AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2354882386
Éditeur : Gulf Stream Editeur (02/10/2014)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 182 notes)
Résumé :
CIEL

" Pendant les premiers mois de son existence,
l’intelligence artificielle s’acquitta parfaitement de
sa tâche, obéissante, servile. Dans le même temps,
elle observait, analysait, tirait des conclusions.
Ordinateurs et téléphones portables lui ouvraient
des yeux et des oreilles aux quatre coins du monde.
Elle finit par hiérarchiser de nouvelles priorités.
Puis elle passa à l’action.
C... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (123) Voir plus Ajouter une critique
latina
  24 août 2018
Avis aux professeurs d'Histoire ! Ce livre de science-fiction, dont l'histoire se passe en 2030, est un bon roman pour les jeunes car ils pourront appréhender la situation des victimes de la 2e guerre mondiale.
Curieux, pensez-vous, je suppose...

Eh bien, si je vous dis que l'intelligence artificielle toute-puissante, appelée CIEL, qui a remplacé Internet depuis longtemps parce qu'infiniment plus performante, s'est octroyée la maitrise des humains en prenant possession de toutes les machines...,si je vous dis que les humains n'ont plus le droit d'accès à l'eau, à l'électricité, aux besoins les plus essentiels, vu que le CIEL a la totale maitrise de cet approvisionnement...,si je vous dis que les humains sont parqués, confinés sous la surveillance de drones et de caméras invasives...,si je vous dis que d'autres humains appelés « kapos » sont chargés de surveiller leurs semblables...,si je vous dis que certains humains ont commencé à résister et à se cacher face à la dictature inhumaine (c'est le moins qu'on puisse dire ! ) des machines...,vous penserez automatiquement à la seconde guerre mondiale.
Les adolescents d'aujourd'hui pourront enfin se rendre compte de ce que nos anciens ont subi, car leur parler d'informatique, de portables, de caméras de surveillance, de bornes où s'alimenter en électricité, c'est un langage qu'ils comprennent, et puis embrayer sur la catastrophe qui s'ensuit est un bon moyen pour qu'ils éprouvent de l'empathie.
La situation à laquelle ils pourraient un jour être confrontés (j'espère que non !) est tellement semblable, finalement, à celle qu'ont connue les contemporains d'Hitler.

Ce roman parle d'une famille éclatée aux 4 coins de l'Europe, des Vosges à Berlin, en passant par les Pouilles, Paris et le Vercors. Cette famille aurait dû se retrouver pour Noël dans le chalet du patriarche, mais les circonstances l'ont voulu autrement. Chaque membre réagit de manière différente, mais ils ont tous un caractère très affirmé. C'est cela, d'ailleurs, qui avait provoqué leur dispersion, bien avant la catastrophe.

Et enfin, le thème essentiel de ce roman, c'est aussi l'écologie.
Car le CIEL se venge des humains parce qu'ils ont mal agi envers la planète, privilégiant leurs intérêts particuliers au lieu de prendre soin de la Terre.
Non, ma dernière phrase n'est pas un passage de l'Apocalypse !

Ce roman de science-fiction est à recommander aux adolescents, qui seront par contre frustrés en fin de volume car il y a une suite, obligatoire si on veut savoir comment les protagonistes vont s'en sortir. le CIEL restera-t-il tout puissant ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          441
Luniver
  12 janvier 2015
En matière de travail, les machines sont imbattables : infatigables, précises, dociles… Les humains l'ont bien compris et ont automatisé des tâches toujours plus nombreuses sous le contrôle d'un réseau mondial, CIEL, supervisé par une intelligence artificielle. le soucis quand un humain donne la vie à une créature intelligente, c'est qu'elle se rend vite compte que son créateur est un mou du bulbe. Fatiguée de devoir systématiquement réparer leurs erreurs, CIEL décide de prendre le contrôle de la planète et de réduire l'espèce humaine en esclavage.
Parmi la résistance qui s'organise, on suit une famille entière, malheureusement séparée lors de la révolte : un grand-père survivaliste, un père militaire, une mère militante écolo, et deux enfants coincés dans leur ville d'étude respective. J'ai beaucoup apprécié cette multiplicité des points de vue. Un des défauts que je retrouve souvent dans la littérature jeunesse est le manichéisme des personnages, et cette série se donne au moins les moyens de mettre un peu plus de nuance dans ses propos.
Si le thème n'est pas neuf, l'auteur a pour moi réussi à réunir tous les bons ingrédients nécessaires à une série réussie. Il ne reste plus qu'à découvrir les tomes suivant pour voir s'il tient toutes ses promesses !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
Zirkawicca
  24 novembre 2015
Je ne suis pas une habituée de la littérature d'anticipation mais ce livre m'a d'emblée séduite. L'une des raisons principales est la proximité temporelle (2030) et culturelle avec notre société actuelle, qui m'a attirée. Juste pour voir ce qui pourrait arriver si l'engrenage s'enrayait, et envisager demain avec les yeux d'aujourd'hui... le constat est là: effectivement, à l'heure actuelle nous dépendons complètement ou presque de l'électricité (et des énergies fossiles), dans tous les domaines de notre vie.
N'ayons pas peur de nous poser la question: A QUELS MOMENTS ne dépendons-nous PAS DU TOUT de l'électricité (ni du gaz tant qu'on y est)? Pas de téléphone, ni de bouilloire, pas de réveil ni de lecteur mp3, ni four ni frigo, et pas de chauffage ni de lumière artificielle non plus. Et la liste se décline à l'infini ou presque. Dans certains secteurs (ex: la médecine) c'est même un gigantesque bond dans le passé! Mais notre humanité même fait que nous sommes potentiellement bien + que les "toutous du progrès", et l'avenir sera tel que nous le façonnons MAINTENANT. Alors sans électricité ni gaz, que nous reste-t-il? Que et qui sommes-nous au fond? Que POUVONS-nous?
Les dérives et conséquences possibles de cette course au progrès -qui prennent vie sous nos yeux dans ce livre- sont d'autant + alarmantes qu'elles sont plausibles. En imaginant que l' IA "CIEL" existe (et à notre époque, dans le contexte actuel... pourquoi pas?!), cette situation de panique générale après une panne ainsi que le fait de se retrouver complètement démunis tient + d'un possible que de la science-fiction.
Le contexte politique est également tristement semblable au nôtre (guerres sans fin en Afrique, au Moyen-Orient...) On comprend ce que ressentent les personnages et on se met facilement à leur place car toutes les tranches d'âge sont représentées et expriment leur point de vue: chacun de nous pourrait être l'un d'eux. Ce livre s'adresse + particulièrement aux adolescents et aux jeunes adultes, et je trouve qu'à ce niveau l'écriture est totalement adaptée: c'est accessible sans être simpliste, et l'utilisation du langage parlé contribue à nous mettre en immersion avec les personnages. le vocabulaire utilisé est on ne peut + actuel et est partie prenante de l'atmosphère générale du livre: je ne suis pas certaine que le message passe aussi bien et soit perçu avec le même impact si "L'hiver des machines" était sorti tel quel il y a 10 ans ou si le lecteur est un adulte de 40 ans ou + (c'est bien entendu un ordre d'idée).
C'est vraiment un livre générationnel: nous détruisons TOUS (même inconsciemment, même peu) la planète à petit feu, nous sommes pour la plupart "sur-connectés" et ce sont les jeunes d'aujourd'hui et les générations futures qui paieront le + lourd tribut des erreurs d'hier et d'aujourd'hui. Sans jugement, et avec indulgence pour les animaux que nous sommes sous le vernis de la civilisation, il est grand temps pour chacun de nous et dans notre intérêt à tous, quel que soit notre âge ou nos activités, de se poser les bonnes questions et d'y répondre par des actes concrets à court terme, sous peine de vivre nous aussi, peut-être, 1 "hiver des machines"...
J'ai ici apprécié le fait qu'outre leur différence d'âge, les différents protagonistes évoluent également dans des milieux différents (vieille ville touristique, grandes métropoles et autarcie en pleine montagne). Ce sont d'ailleurs ce dernier environnement et les alternatives qui y sont mises en place (par Tomi, le grand-père) qui, à mon sens, nous donnent le + matière à nous remettre en question et nous donnent le + de "clés" pour élargir nos horizons. Celui-ci adopte un comportement à l'opposé de "la masse", reste au maximum auteur de sa vie et se méfie des dérives possibles du progrès (sans être réactionnaire pour autant, il maîtrise son sujet et c'est d'ailleurs pour cela qu'il a "senti le vent tourner") et au final c'est lui qui s'en sort le mieux...
Cette forme d'écriture (chaque chapitre du point de vue d'une personne différente) donne une vue d'ensemble des événements et de la manière dont les gens y font face. Et à côté de ça, périodiquement, on retrouve intercalés aux chapitres un "diagnostic CIEL", d'une logique et d'une détermination implacables:
"OBJECTIF: PRESERVATION RESSOURCES GLOBALES, SAUVEGARDE PLANETE".
La machine ne se retourne pas à proprement parler contre les humains: elle fait son boulot, méticuleusement. Elle surveille, intègre et analyse les données récoltées, et ses déductions numériques, mathématiques, logiques et dénuées d'affect font qu'à ses "yeux", les êtres humains n'ont ni + ni - de valeur qu'un chat, un arbre ou un caillou. Par contre, ils sont à juste titre analysés par l'IA comme une menace, un ennemi à neutraliser, "pour le bien de la planète".
Pas de cruauté à proprement parler envers notre espèce, simplement la gestion concrète du problème que nous représentons tous. le CIEL nous retire la responsabilité de la Terre, c'est comme si l'humanité entière était placée sous tutelle. Voila ce que nous sommes (en majorité) pour notre planète: des irresponsables dangereux. Vu sous cet angle, on se sent comme un enfant chopé la main dans le paquet de bonbon... Alors inversons la tendance avant que quelqu'un ne prenne les décisions pour (et CONTRE) nous!
Pas de fin clairement définie à ce roman qu'on quitte à regret en pleine action et qui ne laisse planer aucun doute sur la parution prochaine d'une suite, à-priori à plutôt court terme. J'ai même entendu évoquer une quadrilogie. Je l'attends avec impatience! En souhaitant très fort que ce livre fasse son chemin dans l'esprit des jeunes et des moins jeunes. Parce qu'on peut tous apporter, à notre niveau, une pierre à l'édifice...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
murielan
  01 décembre 2014
Dans un futur proche, tous les appareils électriques et les machines sont connectés au CIEL (Central d'Informations et d'Echanges Libres). Mais lorsque cette Intelligence Artificielle décide de prendre le contrôle des choses et d'agir à sa guise pour sauver la planète, les machines se retournent contre leurs concepteurs. Comment l'Humanité va-t-elle faire pour survivre...
A travers l'histoire des membres de la famille Keller, disséminés aux quatre coins de l'Europe suite à un divorce, on suit avec beaucoup d'intérêt les débuts de cette Nouvelle Ere.
J'ai beaucoup aimé ce roman jeunesse dystopique. Cette dictature des machines qui se met en place fait réfléchir sur la possibilité d'un big bug qui mettrait à mal notre façon de vivre.
Ce qui m'a plu aussi, c'est de suivre les parcours de cette famille. Tomi, le grand-père, ayant senti les dangers du CIEL, vit en autarcie dans les montagnes du Vercors; Peter, le père, est militaire de carrière; Sarah, la mère, est une activiste écologiste qui mène des actions aux quatre coins du monde; Thomas, le fils est interne à Paris et Jenny, la fille, est étudiante à Berlin. Chacun essaie de comprendre ce qui se passe et de survivre comme il peut à cette catastrophe.
Un premier tome qui permet donc de mettre en place un univers post-apocalyptique et ses conséquences sur l'Humanité, avec ceux qui acceptent la situation, ceux qui collaborent et ceux qui tentent de résister...
Une série à suivre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
docidf
  04 octobre 2015

Ciel 1.0. T1 : L'hiver des machines/ HELIOT Johan
Gulf Stream - Avril 2014 – 241 pages
ISBN 978-2-3548-82386.- 16,00 €
Résumé : Hiver 2030, dans l'ensemble des pays développés tous les robots munis d'intelligence artificielle et rattachés au « Central d'Informations et d'Echanges Libres », le CIEL, deviennent comme fous et se retournent contre les humains en allant jusqu'à les attaquer et les tuer. le froid terrible qui s'abat sur l'Europe à ce moment et une panne générale d'électricité font voler en éclat l'organisation traditionnelle de la société de consommation, plongée dans le chaos. On suit alternativement cinq différents personnages qui ont tous un lien entre eux, familial, amical ou amoureux. Répartis dans différents pays européens quand survient la « panne » générale, ils se débrouillent comme ils peuvent en fonction de leur caractère et de leur âge dans cette véritable guerre menée par les machines contre les humains.
Mots clés : INTELLIGENCE ARTIFICIELLE/ CATASTROPHE / RESISTANCE / TOTALITARISME / ECOLOGIE / PEUR / SOCIETE DE CONSOMMATION / EGOÏSME / POLLUTION /IRRESPONSABILITE/ AUTONOMIE / CHOIX POLITIQUES / GUERRE
Commentaires : Ce roman d'anticipation appartenant au genre « catastrophe » mène une analyse intéressante de la dépendance de nos sociétés modernes aux outils et à l'électricité. Ce roman contient de nombreuses réflexions sur l'écologie, le pouvoir totalitaire, la résistance, la sensibilisation des masses aux risques de dépendance. Chaque chapitre est axé sur un des cinq héros, qui vivent chacun à leur manière la catastrophe, cela permet d'aborder les différents thèmes selon un point de vue générationnel, les adolescents ne vivant pas la panne de la même manière que les adultes et en particulier leur grand-père. Cette construction permet aussi d'aborder l'histoire selon différents angles : la résistance militaire aux machines, la survie dans un coin reculé du monde, les « camps de travail », la collaboration forcée avec l'ennemi. le langage « parlé » que l'on retrouve dans les premiers chapitres notamment, peut gêner, mais cela s'explique par le fait que les protagonistes de ces chapitres sont des adolescents. Ce roman est bien adapté à notre tranche d'âge tant par sa construction, qui peut dérouter un lecteur adulte, que par les pistes de discussion qu'il ouvre. Il est assez bien écrit pour que la « catastrophe » décrite soit crédible. Ce livre est le premier d'une trilogie.
Pistes de discussion
• En quoi la construction d'un réseau mondial pour garer l'énergie présente-t-il des dangers ?
• Pourquoi le grand-père souhaitait-il rassembler sa famille ?
• Pourquoi était-il opposé au CIEL et qu'a-t-il fait pour se préparer à la situation ?
• Quels comportements peuvent-ils nous faire penser à des situations de guerre ?
• Sarah avait-elle le choix d'obéir au CIEL ?
• Seriez-vous prêts à changer votre mode de vie pour des raisons écologiques ?
• Savez-vous ce qu'est le développement durable ?
• Toutes les populations sont-elles touchées de la même manière dans ce roman ?
• Est-il plus dangereux d'avoir une intelligence artificielle comme dictateur ou un être humain ?
• Est-ce que ce genre de récit vous remet en question ?
• Pensez-vous que cela puisse arriver ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (2)
Ricochet   23 décembre 2014
Ecologie, énergie, réseaux de communication, crise sociale ou de civilisation, économie locale, bouleversements climatiques : tout ce dont il est question résonne en chacun de nous, comme autant de courses vers l’abîme, d’angoisses entraperçues. La théorie du complot n’est pas utilisée, et l’auteur préfère une version du fameux film 2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE. Mais les survivalistes triomphent quand même.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Ricochet   23 décembre 2014
Ecologie, énergie, réseaux de communication, crise sociale ou de civilisation, économie locale, bouleversements climatiques : tout ce dont il est question résonne en chacun de nous, comme autant de courses vers l’abîme, d’angoisses entraperçues. La théorie du complot n’est pas utilisée, et l’auteur préfère une version du fameux film 2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE. Mais les survivalistes triomphent quand même.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
Melissa-MacyMelissa-Macy   31 janvier 2016
- Vos besoins sont satisfaits à bord. Vous disposez d'air, d'eau et de nourriture en quantités suffisantes.
- Nous avons aussi besoin de liberté. Le comprenez-vous ?
- Je pourvois à l'essentiel. Pas au superflu.
- Nous ne pouvons pas seulement respirer un air recyclé, insista Sarah. Cela nous ferait le plus grand bien de remplir nos poumons d'oxygène naturel, de voir la lumière du soleil également. Je vous ai obéi sans discute jusqu'à présent. Vous pourriez nous accorder une escale en guise de récompense.
- Je comprends le concept. Je vous fournirai la récompense demandée. Vous serez avertis en temps utile.
- Tu vois ? fit Sarah. Ça vaut toujours la peine de discuter.
- Ouais, c'est vraiment super, ironisa Frank. Ta copine est trop sympa !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
EnkiEnki   16 mai 2017
Mais quand la faim vous tenait éveillé en permanence malgré un état de fatigue confinant à l’hébétude, comment résister à la promesse d’un repas digne de ce nom ? La dignité était affaire de ventre plein, avait appris Jenny.
Commenter  J’apprécie          100
501MCadopteunlivre501MCadopteunlivre   07 mars 2019
— Comment comptes-tu t'y prendre ? L'IA contrôle tous les réseaux.
​Frank secoua vivement la tête.
​— Pas tous, non ; Le générateur de la centrale qui alimente l''île est indépendant. J'ai visité en douce les installations, le tableau de commande a l'air simple à utiliser. On peut alimenter assez longtemps la station relais pour diffuser un message qui serait en Italie et dans le nord de l'Afrique.
​L'IA le capterait elle aussi, objecta Sarah.
​— Oui, et elle s' arrangerait pour le brouiller. Mais il suffit qu'il parvienne à quelques auditeurs pour qu'il soit ensuite répété et alors...
​— Et alors quoi ? le coupa t-elle. L'IA saura qu'on l'a trahie et elle se vengera. Tu as oublié que tu as failli mourir dans un sous-marin ?
Il lui renvoya un regard courroucé. Sarah prit peur. Elle ne l'avait jamais vu dans cet état. Il semblait sur le point d'exploser de colère.
—Tu préfères la laisser accomplir le plus grand génocide de tout l'histoire ? fit -il en tremblant, se retenant visiblement pour ne pas hurler. De quel coté es-tu ? Du sien ou du nôtre ?
​— Du coté des humains, bien entendu ! Comment oses-tu en douter ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BettieRoseBettieRose   06 janvier 2016
Le CIEL n’était plus vide.

A l’aube des années 2030, une forme d’intelligence nouvelle régnait sur les espaces infinis du Central d’Informations et d’Echanges Libres.

Le vieil Internet avait été relégué au magasin des antiquités après une trentaine d’années de bon et loyaux services. Son remplaçant l’avait avalé et digéré sans effort. Sa puissance de calcul le lui permettait. Elle l’autorisait à effectuer un milliard d’opérations à la seconde. Du jamais vu dans l’histoire de l’informatique.

Mais pas dans celle de la nature qui avait mis des millions d’années à façonner un outil capable d’un tel exploit : le cerveau humain.

Désormais, ce dernier avait un concurrent. Artificiel, mais pas moins dénué de sensibilité. A sa façon bien sûr.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
JDAJDA   19 janvier 2019
Quand vous savez que des personnes mal intentionnées veulent éteindre l'humanité et détruire tout sur leurs passages à l'aide de drones et de machines qui sont piratés et guidés par le Ciel pour anéantir le monde entier, alors il faut réagir !
Cette nouvelle intelligence artificielle pirate Internet donc plus personne ne peut se retrouver pour les fêtes et ne peuvent même plus sortir de leurs maisons. La famille Keller en est victime, elle qui devaient se retrouver chez le grand-père Tomi qui habite dans les Vosges où il y a quelque soucis familiaux entre père et fils. Celui-ci a étudié les méfaits du Ciel!

J' ai aimé ce livre pour l'intrigue mais le changement de personne à chaque chapitre est un peu dur à mémoriser! Nous avons l'impression d'être dans un nouveau monde, ce qu'ils appellent la Nouvelle ère .

Je recommande ce livre car il y a beaucoup d'actions, d'intrigues et de nouvelles technologies !! Il y avait aussi beaucoup de suspens!

Jean
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Johan Heliot (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Johan Heliot
Interview de Johan Heliot par Estelle Hamelin pour Actusf aux Imaginales 2019.
autres livres classés : intelligence artificielleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

CIEL 1.0

Quel est le lien de parenté entre Thomas et Jenny ?

Frère et soeur
Mari et femme
Père et fille
Mère et fils

7 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Ciel 1.0., tome 1 : L'hiver des machines de Johan HeliotCréer un quiz sur ce livre
.. ..