AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9791033908982
352 pages
Harper Collins (15/09/2021)
3.69/5   83 notes
Résumé :
Le phénomène du thriller chinois.

18 avril 1984. Une série de meurtres inexpliqués dans la ville de Chengdu, incite la police à mettre sur pied une unité spéciale, la 4/18. Parmi ses membres, Zheng Haoming, un flic d’élite et Pei Tao, major de l’académie de police. Échouant à trouver le coupable, l’unité est dissoute.
Vingt-deux ans plus tard, Zheng Haoming est toujours obsédé par cette affaire. Mais au moment où il pense enfin tenir un indice ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
3,69

sur 83 notes

Sylviegeo
  06 mars 2021
Un polar chinois mais pas tant. C'est tout simplement un polar, un bon, qui pourrait se situer n'importe où. Ce qui le distingue n'est ni le fait que cela se passe en Chine, dans une grande ville, ni la série de meurtres. Ça on a vu et on connait. C'est une histoire de flics. Mais pas de ces policiers alcoolo qui trainent un passif, pas de ceux non plus qui ont des problèmes familiaux ou qui cachent leur côté sombre, non. Plutôt des personnages toujours au seuil d'exploser et qui se contiennent. Des âmes habituées à cloisonner leurs émotions. de la retenue. Trop ? Ça se peut. On aimerait les voir éclater. Mais il est vrai qu'une éducation sociale sur des années à cacher ses sentiments et ses émois, ça marque certainement. Avis de décès c'est la confrontation justice et morale. Une justice qui fait appliquer la loi par ses policiers et un ou des justiciers qui règlent , condamnent et appliquent la sentence à ceux pour qui la justice ne s'appliquent pas. Sentence pour des gestes condamnables moralement, pour des fortunes accumulées mystérieusement, pour du harcèlement, bref . C'est moderne, c'est contemporain , c'est une poursuite des plus enlevantes. Nous suivons des pistes qui nous mêlent les pinceaux avec autant de suspects que de personnages (ou presque) et rien ne se termine ici. Ce n'est qu'une porte ouverte vers une suite. Mais je suivrai avec joie la chasse de l'inspecteur Pei.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          633
BurjBabil
  22 décembre 2020
Ce roman mi-policier mi-thriller est avant tout chinois et met aux prises un tueur en série et les policiers de la ville de Chengdu.
C'est premier opus d'une trilogie (apparemment seul le premier volume est traduit) qui débute par l'assassinat d'un officier de police en rapport avec des meurtres commis vingt ans auparavant.
L'enquête va être menée par plusieurs protagonistes, donnant lieu à un roman à plusieurs voix, et les meurtres les plus récents apporteront chacun leur tour un éclairage changeant sur les évènements passés et sur leurs acteurs.
C'est un kaléidoscope bien construit qui instaure un jeu de miroir intéressant entre les policiers et le tueur en série nommé « Euménide » en hommage aux déesses des remords, aussi rencontrées dans les mythologies gréco latines sous le doux sobriquet d'Érinyes ou Furies. Elles représentent symboliquement la justice et le châtiment. Ce nom qui suppose une punition méritée entretient le mystère sur la personnalité de ce tueur vengeur qui présente ses crimes comme une punition envers ceux dont la position sociale ou la chance a permis d'échapper à la justice. Mais qui est-il ?
C'est l'une des originalités de ce polar, qui tranche avec les productions contemporaines, jouant sur les relations entre tueur, victimes et policiers et nous interrogeant sans en faire trop sur la morale et les travers de « notre » société si l'on considère que la Chine nous est semblable (à vous de voir, chers amis !).
Les points les moins agréables : c'est une traduction de traduction (anglaise), pourquoi ne pas avoir fait directement à partir de l'original ? Car on sent parfois uns certaine lourdeur, amplifiée peut être (et là c'est moi le coupable) par la difficulté à reconnaître du premier coup ces noms auxquels nous ne sommes pas habitués. Il est temps que nos amis chinois se donnent des surnoms faciles à identifier : Bill, Jo, Max
On s'attarde assez peu sur la description des personnages, leurs relations intimes, on ne sacrifie pas à l'obligation moderne d'avoir toutes les sexualités représentées, de s'appesantir longuement sur l'alcoolisme des flics, leur solitude affective, c'est secondaire et puisque cela ne sert pas l'intrigue, on ne s'y attarde pas.
On aurait également apprécié plus de détails sur le lieu de l'action : la ville de Chengdu, la région environnante car on ne les connaît pas a priori.
La force de ce roman original : une construction maîtrisée et machiavélique qui incite à enchaîner avec la suite, car la fin de ce premier opus donne envie d'apprendre le chinois pour dévorer la deuxième !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          480
Giraud_mm
  07 septembre 2022
Le policier Zheng, qui mène une étrange enquête dans les cybercafés de Chengdu, est retrouvé assassiné dans son appartement.
L'assassinat paraît lié à une affaire vieille de 18 ans, sur laquelle Zheng avait travaillé. Il semble que Euménide, un justicier autoproclamé, ait décidé de reprendre du service...
L'intrigue est rondement menée, avec pas mal d'hémoglobine et de nombreux rebondissements. Cela suffit à retenir l'attention.
Les personnages sont contrastés, presque tous avec leurs zones d'ombres et leurs fissures cachées.
C'est plutôt bien écrit, et donc traduit. L'auteur n'est pas tombé dans le travers de chapitres courts pour dynamiser la lecture. Au contraire, ils prend le temps de bien décrire ou commenter les situations.
Finalement, quand on referme le livre, on a le sentiment d'avoir été baladé dans une histoire invraisemblable, mais on y a pris du plaisir et on a envie de lire la suite. Preuve qu'on n'a pas affaire à un si mauvais polar...

Lien : http://michelgiraud.fr/2022/..
Commenter  J’apprécie          581
Stelphique
  19 juin 2019
Ce que j'ai ressenti:
Avis de Lecture
ACCUSÉ: Zhou Haohui
CRIMES: Violence psychologique et abus de tension sur son lectorat.
DATE DU CHÂTIMENT: 19 Juin 2019
EXÉCUTRICE: Stelphique.

▪️Je te vois lisant cette chronique. Je te vois lisant prochainement Avis de décès, un thriller chinois impeccablement mené par Zhou Haohui. Je sens déjà ton impatience pour savoir qui est, ce tueur en série qui se permet de narguer la police en envoyant des avis de décès, avec le nom de la future victime, son crime, la date de son châtiment et surtout le fameux Exécuteur: Euménide. Je te vois trembler d'ici. Et tu auras bien raison! Parce que Euménide, c'est l'insaisissable. Un tueur machiavélique et retors échappant à la logique, à la police. Un tueur obligé de contourner la loi pour ses exécutions « justes ». Un tueur en série effroyable défiant le temps et l'espace. Une mission périlleuse pour toute une cellule policière, l'unité 4/18 reformée à l'occasion d'une nouvelle exécution. Cette équipe sera dans l'obligation d'unir leurs forces pour contrer ces menaces écrites en lettres calligraphiées.
Veux-tu danser avec moi, mon vieil ami? Je sais que tu n'as que trop attendu.
▪️Entre sombre histoire de drogue et vengeance tenace, ce thriller nous mène en plein coeur de la délinquance chinoise. Cette virée dans la ville de Chengdu ne sera pas de tout repos. C'est très intéressant de pouvoir suivre une enquête au sein d'un nouvel environnement, avec ses codes, ses existences et le folklore d'une culture. le plaisir reste le même pourtant, quand c'est un bon thriller, peu importe le lieu, c'est cette sensation qui a le pouvoir de te faire tourner les pages, qui est euphorisante! J'ai adoré la psychologie des personnages, autant les policiers qui se donnent à corps perdu dans cette traque, que le serial-killer, qui garde cette aura de mystère…Et puisque c'est le premier tome d'une trilogie, j'ai hâte d'en connaître la suite! A mon avis, les Avis de décès n'ont pas fini de pleuvoir!
La société a besoin d'une autre forme de justice.
Je rendrai cette justice.
Je purifierai le monde du mal.
La liste des malfaisants, toutefois, reste à écrire.
Vous avez l'occasion d'y participer.
▪️Une vraie bombe à retardement! L'auteur m'aura bien surprise avec ses retournements de situations, ses timings millimétrés, et cette double enquête à plusieurs années d'intervalles. Zhou Haoui nous tient en haleine, du début à la fin, nous entraînant dans des jeux politiques et arrangements aux frontières de la loi, dans les failles du système et l'idéologie de la justice qui font de ce roman, un excellent moment de lecture. Je ne vous enverrai pas un Avis de décès si jamais vous ne le lisiez pas, mais ça ne serait que justice si vous vous laissiez tenter! J'espère que cet Avis de lecture, vous en aura convaincu d'aller voir de plus près l'art du thriller chinois.

Allons ensemble au bout de cette dernière manche. Malgré l'élégance des coups précédents, la partie ne sera vraiment belle que si elle se termine sur la note juste.
Ma note Plaisir de Lecture 9/10
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          400
gonewiththegreen
  28 janvier 2021
Un polar chinois. Et pourtant, pas si chinois que cela . Ou en tous les cas , si les inspecteurs , au lieu de s'appeler Han, Xiong, Pei ou Mu s'appelaient Martinson , Montleson, Norris , Mario Conde , on n'y verrait que du feu.
Parce que de la Chine , il n'en est pas question et donc l'intérêt du livre , c'est son côté polar.
Chengdu, 2002. L'inspecteur Zheng ressort du carton une affaire de 1984 .Il semble tenir une piste quand il est retrouvé dans son appartement, mais pas en bon état de fonctionnement, voir même un peu moins bien.
Cela remémore aux plus anciens d'anciennes affaires tragiques . Euménide semble de retour , et ça ne fait rigoler personne...
Waouh , quelle intrigue. C'est dense , à rebondissement, avec de fausses pistes , des suspects que l'on aimerait surtout ne pas voir inculpés, des scènes où la tension est à son comble, des personnages ambigus, un jeu du chat et de souris parfaitement orchestré.
Tout le monde ou presque aurait ses raisons d'être le méchant, ce qui ajoute encore un peu de sel à la lecture.
pas la peine d'en dire plus, c'est un très bon polar.Il pourrait se passer à Paris, New York, Ystad ou Oslo mais à Changdu, pas loin du grand bouddha et tout près des plats épicés et de la fondue qui font la célébrité du Sichuan.
Mais de tout ça, Euménide se fout. Il a d'autres priorités . Et ça fait bien flipper le lecteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          414


critiques presse (1)
Culturebox   12 août 2019
Avis de décès est une plongée rare dans le monde de la police chinoise. [...] A travers ce thriller classique, l'auteur nous offre une vision de la Chine peu reluisante.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
BurjBabilBurjBabil   22 décembre 2020
J’ai commis une faute, minuscule, qui en a amené une autre, un peu plus grosse… puis une troisième, encore plus grosse. À partir du moment où on a fait un premier pas sur le mauvais chemin, il n’y a plus de retour en arrière possible.
Commenter  J’apprécie          200
blandine5674blandine5674   28 octobre 2019
La loi ne garantit pas la justice. Les riches et les puissants peuvent violer les règles comme bon leur semble, et la loi n’atteint pas non plus ceux qui savent se cacher dans l’ombre.
Commenter  J’apprécie          140
StelphiqueStelphique   18 juin 2019
Allons ensemble au bout de cette dernière manche. Malgré l'élégance des coups précédents, la partie ne sera vraiment belle que si elle se termine sur la note juste.
Commenter  J’apprécie          90
vonnettevonnette   09 avril 2021
Pendant qu'il embrassait le moulage, Pei ferma les yeux et fut submergé par des émotions vieilles de près de vingt ans. Il revit tous les couchers de soleil qu'il avait partagés avec Meng, toutes leurs étreintes. La sensation des lèvres de la jeune femme contre les siennes était quelque chose que le temps n'effacerait jamais.
Commenter  J’apprécie          10
StelphiqueStelphique   18 juin 2019
La société a besoin d'une autre forme de justice.
Je rendrai cette justice.
Je purifierai le monde du mal.
La liste des malfaisants, toutefois, reste à écrire.
Vous avez l'occasion d'y participer.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : chineVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Zhou Haohui (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2415 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre