AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782851819000
L'Arche (26/10/2016)
2.33/5   9 notes
Résumé :
Comme d'autres, Elfriede Jelinek a réagi à la crise migratoire. Les Suppliants, pièce inspirée d'Eschyle, est la réponse de la mordante dramaturge. Frottant la parole des demandeurs d'asile à des oeuvres du patrimoine classique, elle livre une critique acerbe des politiques d'asile inhumaines menées par les pays riches. A la manière d'une litanie, s'élève le chant de l'expulsé.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Pirouette0001
  30 novembre 2016
Difficile de donner une mauvaise note à un écrit qui se résume à un grand élan pour les réfugiés, qui sont peut-être les médecins ou enseignants que nous sommes largués sur les routes du monde, à cause de la guerre qui sévit dans leur contrée.
Pourtant ce texte présenté comme une litanie digne d'Eschyle, vous excuserez du peu, cette ode fort verbeuse devient très vite ennuyeuse et fait référence à des événements russes ou relatifs à Opel, qui n'étant pas généraux et valables pour tous les pays européens, fait perdre du poids au discours pourtant essentiel. Le tout semble se diluer dans un magma informe, comme, sans doute, la demande des réfugiés quelques semaines ou mois après être arrivés sur nos rives.
Enfin, présenter cela comme une pièce de théâtre soit, mais je défie quiconque de mettre en scène une telle litanie, à moins de prévoir un choeur où différentes personnes se partageraient la voix unique du conteur.
Vous l'aurez compris : un essai loin d'être réussi à mes yeux, qui aurait pu se limiter aux quarante premières pages pour rester percutant, mais bon, c'est pour la bonne cause quand même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
Lutopie
  05 juin 2022
Écriture décousue, pensée déconstruite, écriture contre-productive ? Il faut s'accrocher pour suivre, pour survivre à l'expérience Jelinek, pour ne pas se laisser emporter, pour ne pas se noyer comme les Migrants en Méditerranée. La question de l'immigration est traitée pour dénoncer les pouvoirs publics, pour leur injustice. Elle est également traitée de manière à ce que le lecteur quelle que soit son opinion politique , se culpabilise , ce qui crée fortement un malaise, un inconfort de lecture ... Au final, je dirais que l'auteur s'est complètement plantée avec ce pamphlet car elle nous donne très envie de refermer son livre, elle nous donne envie aussi et surtout de détourner notre regard des migrants, alors même qu'ils nous supplient de ne pas détourner notre regard.
Commenter  J’apprécie          153
Taraxacum
  24 mai 2017
Le théâtre moderne ...et bien parfois, c'est presque illisible et tant pis si je passe pour une vieille ronchonne en disant cela.
Apparemment inspiré d'Eschyle et d'Ovide, deux auteurs que je ne connais pas du tout assez pour juger, cette pièce est destinée à interpeller sur le sort des réfugiés, ce qui est une idée des plus admirables.
La mise en oeuvre est plus dure à avaler: ce bloc monolithique de texte, outch. le théâtre a expérimenté bien des idées depuis Eschyle, mais rester compréhensible pourrait être une bonne chose. Digressions continuelles, allusions qu'on comprend bien en être mais qui nous échappent, et ce bloc, serré, farouche, comme un rempart de texte...
Ici, il faut s'accrocher avec bien du mal pour arriver au bout et cela dessert totalement le point de départ.
Commenter  J’apprécie          10
ErnestLONDON
  07 mai 2017
C'est un choeur qui déclame sa longue supplication, récit essoufflant de son périple. Ces migrants racontent leurs peurs, « peur de devoir rentrer, (…) peur de devoir rester, peur de n'avoir pas le droit de rester ».
(...)
Lecture pour le moins déroutante en raison de la forme brute de ce texte, non dialogué. Dénonciation violente du cynisme des politiques migratoires européennes.
Article complet an suivant le lien.
Lien : http://bibliothequefahrenhei..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Pirouette0001Pirouette0001   30 novembre 2016
Aujourd'hui vous voulez des couvertures, de l'eau et de la nourriture, qu'allez-vous demander demain ? Nos femmes, nos enfants, nos emplois, nos maisons, nos appartements ? Qu'allez-vous demander demain ?
Commenter  J’apprécie          70
milonademilonade   22 décembre 2021
nous l'avons déjà dit ? Nous avons déjà tout dit au moins une cinquantaine de fois, tant mieux si c'est assez, oui oui, je sais, vous en avez assez, et pourtant vous n'avez encore rien entendu.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Elfriede Jelinek (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elfriede Jelinek
Vidéo de Elfriede Jelinek
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
1008 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre