AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781021004499
Éditeur : Tallandier (08/01/2015)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 2 notes)
Résumé :
De César, on connaît surtout l'homme politique et l'écrivain mais peu le chef de guerre, stratège talentueux — dans l'art de remporter des guerres —, tacticien habile — dans l'art de remporter des batailles —, et qui éleva son art au rang de science presque exacte.
Ce génie militaire s'illustre surtout dans deux conflits majeurs. Durant la guerre des Gaules (58-51 av. J.-C.), César met sur pied une armée sans équivalent dans l'histoire : la préparation, l'arm... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Nastasia-B
  25 octobre 2015
Avec la sortie toute récente du dernier avatar d'Astérix, il est beaucoup question De César ces jours-ci. Peut-être le temps est-il venu de s'intéresser à qui était César réellement, ce qui est avéré et ce qui est de la légende, dénouer le vrai du faux, notamment dans ses écrits.
Yann le Bohec nous propose ici un excellent livre de vulgarisation, très accessible (quoiqu'admirablement étayé par des références de gros calibre) et qui envisage d'analyser le César guerrier, ses moyens, ses buts et ses motivations.
Après des analyses très minutieuses des plans de bataille, des séquences d'attaques, etc., il en ressort que si César se montrait grand stratège militaire et tacticien hors pair, (tout comme le César écrivain) c'était avant tout, surtout et essentiellement pour pouvoir briller politiquement à Rome.
Ainsi, on constate que toutes ses campagnes (et vous verrez qu'elles sont nombreuses) ne visaient soit qu'à asseoir une propagande politique, soit qu'à reluire le lustre de la république romaine pour se la mieux mettre en poche.
Bref, qu'est-ce que l'ambition politique n'arriverait pas à faire faire à un tel homme pétri d'orgueil ?
Peut-être bien que s'il vivait aujourd'hui, César chercherait à tout prix à être le plus grand animateur télé ou le plus grand carnivore sur les places boursières pour arriver à ses fins. Néanmoins, force est de constater, que dans son style, c'était un tout grand, digne successeur d'Alexandre et modèle de Napoléon. Quelle finesse, quel magistral machiavélisme, quel sens de l'organisation, bravo Monsieur César ! Mais tout cela n'est bien sûr que mon avis c'est-à-dire pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          960

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   25 octobre 2015
La dernière année de le guerre des Gaules, 51 av. J.-C., fut marquée par des opérations multiples et quelques cruautés supplémentaires. Une première difficulté est de mesurer l'ampleur de ces mouvements car, on le verra, les auteurs les ont différemment appréciés. Les déplacements que fit César ne l'empêchèrent pas de préparer l'après-guerre et de tourner ses pensées vers la politique, une politique dans laquelle les légions pourraient jouer un rôle.
Un des lieutenants de César, appelé Hirtius, reprit la rédaction du De Bello Gallico, abandonnée par le proconsul. Il dit clairement que l'année 51 vit encore une véritable guerre. […] La liste des peuples mentionnés par Hirtius et encore impliqués dans ces conflits est impressionnante. […] Il ne faut pourtant pas se laisser impressionner par Hirtius qui, comme César, et pour des raisons analogues, est un grand menteur : il ne veut pas diminuer les mérites de son armée, ses propres exploits et ceux de son supérieur. Pourtant non seulement les pertes en hommes de ses ennemis avaient atteint des chiffres considérables, sur lesquels nous reviendrons, mais encore l'effondrement du moral était patent. Les Gaulois, dans leur majorité, avaient compris qu'ils ne pourraient pas l'emporter sur les Romains, qu'ils ne devaient rien attendre d'un chef, providentiel ou non, et que l'union de 52 n'avait rien apporté de plus que les divisions antérieures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
LenocherdeslivresLenocherdeslivres   16 juillet 2018
Si César connut des échecs, ce cas ne se produisit que rarement.
Commenter  J’apprécie          00
LenocherdeslivresLenocherdeslivres   16 juillet 2018
Avec l'aide des dieux, César était maître de la mer.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Yann Le Bohec (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yann Le Bohec
Rencontre avec Yann le Bohec autour de son ouvrage "Lucullus : général et gastronome" aux Éditions Tallandier.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2313009/yann-le-bohec-lucullus-general-et-gastronome
Notes de Musique : Bibliothèque Audio Youtube
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : romeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2107 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre