AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Craig Johnson (Autre)
EAN : 9782351781845
Éditeur : Gallmeister (01/10/2020)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 39 notes)
Résumé :
Un accident apparemment banal, en marge d'un rassemblement de motards dans le Wyoming, laisse un jeune homme entre la vie et la mort. Mais l'affaire semble partir en roue libre pour Walt Longmire et Henry Standing Bear, appelés sur les lieux, tant le gang de motards auquel appartenait le jeune homme se fait menaçant. Pour ne rien arranger, la mère de la victime, l'extravagante Lola, n'est autre qu'une ex-petite amie de Henry et garde un ascendant certain sur lui. >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
JIEMDE
  04 décembre 2020
Il faut toujours avoir un Craig Johnson qui attend sagement dans sa PAL. Ainsi entre deux lectures plus complexes, retrouver Walt Longmire, Vic et la Nation Cheyenne devient comme une pause délicieuse et même mieux : comme une récompense !
Une évidence trompeuse - toujours traduit par la fidèle Sophie Aslanides - nous embarque au pays de bikers, des vrais de vrais ; ceux avec Harleys, cuir, franges et écussons ; ceux qui se rassemblent chaque année au pied des Devil Towers dans les Black Hills, à la frontière entre le Wyoming et le Dakota du Sud, pour y disputer une course mythique à laquelle Henry va concourir.
Et au milieu de ce troupeau de mâles aux échappements rutilants, il y a Lola. Leur patronne, leur égérie, leur déesse vivante. Dont le fils vient d'être découvert assassiné ; avec qui Henry a eu autrefois une fougueuse liaison ; et dont l'attitude paraît étrange voire suspecte.
Comme d'habitude avec Johnson, aucune mauvaise surprise dans cette douzième traduction de la saga du shérif Walt Longmire. C'est solide, bien ficelé, addictif comme il faut, garanti sans faux col et lisible y compris sans avoir lu les précédents. Et quelques coups de téléphone intelligemment distillés permettent de garder le lien avec Cady, qu'on retrouvera certainement davantage dans le prochain opus…
Bref, les fans de la série seront en terrain conquis et les autres apprécieront sans aucun doute la découverte. Et comme moi, veilleront à toujours avoir un Craig Johnson d'avance dans leur PAL…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          353
Crazynath
  08 octobre 2020
Olala ! Et voilà, déjà terminé !
Oui, je reconnais avoir lu assez fébrilement le dernier Craig Johnson qui vient juste de paraître. Il s'agit d'ailleurs du treizième livre de sa série mettant en scène le shérif le plus célèbre du Wyoming, à savoir Walt Longmire.
C'est dans un endroit mythique du Wyoming ( à savoir près du Devils Tower )que vont se dérouler les événements d' » Une évidence trompeuse » . Walt accompagne l'Ours à une célèbre course de motards. Eh oui, notre Nation Cheyenne a plus d'une corde à son arc et est un biker chevronné, contrairement à Walt qui ne connait rien aux deux-roues et entend bien rester ignorant dans ce domaine.
A peine arrivés, les deux amis vont être sollicités pour enquêter sur l'accident dont a été victime un jeune motard… On se doute bien qu'il ne s'agit pas d'un accident…Le hic, c'est que la mère de la victime se nomme Lola…Lola, cela ne vous dit rien ? La petite-fille de Walt et surtout la voiture de l'Ours ont le même prénom….
Entre gangs de motards, trafiquants d'armes, et Vic la terreur qui arrive à la rescousse, on se doute bien qu'on ne va pas s'ennuyer dans ce dernier épisode
Bon, je dois reconnaitre que même si ce treizième tome n'a peut-être plus le charme et la puissante des premiers de la série, je ne vais pas bouder mon plaisir. Retrouver l'entourage de Walt Longmire est chaque fois un moment de bonheur et il faut reconnaitre que je ne me lasse pas du style inimitable de l'auteur ainsi que des reparties quelquefois féroces dont font preuve certains personnages. Même si cette fois ci Lucian Connally n'est pas là pour mener le bal ,Vic et l'Ours ne sont pas en reste pour tenir la dragée haute à Walt quand il s'agit de manier les répliques qui tuent !
Bref, je dois reconnaître que les aventures de Walt Longmire ont un furieux gout de revenez-y…Et je continuerais évidemment à me plonger dans ses futures aventures avec le même plaisir…

Challenge ABC 2020/2021
Challenge mauvais genres 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          321
Fanvin54
  11 octobre 2020
Dans ce nouvel opus signé Craig Johnson, on retrouve des motos et des autos pas banales : une Thunderbird bleu ciel dénommé Lola propriété d'Henry Standing Bear, une motocross KTM avec laquelle la Nation Cheyenne va remporter une superbe victoire, un coupé Hemi Challenger orange fluo loué par Vic. Mais un autre véhicule surpasse tous les autres, et va d'ailleurs jouer un rôle certain dans le récit : un véhicule blindé Mine-Resistant Ambush Protect acquis par la police de Hulett, ville de 400 âmes du Wyoming où se déroule l'essentiel de l'intrigue... un monstre que Walt Longmire va finir par apprécier.
Comme toujours, je me suis régalé avec cette nouvelle aventure du shérif du comté d'Absaroka et de ses acolytes. Une aventure où les engins motorisés sont rois... mais où les armes sont aussi très présentes. Une enquête solide portée par la plume toujours alerte de Craig Johnson, qui manie l'ironie comme personne. Et que dire de cette splendide jaquette, magnifique condensé de l'histoire, symbolisant l'Ouest américain qui nous fait tant rêver... un régal pour les yeux. Vivement la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Corboland78
  02 novembre 2020
Craig Johnson, né en 1961 à Huntington dans l'Etat de la Virginie-Occidentale, est un écrivain américain. Après avoir fait des études de littérature classique et obtenu un doctorat en art dramatique il exerce différents métiers : policier à New York, professeur d'université, cow-boy, charpentier, pêcheur professionnel, ainsi que conducteur de camion avant de se lancer dans l'écriture. Craig Johnson est l'auteur d'une série de romans policiers consacrés aux enquêtes du shérif Walt Longmire dont les intrigues se déroulent dans le comté fictif d'Absaroka, dans le Wyoming, le long d'une branche des montagnes rocheuses, la Chaîne Absaroka. Une Evidence trompeuse, son dernier roman vient de paraître.
Il y a deux sortes de lecteurs, ceux qui ont déjà lu Craig Johnson et les autres. Aux premiers je dirai que ce billet ne va rien leur apporter de plus, Une Evidence trompeuse est un bon roman de l'écrivain, vous savez l'essentiel, vous pouvez filer faire autre chose, il paraît que tout le monde est pressé de nos jours… Je vais donc maintenant me consacrer à ceux qui ne connaissent pas encore ses bouquins, une série avec ses héros récurrents et désormais un fil rouge qui se poursuit discrètement de livre en livre…
Hulett, Wyoming. Un jeune gars victime d'un accident de moto est tout proche de la mort sur son lit d'hôpital. Walt Longmire et son ami Henry Standing Bear viennent d'arriver en ville pour un sympathique week-end, un monstrueux rassemblement de bikers avec courses de bécanes est au programme et Henry doit y participer. Cool ? Ouais, sauf que le shérif local, pote avec Walt, pense que l'accident de moto n'en est pas un et demande son aide à Longmire. Ce qui paraissait relativement simple au début va sacrément se corser quand la victime pourrait bien être le fils inconnu d'Henry, que sa mère Lola, un sacré tempérament source d'ennuis certains, va demander à son ex de retrouver son agresseur, que l'enquête va rebondir de soupçon de trafic de drogue, en trafic d'armes et pire encore, que des agents fédéraux infiltrés chez les bikers vont pointer le bout de leur nez et que…
Comme d'habitude chez Craig Johnson, l'enquête policière avance à un rythme qu'on ne qualifiera pas de soutenu, excepté dans le dernier quart du roman où tout s'accélère avec un épilogue à la Fort Alamo. Si vous aimez la mécanique et les motos, vous allez vous régaler, entre les vroum vroum des moteurs et l'odeur d'essence, les cris des motards pris de boisson et la fameuse course de côte où Henry va tenter l'impossible, il y a de quoi s'éponger le front avec son bandana. Autre attraction, dans un monde complètement différent et plus huppé, un concours de ball-trap mais là, c'est Vic, adjointe et plus encore de Walt, qui va se mettre en valeur. Tout cela n'a rien à voir directement avec notre enquête, c'est très sympa, mais cela vous explique pourquoi le rythme avance tranquillement. Précédemment j'ai évoqué un fil rouge courant de roman en roman, l'époux de Cady, la fille de Walt, a été assassiné, c'était aussi le frère de Vic ( !), cette enquête avance lentement dans l'ombre et j'imagine qu'elle ne verra son épilogue qu'à la fin de la série ?
Je résume, un bon polar (genre tranquille) de Craig Johnson avec nos amis habituels (Longmire, Henry, Vic) et des références inattendues, Sherlock Holmes et Hérodote !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
cloceline
  11 octobre 2020
C'est à chaque fois un plaisir de retrouver l'inspecteur Walt logmire et toute la galerie de portraits qui constituent les personnages de la série de Craig Johnson !! j'adore la nation cheyenne dit aussi henry Standing bear, le meilleur pote de l'inspecteur. Aussi quand j'ai découvert que cette nouvelle intrigue tournait autour du passé du mystérieux indien j'étais ravie! Résumé sans spoiler: dans le wyoming, un rassemblement de motards tourne mal, laisant sur le bord du chemin, un beau jeune homme dans le coma. La mère de la victime à la beauté du diable, son prénom est lola. Si vous êtes un.e habitué.e de la série, Lola vous parle. C'est le nom de la voiture d'Henri mais aussi le prénom de la petite fille de walt. Enfin bref!! Cette lola là, personne ne peut la confondre; c'est LA Lola, l'ex toxique d'Henry... Mon avis: j'aime toujours l'écriture de Craig Johnson, c'est un régal et il m'ambarque très facilement dans son univers. j'adore le personnage d'henry mais je préfére quand il est un peu chamane ou quand il rend Walt chamane. Et là bizarrement les esprits de la nation cheyenne l'on délaissé au profit de celui de Sherlock Holmes. le duo d'enquêteurs américain prend des airs british et glisse quelques réparties cocasses. un leger bémol sur l'histoire d'Henry, mais peut être que cette rencontre aura un écho dans une suite... à découvrir de toute urgence!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Corboland78Corboland78   02 novembre 2020
- On est devant un merdier incomparable, et aucun de nous n’a de bottes assez hautes. Ce Post était un très bon élément, et sous couverture depuis treize ans dans tous les gangs de bikers. Il a été impliqué dans un énorme coup de filet pour démanteler un trafic d’armes dans le Sud-Ouest, mais là, il avait mis le doigt sur quelque chose d’encore plus gros. – Comme Quoi ? – Son officier traitant refuse de le dire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JIEMDEJIEMDE   29 novembre 2020
Mon esprit ressemble à un moteur de course : il se détraque quand il n'exécute pas les exploits pour lesquels il est construit.
Commenter  J’apprécie          100
JIEMDEJIEMDE   28 novembre 2020
Vous tapez sur mon chien avec cette chaîne et, pour reprendre l’expression de mon mentor et ancien patron, Lucian Connally, je disperserai votre cervelle d’enfoiré partout sur ce parking.
Commenter  J’apprécie          50
CrazynathCrazynath   08 octobre 2020
Un des inconvénients de l'Ouest américain de nos jours, c'est que tous les méchants n'ont pas des moustaches en guidon de vélo.
Commenter  J’apprécie          50
Fanvin54Fanvin54   07 octobre 2020
La Nation Cheyenne le gratifia du demi-sourire fin comme un coupe-papier qu'il réservait aux situations de ce genre.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Craig Johnson (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Craig Johnson
Découvrez le troisième épisode des Conversation dans le noir, le tout nouveau podcast des éditions du Masque. Une conversation téléphonique entre éditrice et auteure, à écouter sur l'ensemble de nos réseaux sociaux. Dans ce dernier épisode de la trilogie, Gabrielle Massat nous parle - depuis sa maison en pierres perdue au milieu des bois - de son rapport à l'écriture et à la littérature noire, ainsi que des raisons qui l'ont poussée à choisir un héros aveugle. C'est déjà la fin des épisodes liés au confinement, nous tenions vraiment à tous vous remercier pour le merveilleux accueil réservé à cette première "saison" du podcast et pour vos encouragements ! Nous revenons bientôt avec une nouvelle formule, STAY TUNED Nous vous souhaitons une bonne écoute ! Extrait lu : https://www.liseuse-hachette.fr/file/139455?fullscreen=1#epubcfi(/6/12[pre2]!/4/2/2[pre-001]/4/22/1:0) Oeuvres citées : Conversations de Francis Bacon Le camp des morts - Craig Johnson Tolkien Mystic river - Dennis Lehane James Ellroy CRÉDITS : Conversation dans le noir est un podcast des éditions du Masque. Réalisation : Paul Sanfourche. Générique : Longing - Joachim Karud.
+ Lire la suite
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2213 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre