AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2870970102
Éditeur : Blake et Mortimer (07/06/1996)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 473 notes)
Résumé :
Les murs de la City ne résonnent plus que des incroyables exploits de la " Marque Jaune ". Ce mystérieux criminel multiplie les actions spectaculaires : raid contre la banque d'Angleterre, vol du Gainsborough de la National Galery, et même vol de la couronne royale d'Angleterre... Rien ne semble pouvoir l'arrêter. Son audace va jusqu'à prévenir à l'avance la police du lieu de l'accomplissement de ses forfaits, ridiculisant à chaque fois un peu plus Scotland Yar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Dionysos89
  18 mai 2012
La Marque Jaune ou Edgar P. Jacobs au sommet de son art ! Après deux aventures particulièrement épiques, le Secret de l'Espadon et le Mystère de la Grande Pyramide, l'auteur et dessinateur belge ressert son intrigue cette fois-ci sur l'Angleterre et sur des personnages plus tangibles, tout en gardant bien sûr son récit dans un réalisme dur mais au bord de la science-fiction (voire hard sf même parfois).
Normalement dans la même continuité des événéments tragiques du Secret de l'Espadon, dans une Angleterre traversée par une montée en flèche d'attentats insolites, Blake et Mortimer, chacun avec leurs compétences (et c'est ça qui fait le charme de leurs aventures selon moi ! pas leur désunion...), vont faire face à cette menace appelée la Marque Jaune. Pouvoirs surnaturels, événements inexpliqués, les deux compères nagent une nouvelle fois en pleine science-fiction, et ce pour notre plus grand plaisir.
Edgar P. Jacobs réussit là à faire monter la pression de manière raisonnable, mais toujours continue ; à l'inverse des aventures précédentes de Blake et Mortimer, il réussit en plus à condenser tout cela en un seul tome, ce qui augmente d'autant plus son rythme. Ce titre emblématique devrait orner la bibliothèque de toute bédéphile tant cette bande dessinée constitue à elle seule un monument du style franco-belge, bien plus même qu'une simple aventure de Tintin plus connue ! Un chef-d'oeuvre pour moi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
Bigmammy
  14 septembre 2011
Troisème aventure des héros so british Blake et Mortimer, après "Le secret de l'espadon" et "Le Mystère de la grande pyramide". La bande dessinée a commencé de paraître en 1956 en quatrième de couverture du Journal de Tintin. C'est de l'avis des spécialistes le meilleur album de toute la série, et je suis moi aussi d'accord avec ce jugement depuis plus de 30 ans.
L'épisode se déroule à Londres, juste avant Noël : il pleut, il fait froid, le brouillard envahit les quartiers de Bloomsbury, les quais sinistres du côté de Limehouse Docks. Un mystérieux personnage nargue Scotland Yard par des exploits de plus en plus audacieux : le vol de la couronne de l'Empire britannique, l'enlèvement de personnalités comme le rédacteur en chef d'un journal, un professeur de médecine, un juge ...Toutes les techniques modernes (de l'époque) d'écoutes clandestines, de protection individuelle lui permettent de filer entre les doigts de la police comme de Francis Blake, missionné par le MI5, et du professeur Philip Mortimer, son ami. le Premier Ministre s'en émeut, l'affaire devient politique.
Mais le défi est plus fort que tout pour celui qui laisse bien en vue après ses exploits sa marque, la lettre grecque Mu, que l'on identifie bientôt avec le symbole de l'onde Mega, une théorie fumeuse émise en 1922 par un certain Docteur Wade, et brocardée par le tout Londres scientifique de l'époque.
Jusqu'à l'époque de Ben Laden, je me moquais souvent des scénarios mettant en scène un richissime être malfaisant ayant pour objectif de dominer le monde par le Mal. Aujourd'hui, nous savons que ces folies meurtrières sont possibles. Dans La Marque Jaune, c'est la soif de vengeance et l'orgueil poussé jusqu'à la folie qui sont mis en scène. Avec juste ce qu'il faut de science fiction relativement réaliste, des décors d'une beauté stupéfiante, une histoire haletante qui tient ses promesses de bout en bout. Une réussite complète, jamais plus égalée à ce niveau, même par E.P. Jacobs lui-même. Un régal renouvelé chaque année puisqu'il ne se passe pas d'été sans que je relise mes bien aimées BD, et celle-ci en particulier, retrouvant à chaque relecture un détail imprévu, une case parfaite .....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
frandj
  19 mai 2016
Pour moi comme pour beaucoup d'autres lecteurs, c'est LE chef d'oeuvre d'Edgar P. Jacobs, très supérieur à ses premiers albums. L'histoire commence par des faits-divers sensationnels, notamment un vol retentissant à la Tour de Londres. Sans transition, l'aventure se poursuit par l'enlèvement de quelques personnalités qui appartiennent toutes au même club; le dernier, concernant le Dr Septimus, provoque un accident ferroviaire spectaculaire. Après ce début tonitruant, on entre vraiment dans la palpitante enquête menée par Blake et Mortimer, chacun dans ses compétences. Très vite, on est sur la trace de l'effrayant malfaiteur qui signe ses crimes d'une marque jaune; mais on découvre que, en réalité, il est manipulé par un "génie du mal" inconnu. En fait, l'explication de tous ces mystères est à rechercher dans le passé, et c'est Mortimer qui, en consultant les archives de journaux, découvrira le pot-aux-roses. Il ne faut surtout pas en dire plus, pour le cas où le Babeliste découvrant mon commentaire n'aurait pas encore lu "La marque jaune" (hypothèse très peu plausible !).
Le suspense est intense et permanent. L'intrigue est à la limite du fantastique, mais jamais absurde. L'atmosphère est celle d'un excellent thriller. Aucune péripétie n'est gratuite, au contraire chacune s'inscrit dans une progression cohérente de l'action. Enfin, le graphisme des vignettes est réaliste et de facture classique; mais il laisse de très fortes impressions aux lecteurs (surtout s'ils sont jeunes). Cette BD est donc une parfaite réussite.
Les "héritiers" d'Edgar P. Jacobs ont très tardivement fait référence précisément à cet album dans "L'onde Septimus", qui me semble plutôt réussi mais qui ne peut quand même pas être comparé à "La marque jaune".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
tchouk-tchouk-nougat
  26 avril 2017
Je ne présente plus notre duo "so british" Blake et Mortimer, ni même cet épisode emblématique. La marque jaune et son illustre couverture sont surement les plus célèbres de la série!
On commence par une bonne vieille enquête policière où Blake et Mortimer vont collaborer : retrouver le mystérieux cambrioleur qui a osé voler la couronne royale tout en signant de son M jaune. le scénario monte en tension progressivement jusqu'à la résolution qui flirte avec la science fiction, ou qui, carrément, l'embrasse d'ailleurs.
Je reproche toujours un peu les mêmes choses aux Blake et Mortimer. Une voix off très, trop, présente qui s'acharne à décrire les actions comme si le dessin ne remplissait pas cet office. Et souvent un texte trop dense et verbeux. D'ailleurs lors de la résolution et des explications pseudo scientifiques ça devient un peu prise de tête.
Commenter  J’apprécie          160
fannyvincent
  09 février 2016
Sixième tome des aventures de Blake et Mortimer, après le secret de l'espadon (3 tomes) et le mystère de la grande pyramide (2 tomes). La première histoire se déroulant en un seul album. Dans une ville de Londres grise et pluvieuse, un être malfaisant multiplie les méfaits, laissant derrière lui une sinistre marque jaune, sa signature. Nos deux héros vont avoir fort à faire face à cet adversaire redoutable et insaisissable. L'histoire est dense, rythmée, passionnante. Elle prend une dimension scientifique au fil des pages, évoquant la manipulation mentale. Et quelle couverture absolument mythique ! Une BD indispensable...
Commenter  J’apprécie          152
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Antoin47Antoin47   08 octobre 2014
- Alors, mon cher... ce sommeil réparateur vous a t'il fait du bien ? A propos, saviez-vous que vous ronflez ?
- Hein ? Qu'est-ce-que c'est ?
- Plaisanterie à part, mon cher Professeur, c'est vraiment aimable à vous d'être venu ainsi vous mettre entre mes mains alors que je m'apprêtais à obtenir ce résultat avec de laborieuses et savantes machinations.
Commenter  J’apprécie          261
angie22angie22   29 septembre 2013
Que sa fin tragique serve d'avertissement à tous ceux qui tenteraient, à des fins criminelles, d'oublier que la science véritable est au service de l'humanité, que son but est de travailler à l'avancement du progrès et non de servir la vanité, l'ambition ou la tyrannie d'un seul individu .
Commenter  J’apprécie          160
MusardiseMusardise   27 janvier 2015
Big Ben vient de sonner une heure du matin. Londres, la gigantesque capitale de l'Empire Britannique, s'étend, vaste comme une province, sous la pluie qui tombe obstinément depuis la veille. Sur le fond du ciel sombre la Tour de Londres, cœur de la "City", découpe sa dure silhouette médiévale...
Commenter  J’apprécie          100
pgremaudpgremaud   18 février 2014
Que sa fin tragique serve d'avertissement à tous ceux qui tenteraient, à des fins criminelles, d'oublier que la Science véritable est au service de l'Humanité, que son but est de travailler à l'avancement du Progrès et non de servir la vanité, l'ambition ou la tyrannie d'un seul individu. Et qu'enfin au-dessus de la Science, il y a l'Homme !... Cela dit, gentlemen, il est minuit : Joyeux Noël à tous !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MusardiseMusardise   27 janvier 2015
Et soudain, comme ceux-ci se jettent sur lui un immense éclair aveuglant jaillit de son corps et les renverse tous sur le sol, inanimés !...
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Edgar Pierre Jacobs (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edgar Pierre Jacobs
Le 26/09 le 9ème Art va fêter l'anniversaire des deux gentlemen les plus célèbres de la bande dessinée : Blake et Mortimer ! Pour célébrer la parution de leur première aventure signée Edgar P. Jacobs dans le Journal de Tintin, nous vous proposons une bande annonce avec tous les objets cultes du mythe... BON ANNIVERSAIRE BLAKE & MORTIMER ! http://www.blakeetmortimer.com/
autres livres classés : londresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Blake et Mortimer : la BD culte d'après guerre par Edgar P. Jacobs. Connaissez-vous ses personnages ?

La série des albums relatant les aventures de Blake et Mortimer a été éditée en de nombreux albums. En comptant ceux qui ont été écrits et dessinés par E.P. Jacobs et ceux conçus par d'autres illustrateurs et scénaristes, combien sont-ils à ce jour ?

17
18
19
20

12 questions
58 lecteurs ont répondu
Thème : Edgar Pierre JacobsCréer un quiz sur ce livre