AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290149802
Éditeur : J'ai Lu (23/08/2017)

Note moyenne : 4.3/5 (sur 83 notes)
Résumé :
L'opticien de Lampedusa nous ressemble.
Il est consciencieux, s'inquiète pour l'avenir de ses deux fils, la survie de son petit commerce. Ce n'est pas un héros. Et son histoire n'est pas un conte de fées mais une tragédie : la découverte d'hommes, de femmes, d'enfants se débattant dans l'eau, les visages happés par les vagues, parce qu'ils fuient leur pays, les persécutions et la tyrannie.

L'opticien de Lampedusa raconte le destin de celui qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  15 février 2017
Octobre à Lampedusa, par une belle matinée ensoleillée. En mer, l'opticien se réveille à l'aube. La mer est belle, le soleil brille, il est heureux. Pour un moment, il oublie ses soucis, la crise, la boutique qui va mal, ses fils dont l'avenir l'inquiète. Sa femme et ses amis dorment encore. Il profite du calme seulement troublé par les mouettes qui vocifèrent. Les mouettes ? Non, ce ne sont pas des oiseaux qui poussent ces cris d'angoisse, de désespoir, de douleur. Plus loin, un bateau a fait naufrage, la mer est noire de tous ces naufragés qui tentent de respirer une dernière fois avant de sombrer pour toujours dans les eaux de la Méditerranée. Bien sûr, l'opticien connaissait le sort tragique des migrants venus chercher en Europe, de Libye, de Tunisie, de Somalie ou d'ailleurs un rêve de liberté et de vie meilleure. Mais jusqu'ici il ne s'était jamais senti concerné. La réalité le rattrape de plein fouet. Avec ses amis, il se lance dans un sauvetage effréné mais ils sont plus de 500, hommes, femmes et enfants à tendre leurs mains, le bateau est petit, la mer vorace. Ils en sauveront 47. 47 érythréens qui ont tout perdu. Pour l'opticien, c'est trop peu. Sa vie ne sera plus jamais la même, son sort est désormais lié à cette femme et ses hommes qu'il a sortis de l'eau pour les jeter dans le bain des demandeurs d'asile.
''L'opticien sait qu'avant cette funeste matinée des mains suppliantes étaient déjà visibles autour de lui. Au centre d'accueil. Sur les marches de l'église. Au bord de la route où il faisait son jogging. Ces mains l'appelaient dans les journaux qu'il jetait, ces mains jaillissaient sur l'écran de télévision qu'il éteignait. Elles ont toujours été dans son champ de vision. Pourtant, il choisissait de ne pas les voir.''
L'opticien du Lampedusa, c'est vous, c'est moi. Des petites vies tranquilles, avec leur lot de soucis et de plaisirs, des infos vues à la télé, des drames humains survolés dans le journal du matin, des images qui passent sans s'imprimer. Et un jour peut-être, nos yeux et nos coeurs s'ouvrent car derrière les chiffres il y a des personnes faites de chair et de sang qui fuient la misère, la dictature, la guerre. L'opticien de Lampedusa, c'est l'histoire d'un héros ordinaire, d'un héros malgré lui qui n'a eu d'autre choix que de voir le monde au-delà de sa petite personne.
L'opticien de Lampedusa, c'est un reportage mis en mots, une histoire vraie, un coup de poing dans l'estomac de l'Europe, une lecture nécessaire pour se réconcilier avec l'humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          454
isabelleisapure
  23 avril 2017
Tiré d'un reportage de l'auteur, ce roman n'en garde pas moins le rythme palpitant et poignant qui nous emporte littéralement dans un torrent émotionnel irrésistible.
Le héros de cette histoire vit à Lampedusa, la minuscule île italienne qui depuis les printemps arabes voit échouer chaque année sur ses plages des milliers de migrants - vivants ou morts.
Quinquagénaire, « L'opticien de Lampedusa » un homme bien, attentif à sa femme, soucieux de ses enfants. Il tient un commerce d'optique. Harcelé par les charges qui ne cessent d'augmenter, il s'inquiète chaque année de devoir mettre la clé sous la porte. À part ça, ce Napolitain est heureux à Lampedusa où il a choisi de s'installer.
Pour marquer la fin de l'été, avec sa femme et son petit groupe d'amis, ils décident de partir quelques jours en mer, début octobre, sur le Galata. Au programme, baignades et pêche.
Ce qui débute comme une banale sortie en mer tourne au cauchemar lorsqu'attirés par des cris, les amis doivent faire face à l'une de ces catastrophes humanitaires des temps modernes.
C'est un drame qui est décrit, mais aussi une prise de conscience. Un témoignage court, qui interroge chaque lecteur sur ses choix de voir -ou pas- et d'agir -ou pas.
Une lecture bouleversante et nécessaire.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
cardabelle
  13 décembre 2016
Un témoignage essentiel , bouleversant, dérangeant présenté sous forme de roman.
Une lecture humanitaire en quelque sorte.
Pas envie de résumer une histoire inachevée...
Pas envie de commenter...
Mais envie de participer à la promotion d'un tel ouvrage pour que derrière les larmes demeure l'espoir ...
Commenter  J’apprécie          271
Cathy74
  27 décembre 2016
Un témoignage déchirant, un livre essentiel. A lire, absolument. Pour apprendre, comprendre, partager. Pour vivre la temporalité, le temps de la conscience, lorsque les drames humains, catastrophes naturelles, guerres ou migrations tragiques, sont livrées en sandwich par les médias entre deux tranches de publicité.
Ce récit rapproche le lecteur du réel, fait appel à nos sens, donne à voir, entendre, sentir, toucher ; et les migrants anonymes deviennent des demandeurs d'asile en chair et en os dont nous sentons contre nos joues "le sel de leurs larmes".
Pour que, peut-être, change un jour le regard de ceux qui ne souhaitent pas voir.
Commenter  J’apprécie          230
LiliGalipette
  12 décembre 2016
L'opticien de Lampedusa fait tant bien que mal tourner son affaire sur la petite île italienne. Il s'inquiète pour l'avenir de ses fils, mais il profite aussi de sa soixantaine avec son épouse et leurs amis. Lors d'une sortie récréative sur leur petit bateau de plaisance, ils aperçoivent des centaines de personnes en train de se noyer : ils viennent d'Érythrée et leur navire clandestin a fait naufrage. Pendant des heures épuisantes, l'opticien et ses amis tentent de sauver un maximum de personnes, dépités que les autorités refusent de les aider. « Chacun sait que des lois strictes empêchent de secourir les immigrés illégaux. de nouveau, la colère le gagne. Est-il seulement possible que l'Italie place la loi au-dessus des vies humaines ? » (p. 58) Après ce sauvetage, l'opticien, son épouse et leurs amis traînent un terrible désarroi. Ces vies qu'ils ont sauvées, que vont-elles devenir ? Comment accepter que tant de migrants sont morts et meurent chaque jour en tentant la traversée de la Méditerranée vers l'Europe, illusoire terre promise ? « Je ne suis pas un fichu héros. J'ai échoué. Nous avons tous échoué. Nous, l'Italie, l'Europe. Nous avons tous échoué. » (p. 94)
Inspiré d'un fait divers et de l'action héroïque de l'opticien de Lampedusa, ce texte place le lecteur face à une réalité terrifiante. Comme l'opticien, nous sommes obligés de voir. Il est impossible de continuer à considérer les migrants comme de simples statistiques ou des faits divers « C'est dingue, pense-t-il, qu'ils débarquent ici alors que cette terre n'a rien leur offrir. » (p. 16) Ceux qui rejoignent l'Europe ne sont pas encore sauvés : long est le chemin du demandeur d'asile pour faire valoir ses droits. Profondément humain et bouleversant, le texte d'Emma-Jane Kirby est de ceux qui ébranlent de façon salutaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

critiques presse (3)
LePoint   18 octobre 2016
Le livre pour voir autrement la crise des migrants.
Lire la critique sur le site : LePoint
LeFigaro   26 septembre 2016
Emma-Jane Kirby, journaliste à la BBC, raconte l'histoire vraie d'un opticien de Lampedusa qui pêchait en mer quand des migrants ont chaviré.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeFigaro   23 septembre 2016
Un opticien de Lampedusa pêchait en mer quand des migrants ont chaviré. Une histoire vraie.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Cathy74Cathy74   27 décembre 2016
L'opticien sait qu'avant cette funeste matinée des mains suppliantes étaient déjà visibles autour de lui. Au centre d'accueil. Sur les marches de l'église. Au bord de la route où il faisait son jogging. Ces mains l'appelaient dans les journaux qu'il jetait, ces mains jaillissaient sur l'écran de télévision qu'il éteignait. Elles ont toujours été dans son champ de vision. Pourtant, il choisissait de ne pas les voir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DOMSDOMS   26 septembre 2016
Si le vent s'était levé. S'il n'avait pas été qu'une simple brise. S'il avait provoqué la mer jusqu'à déchainer sa colère, soulevant des vagues furieuses. Si seulement...
Combien de fois a-t-il été tenté de réécrire l'histoire au cours des douze derniers mois ? Un an après la tragédie, l'opticien tourne ces hypothèses en boule dans sa tête la nuit quand il n'arrive pas à dormir.
Commenter  J’apprécie          50
MissAlfieMissAlfie   02 octobre 2016
Il avait toujours su où il allait. Depuis ce jour, il a la sensation que ses certitudes ont volé en éclats. Comme si une part de lui-même était restée là-bas, avec ceux qu'il n'a pas pu sauver.
Commenter  J’apprécie          60
MissAlfieMissAlfie   02 octobre 2016
Chacun sait que des lois strictes empêchent de secourir les immigrés illégaux. De nouveau, la colère le gagne. Est-il seulement possible que l'Italie place la loi au-dessus des vies humaines.
Commenter  J’apprécie          60
itzamnaitzamna   21 février 2017
L'opticien n'est pas naïf. L'Europe ne peut décemment accueillir chaque personne à la recherche d'une vie meilleure. Pourtant, il doit bien exister des alternatives à cette situation dramatique. En naviguant sur internet, il a découvert que la plupart des Erythréens qui débarquent dans un pays de l'Union européenne reçoivent automatiquement le droit d'asile du fait de l'extrême pauvreté, de la guerre et de la dictature militaire qui règnent chez eux. Pourquoi alors infliger à ces personnes en détresse une épreuve aussi périlleuse ? N'est-ce pas une sélection morbide ? Si tu survis à la traversée, bingo ! tu gagnes une place en Europe !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Video de Emma-Jane Kirby (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emma-Jane Kirby
Emma-Jane Kirby - L'opticien de Lampedusa .Emma-Jane Kirby vous présente son ouvrage "L'opticien de Lampedusa". Parution le 1er septembre 2016 aux éditions des Équateurs. Rentrée littéraire 2016. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/kirby-emma-jane-opticien-lampedusa-9782849904589.html Notes de Musique : Boat for Sale by Blear Moon. Free Music Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : migrantsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
59 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre
. .