AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Frank Reichert (Traducteur)
ISBN : 2702433057
Éditeur : Le Masque (13/03/2008)

Note moyenne : 4/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Un fils de famille viole des filles qui n'obtiendront pas réparation faute de relations haut placées. Un malfrat bien organisé réussit sans se faire prendre le casse d'une bijouterie, provoquant indirectement la mort d'un vigile qui rêvait de devenir flic. Une junkie qui élève seule son fils recourt à des procédés minables pour trouver de l'argent : servir de balance aux flics, entre autres. Et parce que la police n'a pas les moyens de ses ambitions, un inspecteur h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
maevedefrance
  21 mai 2013
Oubliez l'Irlande des Leprechauns. Ici Gene Kerrigan, écrivain que je découvre, peint une Irlande bien noire où il ne fait pas bon avoir des problèmes, que ce soit avec les hommes si vous êtes une femme ou même avec la police, corrompue à souhait et aux méthodes peu orthodoxe pour faire avouer ceux qu'elle prend dans ses filets. Oubliez l'humour irlandais également. Ici on ne rigole pas.
Plusieurs intrigues sont menées de front : à Galway un cinglé est monté sur le toit d'un pub et menace de sauter, puis insinue avoir commis un massacre ; à Dublin une jeune femme accuse un jeune homme de bonne famille de viol ; un type prépare le casse d'une bijouterie ; une camée tente de soutirer de l'argent à un touriste américain en vacances à Dublin, en le menaçant avec une seringue remplie de... Ketchup !
Plusieurs gardai peuplent aussi l'intrigue : l'inspecteur Harry Synnott de Dublin, accompagné de la flickette Rose Cheney ; le gardai Mills à Galway. Pourtant, ils ne forment pas les meilleurs amis du monde : en effet, ça flingue chez les racailles et les paumés autant que dans la police où tous les coups sont permis, même les plus vicieux. Rose, en particulier est bien perverse (mais là j'en dis déjà trop !).
Autant dire qu'on ne trouve aucun personnage sympathique dans ce roman, ils sont même plutôt effrayants... En y réfléchissant bien, on se demande si c'est une bonne idée de repartir en vacances en Irlande ! Eh oui, Gene Kerrigan ne fait vraiment pas dans la dentelle en décrivant une société irlandaise corrompue jusqu'au trognon, où la police ne vous serait pas vraiment d'en grand secours en cas de pépin, où les repères sont à la dérive.
Un détail qui m'a amusée : Harry Synnott est un graphomane aigu, il note tout quand il interroge un suspect et il lui fait signer son "grabouillage".
On passe un bon moment, malgré une ambiance pesante et pince sans rire, très différente de celle des polars de Hugo Hamilton ou Ken Bruen. A la petite semaine, premier volume des aventures de l'inspecteur Synnott attend déjà dans ma PAL...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
encoredunoir
  11 octobre 2012
Le garda John Mills aimerait bien savoir qui l'homme catatonique qu'il a retrouvé perché sur le rebord d'un immeuble le corps et les vêtements recouverts d'un sang qui n'est pas le sien a bien pu tuer. Dixie, jeune veuve héroïnomane voudrait retrouver son fils que les services sociaux lui ont enlevé. Lar Mackendrick, gros bonnet de la pègre de Dublin meurt d'envie de mettre la main sur la balance qui donne des informations sur ses affaires aux flics. Joshua Boyce, braqueur à la petite semaine espère enfin réussir un gros coup en s'attaquant à une bijouterie prometteuse.

Le titre est explicite et c'est donc un roman choral qu'a écrit Gene Kerrigan. Un choeur de gagne-petit, de minables qui n'ont pas pu ou su profiter de l'incroyable croissance économique de l'Irlande du début des années 2000. Et au milieu de ce désarroi, un chef de choeur, le lien entre tous ces destins : Harry Synnott, un garda qui se veut intègre, un incorruptible qui met un point d'honneur à ce que les méchants soient punis, y compris lorsqu'ils font partie de ses collègues… un flic qui se verrait bien en costume de justicier.
Une fois encore, Gene Kerrigan entreprend de mettre à mal le cliché de la nouvelle Irlande, du « tigre celtique », en nous plongeant dans un quotidien grisâtre bien loin des tours de verre des entreprises multinationales. Dans son premier roman déjà, À la petite semaine, Kerrigan s'accrochait aux basques des petits truands sans avenir avec noirceur et humour. La noirceur est toujours là dans ce second roman, mais l'humour s'est estompé et ce sont autant d'histoires pathétiques que de personnages qui se déroulent sous les yeux du lecteur. Pessimiste, le choeur des paumés nous montre des personnages qui ont cessé de croire en la justice face à d'autres qui y croient trop. Et le lecteur de savoir que, inéluctablement, la morale ne sera pas sauve et que personne, dans un tel contexte, ne pourra trouver sa rédemption.

Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Natiora
  28 novembre 2013
Résumé : de Galway à Dublin, la vie de garda est la même. Entre les meurtres, les règlements de compte, les tentatives de suicide, il faut savoir garder la tête froide et agir au mieux dans le sens de la justice. C'est ce qu'a toujours essayé de faire Harry Synnott, au mépris de la solidarité entre collègues. Alors qu'il était encore une jeune recrue, il avait assisté au tabassage d'un homme en garde à vue soupçonné d'avoir tué une garda lors d'un braquage qui a mal tourné. Harry n'a pas accepté cette façon d'extorquer des aveux et a témoigné en faveur du suspect lors du procès. de l'eau aurait pu couler sous les ponts depuis, mais Harry est toujours vu comme la bête noire de la police de Dublin et est muté de poste en poste régulièrement.
De l'autre côté du pays, Joe Mills vient tout juste d'empêcher un homme de se suicider. Mais il comprend qu'une sombre histoire se cache derrière cette tentative, une histoire de violence, ou même de meurtre. Et ce qu'il découvre est à la mesure de ses craintes.
Mon avis : excellent roman !
La part consacrée à Joe Mills, à Galway, est moindre par rapport à celle consacrée à Harry Synnott, mais d'une importance capitale. Car elle va éclairer le comportement du dublinois de façon très surprenante. Il n'y a pas d'enquête à proprement parler. le roman est centré sur Harry, sa façon de gérer une indic, ses méthodes d'investigation, d'interrogatoires… Alors que le portrait brossé au début donne l'impression que nous avons affaire à un homme intègre jusqu'au bout des ongles, la progression du récit aura tendance à mettre en doute nos certitudes. Gene Kerrigan a su créer une histoire dans laquelle le lecteur pense avancer en terrain sûr pour s'apercevoir en cours de route que le sol est plus bourbeux qu'escompté, et c'est ce qui rend ce roman si captivant.
Le choeur des paumés est un roman noir surprenant, entremêlant des intrigues mineures, celles de la vie quotidienne d'un garda, pour en tisser au final une majeure qui englobe tout le roman, et qu'on ne voit pas venir immédiatement. C'est brillamment construit, percutant. Bluffant.
Lien : http://lejardindenatiora.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
petillenana
  09 novembre 2012
Le début du livre m'a beaucoup fait penser au film "Polisse". Au travers de trois enquêtes, on découvre l'envers du décor, la vie d'un commissariat irlandais et de ses "gardai". Il faut tenir jusqu'à la fin pour connaître le dénouement de ces trois sordides affaires. Un bilan mitigé pour moi, partagé entre l'impression d'avoir lu un documentaire et regrettant un manque d'adrénaline.
Commenter  J’apprécie          00
marianne
  15 janvier 2018
En voyage, j'ai l'habitude de lire des livres d'auteurs originaires de là où je vais, et c'est ainsi que j'ai découvert ce polar irlandais 🇨🇮 Assez cynique, enquêtes multiples et récit bien rythmé, une belle découverte
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   07 mars 2015
… et qu’on sait que le plus proche guette vos erreurs… tout le monde peut en commettre une, peut-être dans un moment de faiblesse… et, quand on connaît effectivement ce moment de faiblesse, ce dont on a surtout besoin, c’est d’un collègue, d’un camarade… de quelqu’un de proche, à qui on peut faire confiance et qui se tienne à vos côtés pour vous aider à reprendre le droit chemin.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 mars 2015
Il parlait de son magasin tantôt comme d’une plateforme de lancement, tantôt comme d’une vache à lait. Il financerait son premier pas vers la prospérité. Une affaire dans laquelle quiconque déciderait d’investir un million au petit déjeuner serait assuré d’en retirer un et demi à l’heure du déjeuner.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 mars 2015
Clubs de remise en forme… partout où l’on pose les yeux, on voit des gens en train de courir, de s’étirer, de soulever des poids pour essayer de perdre leur graisse et de paraître à leur avantage dans les pubs ou les restaurants.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 mars 2015
Certains indics ne balancent qu’une seule fois après leur arrestation, poussés par la panique et prêts à vous vendre n’importe qui et à vous fourguer n’importe quoi dans l’espoir d’alléger la lourde peine qui pèse sur leur tête.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   07 mars 2015
Les gens ont besoin de croire en quelque chose de transcendant et il faut bien que quelqu’un le leur donne. Nous sommes à peine des êtres conscients. Les plus sophistiqués d’entre nous sont à la merci de leur tempérament et de leur cupidité. Si les gens ne se persuadaient pas qu’il existe une puissance supérieure à la leur, ils ne connaîtraient plus aucune limite à leurs exactions et croiraient pouvoir toujours s’en tirer. Guère mieux que des bêtes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : irlandeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'Irlande

Le pays est divisé en deux : l'Irlande du Nord et...

La République d'Irlande
Le Royaume d'Irlande
La Principauté d'Irlande

11 questions
114 lecteurs ont répondu
Thèmes : irlande , paysCréer un quiz sur ce livre