AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Eglantine Ceulemans (Autre)
EAN : 9782278120789
192 pages
Didier Jeunesse (16/02/2022)
4.13/5   20 notes
Résumé :
« Et si je vous disais que j’ai libéré ma ville et tous ses habitants avec trois pétards, deux poireaux, une poignée de sarbacanes, une fille aux yeux verts et une bibliothécaire ? »
Ce que raconte le jeune Gousse vous paraît bizarre ? C’est pourtant vrai. Le plus incroyable, c’est que pour sauver sa ville, il va être propulsé au Moyen Âge grâce à un grimoire magique !

Suivez notre héros dans cette drôlissime aventure. Ventredieu ! Vous ne ser... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,13

sur 20 notes
5
6 avis
4
3 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

coquinnette1974
  20 janvier 2022
Je remercie les éditions Didier Jeunesse pour l'envoi, via net galley et en avant première, du roman jeunesse : Gousse et le livre des scribes de Tristan Koëgel.
Gousse et les habitants de sa ville sont attaqués par des puces de lit qui les dévore. Rien n'y fait, mais alors rien du tout.. même les remèdes de grand-mère !
Les habitants sont persuadés que c'est à cause des livres alors l'école est fermée, de même que la bibliothèque. Les adultes veulent bruler tous les livres ! Un truc de fou lol
Mais la bibliothécaire n'a pas dit son dernier mot et elle emmène Gousse avec elle dans le passé, grâce à un grimoire magique nommé le livre des Scribes.
Ce roman jeunesse est vraiment savoureux et j'ai adoré ma lecture.
Nous suivons Gousse, un jeune garçon qui se vante dans le résumé d'avoir libéré sa ville et tous ses habitants avec trois pétards, deux poireaux, une poignée de sarbacanes, une fille aux yeux verts et une bibliothécaire.
Impossible n'est ce pas ? Et pourtant, si vous saviez lol
Pour en savoir plus, je vous invite à suivre ses aventures qui l'emmènent au Moyen Age où il va découvrir la façon de faire des habitants de l'époque. Leur hygiène mais aussi leur façon de parler, différente de la notre.
J'ai aimé ce langage, qui surprendra les plus jeunes.
Il y a beaucoup d'humour, certains passages sont loufoques et nous avons là un très bon roman jeunesse accessible à tous, petits comme grands.
Quel bon moment de lecture, qui mérite un énorme cinq étoiles :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Sharon
  23 mars 2022
Gousse n'est pas sorti de l'auberge, pour utiliser une expression un peu désuète. La ville toute entière n'est pas sortie de l'auberge, et pour résoudre le problème qui se pose, à savoir une invasion de puces de lit, des solutions radicales et cruelles ont été employées - merci de ne plus toucher aux chats dans les romans de littérature jeunesse et de ne pas les rendre responsable de tous les maux. Gousse, par contre, s'accommode bien que l'on veuille brûler tous les livres, jusqu'à ce que la bibliothécaire l'entraîne dans une aventure extra-ordinaire.
Le voici plongé malgré lui en plein moyen-âge. le vrai du vrai, si j'ose dire, avec ses chevaliers, ses scribes, son seigneur, ses tournois, et son hygiène approximative. Ce n'est pas vraiment un plaisir pour les narines de Gousse, mais, pour moi, c'est plutôt un point positif d'avoir l'odorat en bon état. Il vivra des aventures... totalement invraisemblables, et pourtant, le lecteur savait, si j'ose dire, dès le quatrième de couverture, que l'intrigue sortirait des sentiers battus. Il fallait croire le personnage principal, il sait mieux que nous, lecteurs, surtout dans un récit rétrospectif, ce qui s'est passé.
Gousse est un narrateur bien choisir, parce qu'il découvre le moyen-âge (forcément) mais aussi le pouvoir du grimoire magique détenu par la bibliothécaire, qui a plus d'un secret. Quoi qu'il arrive, il ne perd pas son humour, même quand il est obligé de nager en milieu hostile - absence de propreté, quand tu nous tiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
soniaboulimiquedeslivres
  23 avril 2022
Les vacances scolaires donnent une bonne excuse au blog pour vous proposer un rendez-vous lecture jeunesse ! « Gousse et le livre des Scribes » est réservé aux lecteurs de 9 ans et plus.
Gousse est un jeune garçon plein de ressources. La ville où il vit est infestée de puces de lit, il essaye tous les moyens pour s'en débarrasser, y compris mettre de l'ail partout, ce qui lui a valu son surnom. Il s'est avéré que les puces s'infiltraient chez tous les habitants via les livres. Inutile de vous dire que, suite à la fermeture de la bibliothèque et l'ordre de brûler tous les livres, Madame B., la bibliothécaire, est au fond du gouffre 😉.
« On était coincés là, dans le nid des punaises, tout ça pour un bouquin que personne n'empruntait, à tous les coups ! Je me suis promis que plus jamais, de toute ma vie, je ne ferais confiance à une bibliothécaire. »
A l'aide d'un vieux grimoire, Madame B. se propulse avec Gousse quelques siècles en arrière. Oh, rassurez-vous, rien de bien grave, ils ont juste débarqué au Moyen-Âge. But de l'opération : trouver le remède contre les puces. le plan a l'air simple sur le papier, mais vous vous doutez bien qu'il n'en sera rien et que les embûches vont se multiplier pour nos deux aventuriers en herbe.
On ne peut pas dire que Gousse soit très enchanté de cette parenthèse dans le passé en compagnie de Madame B., enfin, Dame Sirine, devrais-je dire. Car la bibliothécaire n'en est pas à son premier voyage au Moyen-Âge, et pour tout avouer, c'est elle qui a malencontreusement amené quelques puces à notre époque…
« Il n'y a pas plus perfide que les bibliothécaires. Ça vous fait cracher votre chewing-gum, ça vous oblige à vous taire et par-derrière, ça enfreint toutes les règles pour retrouver son chevalier ! »
Elzéar le sage est un ami de Dame Sirine. Ce digne disciple de Merlin l'Enchanteur possède le remède contre les puces. Azélis, jeune fille aux yeux verts troublants (cf. le résumé), va se joindre à Elzéar pour aider nos baroudeurs en herbe.
Gousse va découvrir la vie au Moyen-Âge, ses coutumes et surtout, son hygiène lamentable. Les aventures qui l'attendent dans ce périple sont trépidantes et il fera des rencontres inattendues. Au milieu des scribes, des chevaliers et des ménestrels, il va devoir faire preuve d'imagination et croyez-moi, il a plus d'un tour dans son sac à dos (heu…dans sa besace). Et il va même apporter un peu du XXè siècle aux habitants, en leur proposant des chine-gnomes (comprenez chewing gum), et en inventant le bur'gousse (burger) !
De l'humour, de l'aventure, un univers hostile pour des personnages attachants, ce livre est composé des ingrédients essentiels pour que le lecteur passe un bon moment de lecture. le message transmis dans cette histoire prend tout son sens : le rôle des livres dans la transmission du savoir. Gousse, pour qui l'école est une corvée et la participation à un club de lecture, la pire punition au monde, va changer d'avis à propos des livres. Et il aura même une belle surprise à la fin du récit. Mais chuuuuut.
L'auteur a une plume fluide et riche. Il emploie le vocabulaire de l'époque, ventredieu. L'utilisation du « je » permet au jeune lecteur de s'identifier à Gousse, l'immersion est totale.
La couverture est magnifique. Réalisée par Eglantine Ceulemans, elle attire instantanément l'oeil et nous pousse à en savoir plus, histoire de voir si l'on ne pourrait pas se plonger entre les pages. L'intérieur n'est pas en reste, parsemé d'illustrations en noir et blanc, mettant en image certaines scènes importantes du récit.
A la fin de l'ouvrage, Gousse nous propose un glossaire des mots bizarres employés au cours du récit, ainsi que les paroles de la chanson de Rossignol, le ménestrel de la cour.
Une lecture que j'ai beaucoup apprécié, je n'ai pas vu le temps passer, toute plongée dans le Moyen-Âge que j'étais, entre sourire et amusement.
Un livre jeunesse que je vous conseille, si votre enfant est avide d'aventure !
« J'en revenais pas. Ces deux-là avaient entre les mains un objet merveilleux, et ils ne l'utilisaient que pour rapporter des casquettes au Moyen-Âge et des punaises de lit au XXIè siècle. »
Je remercie les Éditions Didier Jeunesse et NetGalley pour cette lecture.
#Gousseetlelivredesscribes #NetGalleyFrance #TristanKoëgel #EglantineCeulemans #DidierJeunesse
Lien : https://soniaboulimiquedesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jangelis
  15 février 2022
Oh la la, qu'est-ce que j'ai ri en lisant ce roman !!
Un vrai régal. Et une belle immersion dans le Moyen-âge.
Gousse a presque douze ans. Il déteste l'école mais aime y faire des bêtises. Il déteste presque autant la bibliothèque, la lecture, et même la bibliothécaire.
Mais quand dans sa petite ville, totalement envahie de punaises de lit, on se met à détruire les livres, d'où semble venir l'invasion, cette bibliothécaire honnie commence à lui faire de la peine.
Malgré tout, ce n'est pas de son plein gré qu'il se trouve devoir la suivre pour une aventure fort dangereuse. Et imprévue.
Les voici soudain arrivés en plein Moyen-âge. L'idée de départ était simple : aller rencontrer Elzéar qui saura leur fournir de quoi se débarrasser de ces horribles bestelettes, et repartir aussitôt pour notre époque. Rien de bien compliqué.
Il n'était juste pas prévu : qu'on leur vole sitôt arrivé le livre qui leur permettrait de rentrer ; que la ville de Valporé soit à présent sous la coupe de l'horrible Choldebert... et qu'Elzéar le sage doive se cacher. Ni de devoir ramper dans les immondices, participer à un tournoi, et manquer se faire épouser par l'horrible fille de l'horrible baron !
Mais il y aura aussi quelques (tout-petits) bons côtés : quand Gousse fait découvrir la sarbacane aux enfants du village, et, encore mieux quand il « invente » le burger.
Pardon le « bur'gousse « . Et l'idée sera aussitôt reprise par des marchands forains lors du grand tournoi. Hilarant !
Un vrai régal d'humour, tout en partageant un peu de la vie paysanne et villageoise de la période, et pas mal de vocabulaire !
Finalement les bibliothécaires peuvent être pleines de surprises.
À lire absolument, à tout âge. J'espère que nous retrouverons bientôt Valporé, ses poireaux, sa bibliothèque, son livre permettant un passage à travers le temps… mais si possible pas les punaises !
Je conseille de le lire sous forme papier. Si le texte en lui-même est correctement numérisé (ça arrive !) j'ai regretté de ne pas pouvoir profiter du supplément final : la chanson du ménestrel célébrant les exploits de Gousse, et le glossaire.
Sur la liseuse, ça apparait si petit qu'il est difficile d'y déchiffrer, et sur l'ordinateur il manque de grandes parties, comme de la couverture (pourtant bien belle). Dommage.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Anthan
  03 mars 2022
Gousse est un jeune garçon qui doit son surnom à sa méthode toute personnelle de lutter contre les puces qui ont envahi sa ville et qui ne laissent aucun répit aux habitants. Après une rapide enquête, les habitants découvrent que les puces ont été répandues par les livres. Ni une, ni deux, voilà la ville débarrassée de tous les livres, les écoles et les bibliothèques fermées plus grand désarroi de la bibliothécaire. Gousse, peiné par le chagrin éprouvé par la bibliothécaire devant ce drame, accepte de l'aider quand cette dernière lui demande de l'assister car elle pense pouvoir éradiquer cette invasion de puces....Et voilà Gousse, entraîné dans une aventure hors du commun.
Ce roman jeunesse est réussi. Gousse, est un jeune homme que les livres intéressent peu voire pas du tout et qui, grâce à l'aventure vécue va en découvrir tout l'intérêt. Cette aventure va le faire voyager d'une façon très particulière et lui faire rencontrer des personnages hors normes qui l'aideront à se dépasser et surtout lui permettre de se découvrir des qualités qu'il ne pensait pas posséder.
De plus, j'ai beaucoup aimé la part accordée à la langue dans ce roman, Gousse va être confronté à des personnages qui parlent une langue oubliée aujourd'hui mais qui trouve toute sa place dans l'intrigue...
Je conseille vivement la lecture de ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   11 février 2022
Il n’y a pas plus perfide que les bibliothécaires. Ça vous fait cracher votre chewing-gum, ça vous oblige à vous taire et par-derrière, ça enfreint toutes les règles pour retrouver son chevalier !
Commenter  J’apprécie          40
SovaneSovane   19 mai 2022
Ou est-ce que j'étais, en vrai ? Dans mon lit ? A l'asile ? Et Mme B., alors ? Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Pourquoi elle ? Ce n'était pas suffisant d'être devenu fou, il fallait que la bibliothécaire me poursuive jusque dans mon délire ! (p. 27)
Commenter  J’apprécie          20
soniaboulimiquedeslivressoniaboulimiquedeslivres   23 avril 2022
On était coincés là, dans le nid des punaises, tout ça pour un bouquin que personne n’empruntait, à tous les coups ! Je me suis promis que plus jamais, de toute ma vie, je ne ferais confiance à une bibliothécaire.
Commenter  J’apprécie          20
SovaneSovane   19 mai 2022
Je fixais le nez de ce seigneur affreux en me disant qu'il y avait bien pire, au fond, que les bibliothécaires, dans ce monde. (p. 152)
Commenter  J’apprécie          20
SharonSharon   04 mars 2022
"Il y a certaines choses que je ne veux pas connaître à l'avance". Cette excuse facile, je ne m'y attendais pas... Je l'ai aussitôt noté dans un coin de ma tête pour pouvoir la ressortir à mon prochain contrôle raté.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Tristan Koëgel (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tristan Koëgel
Raphaële Frier présente son nouveau roman, coécrit avec Tristan Koegel et à paraître dans la collection boomerang en février 2021.
autres livres classés : voyage dans le tempsVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus