AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B00HNAYR5O
Éditeur : (07/01/2014)

Note moyenne : 2.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Mais que peut-il bien se passer dans l'esprit d'une fille ?
Que trame-t-elle et à quoi songe-t-elle lorsque personne n'est là pour voir ?

« Ceci est le récit de mon enfance.
Attention lecteur. Prends garde, lectrice !
Tu t'apprêtes à faire ton entrée dans un univers troublant. Ton esprit, tes émotions, tes sentiments? tout cela va être titillé, chatouillé, dérangé.
Au cours de ces lignes, je ne me suis jamais censurée. Pas mêm... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Poljack
  17 juillet 2017
Mon avis :
Quand l'auteur m'a proposé son livre, je lui ai dit que je ne lisais plus de littérature érotique depuis longtemps, mais j'ai accepté de me pencher sur ses écrits… À vrai dire, je ne me souvenais pas exactement des raisons qui m'avaient éloigné de ce genre, mais je peux vous garantir que ce n'était ni excessive pruderie ni dégoût de « la chose ». Je n'ai rien contre une scène un peu osée, voire carrément crue dans un roman, si elle est bien écrite et apporte quelque chose à l'histoire. Par contre, tout un roman pour ne parler que de ça, je trouve que ça manque singulièrement de rebondissements… Et je ne parle pas des ressorts du sommier !
J'ai donc lu la première partie de En attendant d'être grande. le problème, quand un auteur se met dans la peau d'un personnage qui raconte sa propre histoire, c'est qu'il n'intervient aucun élément pour contrebalancer les dires de ce dernier. Il est donc tentant de faire l'amalgame entre les paroles du personnage et les pensées de l'auteur. Ne connaissant pas personnellement celui-ci, je me garderai de lui prêter les pensées de Chloé !
Vous l'aurez compris, Chloé est ce personnage qui, aujourd'hui adulte, raconte son histoire en commençant depuis la plus tendre enfance. La science nous dit que les premiers souvenirs se forment vers trois ou quatre ans, pour elle, ça commence beaucoup plus tôt. Mais admettons, il s'agit d'un roman. Bizarrement, ce roman dit érotique m'a plutôt rappelé un autre que je venais de lire : Avoir un corps, de Brigitte Giraud… du moins dans les premières pages, puisqu'on y suit la découverte de son corps et de ses sens d'une enfant. À la différence que chez Giraud, cette découverte se fait à travers des expériences variées que passe aussi par la maladie ou les blessures, par exemple, alors que dans ce livre, et bien que la Chloé adulte répète souvent que ce n'est pas sexuel, on en revient toujours sur ce point. Et ça dure… Même en suivant le conseil de lire par petits bouts (et ce n'était pas peur d'un quelconque échauffement), j'ai rapidement fini par m'ennuyer.
Je dois reconnaître qu'au niveau du style, c'est plutôt bien écrit… À part une remarque du personnage pour laquelle je me suis demandé si l'auteur n'avait pas privilégié la sonorité sur le sens, je n'ai rien remarqué de choquant. Ni dans le style ni dans les descriptions de scènes plus ou moins osées… En fait, dans cette première partie, ça n'ose pas grand-chose, et mis à part que la jeune Chloé (très jeune, puisque le récit couvre sa toute petite enfance jusqu'à ses dix ans) est un peu plus obsédée par ce qui touche la partie la plus intime de son anatomie qu'on pourrait s'y attendre de la part d'une gamine de son âge. Il est vrai que certains enfants sont précoces, mais le plus souvent, ce sont des enfants qui ont subi des attouchements de la part des adultes les plus proches… Bon, je ne vais pas rentrer dans des considérations psychanalytiques, Chloé n'aime pas ça et considère les psys comme des charlatans…
S'il n'y a rien de vraiment choquant dans le récit qu'elle nous offre de ses jeunes années, en tout cas en termes d'images suggérées, on s'aperçoit que malgré sa perversité apparente, cette jeune femme (je parle toujours de l'héroïne du roman) a les idées bien moins larges qu'on l'imagine, venant d'une libertine… On a un peu l'impression que sa vision des femmes se réduit à la maman et la putain, quant à sa vision du monde, ça sent fort la vieille France, côté cathos intégristes, ceux qui défile derrière Frigide Barjot la bien nommée. Il est vrai qu'on a souvent rencontré les pires pervers parmi ceux qui dénonçaient les déviances avec le plus de vigueurs…
Il reste la question que certains ne manqueront pas de se poser : ça ne serait pas un peu limite, de projeter ses fantasmes sur une enfant ? Comme je l'ai dit, même si Chloé dit d'elle-même qu'elle est une salope, cette première partie reste très « sage », alors chacun se fera son idée. Il reste quatre tomes, après celui-ci, et si l'on en croit les illustrations de couvertures, Chloé ne sort pas de l'enfance et de l'adolescence…
Personnellement, cette première partie ne pas donner envie de lire la suite ni d'autres romans du genre. Donnez-moi de l'érotisme, oui, mais avec une histoire autour qui n'est pas prétexte à ne parler que de ça. Même si le sexe est une occupation fort réjouissante, il y a d'autres jouissances… il serait dommage de passer à côté !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bouvy
  26 février 2016
Chloé, narratrice, nous conte sa vie de petite fille. Elle commence son récit dès le début de sa vie et va nous emmener jusqu'à ses 10 ans. Ses premières découvertes du monde qui l'entoure mais aussi de son moi. Avec ses yeux d'enfant, elle observe les adultes, en toute innocence. Elle découvre aussi son corps, son rapport avec les autres, les différences avec l'autre sexe. Elle tente d'échapper au formatage classique des genres. Les petites filles jouent à la poupée et les petits garçons à la guerre. Et pourquoi pas l'inverse ? Et pourquoi, certains comportements, tel être nu à la plage, devient soudainement interdit dès qu'on a un certain âge. Et pourquoi papa et maman l'abandonne parfois "pour aller trier le courrier dans leur chambre ?". Et pourquoi, du jour au lendemain, papa ne veut plus lui donner sa douche ? pourquoi ne peut-elle plus prendre son bain avec un garçon de son âge ? ...
J'ai découvert cet auteur grâce à Anne Bert, qui ne tarit pas d'éloge sur son blog, "Impertinence." Peut-on classer ce roman dans la catégorie érotique ? Ne risque t'on pas d'être taxé de pédophile en lisant ce livre ? Franchement, il est toute innocence mais oui, pourtant, il est érotique. L'enfant découvre, se questionne, questionne les adultes, garde aussi certains secrets de ses découvertes. Ce récit est plein de fraîcheur. Intelligemment, c'est Chloé adulte qui nous conte son enfance. Régulièrement, elle fait un aller retour dans sa vie d'adulte, ce qui nous offre la différence entre le comportement de la femme adulte et la petite fille. Petite, elle ignore tout du mot sexuel. Adulte, elle en connait la définition et va vers cette quête du plaisir. C'est ainsi que Chloé nous fait voyager dans son enfance jusqu'à l'âge de 10 ans. La suite dans un prochain tome.
Une réelle découverte que ce roman. Je pense qu'il est un miroir pour nous tous. Garçon ou fille, homme ou femme. Nous avons égaré beaucoup de nos souvenirs de cette petite enfance et pourtant nous nous retrouvons tous dans le personnage. Il est vrai, que d'une génération à l'autre, les tabous ont changé. Perso, né pendant la première moitié des années soixante, dans un petit village perdu au fond de la campagne, tout ou presque, qui concerne l'approche du sexe était sale et punissable. Ici, l'action se déroule dans les années soixante-dix et le sujet est plus libre. Malheureusement, les affaires de pédophilie des années quatre-vingt-dix ont refermé la chape de plomb qui couvrait le sujet. Aujourd'hui, c'est à peine si les papas osent encore être câlins avec leurs petites filles. Je n'ose même pas imaginer les mêmes papas quand ils sont séparés de la maman.
Bref, ce récit, qui ose, qui ne fait aucune concession à la pudibonderie et à l'interdit est pourtant toute innocence. L'auteur réalise un réel exploit, celui de se faire oublier. Pour un homme, sa plume est étonnamment féminine. Il est vrai qu'avant l'adolescence et sa révolution hormonale, les garçons et les filles sont relativement asexués et que même s'ils découvrent les différences entre les deux sexes, la curiosité naturelle qui en découle n'est que candeur et innocence. Il faut être adulte, coincé dans une éducation judéo-chrétienne pour y voir là quelque chose de pervers. Et cette perversité peut, ensuite, nous polluer le reste de notre vie.
Le style est simple et épuré. La plume est élégante, jalonnée d'humour et d'émotion. C'est fluide, pur, sans accro. Un vrai plaisir à lire ces lignes. Bref, vraiment un livre à découvrir sans complexe. En un mot comme en cent : adorable !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
celiabret
  11 mars 2017
Charmant, tendre et sensuel… j'avais été un brin sceptique sur la 1ere version qui comportait des coquilles et maladresses, rien de super grave mais j'y ai toujours été trop sensible :-)
La version 2 de ce tome 1 est au top, et au final peut se lire comme une histoire complète autant que comme une histoire à suivre. Je m'étais arrêtée là puis ai finalement lu la suite quelques mois plus tard et ai finalement lu les 5 tomes assez rapidement. Je trouve cette Chloé super attachante ça doit être mon instinct maternel. Quant à savoir si ça me rappelle ma propre enfance ou non, oui en partie mais pas pour ce tome là, ou moins.
Le style est frais, les dialogues m'ont souvent fait rire, peut-être parfois un peu trop « soutenus » pour des paroles d'enfants, mais on peut supposer que c'est la retranscription quelque peu reformulée de la libertine écrivant ses mémoires deux ou trois décennies plus tard.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BouvyBouvy   24 février 2016
- "Dis, papa, c'est quoi une salope ? "

- "Une salope ? Mmmm... Comment te dire… ben une salope par exemple, c’est ta cousine Estelle, marmonna-t-il sans se détacher de son canard. Et une belle salope qui plus est !"

Ce fut sa seule réponse. Son air me fit comprendre qu'il faudrait m'en contenter. Estelle ! Estelle mon modèle, Estelle ma grande cousine, aînée et aimée. Dès lors, le terme résonnera en moi tel une qualité. Durant une bonne partie de mon enfance, « Salope » est et restera à mon cœur synonyme de « princesse ». Plus tard, l’amant me faisant l'amour en me traitant de « salope » aura toujours mon estime. Les autres noms d'oiseau auront un jugement différent... qui pourra être positif ou non, selon les cas. M'y complaire et lui en redemander, ou bien lui fermer son clapet voire le laisser en plan. Enfin, tout a donc commencé en ce jour, lorsque j'ai demandé la signification du mot défendu. Si papa avait répondu autrement mon destin aurait été tout autre, qui sait. Car tout de même, Estelle... Estelle que j’admirais tant, la fille à laquelle j’essayais toujours de ressembler. Estelle ma presque grande sœur, pleine de vie, d'amour et d'humour, que j’étouffais de câlins et de baisers dès que nous avions l’occasion de nous voir. Une fille qui avait tout. Le look, la beauté, l'intelligence et les formes. J'en déduisis que les salopes étaient des jeunes filles classes, élégantes, jolies, gentilles comme tout, pleines de grâce, et pris dès ce jour la résolution de tout faire pour en devenir une moi aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
BouvyBouvy   24 février 2016
Un mot curieux. Ambigu. Sale, peut-être ? Je le pressentais, à voir la mine grivoise et grimaçante de chaque homme le prononçant. Il en est ainsi des mots interdits, on ne les dit jamais normalement. La dernière fois qu'il était parvenu à mes oreilles c'était dans la rue, lorsque cette jeune fille si jolie avec sa jupe écossaise courte était passée devant un homme, très vieux, pas loin de la quarantaine dirais-je. En la fixant, celui-ci murmura entre ses dents grises le fameux mot en « S ». Le terme était cassant, bien que lancé à voix basse il m'avait comme abîmé les tympans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : enfanceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle



Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
43 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre