AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2851977210
Éditeur : L'Herne (08/02/2012)

Note moyenne : 4.57/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Marcher lentement dans des rues animées procure un plaisir
particulier. On est débordé par la hâte des autres, c'est un bain
dans le ressac. Mais, quelque habile que vous soyez à leur
céder le passage, mes chers concitoyens berlinois ne vous
facilitent pas les choses. J'essuie toujours des regards
méprisants lorsque j'essaie de flâner parmi les gens affairés.
J'ai l'impression que l'on me prend pour un pickpocket. Les ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
SZRAMOWO
  14 décembre 2014
Hessel fut l'un des premiers à voir dans la grande ville une énigme, un univers de signes à déchiffrer. Il a fait de la flânerie philosophique un véritable genre littéraire et sut mieux que tout autre traquer « la lumière moderne de l'insolite ».
Promenades dans Berlin retrace cette fréquentation quotidienne des rues, la capacité de lire les enseignes, les affiches comme les pages d'un livre, d'entrevoir dans les détails architecturaux, les visages et les propos des passants, autant de symboles et d'allégories. Tout son talent tient à cette capacité de retrouver sur les choses un « premier regard ». C'est dans cette attention passionnée aux détails que réside l'art du flâneur.
Ces promenades dans Berlin sont également le portrait d'un homme qui avait longtemps refusé de croire à la victoire durable du National Socialisme. Son état d'esprit rappelle ainsi sous certains aspects celles de Stefan Zweig qui avait longtemps cru que l'humanisme l'emporterait sur la barbarie et se suicida à Rio lorsqu'il pensa que la bataille était perdue. Hessel mourut lui en une demi-heure d'une attaque d'apoplexie. Il avait été durement éprouvé par son séjour au Camp des Milles. C'était un grand homme, un homme de qualité.
Ce livre s'est chargé pour moi, peu à peu, d'un message envoyé depuis un Berlin que les atrocités nazies n'avaient pas encore plongé dans l'indignité et la destruction. Et plus que jamais, il me semble aujourd'hui nécessaire de continuer à porter son message sans lequel, me semble t- il, nous ne pouvons pas maîtriser la société menaçante, dangereuse et fragile de notre temps.
Avant-Propos de Stéphane Hessel

Lien : http://www.editionsdelherne...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   14 décembre 2014
Les filles des grandes villes, prestes et guindées, à la bouche insatiablement ouverte, se fâchent lorsque mes regards s’attardent le long de leurs épaules qui flottent et de leurs joues qui planent. Non pas qu’elles soient absolument contre le fait qu’on les regarde,mais ce regard au ralenti de spectateur innocent les énerve. Elles remarquent que chez moi, il n’y rien «derrière». Non, il n’y a rien derrière. Je voudrais en rester au premier regard. Je voudrais avoir,ou retrouver, le premier regard pour la ville où je vis...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
>Géographie de l'Europe>Europe Centrale>Allemagne et Berlin : géographie (8)
autres livres classés : berlinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
408 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre