AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290149802
Éditeur : J'ai Lu (23/08/2017)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 87 notes)
Résumé :
L'opticien de Lampedusa nous ressemble.
Il est consciencieux, s'inquiète pour l'avenir de ses deux fils, la survie de son petit commerce. Ce n'est pas un héros. Et son histoire n'est pas un conte de fées mais une tragédie : la découverte d'hommes, de femmes, d'enfants se débattant dans l'eau, les visages happés par les vagues, parce qu'ils fuient leur pays, les persécutions et la tyrannie.

L'opticien de Lampedusa raconte le destin de celui qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
joedi
  20 juin 2018
Nous sommes à la fin de la saison estivale, à Lampedusa, où l'opticien et sa femme vivent toute l'année quant à leurs amis ils tiennent une boutique l'été ensuite ils rentrent chez eux. Il y a de moins en moins de touristes à cause de la présence des migrants. L'opticien, sa femme Teresa et leurs amis ont prévu une balade en mer à bord du Galata, le bateau de Francesco. Cette sortie qui se présentait sous les meilleurs jours se transforme en cauchemar lorsqu'ils entendent les cris de migrants en train de se noyer. Ils ne réussiront qu'à en sauver quarante-sept, plus de trois cent cinquante corps seront repêchés par les autorités.
Une belle écriture pour un récit coup de poing au coeur de l'actualité ! À lire !
Journaliste à la BBC, Emma-Jane Kirby a remporté le prix Bayeux-Calvados 2015 des correspondants de guerre pour son reportage sur le sauvetage de migrants en Méditerranée, dont s'inspire ce premier livre.
Commenter  J’apprécie          570
sandrine57
  15 février 2017
Octobre à Lampedusa, par une belle matinée ensoleillée. En mer, l'opticien se réveille à l'aube. La mer est belle, le soleil brille, il est heureux. Pour un moment, il oublie ses soucis, la crise, la boutique qui va mal, ses fils dont l'avenir l'inquiète. Sa femme et ses amis dorment encore. Il profite du calme seulement troublé par les mouettes qui vocifèrent. Les mouettes ? Non, ce ne sont pas des oiseaux qui poussent ces cris d'angoisse, de désespoir, de douleur. Plus loin, un bateau a fait naufrage, la mer est noire de tous ces naufragés qui tentent de respirer une dernière fois avant de sombrer pour toujours dans les eaux de la Méditerranée. Bien sûr, l'opticien connaissait le sort tragique des migrants venus chercher en Europe, de Libye, de Tunisie, de Somalie ou d'ailleurs un rêve de liberté et de vie meilleure. Mais jusqu'ici il ne s'était jamais senti concerné. La réalité le rattrape de plein fouet. Avec ses amis, il se lance dans un sauvetage effréné mais ils sont plus de 500, hommes, femmes et enfants à tendre leurs mains, le bateau est petit, la mer vorace. Ils en sauveront 47. 47 érythréens qui ont tout perdu. Pour l'opticien, c'est trop peu. Sa vie ne sera plus jamais la même, son sort est désormais lié à cette femme et ses hommes qu'il a sortis de l'eau pour les jeter dans le bain des demandeurs d'asile.
''L'opticien sait qu'avant cette funeste matinée des mains suppliantes étaient déjà visibles autour de lui. Au centre d'accueil. Sur les marches de l'église. Au bord de la route où il faisait son jogging. Ces mains l'appelaient dans les journaux qu'il jetait, ces mains jaillissaient sur l'écran de télévision qu'il éteignait. Elles ont toujours été dans son champ de vision. Pourtant, il choisissait de ne pas les voir.''
L'opticien du Lampedusa, c'est vous, c'est moi. Des petites vies tranquilles, avec leur lot de soucis et de plaisirs, des infos vues à la télé, des drames humains survolés dans le journal du matin, des images qui passent sans s'imprimer. Et un jour peut-être, nos yeux et nos coeurs s'ouvrent car derrière les chiffres il y a des personnes faites de chair et de sang qui fuient la misère, la dictature, la guerre. L'opticien de Lampedusa, c'est l'histoire d'un héros ordinaire, d'un héros malgré lui qui n'a eu d'autre choix que de voir le monde au-delà de sa petite personne.
L'opticien de Lampedusa, c'est un reportage mis en mots, une histoire vraie, un coup de poing dans l'estomac de l'Europe, une lecture nécessaire pour se réconcilier avec l'humain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          475
isabelleisapure
  23 avril 2017
Tiré d'un reportage de l'auteur, ce roman n'en garde pas moins le rythme palpitant et poignant qui nous emporte littéralement dans un torrent émotionnel irrésistible.
Le héros de cette histoire vit à Lampedusa, la minuscule île italienne qui depuis les printemps arabes voit échouer chaque année sur ses plages des milliers de migrants - vivants ou morts.
Quinquagénaire, « L'opticien de Lampedusa » un homme bien, attentif à sa femme, soucieux de ses enfants. Il tient un commerce d'optique. Harcelé par les charges qui ne cessent d'augmenter, il s'inquiète chaque année de devoir mettre la clé sous la porte. À part ça, ce Napolitain est heureux à Lampedusa où il a choisi de s'installer.
Pour marquer la fin de l'été, avec sa femme et son petit groupe d'amis, ils décident de partir quelques jours en mer, début octobre, sur le Galata. Au programme, baignades et pêche.
Ce qui débute comme une banale sortie en mer tourne au cauchemar lorsqu'attirés par des cris, les amis doivent faire face à l'une de ces catastrophes humanitaires des temps modernes.
C'est un drame qui est décrit, mais aussi une prise de conscience. Un témoignage court, qui interroge chaque lecteur sur ses choix de voir -ou pas- et d'agir -ou pas.
Une lecture bouleversante et nécessaire.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
cardabelle
  13 décembre 2016
Un témoignage essentiel , bouleversant, dérangeant présenté sous forme de roman.
Une lecture humanitaire en quelque sorte.
Pas envie de résumer une histoire inachevée...
Pas envie de commenter...
Mais envie de participer à la promotion d'un tel ouvrage pour que derrière les larmes demeure l'espoir ...
Commenter  J’apprécie          281
kathel
  18 juin 2018
C'est le début du week-end sur la petite île de Lampedusa, au large des côtes siciliennes. L'opticien ferme sa boutique, se remémore les raisons qui l'ont amené à s'installer sur cette île, se réjouit à l'idée d'une sortie en bateau avec deux couples d'amis. Au réveil, le lendemain, au milieu de la Méditerranée, d'étranges cris, semblables à de lointains cris de mouettes, le perturbent. le bateau fait route vers ces appels, et atteignent une masse humaine, des hommes, des femmes essayant de se maintenir à la surface, sur le point de lâcher prise… Les six plaisanciers tentent d'en sauver le plus possible en attendant l'arrivée des secours.
C'est le roman d'un homme banal qui soudain ne peut plus considérer comme banal de croiser des migrants chaque jour sur son île, qui ne peut s'empêcher de vouloir à toute fin prendre de leurs nouvelles au centre de rétention où ils sont admis, et de suivre, plus tard, grâce à quelques messages, le périple de certains d'entre eux à travers l'Europe. Des images terribles s'imposent à la lecture de ce roman, qui n'en est pas tout à fait un, puisque le personnage existe et que Emma-Jane Kirby, journaliste anglaise, l'a vraiment rencontré et l'a questionné sur ce sauvetage dans lequel il a été impliqué. Il devient absolument impossible après avoir lu ce texte de voir les nombres de migrants entassés dans des bateaux, demandant à être secourus, ou bien trop souvent, morts noyés, comme simplement des nombres s'ajoutant à d'autres nombres. Impossible aussi d'imaginer qu'on puisse songer un instant à tout simplement les renvoyer vers leur pays d'origine, après tout ce qu'ils ont souffert et perdu au cours de leur traversée.
Une belle écriture place les mots qui conviennent, sans trop de pathos, sur cette histoire individuelle capable de toucher tout un chacun. J'ai déjà lu d'autres romans sur le même thème, et pourtant, celui-ci a su me toucher comme aucun autre avant.
Lien : https://lettresexpres.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

critiques presse (3)
LePoint   18 octobre 2016
Le livre pour voir autrement la crise des migrants.
Lire la critique sur le site : LePoint
LeFigaro   26 septembre 2016
Emma-Jane Kirby, journaliste à la BBC, raconte l'histoire vraie d'un opticien de Lampedusa qui pêchait en mer quand des migrants ont chaviré.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeFigaro   23 septembre 2016
Un opticien de Lampedusa pêchait en mer quand des migrants ont chaviré. Une histoire vraie.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
joedijoedi   19 juin 2018
Une rumeur circule. Les rescapés risqueraient une amende de plusieurs milliers d'euros pour être entrés en Italie. Une amende ! Sur quelle planète vit-on pour imaginer une telle loi ? Le Premier ministre est venu à Lampedusa quelques jours plus tôt, il s'est rendu au centre d'accueil. Il a vu l'état dans lequel vivent ces migrants. Le centre accueille trois ou quatre fois sa capacité. Certains réfugiés doivent dormir dehors. Il pense soudain à l'homme aux chaussons à pompon lors de la cérémonie. Où les politiciens croient-ils que cet homme cache son argent pour imposer une telle amende ? Ces gens n'ont plus rien. Ils sont totalement démunis. Ils n'ont même plus de rêves auxquels s'accrocher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280
joedijoedi   19 juin 2018
L'eau immobile l'accueillait avec délice. En commençant à nager, l'idée le traversa qu'il était violent de briser ainsi la surface cristalline de ses maladroits battements de jambes. Aussi a-t-il bougé lentement, comme s'il avançait dans la nuit sur la pointe des pieds.
Commenter  J’apprécie          210
joedijoedi   19 juin 2018
L'opticien examine les visages des survivants. Il y devine toutes les espérances déchues, ce rêve d'Eldorado évanoui. Comme cette Europe devait être vivante et excitante dans leurs imaginaires ! Ils rêvaient d'éclats de rire. Ils s'imaginaient un travail et une maison. Un pays libre. À cet instant précis, l'opticien lit dans leurs yeux le chemin parcouru, le mythe soudain altéré comme la peinture des épaves qui pourrissent près du port. L'opticien ferme les yeux pour suspendre ses larmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
joedijoedi   19 juin 2018
Son métier suppose une relation de confiance. Il se crée une sorte d'intimité quand on regarde à l'intérieur du globe oculaire d'un client, les visages se touchent presque. [...] À travers une rétine, des vaisseaux sanguins et un nerf optique, c'est tout l'être que l'on perçoit.
Commenter  J’apprécie          30
kathelkathel   18 juin 2018
A travers les clôtures, il est difficile de se rendre compte de la structure du centre d’accueil. A droite, de gros arbres. A gauche, une série de bâtiments bas, blanc délavé, d’apparence neutre. Probablement des bureaux ou des dortoirs. Au fond de l’enceinte, des policiers en uniforme bleu nuit effectuent des rondes tel des gardiens de prison.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Emma-Jane Kirby (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emma-Jane Kirby
Emma-Jane Kirby - L'opticien de Lampedusa .Emma-Jane Kirby vous présente son ouvrage "L'opticien de Lampedusa". Parution le 1er septembre 2016 aux éditions des Équateurs. Rentrée littéraire 2016. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/kirby-emma-jane-opticien-lampedusa-9782849904589.html Notes de Musique : Boat for Sale by Blear Moon. Free Music Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : migrantsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre
. .