AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782302047853
320 pages
Soleil (07/10/2015)
4.07/5   73 notes
Résumé :
3 destins s'entrecroisent : Jennifer, fille d'un soldat américain passé en Corée du Nord. Fille d'un père absent, communiste et traître, l'Amérique la rejette. Elle consacre sa vie à un orphelinat de Séoul. Aron adopte un petit garçon et s'attache tant à lui qu'il délaisse sa fille ; il s'enfonce dans la dépression lorsque son fils tombe gravement malade. Doug, le meilleur ami d'Aron, est militaire et orphelin depuis longtemps. C'est lui qui a poussé Aron à adopter.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
4,07

sur 73 notes
5
10 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
0 avis

marina53
  03 avril 2016
Jennifer a travaillé à l'orphelinat américain de Séoul, en Corée du Sud, pendant 25 ans. Alors qu'elle était âgée d'une vingtaine d'années, elle a rencontré Helen et Aron, un couple d'américains qui cherchaient à adopter un enfant. Kim était de ceux-là. La jeune femme était particulièrement attachée à lui. Ainsi, une fois Kim parti dans sa nouvelle famille, elle recevait régulièrement de ses nouvelles. D'une certaine façon, elle était très liée à tous ces enfants, elle qui n'avait jamais connu son père. Sa mère lui racontait alors que ce dernier, Jim, était mort pendant la guerre de Corée et qu'elle, alors enceinte, était rentrée aux États-Unis...
Dans cet album bouleversant et poignant, Jung évoque différents thèmes à savoir l'adoption, la rédemption, le pardon, la mort, les liens familiaux, les origines, l'histoire de la Corée... L'on suit le destin de Jennifer, cette Américaine restée longtemps en Corée à s'occuper des orphelins, Kim dans sa nouvelle famille, Aron et Helen, le couple d'adoptants ainsi que Doug, le frère d'Helen. Mêlant habilement passé et présent, les histoires des uns et des autres, l'auteur tisse gentiment les liens entre eux, le tout dans une parfaite harmonie et apportant un certain rythme. L'auteur nous offre un album d'une grande sensibilité. Son trait, épuré et d'une infinie tendresse, souligné par un noir et blanc poétique, est magnifique. À l'instar de la première de couverture, il se dégage beaucoup d'amour et de vie dans cet album.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
Ziliz
  04 septembre 2016
Dans la mythologie grecque, le Phoenix est un oiseau qui renaît de ses cendres. Il symbolise les cycles de mort et de résurrection.
Dans cet album, Jung utilise cette image pour évoquer la résilience, cette capacité humaine à surmonter les traumatismes et à en ressortir grandi, plus fort.
Deux cas ici : Jennifer qui a un grand vide à la place du père, et Aron, papa endeuillé. Ils se sont connus via Kim, petit orphelin qui a quitté la Corée pour être adopté aux Etats-Unis, et a donc dû s'adapter à une autre vie, lui aussi.
L'auteur reprend les thèmes autobiographiques développés dans sa trilogie 'Couleur de peau, Miel' : adoption, exil, deuil, problèmes identitaires. Il évoque également ici la Corée, la guerre dans les années 50, et l'oppression subie depuis plusieurs décennies par le peuple nord-coréen sous cette dynastie communiste.
J'ai retrouvé avec délice la finesse de Jung, tant sur la forme que sur le fond. Le graphisme est superbe (visages doux et fins, sourires lumineux, gestes de tendresse très évocateurs) et les propos subtils servent à la perfection cette histoire belle et tragique.
• Merci Marina pour le prêt ! 😊
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          256
Myriam3
  06 novembre 2017
Un oiseau noir, décharné, parcourt les pages du roman, se pose, repart. Un phénix, celui qui fera renaître de leurs cendres les personnages de cette histoire.
Quatre destins qui se tournent vers la Corée du Nord et sa dictature insoutenable, des faits que l'on connaît mais qu'on ne peut pas croire, tant ils sont terrorisants.
Le petit Kim est la figure centrale, un enfant coréen qu'un couple américain va adopter. Aron, le père adoptif, va éprouver pour lui un amour immense au détriment de sa fille adolescente, née d'une précédente relation.
Jennifer, elle, travaille depuis des années dans cet orphelinat américain basé à Séoul, pour se rapprocher de son père qu'elle ne connaît pas, mais qui est peut-être vivant de l'autre côté de ce no man's land séparant les deux Corée. Elle a des liens spéciaux avec le petit Kim, et ne l'oubliera pas même quand il sera parti pour les Etats-Unis.
Les récits que son mari nord-coréen fera des camps de travaux forcés sont là en témoignage de cette blessure à vif qui traverse la Corée, divise le peuple, le tue.
Jung, dans ce roman graphique, remet les pieds dans son pays maternel, son deuxième pays, et parle encore une fois d'adoption mais sous un angle différent, celui des adultes et des adoptants. On sent comme une réconciliation avec sa propre histoire qui de malheur devient richesse créative.
Après Couleur de peau: Miel, c'est encore un album bouleversant, plus encore peut-être que la trilogie. Un beau travail de maturité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
stokely
  15 avril 2017
Ayant beaucoup aimé les romans graphiques Couleur de peau miel de l'auteur, j'ai emprunté ce roman graphique à la bibliothèque. Il y est également question du thème de l'adoption qui est un thème cher à l'auteur.
Nous suivons ici divers destins croisés celui de Jennifer jeune américaine qui s'occupe d'un orphelinat à Séoul, elle va confier à l'adoption un jeune coréen Kim à une famille américaine Aron et Helen.
C'est le destine de cette famille que nous suivons ainsi que l'histoire de Jennifer la jeune femme qui s'occupe de l'orphelinat.
Je pensais avoir plus de mal dans cette histoire que dans le vécu de Jung mais cela se suit très facilement, le dessin est toujours aussi bien réalisé et le thème toujours aussi émouvant.
Commenter  J’apprécie          180
livreclem
  04 novembre 2015
Une BD de Jung qui entremêle plusieurs histoire où des personnages se croisent. Kim, un jeune orphelin coréen est adopté par un couple américain. Jennifer s'est occupé de lui en Corée dans l'orphelinat. Cette dernière, américaine, n'a pas connu son père venu faire la guerre de Corée. Elle nous narre son histoire, celle de Kim et de son mari qui a fui la Corée du Nord pour celle du sud.
Graphisme en noir et blanc, des dessins simples et jolis. Une histoire très mélancolique.
Commenter  J’apprécie          130


critiques presse (3)
Auracan   11 janvier 2016
Un album coup de cœur qui parle de la mort, de l’absence, de la quête de rédemption mais surtout de la vie, envers et contre tout. Indispensable !
Lire la critique sur le site : Auracan
BoDoi   19 novembre 2015
Jung déploie une palette de sentiments sincères et puissants dans cette histoire.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   27 octobre 2015
Jung suggère avec subtilité les tragédies les plus sombres, mais ne laisse pas le lecteur se morfondre dans un désespoir vain.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ZilizZiliz   24 août 2016
« Maman, à quoi sert le nombril ?
- A rien, maintenant, plus à rien. Mais quand le bébé est dans le ventre de sa maman, c'est par le nombril qu'elle lui donne à manger.
- Donc, tu m'as donné à manger par là ?
- Non, Kim, tu sais bien, c'est ta maman de Corée qui te portait dans son ventre et qui te donnait à manger par 'là'... »
Le nombril, la seule trace évidente laissée par sa maman de ventre.
Une trace si anodine pour les autres, si compliquée pour lui.
(p. 73-75)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
LadydedeLadydede   30 octobre 2015
Quel est le sens de ma vie ?
Une question que je me suis souvent posée dans ma jeunesse...
Je cherchais désespérément une réponse, comme si elle existait dans un livre.
Je naviguais à vue... en cherchant à combler un vide.
Et pourtant depuis quelque temps... Ma vie n'était pas dénuée de sens.
Mon corps avait envie de sourire...
La vie s'était installée en moi...
Commenter  J’apprécie          90
marina53marina53   03 avril 2016
Quel est le sens de ma vie?
Une question que je me suis souvent posée dans ma jeunesse... Je cherchais désespérément une réponse, comme si elle existait dans un livre...
Commenter  J’apprécie          180
marina53marina53   03 avril 2016
Le temps arrange souvent les choses.
Commenter  J’apprécie          191
Erik_Erik_   01 octobre 2020
Celui qui élève un orphelin en est considéré devant Dieu comme le père.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Jung (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Jung
[Performance]
Dans le cadre de l'exposition "Annemarie von Matt. Je ne m'ennuie jamais, on m'ennuie" (11.10.2020 - 24.01.2021) Sophie Jung a présentée le 24.10.2020 la performance "Sophie Jung performs her sculptures : “This Particular Medusa (It is a gun in my pocket and I hate to see you)”, “All The Horse's Horses: Uns Bitte Nicht Berühren, Danke, “Wer Wind Säät, Wir Sturm Ernten”, “Alarming New Reports”, “{NUMB and Dumb} How to get yourself to cry & Show to stop yourself from crying”" dans laquelle elle active les sculptures présentées dans l'exposition. Ce film en présente quelques extraits.
© Sophie Jung Avec : Sophie Jung, Peter Burleigh Réalisation : Tristan Savoy Images : Tristan Savoy et Valentin Duciel
Centre culturel suisse. Paris
+ Lire la suite
autres livres classés : adoptionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Prix BD 3e-2nd (3e5) : Babybox

Quel est le prénom du pasteur ?

Ifar
Pierre
Isaac
Jean

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Babybox de JungCréer un quiz sur ce livre

.. ..