AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266255282
Éditeur : Pocket (12/07/2018)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Résumé: À Boston, un tueur en série laisse derrière lui des cadavres de femmes selon un rituel similaire au martyre des saintes. Gravé dans leur chair, un texte en hébreu...
Interrogé dans le cadre de l’enquête, Tim, prêtre d'une trentaine d'années, a la surprise de retrouver dans la jeune inspectrice chargée de l'enquête, Darcy, la petite fille dont il était tombé amoureux enfant, un jour d'été. Celle-ci a grandi mais elle est restée le tourbillon incontrôla... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
jeranjou
  01 juillet 2014
Sur les terres du maître…
Direction Boston, le fief américain du grand auteur de polar, Dennis Lehane.
Et pas de duo Mc Kenzie et Gennaro cette fois-ci, mais Timothy Chapman (Tim pour les intimes) et Darcy Morrissey !
Eh bien oui… Holparan Jennifer, une jeune auteur française qui n'a pas encore dépassé la trentaine nous propose un polar rythmé et humoristique sur les traces du maître.
Alors bien sûr, la comparaison s'arrête sur le lieu commun de ces meurtres sordides et sur la constitution d'un duo de choc improbable pour résoudre l'affaire. Mais il fallait tout de même oser défier, sur son terrain de jeu favori d'une certaine manière, le dieu du polar américain.
Mais venons-en aux faits !
La police de Boston découvre qu'un tueur en série assassine des femmes à la pelle en pratiquant certains rites à caractère religieux. Par exemple, le meurtrier pioche des citations à sa guise dans des ouvrages consacrés aux saintes et les tatoue en hébreu sur le corps de ces pauvres femmes.
Bon gré mal gré, l'enquête est alors confiée à Darcy Morrissey, une jeune flic aux penchants punk plutôt déconcertants dans le milieu policier et à son compère et assistant, le jeune prête Timothy Chapman, un ami d'enfance qui lorgnait sur elle étant petit, avant de jurer promis craché devant ses pères qu'il ne toucherait plus au fruit défendu.
Faute de lui rouler des pelles, Tim au moins ne se prendra pas de râteau de la part de sa partenaire. Mais si Tim se mettait à ratisser plus large dans des moments de faiblesse…
Dans un style résolument vif, moderne et bourré d'humour, ce roman se révèle une bonne pioche avec ce duo électrique dont les dialogues et les situations sont très souvent savoureux.
Que l'on s'imagine une scène des plus caustiques avec le prête et Darcy dans une boite de strip-tease ou encore des situations dramatiques endurées par ces femmes kidnappées par le tueur en série, Jennifer Holparan réussit sans conteste à nous embarquer dans son histoire.
Pour conclure, sans pour autant avoir lu un chef d'oeuvre de la littérature qui me marquera à jamais, j'ai passé un moment de lecture très agréable et une fin haletante plutôt passionnante.
En cette période de vacances, si vous cherchez une valeur sûre du thriller, prenez votre dose de «Cadaver sancti » et je vous prie de croire que vous ne serez pas déçu !
In nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti. Amen.

Ps : Pour les pelles, pioches et autres râteaux, ne cherchez pas leur présence dans le roman. Ce sont juste sont les objets incontournables en vacances de mes enfants pour constituer des châteaux de sable et autres tunnels éphémères.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          492
Ellane92
  16 octobre 2015
Timothy Chapman est un prêtre qui parcourt le monde pour enquêter sur les candidatures au statut de "miracle" pour l'église catholique. Plus le temps passe, plus il doute de ses choix et de sa foi.
L'un de ses amis évêque lui demande de venir à Boston, où Tim a grandi, pour enquêter sur une candidate à la canonisation, une femme décédée il y a quelques temps déjà. En attendant de rencontrer sa fille, partie chercher un carton empli d'objets de la potentielle future sainte, il s'abrite de la pluie dans sa voiture, et plonge dans ses souvenirs, quand il était enfant.... Une jeune fille de son âge, la jeune Darcy, à la personnalité flamboyante et au charisme incontournable, avait fait battre son coeur et l'avait amplement malmené, le temps d'un été. Il se réveille quelques heures plus tard. La femme qu'il attendait a disparu !
C'est au commissariat qu'il croise les personnes en charge de l'enquête sur une victime d'un tueur en série. Cette victime, Tim en mettrait sa main a coupé, a un tatouage récent écrit en araméen !! La policière qui gère l'enquête détonne dans le paysage : punk, avec un langage pas piqué des vers, elle parait être la terreur de ses collègues. Pas de doute, c'est bien Darcy, son amie d'enfance !

Cadaver Sancti est le premier livre de Jennifer Holparan, journaliste française qui a vécu à Boston. Ce livre met en scène un duo d'enquêteurs atypique : une fliquette punk et un prêtre, plus ou moins amis d'enfance. Ils vont devoir pourchasser un tueur en série adepte de "martyrologie". Cette enquête policière fait la part belle aux paradoxes : de nos personnages principaux, bien sur, de leurs comportements (elle est impulsive, lui réfléchi...), de leur langage, etc... de même, les crimes sordides sont largement contrebalancés par le comique de situation et/ou de genre, qui exploitant de bonne grâce l'humour autour de la soutane, donnent une bonne dose de légèreté au récit, là où l'on pourrait s'attendre à une ambiance morbide et angoissée.
J'ai trouvé ce livre un peu long à démarrer, les aller retour dans le passé et les cas de conscience des personnages n'arrivent pas à rythmer le récit. Et c'est là mon principal reproche... Des enquêteurs malmenés par la vie, avec des comptes à rendre et des choses pas réglées, qui sont la proie d'un doute qu'ils tentent coute que coute de cacher, j'ai l'impression d'en avoir lu/vu des tas de fois, et, en tout cas, je n'ai pas/plus envie d'en lire !! Et c'est dommage, car la seconde moitié du livre, menée tambour battant, m'a paru nettement mieux réussie
Cadaver Sancti est un thriller sympathique, avec une intrigue bien ficelée, des personnages plutôt attachants (même si j'ai envie de leur dire d'aller voir un psy), de l'humour, mais qui manque un peu d'originalité dans le développement des personnalités des personnages... Allez, je vais lire le second volume, juste pour voir comment le récit va évoluer !
Encore un mot sur ce livre : je l'ai découvert grâce à Dixie39, qui me l'a gentiment envoyé, et l'avait elle-même reçu de Titiseb77 ; j'aime beaucoup ce principe de faire voyager les livres, je trouve que c'est une belle vie pour eux, rencontrer des lecteurs différents, être manipulés par des mains chaque fois nouvelles... Je compte donc bien poursuivre à mon tour cette démarche de partage ! Si vous êtes intéressé(e) pour le découvrir, envoyez-moi un message !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          418
Tostaky61
  10 avril 2015
L'originalité de ce roman réside dans la personnalité des deux protagonistes qui enquêtent sur la mort de jeunes femmes assassinées, sur le corps desquelles on retrouve des traces qui laissent à penser que ces meurtres ont une connotation religieuse.
Une femme flic, sosie de la Lisbeth Salander héroïne de la trilogie de Stieg Larsson, punk révoltée, associée à son ami d'enfance, retrouvé par hasard, un... prêtre, envoyé du Vatican pour enquêter sur une femme, assassinée 25 ans plus tôt, en vue de sa béatification.
Et si les crimes d'aujourd'hui étaient liés à celui d'hier ?
Notre duo hétéroclite, entre passion contenue et divergence d'opinion, va, tantôt s'unir, tantôt se chamailler, au risque de faire éclater leur amitié, pour identifier le criminel.
La personnalité aux antipodes, des deux enquêteurs, les victimes à la double personnalité, les témoins au potentiel de suspects, un coupable machiavélique, deux enquêtes menées conjointement pour aboutir à une révélation finale pas si surprenante, font que ce livre n'est pas un mauvais roman, qu'il se lit vite, mais qu'il ne restera pas gravé dans ma mémoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Ambages
  23 novembre 2017
« Purée de shoggoths ! »
Un roman policier qui se lit facilement avec des personnages amusants et une trame à rebondissements. Une idée drôle, Tim, un prête spécialisé en canonisation et une policière punk déjantée, Darcy, forment un tandem assez sympa, tout comme le reste de l'équipe de police d'ailleurs. On est à Boston et des femmes sont retrouvées mortes et mutilées de manière épouvantable, dans des mises en scènes à connotation religieuse. Darcy et Tim étaient amis d'enfance, s'étaient perdus de vus et se retrouvent pour former un tandem dans cette enquête. Les personnages sont sympa et la construction du roman est plaisante et bien pensée.
Commenter  J’apprécie          320
Dixie39
  31 janvier 2015
J'ai découvert Cadaver sancti, grâce à Titiseb77 qui me l'a si gentiment envoyé. Avant d'en commencer la lecture, j'ai jeté un oeil sur sa présentation qui mettait à l'honneur ce premier opus de Jennifer Holparan, en saluant une plume prometteuse en plus d'être talentueuse... Je n'ai pas voulu lire les critiques pour ne pas être influencée, juste avant de l'ouvrir.
Je n'ai pas été déçue et ai dévoré ce thriller bien mené et sans temps mort. L'intrigue est simple : un tueur en série laisse dans la ville de Boston des cadavres de femmes qu'il met en scène suivant un rituel empli de religiosité (supplices en tout genre, tatouages sur le corps des victimes de citations bibliques...), mais la manière dont l'auteure mène tambour battant cette enquête, ce duo tellement improbable, qu'il en devient au fur et à mesure incontournable, et cet humour qui ponctue tout le livre, nous embarquent dés les premières pages pour ne plus nous lâcher jusqu'à la fin.
J'ai beaucoup ri en le lisant, ce qui est loin d'être courant pour un thriller, ce qui ne manque pas de charme. Ce duo too much au possible entre une flic « punkette » et un prêtre fonctionne à merveille... Et l'intrigue, savamment orchestrée, tient la route jusqu'au bout ! Franchement pour un premier roman, chapeau !
Un thriller qui défend sa place dans la cour des grands et une auteure à ne pas perdre de vue... ou inversement ;)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          233
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
AndartaAndarta   21 août 2013
La policière raccrocha. Elle commençait à avoir des courbatures, installée comme elle l’était. Elle sortit la tête de dessous le bureau, en mode périscope, pour voir si Tim était parti et, comme tout danger semblait écarté, elle chercha sa chaise pour se rasseoir.
– Ah, tu veux ta chaise ? Je pensais que tu n’en avais pas l’usage…
Darcy sursauta et se cogna la tête contre le bureau au passage. Tim était assis derrière elle, sur son siège, et la contemplait avec un air moqueur.
– Ecoute, je suis sincèrement désolée pour ce qui s’est passé au Hell Kiss, je te promets, je ne le referai pas ! Croix de bois, croix de goth, si je mens, je me transforme en shoggoth !
Tim rigola.
– C’est oublié… Mais dis-moi, tu joues souvent à la cabane sous ton bureau ? Ou bien tu avais peur de me voir ?
– Pff, t’imagine pas des trucs, c’est juste qu’il y a une fuite d’eau au plafond et des fois ça me tombe sur la tête quand il pleut… mentit-elle.
– Ah ouais ? Malgré les étages au-dessus ? fit Tim, un sourire hypocrite par les lèvres.
– Dis, excuse-moi, mais je bosse, moi, là, alors si t’es venu pour me chambrer, repasse après les heures d’ouverture ! Je sais que je mérite un châtiment, mais c’est pas le moment, faut que je coince un cinglé. Tiens, d’ailleurs, j’aurais besoin de tes services.
Elle se leva et s’assit sur lui sans lui demander son avis.
– Aïe ! protesta-t-il. T’es une fausse maigre !
– Ben quoi, c’est ma chaise… Et quoi, tu sens mes pauvres cinquante kilos malgré ta masse de muscles impressionnante ? Ah ouais, non, j’oubliais, c’est de la graisse…
– Désolé de moins bien porter le string que toi…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
jeranjoujeranjou   02 juillet 2014
- Hé, la punkette, rentre donc te mettre au chaud ! proposa un grand type tatoué et piercé jusqu’aux sourcils. Qu’est-ce qui t’amène de si bon matin ? Tu veux te faire tatouer le nom du mec que t’as rencontré cette nuit ?

[…]

Son rire gras s’interrompit lorsqu’elle lui colla sa plaque sous le nez. C’était la botte secrète de Darcy : là où on reconnaissait un flic à des lieux à la ronde, elle passait à travers le radar comme un avion furtif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
jeranjoujeranjou   01 juillet 2014
- Juste une nuit… supplia-t-il.
- Non. D’abord je n’ai qu’un lit, le mien.

Le regard de Tim descendit le long de son corps, puis brusquement se détourna. Darcy n’en revint pas ! Il venait d’y penser ! Ce satané prêtre abstinent venait d’avoir une pensée lubrique! Darcy, du calme…
Commenter  J’apprécie          250
LiverLiver   22 juin 2013
La jeune Eileen aux dreadlocks n’était plus à l’accueil ; elle avait été remplacée par un type malingre avec des cheveux longs noirs et de grosses lunettes carrées.
"Darcy, si tu suggères que je me fasse pousser les cheveux, la prévint Tim, je ne sais pas ce que je te fais…
- Aucun risque, ça te grossirait les traits, et tu n’as vraiment pas besoin de ça."
Tim ne s’offusquait même plus : c’était l’avantage avec son amie. Un stage intensif avec Darcy, et plus rien ne pouvait vous atteindre ou vous surprendre, vous étiez fin prêt pour la vie monastique dans une lamaserie tibétaine.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LiverLiver   12 juin 2013
"Elle contempla le calendrier accroché au mur devant eux : trois petits jours. Il ne fallait pas se leurrer, à moins d’un miracle, cette fille avait peu de chances de s’en sortir. Mais si Darcy devait obliger Tim à faire la danse de la pluie, à marcher sur des braises ou à se flageller pour en obtenir un, elle le ferait, car aucune fillette, fille ou femme de cette ville ne mourrait le 21 janvier tant que Darcy serait vivante."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
autres livres classés : bostonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Jennifer Holparan (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1622 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..