AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070373460
Éditeur : Gallimard (22/01/1982)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 42 notes)
Résumé :
Christopher Newman, riche Américain, s'installe en Europe avec l'intention de se marier. Il rencontre une jeune veuve, la marquise Claire de Cintré, dont il s'éprend.

Mais l'Europe est un monde fermé, rempli de préjugés, qui l'oblige à renoncer à son mariage. Il découvre un secret qui, s'il était divulgué, couvrirait de honte la mère et le frère de son ancienne fiancée.

Sa loyauté naturelle le fait renoncer à toute vengeance...
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
sylvaine
  29 mars 2015
1848 ParisChristopher Newman débarque en provenance de San Francisco . Bel homme, 36 ans , travailleur acharné depuis sa plus jeune enfance , à la tête d'une immense fortune acquise grâce à son ingéniosité et au développement du chemin de fer dans l'Ouest américain le voilà à Paris pour tout voir tout découvrir!
Ayant fait la connaissance de Mrs Tristram il commence à fréquenter le monde parisien et le microcosme américain . C'est par elle qu'il fait la connaissance de la Comtesse de Cintré , jeune veuve née Bellegarde , très vieille famille de l'aristocratie française. Comment lui l'Américain , le "commerçant" ose t 'il franchir le seuil de la maison de ces pairs de France ? Car le famille de Bellegarde c'est la noblesse française dans toute l'acception du terme ( Caricature ?)loyaliste, imbue de ses lettres de noblesse , de ses privilèges même si la révolution est passée sur elle . Tout , il subira tout pour arriver à décrocher la lune , faisant profil bas acceptant d'être humilié , avili par cette future belle famille !!
Mais malgré tous ses efforts malgré l'accord de Mme de Cintré ses projets ne pourront aboutir , alors il essayera de se venger en menaçant de dévoiler un secret enfoui dans la mémoire de cette suffisante famille ...
Mènera t 'il son projet jusqu'au bout ou sa bonne nature lui fera t 'elle entendre raison ?
Henri James dans ce roman , sûrement pas le plus connu de tous , nous brosse le portrait d'un Paris loin du monde journalistique De Maupassant , du monde ouvrier de Zola, ou du petit peuple de Huysmans . Nous pénétrons avec lui et avec son regard affuté dans le sérail de ce milieu aristocratique qui survit espérant le retour d'une royauté légitime et vilipendant cet empire de pacotille . James n'hésite pas à faire un parallèle entre le continent américain "innocent " et la vieille Europe raffinée et corrompue . L'écriture de James appartient à l'école du réalisme descriptions précises des lieux et des gens mais il apporte à ses personnages une dimension psychologique originale pour son époque , une dose d'espièglerie qui rendent la lecture de ce roman très agréable .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
maramida
  19 mars 2015
J'ai lu ce livre il y a très longtemps, dans ma jeunesse mais je me souviens bien si pas les détails, au moins l'essentiel.
Et l'essentiel, je crois, est une histoire d'amour qui finit mal de façon incompréhensible et absurde. L'histoire peut paraitre invraisemblable si on ne connait pas ou on minimise la férocité des préjugés, l'influence que peut avoir la famille sur des êtres plus fragiles, moins indépendants. Ce coté là reste tout à fait moderne ou plutôt universel.
Les rapports familiaux et les us et coutumes dans les classes aisées de France et d'Amérique au 19 ème siècle vues par le biais des personnages principaux très attachants sont fascinants.
Commenter  J’apprécie          70
nathalie_MarketMarcel
  29 décembre 2012
Un bon roman à l'ancienne, pourrait-on dire. Mais c'est à véritable choc des cultures auquel nous assistons et du côté américain comme du côté français, la stratégie est un art cruel.
James est le lointain héritier de Balzac d'une certaine manière. La peinture des familles et des caractères, l'opposition frontale entre des caractères opposés, jusqu'au nom des personnages étroitement significatif. Mais on y trouve quelque chose d'autre : beaucoup plus de noirceur et de violence, les dialogues réussis et dynamiques, le regard acide de l'auteur et cet Américain (quelqu'un a-t-il déjà croisé un Américain dans Balzac ?), c'est-à-dire la possibilité pour un personnage de sortir de sa condition et de changer, d'être libre, face à lui-même. On y sent aussi l'étrange fascination / répulsion de James pour ce monde des Antiquaires, un peu ranci, mais mystérieux et inatteignable.
Commenter  J’apprécie          40
aureliececile
  10 décembre 2012
J'ai mis beaucoup de temps à lire ce livre. Pourtant l'histoire m'a plu même si le style est un peu bavard.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
sylvainesylvaine   29 mars 2015
Vous n'avez rien à voir avec l'orgueil ni avec l'humilité_ cela fait parie de l'heureuse simplicité de votre caractère . Il faut avoir quelque chose à perdre pour avoir de l'orgueil - et quelque chose à gagner pour avoir de l'humilité
Commenter  J’apprécie          90
nathalie_MarketMarcelnathalie_MarketMarcel   29 décembre 2012
Par un splendide jour de mai de l’an 1868, un gentleman se prélassait sur le grand divan circulaire qui occupait à l’époque le centre du Salon carré au musée du Louvre. Depuis, cette confortable ottomane a disparu, au grand regret des amoureux des beaux-arts faibles du jarret ; mais le gentleman en question avait sereinement pris possession de sa partie la plus souple ; tête rejetée en arrière et jambes étendues, il fixait la splendide Madone portée par un croissant de lune de Murillo et jouissait pleinement de sa situation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Henry James (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Henry James
Géraldine Mosna-Savoye : " Deux livres pour tisser des liens entre littérature et philosophie" .Un livre pour l'été, le conseil du jour ! Géraldine Mosna-Savoye, productrice des Nouveaux chemins de la connaissance vous propose deux livres à découvrir pour cet été. Son choix : "Les Bostoniennes" d'Henry James et "Des phrases ailées" de Virginia Woolf . A partir du 4 juillet et jusqu'au 28 août, retrouvez la grille estivale de France Culture ! Tous les détails ici > http://bit.ly/28QJC1e
autres livres classés : préjugésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr