AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782870970027
55 pages
Éditeur : Blake et Mortimer (07/06/1996)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 371 notes)
Résumé :
Un des best-sellers de la BD européenne devenu mythe et qui symbolise la bande dessinée grand public de qualité. l'auteur, E.P. Jacobs, qui fut un proche d'Hergé, aimait la démesure qui prend toute sa dimension dans les inventions scientifiques (dont le fameux Espadon). On citera aussi une extraordinaire galerie de personnages tels Septimus, Olrik ou Miloch. La fascination exercée par cette série reste aujourd'hui intacte : pour preuve de succès sans précédent de L'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
HORUSFONCK
  12 novembre 2019
1946.
La naissance de l'hebdomadaire TINTIN voit aussi le déclenchement brutal de la troisième guerre mondiale. L' empire jaune attaque sans sommation. le capitaine Blake et le professeur Mortimer s'envolent dans le Golden Rocket.
C'est le secret de l'Espadon, qui captivera pendant de nombreuses semaines le lecteur de Tintin, chaque jeudi.
Le secret de l'Espadon parut à l'origine en deux albums d'inégales longueurs.
L'histoire fut scindée, par la suite en trois albums de tailles à peu près équivalentes. On en profita pour refaire les phylactères et leurs polices de caractères.
Cependant, Edgard-Pierre Jacobs avait déjà redessiné les premières planches du Secret de l'Espadon, pour la parution du premier album.
Commenter  J’apprécie          330
saigneurdeguerre
  27 octobre 2019
Au Tibet, au coeur du mystérieux Empire jaune, se prépare la plus grande attaque de tous les temps. L'usurpateur Basam-Dandu, aidé par une kyrielle d'individus malfaisants venus des quatre coins du monde, veut régner sur la Terre entière et pour cela, il dispose d'un arsenal jamais égalé. En outre, il peut compter sur l'assistance d'un occidental sans scrupules, le colonel Olrik, qui dirige le 13e Bureau.
Pendant qu'Olrik s'adresse aux chefs des escadres aériennes, le capitaine Hasso, agent de l'Intelligence Service, écoute tout en vue d'informer ses services au Royaume-Uni de l'immense danger qui guette la planète.
A 7500 kilomètres de là, le capitaine Blake vient d'atterrir sur le terrain d'aviation de l'usine secrète de Scaw-Fell. Il arrive de Londres et est porteur de mauvaises nouvelles. Il est furieux car le gouvernement n'a rien voulu entendre ! « L'opinion publique par-ci, l'ONU par là… » Alors que le monde court un immense danger, les politiciens ne prennent aucune décision « pour ne pas brusquer l'Empire jaune »…
Le capitaine Hasso arrivera-t-il à envoyer à temps son message stipulant l'heure de l'attaque mondiale ?

Critique :
Plus de quarante ans se sont écoulés depuis que j'ai découvert « le Secret de l'Espadon », la BD qui m'avait le plus tenu en haleine au début des années ‘70. Dans les années '90, j'ai acheté les trois volumes de cette histoire sans oser me replonger dedans de peur d'être déçu : j'avais changé, la bande dessinée avait beaucoup évolué…
Alors, ce week-end, j'ai décidé de confronter mes souvenirs du passé, ou plutôt les sensations que j'en ai gardées, à ma perception d'aujourd'hui…
Première observation : je m'étonne que des associations ne se soient pas encore manifestées pour que l'on interdise la publication et la vente de cette BD… L'ennemi sans scrupules est l'Empire jaune. Les méchants sont les Jaunes… Y voir une connotation raciste avec notre regard d'aujourd'hui serait une aberration ! Cette BD est parue, en planches, dès le premier journal Tintin du 26 septembre 1946. La Seconde Guerre mondiale n'est terminée que depuis un an et le Japon y a pris une part prépondérante et a dû influencer Edgar Pierre Jacobs, très marqué par la guerre. La Deuxième Guerre mondiale à peine terminée, le spectre d'une Troisième Guerre mondiale se dessine déjà, avec cette fois, le risque d'un usage intensif d'armes atomiques. L'auteur met en scène une grande crainte partagée par les populations de l'époque.
Deuxième observation : le côté science-fiction de Jacobs. Alors que certains engins sont encore influencés par les structures de la Seconde Guerre mondiale, des tourelles de mitrailleuses dans les bombardiers, par exemple, E. P. Jacobs a recours à une aile volante (celle qui sert aux déplacements d'Olrik) et qui est dérivée d'un prototype allemand, le Horten Ho 229. Comment Jacobs a-t-il eu accès à des documents d'ailes volantes reste un mystère pour moi. Mais le plus extraordinaire, reste l'Espadon… Un avion amphibie, supersonique, très maniable et pouvant être radiocommandé.
Troisième observation : les effets des bombes atomiques. Visiblement, Jacobs considère encore ces bombes comme des super bombes à la puissance explosive colossale, mais il néglige les autres effets de la bombe atomique : chaleur, ondes de choc et… radiations ! Normal. Peu de gens, en 1946 se doutaient de ces effets « annexes » à l'explosion.
Bilan : « le Secret de l'Espadon » a vieilli et ne parlera sans doute pas aux jeunes d'aujourd'hui comme il marqua les jeunes d'hier en découvrant cette fabuleuse saga. Cela reste un grand classique qui mérite le respect car, avec Hergé, avec qui Jacobs collabora, Edgar Pierre Jacobs est l'un des pères de la bande dessinée franco-belge qui aujourd'hui encore marque de nombreux auteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Dionysos89
  04 juillet 2012
Toute première aventure du fameux duo Blake et Mortimer, le Secret de l'Espadon lance pour longtemps une uchronie novatrice dans la bande dessinée avec la possibilité d'une Troisième Guerre mondiale, la croyance en des innovations technologiques rapides et durables et une géopolitique mondiale complètement bouleversée.
Prenant appui sur son one-shot le Rayon U, Edgar Pierre Jacobs, à la fois au scénario et au dessin, nous donne à voir un monde à la fois fantastique et profondément ancré dans le réalisme pur et dur. À l'aide de cartouches extrêmement détaillés et de dessins au trait fin comme le faisait son collègue et ami Hergé, l'auteur révolutionne à lui tout seul la bande dessinée d'aventure avec une intrigue lourde de sens et de conséquences, des personnages fouillés et vivants en plein dans leur époque qui rappelle vaguement la nôtre et, surtout, avec un graphisme, qui peut paraître désuet aujourd'hui selon certains aspects, mais qui apparaît tout de même comme vraiment original : l'auteur se permet de nous offrir de magnifiques planches uniques en pleine page qui constituent de magnifiques arrêts sur image, tels des ralentis d'envergure au cinéma. L'encrage assez simple qui les complète renforce alors le trait de l'auteur.
Au niveau de l'intrigue, on découvre des poncifs qui feront date dans l'histoire de la bande dessinée franco-belge, dont cet album fait figure de référence culte. le duo britannique, Blake et Mortimer, avec les talents de génie et leur amitié sans faille ; le méchant de service, Olrik, machiavélique jusqu'au bout des ongles, mais malchanceux chronique ; des péripéties perpétuelles, de l'action, de mouvement et du rythme : cet album lance parfaitement les choses, et cela devient trop rare pour ne pas le noter : le nombre de pages pour un album franco-belge est tout de même appréciable, frôlant comme souvent plus tard les soixante pages ! Par contre, il ne faut pas s'attendre à voir l'histoire se finir ici, car une fois n'est pas coutume, cette aventure se déroule sur trois tomes !
Un premier tome introductif très complet qui met parfaitement le pied à l'étrier pour un nombre incroyable de lecteurs, et ce pour très longtemps, car malgré sa mort, les personnages d'Edgar Pierre Jacobs vivent encore leurs aventures sous la plume d'auteurs comme Yves Sente ou Jean van Hamme : la littérature belge de qualité ne se tarit pas en bande dessinée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
litolff
  27 septembre 2012
Le professeur Philip Mortimer et le capitaine Francis Blake, personnages au flegme tout britannique, font partie sans conteste de mes héros de bande dessinée préférés. Blake et Mortimer, héros de l'après-guerre, vont rencontrer au fil de leurs péripéties des objets ou des phénomènes extraordinaires, très en avance sur leur temps. Les plus célèbres d'entre eux sont le fameux Espadon, avion amphibie supersonique aux lignes futuristes, l'onde Mega qui dirige les esprits, la création du climat, l'exploration du temps, ou la cybernétique…
Un vrai méchant, le colonel Olrik, qui revient dans chaque album (il a la peau dure !), des aventures qui s'enchainent sur un rythme endiablé, un dessin très précis, un scénario extrêmement fouillé et beaucoup de texte, tous ces ingrédients, ajoutés au souci du détail de l'auteur, en font une série d'aventures absolument géniale !
Commenter  J’apprécie          170
Tchippy
  19 mai 2011
Premier opus de la formidable aventure de Blake et Mortimer !
On y découvre les personnages principaux, Francis Blake, Philip Mortimer, et le Colonel Olrik, officier de Basam-Damdu (très important pour la suite !), et bien sûr Nasir, qui n'est pas encore attaché au service de Blake et Mortimer.
Le dessin n'est pas encore définitif, mais les mouvements « figés » caractéristiques de Jacobs sont déjà là, les attitudes sont présentes, mais seul le personnage de Nasir est réellement abouti. Blake et Olrik vont évoluer quelque peu mais c'est surtout le visage de Mortimer qui va subir une véritable opération de chirurgie esthétique dans les prochains tomes pour devenir le respectable professeur anglais qu'on aime tant.
(Ceci n'est pas valable dans les premières pages, où aussi bien Blake que Mortimer revêtent l'apparence qui sera la leur pour toutes les autres bandes dessinées.
Étrange que les traits se brouillent ensuite pour revenir finalement à la version originale, non ?)
Olrik est déjà bien diabolique, il démontre déjà sas capacité à s'attirer des subalternes, le Benzedjas en premier, roublard comme pas deux.
Bref, les bases de toutes les bandes dessinées suivantes sont jetées.
Bien entendu, les personnages sont stéréotypés, mais à côté de ça le dessin est original, réaliste, et l'intrigue est très prenante.
Un plus : quelques pages d'agrandissement en page pleine d'une case avec sa légende, comme un arrêt sur image ; véritable tableau plaisir des yeux.
Et la caractéristique qui fera de la série de Blake et Mortimer un intermédiaire entre deux genres, le roman et la bande dessinée : les petites cases réservées au narrateur, présentes presque dans chaque bulle, et qui pourtant ne rendent aucune impression de lourdeur.
Jacobs a coupé l'intrigue au moment où la pub apparaît en plein milieu de notre série préférée : en plein suspense !
Conseil : lisez ce premier tome avec les trois tomes du Secret de l'Espadon à proximité ^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120


critiques presse (1)
BulledEncre   08 avril 2013
Les nostalgiques de ces histoires fantastiques délicieusement surannées, tout comme les plus jeunes amateurs de bande dessinée, pourront se replonger dans cette première aventure découpée en trois tomes. Dès les pages initiales, le style inimitable de Jacobs est de mise.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
TchippyTchippy   19 mai 2011
Ici Lhassa…
L’attaque éclair conçue par notre génial Empereur a pleinement réussi. Nul n’a pu s’opposer au vol triomphal de nos invincibles escadres. Les plus fières citées ont été réduites en poudre !...
Bombay n’est plus qui ruines et désolation !... Rome, la ville éternelle, n’est plus qu’un souvenir… Paris, la ville lumière, gît sur le sol, broyée !... Londres, l’orgueilleuse métropole, achève de se consumer !... La flotte américaine du Pacifique est au fond de l’Océan tandis que nos parachutistes hissent nos couleurs sur les gratte-ciels du nouveau-Monde !... La Terre entière est entre nos mains : Nous sommes les Maîtres du Monde !
(Basam-Damdu à la radio)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
RosenDeroRosenDero   30 janvier 2017
Allô ! Allô ! Aux dernières nouvelles, nous apprenons que Rome, la ville éternelle, vient d'être rayée de la carte du Monde !!! Vingt-cinq siècles de civilisation anéantis en un instant ! La sauvagerie bestiale de cet acte odieux ne manquera pas de dresser contre ces hordes barbares tous les défenseurs de la culture occidentale !!! ...
Commenter  J’apprécie          80
fannyvincentfannyvincent   04 janvier 2015
...L'attaque mondiale sera déclenchée cette nuit à 2 heures, heure locale. Scaw-Fell sera...OH !...
Commenter  J’apprécie          80
MurielTMurielT   05 mars 2017
Blake :
Pris au piège comme des rats, mon cher, et cela si près du but !...
Mortimer :
Ah ! C'est trop bête... Mais avant, j'en descendrai bien quelques-uns.
Commenter  J’apprécie          40
TchippyTchippy   19 mai 2011
- Que se passe-t-il ?
- Alerte, les aunes sont dans la cour !
- Ah ! Vraiment ?... Eh ! Mais la journée commence bien !...
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Edgar Pierre Jacobs (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edgar Pierre Jacobs
Dans "Le Dernier Pharaon", les Belges François Schuiten, Jaco van Dormael, Thomas Gunzig et Laurent Durieux ont voulu revisiter l??uvre d'Edgar P. Jacobs, où se mêlent leurs talents respectifs et le plus grand respect pour la série originelle. Un hors série fidèle, mais à la fois très personnel, qui prend ses sources au c?ur même des aventures de Blake et Mortimer. À ne pas manquer ! En librairie le 29 mai 2019 : https://www.dargaud.com/bd/BLAKE-MORTIMER/Autour-de-Blake-Mortimer/Autour-de-Blake-Mortimer-tome-11-Dernier-Pharaon-Le
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Blake et Mortimer : la BD culte d'après guerre par Edgar P. Jacobs. Connaissez-vous ses personnages ?

La série des albums relatant les aventures de Blake et Mortimer a été éditée en de nombreux albums. En comptant ceux qui ont été écrits et dessinés par E.P. Jacobs et ceux conçus par d'autres illustrateurs et scénaristes, combien sont-ils à ce jour ?

17
18
19
20

12 questions
63 lecteurs ont répondu
Thème : Edgar Pierre JacobsCréer un quiz sur ce livre