AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021180883
Éditeur : Seuil (25/09/2014)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La trilogie Cinquante nuances de Grey connaît un succès phénoménal. Comment comprendre cet engouement planétaire pour une romance érotique mettant en scène l’initiation sadomasochiste d’une jeune ingénue par un séducteur richissime qui finit par épouser sa soumise ? Suffit-il d’invoquer le caractère osé du livre et ses ficelles narratives ou d’ironiser sur la popularité naissante d’une pornographie pour mères de famille ?
Dans la lignée de Pourquoi l’amour fa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Aela
  29 octobre 2014
Comment expliquer le succès phénoménal qu'a connu le livre « Cinquante nuances de Grey » sorti il y a quelque temps ? Rappelons le sujet de ce livre pour les rares qui seraient restés à l'écart du battage médiatique orchestré autour de ce roman :
L'héroïne de cette trilogie est une jeune fille, Anastasia (Ana pour les intimes) qui, lorsqu'elle achève ses études, est initiée à la sexualité, à l'amour et à la vie professionnelle (dans l'édition) à travers sa liaison avec un homme adepte de formes sophistiquées de SM .
Une des raisons de ce succès, selon l'auteure Eva Illouz, professeur de sociologie à l'Université Hébraïque de Jérusalem, est qu'il s'agit d'un roman pour femmes, promu comme un roman pour femmes. Ce roman a occupé la première place du palmarès des best-sellers du New York Times pendant dix semaines, en Europe il a eu beaucoup de succès également . Il a fait l'objet de plus de 500 commentaires sur Babelio, score qui sera longtemps inégalé je pense..
Plus qu'un roman pour femmes, ce roman illustre parfaitement les nouvelles relations qui se dessinent actuellement entre hommes et femmes dans notre société post-féministe.
Il montre bien en effet que la sexualité peut être vue par de nombreuses femmes comme un lieu de connaissance de soi et d'une découverte de leur identité mais aussi comme un problème.
Problème venant essentiellement de ce que la sexualité féminine peut apparaître comme prise en étau entre la liberté sexuelle et une structure sociale traditionnelle de la famille.
Là où les codes et comportements attendus étaient très clairs, et ce jusqu'à la fin du 20ème siècle, une nouvelle réalité se dessine : les codes ont changé et chacun des partenaires doit défendre son autonomie tout en « négociant » les conditions d' attachement ou de vie commune avec son partenaire.
Et c'est là que le personnage d'Ana prend toute sa force : même si elle accepte la participation à certaines pratiques de son richissime amant, elle négocie sans arrêt quitte à partir provisoirement.. pour revenir ensuite dans de meilleures conditions.
Je ne suis pas toujours entièrement convaincue par la démonstration de Eva Illouz mais en tout cas son livre m'a passionnée, bien plus que le livre dont elle fait l'analyse !
Elle traite le sujet en sociologue et son approche est passionnante.
Force est de constater que la sexualité constitue un « marqueur » des rapports de force et que l'évolution qu'on voit depuis plusieurs années est complexe et a des répercussions importantes.
Le héros du livre , comme l'explique Mme Illouz, illustre la nouvelle tendance de développement de la sexualité « sérielle » (visant à multiplier les expériences) et récréative.
Le livre montre que la situation de la femme est encore loin d'égaler celle de l'homme ; celle-ci devant interpréter les signes qui lui sont donnés. Attachement réel ou pas ? That's the question…
Christian Grey, le héros, incarnerait l'homme moderne tel que le perçoivent les femmes d'aujourd'hui : ambigu, inconstant, prévenant et inquiétant, vulnérable et puissant.
L'angoisse dans tout cela, c'est que le désir, l'autonomie, la négociation, la réciprocité et l'égalité sont des forces qui tirent et poussent dans des directions difficilement prévisibles.
D'autant plus que, comme le souligne si justement Eva Illouz, le caractère sélectif et inachevé de la révolution féministe a rendu terriblement complexes les relations affectives et sexuelles.
Un petit résumé pour éclairer encore ce sujet difficile :
Le livre « Cinquante nuances de Grey » est devenu un best-seller mondial car internet l'a rendu accessible, parce qu'il est en résonance avec la tradition du roman d'amour (même si cela n'apparaît pas au premier abord).. ; et parce qu'il est «performatif » (même si on peut le regretter) il transforme les pratiques des gens en les décrivant.
Un excellent travail de sociologue qui nous fait mieux comprendre les enjeux d'aujourd'hui.
En tout cas cela ne m'a pas donné envie de relire « Cinquante nuances de Grey » livre qui m'avait profondément ennuyée…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Christw
  08 décembre 2015
(Seuil, 2014 - Traduit de l'anglais et de l'allemand par Frédéric Joly)
Considérant la teneur morale des changements de l'époque moderne, la thèse d'Eva Illouz est que le succès de "Cinquante nuances de Grey" n'est pas à chercher dans son contenu érotique/pornographique, mais dans le fait que la relation sadomasochiste mise en scène entre en résonance avec l'état actuel des rapports hommes-femmes. La romance développe un fantasme qui solutionne des contradictions liées à l'état funeste de l'amour et de la sexualité. La sociologue insiste sur la nouvelle dimension culturelle du "self-help" qui prolonge le livre dans la réalité intime des femmes et elle se positionne sur la quête dans laquelle s'inscrit la signification du sadomasochisme (BDSM).
[...].
Quels sont les antagonismes vécus par les femmes que la relation sado-masochisme du roman de E. L. James permettrait de solutionner ? Le féminisme trouve-t-il un terrain propice dans la sexualité ?
[...].
Compte-rendu complet sur le site (cf adresse ci-dessous).
Lien : http://christianwery.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
AelaAela   01 novembre 2014
Les écrivains reconnus sur le plan littéraire apparaissent moins souvent dans les classements et y restent moins longtemps. Ce qui apparaît dans la catégorie des best-sellers s'écarte de plus en plus de ce que les critiques répertorient comme des oeuvres de valeur sur le plan esthétique.
La divergence croissante entre le champ économique et le champ culturel est, en d'autres termes, elle-même un effet du processus de marchandisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
AelaAela   01 novembre 2014
L'importance prise par les best-sellers est le résultat logique de la marchandisation du secteur de l'édition et de la place qu'il accorde au marketing. En effet, bien que le milieu littéraire utilise une rhétorique anti-marketing, de nombreux auteurs de renom ont travaillé dans des domaines liés au marketing, à la publicité et au commerce avant de rencontrer le succès.
Commenter  J’apprécie          20
DLNDLN   13 juillet 2015
Ce corps, présenté comme un objet de plaisir et de souffrance simultanés, est en vérité le protagoniste principal de cette histoire.
Commenter  J’apprécie          10
DLNDLN   19 juillet 2015
Dans le fantasmes qu'ils incarnent, la lutte pour l'autonomie et le pouvoir n'entre pas en conflit avec le desir, mais le génère.
Commenter  J’apprécie          10
DLNDLN   13 juillet 2015
Le "self help" est un fantasme, celui d'un moi en mouvement et en action.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Eva Illouz (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eva Illouz
Après une recherche menée pendant 20 ans autour de la transformation par le capitalisme de la vie amoureuse, la sociologue franco-israélienne Eva Illouz enquête désormais sur le "non-amour", les aventures d'un soir ou encore les divorces. Spécialiste des émotions, elle dresse une sociologie de l'intime sous le prisme de la modernité des rapports amoureux. Comment le vent de liberté qui a soufflé sur les relations amoureuses a-t-il influencé notre vie sociale et affective ? La liberté de s'engager ou de se désengager d'accord, mais à quel prix ? Elle est auteure de « La Fin de l'amour, enquête sur un désarroi contemporain » (Seuil 2020).
L'Invité des Matins de Guillaume Erner - émission du 5 février 2020 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins/saison-26-08-2019-29-06-2020
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : sexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charade-constat

Première saison d'une épopée

Iliade
Bible
Saga
Genji

6 questions
41 lecteurs ont répondu
Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre