AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791092961485
Éditeur : Le peuple de Mü (09/03/2016)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Postface de Pierre Bellemare


1939. Augustin Petit tient enfin les grands dans sa main et s’apprête à la refermer sur eux. Devenu Empereur des Français, il lance sa croisade ultime envers et contre tous… et surtout malgré l’équipe de bras cassés qui l’accompagne.

Des pyramides égyptiennes aux palais de Rome, rien ne pourra arrêter l’ascension du plus petit des grands hommes.

Avec la suite de Mort aux grands !, séle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Marie-Nel
  27 août 2016
J'ai littéralement dévoré ce roman en très peu de temps, bon le personnage principal n'est pas très grand, donc ça se digère bien ! Plus sérieusement, ma première impression après lecture, est d'avoir passé un très bon moment avec cet homme, Augustin Petit. Je découvre en même temps la plume de l'auteur et j'en suis ravie.. Pierre Léauté a construit cette histoire très justement, avec plein d'humour, et surtout très addictive, alors que l'on sait à l'avance le final, puisque cela parle de la première guerre mondiale. Pas un moment d'ennui, un récit très vivant, des références à L Histoire venant donner plus de réalité au récit, et un humour complètement décalé que j'ai apprécié !
Augustin Petit n'est pas grand, comme son nom l'indique d'ailleurs ! Il est le seul petit de sa fratrie. Il essaie de faire publier ses écrits, mais échoue. Et la guerre arrive et se passe. Et tout démarre vraiment à ce moment là, car Augustin réfléchit beaucoup, a des idées bien arrêtées, il sait qui est le véritable responsable de la guerre...ce sont les Perchards, les grands !! Il en parle autour de lui pour commencer, et le voilà parti à avoir carrément des partisans ! de quoi se faire élire dans un ministère !!
Il est amusant de voir à travers ce personnage toute l'absurdité existant encore dans le monde actuel sur les différences raciales ou physiques. Pierre Léauté fait passer un message qui résonne fortement. Il faut trouver un coupable, un responsable, alors on le stygmatise, on en fait de la propagande, et ça devient un véritable chaos !! Et finalement, quand on creuse un peu plus, on se rend compte que ce roman, malgré son ton décalé, relate des faits sérieux et graves passés ou présents. Les noms des personnages font sourire, leurs situations aussi, mais réellement, n'est-on pas proche d'eux ?
C'est un roman qui devrait être lu au collège, au lycée, et par beaucoup d'autres, pour leur montrer jusqu'où un embrigadement d'idées peut mener. Parce qu'il va loin cet Augustin, au bout d'un moment n'a de Petit que le nom !! J'ai d'ailleurs enchaîné avec la suite « Guerre aux Grands » pour savoir ce qu'il advenait de mr Petit et surtout ses idées !!
Je remercie l'auteur de m'avoir autant fait rire tout en parlant d'un sujet aussi sérieux. Un très bon moment de lecture que je recommande à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Dionysos89
  07 juillet 2018
Deuxième volet du diptyque uchronique narrant les aventures d'Augustin Petit, Guerre aux Grands lance la dictature française à l'assaut de l'Europe avec un « Poussin Déchainé » toujours à la pointe de la propagande anti-Grands. Ce deuxième tome est dans l'ensemble plus inégal et moins fun que le précédent, peut-être est-ce dû à l'effet de surprise qui est passé ou bien est-ce l'accumulation grandissante de jeux de mots et d'allusion uchroniques à l'univers nazi qui surcharge trop l'ensemble.
Commenter  J’apprécie          80
shao69
  02 avril 2016
Pierre Léauté continue de nous conter l'étrange destinée d'Augustin Petit. Il nous livre là un texte drôle, ponctué de références à des événements historiques et des personnages qui ont existé pour donner au récit encore plus d'ampleur. Car derrière ce texte se cache bien une critique de la folie et de la haine qui ont entraîné le monde dans la seconde guerre mondiale. On sourit aux frasques d'Augustin dans cette uchronie, alors qu'elles ont fait frémir notre monde.
L'arrivée au pouvoir d'Augustin ne freine donc pas sa haine des grands, et il va entraîner dans sa folie « anti-blonds et anti-grands » le monde entier. Sa cible, l'Allemagne. La défaite de 1919 est toujours dans son esprit. Et il va manoeuvrer, petit à petit, guettant les réactions des nations – qui ne bougeront pas là non plus le petit doigt – pour stopper les avancées des troupes d'Augustin, les fameuses CC (Culottes Courtes). Augustin, entouré de ses fidèles de toujours, va inonder le monde de sa haine des « Perchards » : Annexion, camps de concentration….
Malheureusement pour lui, les petits en charge de responsabilité ne seront pas – sans aucune allusion à leur taille – à la hauteur. Citons en exemple un camp de redressement qui ressemble plus à une colonie de vacances :
"– Oui mais à l'assemblée générale les prisonniers ont été formels. Pas de coup de fouet pas de privation…Ils ont été clairs là-dessus, le côté barbelés et miradors, ils sont pas chauds chauds.
– Parce que vous faites des assemblées générales!
– C'est un camp de concertation donc je présume que …"
Le portrait satirique du dictateur dressé par l'auteur donne à sourire : colérique, suspicieux, jaloux et…petit. À l'image d'un autre petit dictateur fou, il va détruire tout ce qu'il entoure, en commençant par sa famille, ses amis, sa patrie et le monde. Et pourtant il arrive à fasciner un peuple, prêt à le suivre dans sa folie.
Voir les faits historiques détournés et leurs illustres acteurs quelque peu redessinés rend cette histoire accrocheuse, les descriptions sont osées et imaginer un Winston Churchill tenir un certain langage prêt à sourire. Pierre Léauté nous offre une lecture divertissante mais avec énormément de sous-entendus, nous rappelant que cette même folie a déjà eu lieu pour les monstruosités que l'on connait.
Le style
Pierre Léauté nous régale encore une fois avec humour. Son style toujours dynamique et fluide permet une lecture agréable du roman. le rythme ne retombe jamais. le parallèle fait avec l'Histoire et celle qu'il écrit est bien utilisé donnant une profondeur plus critique sur les faits déments d'Augustin.
Mon petit point positif :
La petite postface de Pierre Bellemare remplie d'humour.
Lien : http://www.murmuresdekernach..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mllemalenia
  15 avril 2016
J'avais eu l'occasion de découvrir Pierre Léauté dans "Mort aux grands" et j'avais gardé un très bon souvenir des aventures d'Augustin Petit. Aussi, lorsqu'il m'a été donné l'opportunité d'y découvrir une suite, je me suis lancée dans ma lecture avec plaisir.
Dans ce deuxième tome, Augustin est devenu empereur, et rien ne semble pouvoir arrêter sa soif de pouvoir et de vengeance. Je dois avouer que cette suite ne m'a pas accaparée comme avait réussi à le faire le premier tome. Elle n'apporte rien de nouveau, si ce n'est quelques allusions modernes, ici et là, qui m'ont faite sourire, et je n'ai pas trouvé un grand intérêt à ce second opus qui aurait du se trouver, à mon sens, à la suite du précédent dans un seul et même livre.
Pour moi (et c'est d'ailleurs un reproche que je pourrais adresser à beaucoup d'autres éditeurs, puisque cela semble être la tendance actuellement) une suite doit apporter quelque chose de différent. C'est un histoire à part entière, avec une nouvelle intrigue, de nouveaux personnages, peu importe, mais de la nouveauté! Ici il s'agit seulement d'un roman déjà court qui a été scindé en deux parties, pour faire plus de ventes sans doute, mais sans aucun intérêt pour le lecteur.
Lien : http://mademoisellemalenia.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
UnDernierLivre
  29 juin 2016
Chronique complète sur le site.
C'est avec un plaisir sans faille que nous retrouvons ici le terrible Augustin et sa bande de branques.
Lien : http://www.undernierlivre.ne..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   11 janvier 2018
— C’est pas bientôt fini ce boucan ? Y en a qui bossent demain ! fit par sa fenêtre le boucher colérique, un bonnet de nuit vissé sur le crâne.
— Désolés de vous protéger le cul des Ricains ! gueula en retour l’Auvergnat.
Un papy de quatre-vingts balais nous menaça du cinquième étage avec sa canne.
— Moi, mon cul, je vous le montre pas, ça ferait des jaloux ! Mais il vous dit merde, Monsieur ! On en a assez ! Un coup, c’est les Boches, après les Anglais, pis les Russes ! Avec vos conneries, on va bientôt se maraver contre les Zoulous d’Afrique que ça vous ferait encore plaisir !
— Ah mais, pas besoin d’aller si loin pour refiler des gnons ! J’ai pas l’habitude de castagner du croulant, mais faudrait voir à pas trop me gonfler, hein !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Dionysos89Dionysos89   07 mars 2018
Le Sénat me proclama empereur des Français sous le nom de Napoléon IV. « Monsieur Augustin Petit est aussi corse que moi je suis cosaque » ricana Joachim, mais mal lui en prit ! Mes généalogistes avaient effectivement retrouvé la trace d’un grand-oncle d’Ajaccio qui, par alliance, avait épousé la cousine éloignée du tailleur de Napoléon Bonaparte. Comme je n’ai rien d’un tyran, je demandai au peuple de voter en ce sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Videos de Pierre Léauté (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Léauté
Les Temps Assassins 2 - Les Uchronautes De Pierre Léauté
Immortel. La vie semble plus douce. Pourtant, les démons de nos âmes vivantes continuent de nous hanter. Guerrier, mentor, révolutionnaire, Darwen Longville cherche la paix et n'ignore pas qu'elle a un prix... L?éternité a ses héros. Elle a aussi ses victimes.
ISBN papier : 978-2-490239-06-1 / 25,00? ISBN numérique : 978-2-490239-07-8 / 7,99?
Illustrations : Naïky, Inketone, Cédric Poulat, Jean-Emmanuel Aubert et Cindy Canévet.
Musique : Future Gladiator par Kevin MacLeod est distribué sous la licence Creative Commons Attribution (https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/) Source : http://incompetech.com/music/royalty-free/index.html?isrc=USUAN1200051 Artiste : __url_artiste__
+ Lire la suite
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1437 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre