AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00HI31NJY
Éditeur : (30/12/2013)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Une adolescente riche, deux sans-abri à la rue. L'espace d'une nuit, deux mondes que tout oppose vont se transcender l'un l'autre.
Un soir de fin décembre, dans un appartement parisien de luxe?

A l'aube de sa majorité, Chloé bataille en elle-même entre des soupçons de candeur enfantine et des désirs d'adultes.
Tout ne serait pas si compliqué si l'influence de certaines copines ne la poussait sans arrêt vers des expériences extrêmes.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bouvy
  30 mars 2016
Agathe, jeune femme d'à peine 18 ans, bourgeoise, aisée, ne rêve que de dépravation. Avec ses copines qui sont du même milieu, c'est à celle qui rapportera aux autres le plus salace et le plus pimenté des exploits sexuels et pervers. Pour le réveillon de noël, ses parents sont à l'étranger. Agathe décide d'organiser une fête avec deux clochards squattant dans un quartier voisin. Elle se coupe en quatre pour leur préparer de bons petits plats mais la surprise qu'elle leur réserve, c'est que le cadeau pour les deux sans-abris, ce sera elle. Elle espère vivre une aventure choc mais les deux hommes vont lui prouver qu'on peut vivre dans la rue et pourtant, être tendre et attentionné avec une femme. ...
C'est une courte nouvelle, comme en produit généralement cet auteur. Comme à son habitude, il se met dans la peau de son héroïne qui est aussi la narratrice de son aventure. C'est encore une fois, c'est étonnant comme Théo Kosma peut être féminin dans son écriture. Nous retrouvons son style habituel, simple et limpide mais cette fois, il m'a semblé trop scolaire. L'action semble filmée au ralenti, elle est ennuyeuse. Peut-être que l'auteur nuit à son écriture en la voulant trop propre, trop parfaite. Cela rabote toute émotion, toute surprise. le résultat, un moment de lassitude alors que j'espérais vraiment un texte fort. C'est mou, c'est lassant, heureusement qu'au final, c'est court. Enfin, si vous voulez vous en faire votre propre opinion, cette nouvelle est gratuite sur Amazon et gratuit, c'est pas cher, ce qui correspond plus ou moins à la valeur de cet écrit !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Hyaline
  04 mai 2017
Avant tout, merci à l'auteur Théo Kosma pour m'avoir fait parvenir Abri d'urgence !
J'avais été très attirée par le titre ainsi que par le résumé de cette nouvelle érotique. Je dois avouer que je n'avais pas prêté attention à la couverture, que je trouve néanmoins très jolie et pas trop prononcée. Je me suis donc lancée dans ma lecture avec curiosité ! Il y a longtemps que je ne m'étais pas lancée dans un livre purement érotique. Dès les premières lignes, j'ai aimé voir le cliché qui se dessinait : la jeune fille venue d'un milieu bourgeois qui veut faire ses propres expériences car elle est entraînée par ses copines qui veulent se débarrasser du style bon chic, bon genre de papa et maman. Et pour ça ? Quoi de mieux que les relations sexuelles extrêmes, seule chose que les parents ne peuvent absolument pas contrôler. Cependant, par la suite, j'ai été surprise et ravie de la tournure des événements !
En effet, l'auteur a une manière d'amener au cru autant qu'à la douceur qui est captivante. Il m'a rendu Agathe hostile au premier abord, trop clichée, trop lycéenne. Puis finalement, je me suis prise d'affection pour ce personnage qui grandit, qui devient plus mature, qui prend la peine de découvrir les deux sans-abris avec qui elle parle. Ici, Théo nous déconstruit le cliché après l'avoir envenimé petit à petit. Les personnages de Benny et Jarod sont parfaitement bien ficelés, et comme ils devraient probablement l'être dans la vraie vie je suppose ?
On remarque ainsi, à mes yeux, une petite satire sociale que je vous laisserai découvrir par vous-même. La fin n'est pas forcément celle à laquelle je m'attendais, tout comme la nouvelle complète d'ailleurs, mais j'ai passé un bon moment de lecture. Cependant, il m'a manqué quelque chose, j'aurai peut-être souhaité quelque chose de plus long, avec une psychologie des personnages de Benny et Jarod peut-être plus développée, un peu plus présente, comme celle que l'on retrouve avec Agathe ?
Ca en reste une très bonne lecture, que j'ai apprécié, et qui a réussi à me surprendre. Je la recommande évidemment.
Vous pouvez retrouver cette nouvelle sur Amazon, et je vous conseille d'aller voir le site de Théo Kosma pour vous faire une idée de ses écrits qui, pour ma part, m'ont l'air prometteur, car rien que les résumés donnent envie de lire toutes les nouvelles : plume interdite.
Lien : https://demynotebook.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
celiabret
  11 mars 2017
Le titre de la nouvelle ne fait pas franchement penser à une histoire éro :-) la couverture un peu plus (l'auteur a bien fait de la modifier. Bon, moi perso j'aurais modifié le titre aussi).
Une petite minette va vouloir se frictionner contre deux SDF, et on ne sait pas trop si c'est par attirance, altruiste ou perversité. En fait je crois que c'est un peu des 3, car même si la narratrice ne le dit pas et évoque surtout le désir de sexe, le reste se ressent malgré tout de façon sous-jacente. Il y a certes un côté socio mais à mon sens plus ou moins anecdotique, ce qui m'a surtout plu c'est l'histoire d'amitié entre les 3 personnages, et aussi le désir sexuel qui grimpe chez la jeune fille et s'achève en apothéose. Niveau descriptif cependant ça reste assez sage par rapport aux autres histoires de Théo Kosma.
Commenter  J’apprécie          10
KellyAddictionLivresque
  27 juin 2017
Agathe est une jeune fille provenant d'une famille de cadre qui gagne très bien sa vie.
"Abri d'urgence' va raconter une période de son existence où elle croyait savoir beaucoup de chose et à cette époque Agathe était âgée de presque 18 ans.
A cet âge elle avait déjà une tendance à la dépravation et avec ses copines elles se réunissaient souvent pour parler de leurs expériences sexuelles parfois osées.
Avant de se lancer dans le côté érotique, l'auteur va mettre tous ses éléments en place afin que l'on comprenne mieux comment une idée indécente va germer dans la tête de Agathe. Il va même remonter à un moment de l'enfance de celle-ci pour que l'on comprenne un peu mieux comment il lui est venu à l'esprit d'organiser cette nuit dont elle va imaginer tous les détails avant de la vivre.

Et si tous ne se déroulé pas comme elle le pensait?
Du fantasme à réalité, Agathe était à mille lieux d'imaginer les sensations qu'elle allait ressentir avec deux hommes provenant d'un milieu social complètement à l'opposé du sien.
Cette histoire est assez courte et se lit d'une traite. L'auteur fait monter la température au fur et à mesure mais d'une façon plutôt délicate ; alors que l'héroïne s'attendait à découvrir quelque chose d'extrême, elle va goûter à une nouvelle expérience dont elle risque de toujours se souvenir tant elle va la marquer.
J'apprécie la plume de cet auteur, elle n'est pas vulgaire au contraire elle est aguicheuse et même douce par moment. Ce n'est pas du sexe pour du sexe, autre chose ce produit, diverses sensations et sentiments se mêlent au récit et lui apporte plus de charme.
C'est la deuxième histoire de Théo Kosma que je découvre et à chaque fois son héroïne est en quête de quelque chose qu'elle espère trouver à travers des expériences ou des hommes qui ne sont pas choisis au hasard.
Lien : http://addiction-livresque.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
noann
  28 juillet 2016
Voici un petit livre érotique sans prétention, publié par un auteur méconnu en auto-publication… Mais dès les premières pages tournées, le lecteur découvre un univers en soi, bien campé et très intéressant. L'histoire d'Agathe, fille de riches bourgeois, lassée déjà par le faste et la bienséance familiale, malgré son jeune âge – elle sort à peine de l'adolescence. Elle et ses copines n'ont qu'une idée : briser les bonnes habitudes que leurs parents leur inculquent, profiter de la vie et connaitre les expériences les plus extrêmes.
Mais Agathe a une lubie encore plus singulière. Elle sympathise avec deux sans abris, Jarod, un enfant rom laissé pour compte, et Benny un quiqua dégouté par la vie, et qui a trouvé dans le rue une sorte de refuge. À ces deux âmes perdues, elle promet une soirée de Noël sans autre pareille : elle va leur offrir un cadeau inédit, elle, la petite bourgeoise, elle qui est à mille lieux de ces deux clochards d'apparence pouilleuse. Ils pourront lui faire tout ce qu'ils désirent. La nuit sera longue mais ne se déroulera pas comme prévu. Comment ces deux marginaux vont-ils se comporter, face à cette oie blanche qu'ils tiennent entre leurs mains ?
Derrière l'érotisme, d'ailleurs un peu discret et prudent, se cache une satyre sociale bien menée. L'on est conquis par cette confrontation de milieux, par l'amour qui grandit et se nourrit des différences. Les personnages sont bien campés et l'ambiance bien rendue. Les moments érotiques savoureux, qui cachent une vraie sensibilité mêlée à une sorte de perversion délicate. Bref, c'est une lecture que l'on ne quitte pas avant d'avoir lu le mot fin. Oeuvre d'un auteur discret mais qui mérite d'être connu.
Lien : http://livrogne.com/2016/07/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   27 juin 2017
Elia, ma meilleur amie, était carrément un cas d'école. Ce fut elle qui me donna l'idée de ce qui devait suivre. Elia et moi on a grandi dans le même quartier, on a même fait certaines classes ensemble. Au départ chacune avait sa personnalité propre, et puis au fil des ans on se mit à s'habiller comme les autres, penser comme les autres... et faire comme les autres. Sur ce point, dire qu'Elia était délurée tient de l'euphémisme, et du jour où elle découvrit le sexe elle n'eut de cesse de rechercher les extrêmes. Vers ses dix-huit ans, il ne se passait plus une semaine sans qu'elle ne me raconte un de ses nouveaux délires. Se faire attraper par un inconnu dans les toilettes d'une boite, se balader en petite tenue la nuit dans un quartier malfamé, coucher pour de l'argent (dont elle n'avait nullement besoin), se taper un homme de l'âge de son grand-père... il y avait vraiment des fois où elle me faisait peur.

« Sans ça le sexe est triste ! », me disait-elle souvent pour me faire la leçon. « L'humain a une mécanique sexuelle super pauvre. Une baise est une baise, une sodo c'est une sodo, une pipe c'est une pipe. Et quoi ? Si tu la joues classique, au bout d'une nuit t'as déjà tout fait, tout vécu. Si on veut vraiment s'amuser, faut varier à fond les situations », renchérissait-elle.

De mon coté, comme toutes les petites idiotes de mon âge, je suivais plus ou moins le mouvement. Il fallait bien avoir aussi quelques anecdotes à raconter lors des soirées entre filles, au moins pour ne pas passer pour une cruche. On en faisait régulièrement depuis notre enfance, la soirée pyjama ayant depuis laissé place à la soirée nuisettes et strings, et les sujets n'étaient évidemment plus les mêmes. Quand on était petites on parlait de cul comme on aurait parlé d’un pays étranger dans lequel on n’aurait jamais mis les pieds, désormais on se racontait nos histoires torrides.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BouvyBouvy   30 mars 2016
Ca fait "cliché" d'asséner cela, Pourtant, c'est la vérité, plus l'or est en barre, moins on est sage.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : satire socialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle



Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
256 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre