AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Patrick Jusseaume (Illustrateur)
ISBN : 2205043846
Éditeur : Dargaud (05/10/1996)

Note moyenne : 4.18/5 (sur 39 notes)
Résumé :
1950. Yann Calec, jeune capitaine du "Belle Hélène", se retrouve malgré lui au cœur d'une escroquerie à l'assurance montée par son armateur. Ayant découvert la vérité, il est alors piégé par un agent de la compagnie, complice de l'armateur et est expédié dans un bagne à l'occasion d'une escale en Colombie. Plongé en enfer, il n'aura de cesse de s'évader pour sauver sa vie et son cargo.
Un palpitant thriller maritime sur fond de baraterie.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
gill
  15 février 2013
Yann Calec, jeune capitaine engagé par l'armateur Julien de Trichère pour commander un bateau sacrifié dans une "baraterie", a fini par découvrir le pot aux roses. Mais Floss, le second, et Don Perez Escalona, l'agent de la compagnie à Barranquilla en Colombie, le font accuser de trafic de drogue.
Calec se retrouve condamné à 19 ans de travaux forcés par la justice Colombienne. Il est alors emprisonné au bagne de Puerto-Berrio et employé à la construction d'une route dans la Cordillière orientale.
Lorsque ses gardiens, corrompus, tentent de l'assassiner, Calec parvient à s'évader...A ce moment précis, le "Belle-Hélène", accosté dans la darse sud du port de Galveston au Texas, attend un chargement de nitrate d'ammonium pour faire route vers Saint-Domingue. le nouveau capitaine, engagé pour remplacer Calec, alerte l'agent de la compagnie sur les dangers d'une telle cargaison.....
La sombre machination ourdie contre Yann Calec et son bâtiment trouvera dans cet album son épilogue. Sans pourtant mettre un terme à la descente aux enfers que subit le jeune capitaine.
Ce troisième opus tient les promesses des deux précédents et les deux auteurs réussissent avec talent à lancer leur série vers un succès mérité, se voyant même offrir, en octobre 2010, une superbe consécration par le magazine d'ethnographie maritime "Chasse-Marée".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Ogrimoire
  07 février 2018
Le changement de terrain de jeu – toute la première partie de cet épisode se déroule sur la terre ferme, et très loin de la mer – n'empêche pas de retrouver les bonnes habitudes prises dans l'opus précédent. de nombreux rebondissements, une histoire construite comme une course contre la montre. La survenue providentielle d'un nouveau personnage, qui aide Calec à s'échapper du bagne, prend son sens dans la suite de l'aventure. Bref, si l'on frôle parfois l'excès et l'exagération, l'ensemble reste tout de même agréablement crédible.
Puis Calec remonte à bord de la Belle-Hélène, déguisé. Et, là, on retrouve le seul côté insupportable du personnage : il est incroyablement naïf. Il sait qu'il est en territoire hostile, que Floss est là, dans l'ombre, et qu'il a au moins un complice, mais peut être davantage, et il persiste pourtant à y aller franco, la fleur au fusil !
On aurait pu penser que le passage par le bagne lui aurait laissé le temps de réfléchir à ce qui s'était passé, peut être réaliser que, sur le bateau, les murs ont des oreilles. En tout cas, que cela lui aurait mis un peu de plomb dans la tête, et un minimum de défiance vis-à-vis des autres. Mais non, bille en tête, il vient voir le nouveau capitaine – sans se demander une seconde, semble-t-il, si ce dernier n'est pas dans la combine. Et cela lui vaut de se retrouver, une fois de plus, ligoté à une chaise, à fond de cale, alors que le sous-marin venu couler la cargo approche. Ses amis, eux aussi, sont enfermés. Bref, la situation est bien mal embarquée…
Bref, tout cela lui vaut de se retrouver une nouvelle fois dans une situation extrêmement précaire, à la fin de l'épisode. Certes, il est cette fois-ci dans son élément, la mer. Mais il y est… littéralement ! Une fois de plus, il ne va pas être possible de le laisser bien longtemps : la suite nous tend déjà les bras !
Mention particulière sur les dessins : une fois de plus, ils accompagnent à la perfection l'histoire. Les variations d'ambiance, de cadre, d'élément sont parfaitement rendues, et cela aide à entrer dans cette histoire. Quant à la couverture, moi, je l'adore !
Lien : https://ogrimoire.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
beauscoop
  28 avril 2019
Il y a tant de revirements dans ce tome, chaque passage étant empli de suspense, de faits nouveaux que ce 3e tome est le meilleur des 3 premiers, nous verrons pour la suite, laquelle sera difficile à décevoir vu la qualité de cette épopée maritime. le début du volume place les acteurs en Amérique du sud, des poursuites, évasions, échappatoires agrémentent l'aventure mortelle pour certains. L'histoire s'embranche dans une autre voie avec la clandestine qui réapparaît; Finalement l'acteur principal du récit, Belle Hélène revient dans l'histoire pour disparaître à jamais. L'auteur aime agrémenté son récit de citations d'auteurs comme Lamartine et cette fois Baudelaire.
Commenter  J’apprécie          100
blandine5674
  02 juin 2015
J'ai tout aimé dans ces 4 bd du premier cycle qui nous parle du capitaine de cargo Yann Calec : l'histoire, l'intrigue, les dessins, la couleur et surtout y découvrir un milieu que je ne connais pas à savoir la baraterie (escroquerie à l'assurance maritime). On y trouve de l'aventure, de l'amour, de la trahison, de la corruption, du thriller, la mer, l'île déserte, le bagne. Chaque bd se lit rapidement, et parce que je ne sais pas le faire, je donne mon avis sur le cycle entier. Je m'empresse de me procurer la suite.
Commenter  J’apprécie          80
Vexiana
  31 janvier 2017
Suite des aventures du Capitaine Calec que nous retrouvons dans un bagne en Colombie et en bien mauvaise posture...mais c'est sans compter sans les retournements de situations et les rebondissements de cette aventure pleine de surprises.
Le dessin s'affine et l'histoire est toujours aussi bonne.
Ce tome nous permet également de faire un peu connaissance avec la Colombie de l'immédiate après-guerre.
Nous ne verrons plus la Belle Hélène mais nous laissons de nouveau notre beau capitaine dans une situation fâcheuse!
Vite, la suite!
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Wanig22Wanig22   04 février 2016
Maintenant Calec avait peur. Il avait eu beau s'y préparer, il réalisait soudain qu'il ne voulait pas mourir, qu'il voulait vivre encore...
...Voir le soleil !!... Ce n'était pas possible, tout ne pouvait pas s'arrêter comme ça ! Il aurait aimé croire en Dieu, croire en l'au-delà...
...Il allait sentir l'impact violent des balles et l'horrible douleur lui déchirer la poitrine. Yann essaya de déglutir. Il n'avait plus de salive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
beauscoopbeauscoop   28 avril 2019
Une rapide inspection lui avait suffi pour juger de l'état de délabrement du navire, Calec se demanda si ce n'était pas les haussières retenant au quai l'antique caboteur qui l'empêchaient de couler incontinent dans le bassin du port.

- Ce sabot va se déglinguer au premier coup de tabac. Il est pourri de partout, même les embarcations de sauvetage ne tiendraient pas une heure à la mer.
Commenter  J’apprécie          40
andmanandman   21 mars 2013
Hélas, il ne connaîtrait plus les joies de l'amour, même vénal... Au matin il avait rendez-vous avec une maîtresse qui ne lâchait jamais ses amants.
Commenter  J’apprécie          120
OgrimoireOgrimoire   07 février 2018
C’est tout simple. Pendant qu’on nous cherchera au nord vers la frontière du Venezuela, nous allons redescendre, contre toute logique, vers le sud pour rejoindre Bogota.
Commenter  J’apprécie          20
blandine5674blandine5674   01 juin 2015
J'espère qu'il n'y a pas que des intellectuels dans vos fuyards. J'aurai besoin de bras pour faire fonctionner la chaudière et m'aider aux manoeuvres.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Jean-Charles Kraehn (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Charles Kraehn
Jean-Charles Kraehn en interview pour planetebd.com .Jean-Charles Kraehn est un cas typique de « vétéran » du 9ème art. En tant qu?auteur complet, il a commencé dans le genre médiéval avec "Les aigles décapitées" (mot féminin, il s?agit des « aigles » en tant que blason), un registre qu?il a essayé de poursuivre avec "le Ruistre"? En tant que scénariste, il a ?uvré dans l?aventure maritime avec "Tramp", puis l?antique-fantasy avec "Myrkos"? Il a aussi créé "Gil Saint André", un héros tout à fait contemporain, qu?il reprend aujourd?hui après l?avoir confié un temps à Sylvain Vallée. En prime, il se lance dans? la science-fiction avec "Futura", aux éditions Paquet ! On fait un petit bilan ?
+ Lire la suite
autres livres classés : merVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3470 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre