AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782702183557
456 pages
Calmann-Lévy (02/03/2022)
4.3/5   10 notes
Résumé :
À la mort de sa mère adoptive, Clarence Desprez revient s’installer en ce début des années 1960 dans la maison de son enfance, à Saint-Geniez-ô-Merle, cité perchée de Corrèze. Jeune ornithologue, il trouve là un endroit idéal pour se livrer à l’observation du milan royal, une espèce qu’il veut faire protéger.
Clarence attribue d’abord la sourde inimitié que lui vouent les gens du pays à son hostilité déclarée envers la chasse mais découvre que, avant de l’aba... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,3

sur 10 notes
5
7 avis
4
2 avis
3
0 avis
2
1 avis
1
0 avis

Martine26
  05 avril 2022
C'est toujours avec l'assurance de lire une belle histoire que je me plonge dans un roman signé Corinne Javelaud. A chaque fois, un univers différent, un parcours initiatique à effectuer. Je sais d'avance que je vais me passionner pour les défis et les obstacles que les protagonistes de l'écrivain vont devoir surmonter. Et pourtant cette fois-ci je me suis laissée cueillir en beauté.
Tout d'abord parce que le personnage principal est un homme et qu'il me semble bien que c'est la première fois sous la plume de la romancière. Contrairement à ce que j'avais imaginé, Clarence Desprez est un jeune ornithologue engagé dans la défense et la protection des oiseaux et en particulier du milan royal, espèce en voie de disparition. Ce qui d'emblée lui crée des inimitiés farouches dans le milieu agricole des chasseurs de ce village de Corrèze, Saint-Geniez-ô-Merle, où il revient s'installer après le décès de sa mère adoptive, Nelly.
Nous sommes dans les années 1960 et la vie à la campagne est rude, les opinions bien ancrées et les caractères bien tranchés, plutôt "bruts de décoffrage". le climat d'hostilité qui s'installe alors, Philippa Beaulieu, jeune cavalière talentueuse qui rêve de devenir jockey, l'éprouve aussi depuis son plus jeune âge même si elle reste profondément attachée à sa famille, ses frères et à sa terre natale.
Et ensuite parce que la situation de départ prend une toute autre tournure quand une belle et mystérieuse jeune femme se présente au haras où travaille Philippa et prétend avoir des informations à révéler à Clarence sur sa mère naturelle. Il n'en faut pas plus pour que les esprits s'échauffent davantage et que le piège tendu autour du jeune ornithologue se referme.
Vous dire que j'ai adoré cette histoire relève de l'euphémisme. Je l'ai lue quasiment d'une traite (et pourtant avec ses 400 et quelques pages, c'est un petit pavé!) ne m'arrêtant que pour aller manger et reprenant ma lecture aussitôt après.
J'ai découvert un (ou plutôt deux) univers quasiment inconnus pour moi. Celui des courses hippiques et son machisme ambiant et celui de l'ornithologie qui demande patience et capacité d'observation.
En plus de ses descriptions très fouillées et d'un suspense digne des meilleurs thrillers, Corinne Javelaud nous propose une belle histoire d'amour sur fond de rivalités, de secrets bien gardés et d'émancipation de la femme. Il y a encore de la route à parcourir de nos jours. Alors je vous laisse imaginer ce que cela pouvait être il y a 50 ans!
J'ai retrouvé avec bonheur la grâce et l'élégance de l'écriture de Corinne Javelaud, sa sensibilité; la force de son imagination, son exigence que ce soit dans la précision des faits et des dates, et son grand talent de narratrice.
La surprise a été totale et j'en redemande!
Roman paru aux éditions Calmann-Lévy collection Territoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Guillaume17
  04 mars 2022
Après les petits papiers de Marilou et l ombre se rose may
L auteure signe un nouvel ouvrage très agréable à lire avec une excellente intrigue pleine de rebondissements.
Un pur roman de terroir qui se passe dans les années 60 en Corrèze.
La force du roman est que l on peut y découvrir différents univers tout en se cultivant.
Voilà la force des bons romans donnant envie de creuser et d approfondir ses connaissances.
Connaissez vous l. Univers des aras..?
Le Milan Royal..
Plaisir de lecture totale pour cette nouveauté de Corinne Javelaud qui sait se renouveler et surprendre son lecteur.
Commenter  J’apprécie          80
NLG
  28 mars 2022
Corrèze début des années 1960 :
Suite à la mort de sa mère adoptive, Clarence Desprez, jeune ornithologue, s'installe dans la maison de son enfance afin d'étudier le milan royal. Espèce en voie d'extinction. Certains villageois ne vont pas l'apprécier pour son hostilité envers la chasse et d'autres pour le passé tumultueux de sa mère naturelle. Sa rencontre dans les bois avec la cavalière, Philippa Baulieu, ne va pas l'aider à son intégration.
La jeune fille ambitieuse va devoir pour sa part, redoubler d'efforts pour devenir jockey.
La vie rurale dans laquelle va s'installer progressivement Clarence va être bouleverser par l'arrivée d'une mystérieuse et séduisante inconnue. Elle dit avoir été proche de sa mère que lui n'a pas connu. le piège est tendu...
Toujours ce grand plaisir de retrouver la plume délicate, précise et bien documentée de Corinne Javelaud.
Cette fois-ci avec ce roman, l'auteure m'a entraîné en Corrèze dans les années 60 avec des personnages très attachants qui vont devoir trouver leur place dans un monde qui est encore dans les balbutiements du modernisme, de la protection ornithologique et la condition féminine.

Les souvenirs de son enfance surgissent lorsqu'il prend possession de la maison de Nelly, sa mère adoptive, décédée depuis peu. Il est venu étudier les rapace dans les environs "des Tours de Merle". le lecteur se trouve dans ses moments là au coeur de la nature. Mais pas que ...
Car avec Philippa Baulieu, c'est sur les champs de courses hippiques et dans les haras que le lecteur évolue.
Ces deux personnages sont des passionnés, déterminés à réaliser coûte que coûte leur rêve !
De conditions de naissance modeste, c'est par la valeur de leurs actes qu'ils vont s'élever chacun dans leur domaine.
Mais la vie de Clarence va être hantée par Isadora, sa mère naturelle. de part des non-dits mais surtout lorsqu'une belle inconnue débarque dans le village de Saint-Geniez-ô-Merle où agriculteurs et chasseurs se retrouvent au bistrot de Margaux. Elle lui révèle avoir été proche de sa mère. Tel un petit oiseau, il va se retrouver englué en se posant sur la belle branche !
Au fil des chapitres, entre observation du milan royal avec Clarence et entraînement pour devenir jockey avec Philippa, une terrible machination se met en place. Dans cette intrigue, il faudra à Clarence une bonne dose de clairvoyance et être bien entouré pour éclairer son esprit car le piège se referme inexorablement sur lui... Et il n'y a pas que pour lui !... Va t'il enfin connaître ses origines ?
Bonne lecture à ceux qui se lanceront dans ce roman !

PS : Merci aux éditions Calmann Lévy et à Corinne javelaud pour cette proposition de lecture.
Retrouvez les autres romans de Corinne Javelaud que j'ai lu : https://imagesderomans.blogspot.com/search?q=corinne+Javelaud
Lien : https://imagesderomans.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Valmyvoyou_lit
  19 avril 2022
Années 60. Clarence est ornithologue. Il est chargé par un institut parisien d'oeuvrer pour la protection des milans royaux. Sa mission le conduit à Saint-Geniez-ô-Merle, village de Xaintrie, petite région blottie entre le Sud-Est corrézien, l'Auvergne et le Quercy. Ce sont les terres de son enfance. Il s'installe dans la maison de Nelly, sa mère adoptive, décédée récemment. Bien sûr, les chasseurs ne sont pas heureux du retour de l'enfant du pays. Clarence sait qu'il va être difficile de les convaincre de l'importance de ses travaux. Deux de ses opposants sont les frères de Philippa, une cavalière qui ambitionne de devenir jockey.

Clarence pense que seul son travail est responsable du rejet dont il est la cible. Il est surpris quand il comprend qu'une part de cette inimitié est liée au passé de sa mère naturelle. Il ne l'a pas connue : elle est partie après l'avoir confié à Nelly. Aussi, quand une jolie femme, qui séjourne dans la cité, lui susurre qu'elle a connu sa mère et que cette dernière lui a parlé de lui, il est attiré par cette promesse d'en apprendre plus sur celle qui l'a abandonné. le jeune homme succombe au chant de la sirène. Hélas, un piège se referme sur lui.

Clarence et Philippa ont tous deux un lien avec les animaux et doivent, tous deux, affronter des adversaires. Les convictions du premier dérangent les chasseurs, hostiles à ses discours de sensibilisation à la cause animale. La jeune fille, elle, est une cavalière émérite, cependant, le parcours pour réaliser son rêve est jonché d'obstacles. Il est ardu pour une femme de s'imposer dans le milieu masculin des courses. Tous deux partagent la fougue de la jeunesse et l'envie de transformer les mentalités. Hélas, les évènements terrassent leur insouciance et leur naïveté.

J'ai aimé les messages au sujet de la cause animale. En le lisant, j'ai même pensé que les adeptes de la chasse risquaient de ne pas apprécier certains passages, qui, en ce qui me concerne, énoncent mes convictions. Cependant, ce roman est, également, l'histoire d'un jeune homme, qui se retrouve au centre d'un complot et qui en raison de sa gentillesse, n'a pas vu arriver le danger. Aussi, il réagit avec ses armes, peut-être dérisoires, mais qui permettent justement de nous identifier à lui. Il est embourbé dans une intrigue qui le dépasse et il est aisé d'imaginer que, nous aussi, nous serions démunis face aux manigances, enrobées de douceur, qui le visent. Sortira-t-il grandi de ces épreuves ? Quant à Philippa, atteindra-t-elle ses objectifs ?

J'ai beaucoup aimé L'Odyssée de Clarence.

Lien : https://valmyvoyoulit.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
RougePivoine
  06 juin 2022
Je vais être complètement à contre-courant des opinions déjà proposées.
J'ai dû lutter pour finir ce livre, je n'abandonne que très exceptionnellement, espérant trouver dans les derniers chapitres la lumière éclairant tous les précédents. Mais là, je suis restée dans le noir !
Et noir, c'est noir …
Je ne suis jamais rentrée dedans, j'étais comme le Milan royal, là haut, tout là-haut , à attendre un courant chaud.
Les personnages m'ont paru très caricaturaux, le bon, les Brutes, les Truands …
L'écriture ne m'a pas séduite .
et La fin m'a définitivement plombée (monde de chasseurs oblige)
- les haras d'Arnac Pompadour se font voler des purs-sang qui finissent à l'equarissage en Espagne
- le super entraineur-eleveur-propriétaire jette l'éponge
- la mère du personnage principal meure avant d'être certaine que son fils ait compris sa démarche
- Philippa meure suite à une chute de son crack préféré qui, d'ailleurs, disparaît
- Clarence, le « héros » doit s'exfiltrer de son village natal, rejeté qu'il est
- Emma, la conspiratrice, n'est condamnée qu'à du sursis
- Les milans continuent d'être empoisonnés et électrocutés ,
Souriez, vous êtes filmés
Alors , Tranxene ou Lexomil ? :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
lyanealyanea   06 mai 2022
Prendre le risque de s’extraire d’un système de pensée enfermant, cela ne se fait qu’avec le cœur et le courage.
Commenter  J’apprécie          00
lyanealyanea   06 mai 2022
Tu sais aussi bien que moi combien il est difficile d’anticiper la carrière d’un cheval !
Commenter  J’apprécie          00
lyanealyanea   06 mai 2022
La fortune expose aux caresses, si tu vois ce que je veux dire...
Commenter  J’apprécie          00
lyanealyanea   06 mai 2022
Ce besoin d’indépendance est tout à ton honneur.
Commenter  J’apprécie          00
lyanealyanea   06 mai 2022
Les inactifs servent le diable.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Corinne Javelaud (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Corinne Javelaud
RMJ EN APARTE : Corinne Javelaud pour "L'oubliée de la ferme des brumes" en 2016
autres livres classés : harasVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
213 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre