un des moyens habituels pour leur inculquer l'obéissance ?

LA CLÉ DE VERRE, Chapitre VII, 1.
Commenter  J’apprécie          170
Videos de Dashiell Hammett (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dashiell Hammett
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour sa septième chronique, le 16 novembre 2016, Fabien aborde l??uvre de Dashiell Hammett. Fabien Delorme est aussi conteur. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://www.fabiendelorme.fr/ La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62/
autres livres classés : roman noirVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1707 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre