AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Robert Pépin (Traducteur)
EAN : 9782702142028
440 pages
Éditeur : Calmann-Lévy (02/03/2011)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 12 notes)
Résumé :

Pour faire un cadeau à son mari, Alyssa Bradford demande au vidéaste Eric Shaw de réaliser un documentaire sur son beau-père, Campbell Bradford, un millionnaire de quatre-vingt-quinze ans au passé mystérieux. Shaw accepte, Alyssa lui confiant alors une bouteille d’« Eau de Pluton » que le vieil homme a conservée toute sa vie et dont, curieux, Eric boit quelques gorgées.Arrivé à French Lick... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
LePamplemousse
  13 mars 2015
Faire des vidéos en hommage à des personnes décédées, voilà le nouveau travail d'Eric Shaw, le héros de ce roman. Il a un effet une sorte d'intuition qui lui permet parfois de deviner quel lieu ou quelle chanson le défunt aimait et cela confère à ses vidéos un petit quelque chose de très personnel, ce qui touche les familles.
C'est ainsi qu'il se retrouve engagé pour tourner un petit film concernant le passé d'un homme très âgé et très riche et dont la famille ignore tout ou presque de sa vie.
Eric va donc se retrouver dans une ville inconnue avec pour tout indice le nom du vieillard et une étrange bouteille d'eau. En dire davantage gâcherait le mystère.
L'histoire nous entraîne rapidement vers un univers proche du fantastique, on ne sait pas trop à quoi on a affaire, si ce qu'on voit, ce qu'on entend est réel, imaginé, sorti tout droit d'un cerveau malade, produit par une maladie mentale, une drogue quelconque ou si les faits relatés sont tellement extraordinaires qu'ils semblent impossibles.
J'ai beaucoup aimé cette ambiance où l'eau sous toutes ses formes a une importance capitale, que ce soit l'eau bue, la pluie qu'un des personnages attend fébrilement, les nombreuses sources de la région, l'eau thérapeutique de cette ancienne station thermale, et cette fameuse rivière perdue qui figure dans le titre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          255
Skorpionnan
  18 mai 2011
Lecture:
Eric Shaw est cinéaste, ou plutôt était. Gloire montante, il s'est crashé pour n'avoir su laisser son orgueil de côté. Plus ou moins séparé de sa femme, il vit aujourd'hui de reportages institutionnels et s'est fait une spécialité des reportages-hommages aux défunts. Dans ce travail très particulier, il met à profit un don rare : une très forte intuition, une très forte empathie, qui par le biais d'objets catalyseurs le "connecte" aux instants importants de la vie de son sujet.
Suite à un hommage où il a une nouvelle fois visé juste, il est embauché, à prix d'or, pour réaliser un hommage à un vieillard mourant, Campbell Bradford. Cet homme à la fortune immense a vécu son enfance dans la vallée de French Lick. Rapidement, Eric Shaw se sent appelé par ce lieu à l'attraction puissante, presque magique. La prospérité passée de cette vallée s'est construite autour de "L'eau de Pluton". C'est une eau de source à laquelle on a autrefois attribué beaucoup de pouvoirs plus ou moins fantasmés. Mais cette prospérité réduite à néant par la Grande Récession a en son temps aussi créé luttes, vengeances, crimes et guerres personnelles pour l'hégémonie sur ce lieu magnétique.
En enquêtant sur ce passé tortueux, en recherchant la rivière perdue, Eric se trouve de plus en plus happé, attiré. Mais à vouloir revivre les secrets cachés, va-t-il illuminer l'ombre par la vérité ou ouvrir la porte à de sombres résurgences ? Cette Eau de Pluton est son ambroisie ou son poison ?
Avis
Ce livre est raconté du point de vue de Eric Shaw. Il avance, circonspect, se trompe, doute, faute, se laisse emporter puis résiste. C'est un personnage attachant, imparfait dans son orgueil, humain dans ses illusions. Il peut-être d'une faiblesse crasse lorsque ses rêves de grandeur le dominent comme d'un courage inextinguible lorsqu'il doit sauver ceux qu'il aime. On le suit tout le long du livre avec beaucoup d'intérêt, regrettant ses écarts, saluant ses efforts.
L'auteur est particulièrement habile à décrire les illusions, les "visions" de son héros. Jusqu'à ce que lui-même se rende compte de la nature de ce qu'il voit, on se croit comme lui dans la réalité.
L'autre personnage important qui apporte les éléments du récit non vécus par Eric est Josiah Bradford. On le suit dans sa folie ascendante de fou aigri ordinaire. J'ai également apprécié les personnages secondaires, tous solidement campés, sympathiques ou antipathiques.
L'histoire se déroule de façon fluide, intrigante, envoutante même. Parfois des évènements violents, parfois de longues angoisses sourdes. Mais tout semble participer d'une catastrophe inéluctable. Je me suis laissé emporté par ces mystères. Les aspects fantastiques sont naturellement et habilement amenés et n'apparaissent jamais comme rajoutés. Les ambiances sont très biens décrites et on se retrouve sans problème dans une forêt inquiétante, le lounge d'un hôtel de luxe ou une cabane de miséreux.
Le style bien que fluide est assez travaillé. Les phrases sont construites et rythmées mais restent naturelles. Les différences de vocabulaires et de style, argotique, cultivé, suranné, limité selon que les actions soient le fait de l'un ou l'autre des protagonistes sont réelles mais suffisamment dosées pour ne pas nuire à la cohérence. L'ensemble est fluide et agréable mais suffisamment dense pour bien retenir l'attention.
L'aspect fantastique ne nuit à aucun moment. D'ailleurs, il pourrait ne pas être là, l'histoire pourrait fonctionner quand même. Mais il apporte un réel plus car il permet d'approfondir l'histoire et de meiux connaître les personnages. J'aurais aussi bien classer ce livre en "Suspense" qu'en "SF et Fantastique" tant le coeur de l'histoire est celui des hommes, pas de la magie.
Conclusion:
Un livre très prenant, assez mystérieux, qui malgré plus de 400 pages en grand format ne lasse à aucun moment. Sans hystérie et dans un style agréable, il sait s'installer et vous porter jusqu'à son épilogue.
Ma note : 15/20
Lien : http://www.atelierdantec.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Kactusss
  10 mai 2011
Eric Shaw est un vidéaste qui aurait pu réussir dans le monde du cinéma mais après un accrochage avec un réalisateur, il se retrouve à faire des montages vidéos de souvenirs pour des particuliers. Mariages mais aussi services de décès pour lesquels il a remporté une bonne réputation. Durant un de ces visionages, une femme, Alyssa Bradford, lui passe une nouvelle commande un peu particulière puisqu'il s'agit de travailler sur la vie de son beau-père, qui n'est pas encore mort mais qui est gravement malade, allité à l'hôpital, Campbell Bradford. Elle lui remet une vielle bouteille d'eau que son beau-père gardait précieusement depuis de longues années.
Pour cela il se rend dans la petite ville de Franch Lick dans l'Indiana. Cette ville a eu un riche passé thermal. En témoigne les deux magnifiques hôtels récement restaurés. Il commence à mener l'enquête sur le passé de Bradford et ne peut s'empêcher de goûter à l'eau de la bouteille qui le rendra très malade. A partir de là, son état de santé se dégrade rapidement et il doit faire son possible pour trouver d'où vient cette eau.
La lecture de ce roman fantastique n'est pas sans rappeler mes anciennes lectures de Stephen King. C'est ce que j'ai pensé durant presque toute la durée de lecture... sauf à la fin. Michael Koryta nous prépare, en effet, une fin apocalyptique mais cela peine à décoller comme dans un Stephen King. Il manque quelque chose. le sentiment d'urgence n'est pas là.
Cependant c'est une lecture qui n'est pas désagréable, loin de là. L'histoire est très intéressante. Ce passé ancré dans l'histoire de la prohibition de l'alcool au Etats-Unis et dans le passé de cette ville avec ses thermes en perte de vitesse sont attrayants. Les personnages aussi sont très crédibles. le personnage principale, Eric Shaw, est attachant, il essaie juste de s'en sortir après son échec dans le monde du cinéma et de renouer avec sa femme qu'il a quittée car il pense être un looser et ne veut pas lui imposer sa déchéance. Et les personnages secondaires sont tous autant intéressants comme cette petite vieille qui scrute le ciel à longueur de journée en attendant l'arrivée des orages. Ses nombreuses années d'observation lui permettent de sentir l'approche de l'apocalypse. Elle est aussi une mémoire vivante du passé de French Lick.
Au final, même si la fin ne m'a pas transportée comme je m'y attendais, la lecture de "Rivière perdue" n'a pas été difficile et m'a procurée de très bons moments.
Lien : http://kactusss.blogspot.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nirvana10
  20 septembre 2012
J'ai été happé dans l'histoire dès le début et donc j'en attendais beaucoup, peut-être trop . Cela ressemblait à un univers à la Stephen King: une eau de source étrange, des ouragans, des hallucinations...
L'action est facile à suivre et les passages situés dans le passé qui nous aident à comprendre le fin mot de l'histoire sont habilement distillés au compte-gouttes.
Seulement, il m'a vite tardé de finir le livre, pas pour en connaître la fin mais parce qu'il traînait en longueur. Dommage!
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
fannyvincentfannyvincent   21 novembre 2014
Au faîte de sa gloire – il avait trente ans et décrochait régulièrement des boulots de plus en plus importants –, un des metteurs en scène les plus couronnés de succès avait encensé, et publiquement, son art. À présent, il faisait des vidéos pour des remises de diplômes de fin d’études secondaires, des mariages, des naissances et des anniversaires de mariage. Et des enterrements. Beaucoup d’enterrements. Dieu sait comment, c’était devenu son créneau.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de Michael Koryta (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Koryta
Michael Koryta - Une tombe accueillante
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1424 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre