AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Annick Le Goyat (Traducteur)
ISBN : 2012010849
Éditeur : Hachette Jeunesse (11/01/2006)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 140 notes)
Résumé :

David Eliot est exclu de son collège. Ses terribles parents trouvent la punition rêvée : il sera envoyé à Groosham Grange, où les vacances se réduisent à un jour par an !

David se retrouve dans une école bien étrange, sur la sinistre île du Crâne, au large de l'Angleterre. Et il n'est pas au bout de ses surprises...

Aidé de ses amis, Jeffrey et Jill, il décide d'enquêter sur ses inquiétants professeurs et sur le lourd secr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
zael11
  19 mars 2011
Un jeune garçon de 11 ans (David) qui se retrouve dans une mystérieuse école où, en plus du français, des math, on étudie la magie...
Dans le train, il se lie d'amitié avec deux autres adolescents, un garçon et une fille : jeffrey (qui n'a pas les cheveux roux) et Jill.
Un fameux tournois (pour retrouver une coupe) qui se prépare à l'école de magie...
Tout ça ne vous rappelle pas un célèbre sorcier???
Et non!!! Romans sorti en 1988 pour l'ile du crane et 1991 pour Maudit Graal, ces deux tomes viennent de resortir en un seul volume sous le titre L'ile des sorciers...
Pour ceux qui aime Harry Potter, découvrez le roman qui a inspiré J K Rowling....
Facile à lire; Destiné plutôt à des collègiens
Commenter  J’apprécie          100
Lire-une-passion
  19 novembre 2014
RISQUES DE SPOILER DU TOME 1 !!
Après avoir lu le tome 1, j'ai enchaîné avec le 2, étant donné qu'il était aussi très court et que je voulais lire la suite, parce que ça m'intriguait. On retrouve donc David un an plus tard, qui a accepté sa condition de sorcier et qui, finalement, aime beaucoup l'école où il se trouve.
Donc comme je le disais, un an a passé, et David est devenu un sorcier doué en magie noire. Il a accepté la condition des professeurs ainsi que de ses collègues de lycée et se sent comme chez lui, à tel point qu'avoir seulement un jour de vacances est encore trop pour lui, car c'est le seul jour où ses parents peuvent venir lui rendre visite et qu'il ne veut plus vraiment les voir. Même si les personnages n'ont pas forcément grandi et qu'ils restent encore des adolescents, l'intrigue, quant à elle, est bien différente et plus sombre.
En effet, cette année un nouveau est arrivé, et David le prend immédiatement en grippe. Pourquoi ? Tout simplement qu'à la fin de l'année, pour récompenser le meilleur élève, les professeurs attribuent un graal, une relique ancestrale, pour une journée, afin de le remercier de excellente année. David est très bien placé dans le classement et se voit déjà propriétaire de cet objet, mais voilà : Vincent s'approche peu à peu de lui, et à coup de défis, ils s'opposeront pour chacun avoir la chance de l'acquérir. Pour lui, Vincent cache quelque chose, et il est prêt à tout pour le découvrir. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il s'engage dans une sorte d'enquête qui va beaucoup plus loin que la première place dans un classement...
Plus David apprend des choses sur son collègue, plus nous détestons ce dernier. Même si la narration est à la troisième personne du singulier, on est plus proche de David, que l'on connaît déjà mieux avec le premier opus. de ce fait, Vincent devient vite pour nous quelqu'un d'arrogant qui ne cesse de lui chercher des noises. Mais voilà, est-il sincère ou cache-t-il bien quelque chose ?
Comme je le disais plus haut, ce second tome est bien plus sombre que le premier. Nous sommes enrôlés dans une aventure plus adulte (malgré l'âge des personnages) et David est fidèle à lui-même. Curieux, il va au-devant des problèmes pour découvrir une nouvelle fois la vérité, qui pourrait lui causer bien plus de soucis que ce qu'il pense. Ce second opus est vraiment prenant, car l'action et le suspense de tout vouloir savoir sont bien présents jusqu'au bout. Même si au bout d'un moment, j'ai réussi à comprendre la vérité, j'ai aimé que l'auteur nous mène un peu en bateau, en nous donnant de faux indices. Mais arrive un moment où l'on comprend tout et que l'on sait démasquer le vrai du faux.
L'humour noir est beaucoup moins présent que dans le 1, de fait que les parents de David sont beaucoup moins présents. Mais lorsqu'ils reviennent, tout retombe dans l'absurde, et j'avoue que j'ai beaucoup moins aimé ces passages. J'ai même failli les passer, mais je me suis dit que comme ce tome était aussi petit que le premier, je ne perdais rien à les lire. J'ai levé au moins une dizaine de fois les yeux en ciel en quelques pages, mais je les ai vite oubliées pour l'intrigue principale.
En résumé, je ne regrette pas d'avoir lu ce petit dyptique, qui est prenant malgré lui. Je suis curieuse de découvrir la plume de l'auteur dans une autre de ses sagas, de voir jusqu'où il peut aller en plusieurs tomes. Les personnages n'ont pas vraiment changé niveau caractère, mais l'intrigue est bien plus sombre que la précédente. Je vous conseille donc cette série, si vous voulez quelques chose de court à lire, et que vous aimez l'humour noir.
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mowgli_
  03 avril 2019
Élève de troisième secondaire, je m'appelle Lionel. J'ai lu le livre "L'île du crâne" d'Anthony Horowitz. Je vous suggère ce roman angoissant qui provoque la curiosité du lecteur et qui l'incite à lire la suite. de plus, l'histoire me rappelle celle du fameux Harry Potter, que j'ai beaucoup apprécié. Enfin, le style de l'auteur est tout à fait adapté à tous types de lecteurs, même les plus jeunes.
D'abord, la curiosité du lecteur l'incite à lire la suite, le fait de mettre du suspense à certain chapitre nous pousse à poursuivre la trame. « Jeffrey avait changé. Il ne semblait pas seulement hostile, il l'était véritablement. Sa voix était devenue aussi impassible et distante que celle des autres. Il ne bégayait plus. Et la main qui boutonnait sa chemise était différente, elle aussi la main de Jeffrey portait une bague noire ».
Ensuite, l'histoire se déroule dans un univers semblable à « Harry Potter » de J.K Rowling ça évoque de la magie noir. « David n'avait pas la moindre intention d'en discuter maintenant. Il gagna la porter aussi vite que possible, en se retenant pour ne pas courir. Car il avait vu ce qui clochait avec le miroir. Il l'avait vu après avoir signé son nom en lettres de sang, au moment où il se détournait du bureau. le miroir renvoyait l'image de tout ce qui se trouvait dans la pièce. le bureau, les livres, les rideaux, le mobilier, le tapis, et David lui-même. Tout, sauf M.Kilgraw ». L'école est sur une espèce d'ile sécurisée mais cependant l'histoire est captivante on plonge directement dans l'histoire.
Par ailleurs, le faite qu'il a une ressemblance à la littérature anglaise «D'Harry Potter de J.K Rowling» comme par exemple le passage du livre qui fait un clin à celle-ci est le trajet en train pour aller dans la nouvelle école est semblable et que j'ai particulièrement aimé.
Enfin, le livre est facile à lire car le vocabulaire est compréhensible pour des adolescents et les personnes âgées, il est riche en vocabulaire notamment des mots assez spéciaux comme le nom de l'école « Groosham Grange » qui est une école imaginé par l'auteur.
Pour conclure, je vous conseille de lire ce livre car il y a du suspens et de la curiosité, pour les amateurs de littérature ados comme personne âgés ce livre va vous intéresser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Chroniqueslitteraires
  14 novembre 2014
L'idée de départ est bonne, une école mystérieuse et inquiétante, un lieu sinistre et isolé. le décor parfait pour les amateurs de frissons.
Pourtant, mon avis est assez mitigé. Certes, les aventures qui arrivent aux trois amis sont dignes du genre fantastique. L'atmosphère sinistre nous poursuit tout au long du roman, cela en devient même oppressant tellement l'ambiance est angoissante et effrayante. Les personnages sont assez bien définis, et le style de l'auteur est fluide. Les pages se tournent vite, très vite tellement une part du livre nous tient en haleine. Parce qu'on a envie de savoir la suite, le suspense est fort, l'adrénaline monte souvent.
Pour ça c'est très réussi. Mais ce qui m'a laissé cet avis mitigé, c'est que j'ai lu Harry Potter. Et je n'ai pas pu m'empêcher de faire un parallèle. Deux écoles de sorciers, des amis, des ennemis, des créatures… La tentation était grande. « L'île du crâne » est un roman noir, l'aspect lugubre des lieux est très bien amené sous la plume d'Anthony Horowitz. Peu de similitude en cela avec la série des Harry Potter, Poudlard étant un endroit chaleureux (la plupart du temps ;-) ). Ce qui m'a ennuyée, c'est que le monde de J.K. Rowling est beaucoup plus étoffé, plus construit, c'est un véritable univers qu'elle nous a offert dans sa saga Harry Potter. Il est difficile de « passer » après son chef-d'oeuvre. L'île du crâne manque de cette densité. On en vient à penser que quelque chose manque, que l'ensemble a été survolé, comme si on avait le résumé détaillé, mais pas le roman abouti.
C'est toutefois un livre à découvrir. La noirceur est présente. Parfait en cela pour un mois d'Halloween.
Lien : http://chroniqueslitteraires..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
J_aime_lire_en_4C
  20 janvier 2014
J'ai trouvé ce livre génial. Il y a plein de suspense.
C' est l' histoire d' un jeune garçon nommé David, qui vient d' être renvoyé du collège. Cette fois, ses parents a bout de nerf décident de l' envoyer en pension. Au terme d' un voyage en compagnie de 2 autre enfants de son âge, David se retrouve dans une école étrange sur l' ile du crane, au large de l' Angleterre.
Une école dans laquelle on signe les registres avec son propre sang et où les élèves disparaissent la nuit.
David et ses 2 amis décident de mener l' enquête et de résoudre le mystère qui entoure cette école.
C' est une grande aventure qui vous attend ! Si vous ne savaient pas quoi lire, je vous le conseille !
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
lebazarlitterairelebazarlitteraire   11 février 2015
Mais quel mal y a-t-il à être mauvais ? Nous n'avons jamais lâché de bombe atomique sur personne. Nous n'avons jamais pollué d'environnement, fait des expériences sur les animaux, ni réduit les allocations familiales. Nos mauvaises actions sont plutôt agréables. Pourquoi, à ton avis, existe-t-il tant de films et de livres à notre sujet ? Parce que les gens nous aiment bien. Nous sommes des vilains plutôt sympathiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BDineBDine   04 novembre 2015
David planchait sur un devoir dans la bibliothèque, pièce assez originale en soi puisqu’elle ne contenait aucun livre. Au lieu d’étagères, les murs étaient garnis de têtes d’animaux empaillées montées sur des socles de bois.
Commenter  J’apprécie          30
sdeniscalliersdeniscallier   17 août 2013
Les critiques sont étonnantes... Où quand l'original se voit reprocher d'avoir été copié ! Ce livre est sorti un an avant la première aventure du célèbre petit sorcier.
Commenter  J’apprécie          40
fursiameganefursiamegane   11 janvier 2017
David Eliot vient d'être renvoyé du collège pour cause de "socialisme constant et délibéré".
Son père est fou de rage, sa mère est effondrée. C'est qu'on ne rigole pas chez les Eliot !
M. Eliot a été élevé à coups de fouet et de punitions ; il est aujourd'hui en fauteuil roulant ... "un prix dérisoire à payer en échange de manières parfaites".
David intègre alors "Groosham Grange" un nouveau collège situé sur une île isolée, au large de l'Angleterre.
 
Dès qu'il pénètre dans l'établissement, David n'est pas rassuré du tout. Des personnes bien  étranges l'accueillent. Les autres élèves ont l'air de cacher un secret et portent tous un drôle d'anneau à leur doigt.
Et ce M. Kilgram qui prononce cette phrase étrange : "Cela fait de toi un être spécial, David .....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lepalais_5e2lepalais_5e2   05 juin 2018
-Mon père m'aurait tué si j’étais rentré avec un carnet pareil, poursuivi M.Eliot. Il m'aurait ligoté sur les rails du chemin de fer en attendant le passage de l'express de 11 h 05
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Anthony Horowitz (40) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anthony Horowitz
Entretien avec Anthony Horowitz à l'occasion de la rencontre entre l'auteur et les lecteurs de Babelio.com le 19 mars 2018. Découvrez les 5 mots choisis par l'auteur pour évoquer son roman "Comptine mortelle".
Un grand merci à Fabienne Gondrand pour l'interprétation.
La page du livre : https://www.babelio.com/livres/Horowitz-Comptine-mortelle/1029323
Retrouvez-nous sur : F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

L'île du crâne

Qui est le personnage principal ?

David Eliot
Jeffrey
Wilams Rufus
Roger Bacon

4 questions
235 lecteurs ont répondu
Thème : L'Ile du Crâne de Anthony HorowitzCréer un quiz sur ce livre
.. ..