AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nancy Huston (Préfacier, etc.)
ISBN : 2742770348
Éditeur : Actes Sud (28/09/2007)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :

Tout au long de ma relecture du Rouge et le noir, j'ai senti l'identification forte, courageuse, joyeuse, d'Annie Leclerc à Mme de Rénal.

C'est effectivement ce que montre, avec une finesse psychologique et une efficacité littéraire impressionnantes, le manuscrit qu'on va lire.

Mais il a fallu que j'en arrive aux toutes dernières pages du roman de Stendhal pour comprendre, dans un serrement de cœur, que Leclerc avait dû s'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Sand94
  31 mars 2010

« L'Amour selon madame de Rênal » Annie Leclerc
mars 31, 2010 par leslivresdegeorgesandetmoi | Modifier
Il y a parfois des rencontres livresques auxquelles on ne s'attend pas…
J'ai une manie, un peu narcissique, qui consiste à cocher, à la fin des livres, là où les éditeurs listent les romans parus dans la même édition, ceux que j'ai lus… à la fin de la Grand-mère de Jade, je tombe sur ce titre mystérieux : L'Amour selon madame de Rênal d'Annie Leclerc… bizarrement, je venais juste de terminer la correction de devoirs portant précisément sur un extrait du Rouge et le Noir de Stendhal, roman culte pour moi, lu et relu plusieurs fois…
Samedi dernier je me rends au salon du livre, et au stand des éditions Actes Sud, je cherche ce roman… les vendeurs ne le trouvent pas et pourtant le stock indique quatre exemplaires… trois personnes ( c'est drôle, j'avais écrit « personnages) et moi-même cherchons, en vain… alors que, frustrée, j'y renonce, un homme m'indique une responsable qui est réputée pour retrouver les livres introuvables… elle file, et revient avec le roman trois minutes plus tard…
A quoi tient finalement la découverte d'un roman dont seul le titre m'a attirée, dont je ne connaissais pas même l'existence de l'auteur ? Et pourtant, quelque chose m'attirait, étrangement vers ce roman, il me le fallait, j'étais sûre qu'il allait me plaire, j'en sentais presque l'écriture avant même de le lire.
En ouverture, une préface de Nancy Huston (encore un signe, me dis-je), une préface, que dis-je, un texte sensible pour une amie morte depuis, qui n'a pas pu achever son roman, ce roman que je tiens dans mes mains…
Et puis, voilà : 70 pages de pur délice, un style, une sensibilité, une compréhension du roman de Stendhal, une puissance dans l'évocation des tourments de Madame de Rênal, celle que souvent on délaisse au profit de Mathilde de la Môle, celle que l'on trouve trop mièvre, trop maternelle, celle à laquelle je ne me suis jamais identifiée, préférant la fougue de Mathilde, et son caractère d'insoumise… et pourtant, est-ce l'effet des années et de la maternité, soudain, Madame de Rênal, grâce à Annie Leclerc, m'est apparue si proche, comme une amie que l'on redécouvre…
la suite? suivez le lien
Lien : http://leslivresdegeorgesand..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
andras
  28 janvier 2016
Annie Leclerc n'a pu achever ce livre qui donne la parole à Mme de Rênal, l'une des protagonistes du célèbre roman de Stendhal "Le rouge et le noir". On se souvient que Julien Sorel, encore tout jeune homme et de condition très modeste, devint le précepteur des enfants de M. et Mme de Rênal, notables du village jurassien de Verrière. Julien et Mme de Rênal s'éprirent l'un de l'autre mais des dénonciations calomnieuses forcèrent Julien à quitter la maison pour rejoindre le séminaire de Besançon. Au termes de certaines péripéties, Julien reviendra à Verrière et tirera sur Mme de Rênal, sera condamné à mort pour son geste, et exécuté. C'est un plaisir exquis que de relire le début de cette histoire, racontée cette fois par Mme de Rênal. On regrette que la maladie n'ait pas laissé le temps à Annie Leclerc de terminer cette oeuvre-testament. Nancy Huston, qui fut l'amie d'Annie Leclerc, et qui a écrit à son sujet un livre de souvenirs extraordinaire ("Passions d'Annie Leclerc"), raconte dans la préface comment elle a lu le manuscrit de ce livre qu'on lui a envoyé et comment Annie Leclerc pouvait être ici autant une Mme de Rênal qu'un Julien Sorel, tous les deux passionnés et martyrs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sandrine68
  24 juillet 2016
un petit livre très bien écrit et qui respecte tout à fait l'original de Stendhal: nous avons le point de vue de Mme de Rênal sur son histoire d'amour avec Julien, ce jeune homme de 10 ans plus jeune qu'elle ambitieux, passionné, ombrageux. Une mère, une femme mariée au mère par raison, qui découvre la passion amoureuse... roman hélas inachevé, la mort de l'auteur l'a empêchée d'aller au-delà de la 1ère partie du roman original
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Sand94Sand94   31 mars 2010
« Alors, le cahier, c’est la vie qui dure » (p.61)
Commenter  J’apprécie          100
Dans la catégorie : EssaisVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Essais (404)
autres livres classés : passionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1055 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre