AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Asso (Collaborateur)
EAN : 9782290328019
126 pages
Éditeur : J'ai Lu (31/12/2002)

Note moyenne : 4.41/5 (sur 28 notes)
Résumé :
Si l'expression "avoir la foi chevillée au corps" avait été créée pour quelqu'un, ce serait bien pour cette femme, sœur Emmanuelle, une religieuse de Notre-Dame de Sion qui confesse avoir pour "souffle de son être" et "sens de sa vie" une seule chose : "l'amour du pauvre". Vingt-deux ans passés avec les chiffonniers du Caire ont forgé dans la misère cet amour inextinguible. Mais ce qui caractérise cet amour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
sylvie2
  19 janvier 2019
Soeur Emmanuelle nous explique la richesse de la pauvreté et l'importance d'être l'écoute de l'autre plutôt que de courir après une vie matérielle.
Son style simple et ses exemples concrets m'ont fait réfléchir au sens de la vie et à ce mal-être qui nous trouble parfois, nous les privilégiés de la terre.
J'ai trouvé certaines réponses. J'ai apprécié ses messages d'humanité... J'ai, par contre, été moins réceptive à ses messages sur le Christ et Dieu le Père.
Commenter  J’apprécie          80
araucaria
  13 mars 2012
Un livre inoubliable, à lire et à relire!, que Soeur Emmanuelle présente ainsi "Me voici devant une question paradoxale : en Europe et dans les pays riches, on n'arrive pas à jouir de la vie, alors que chez les plus pauvres, on est épanoui, et chaque minute apporte la simple joie d'exister. Pour moi, c'est tout un drame."
Le lecteur se trouve transformé après le lecture de cet ouvrage, et à conscience que si nous nous référions plus aux enseignements de religieux tels que Soeur Emmanuelle, nous ne pourrions qu'en être plus heureux.
Commenter  J’apprécie          70
Yuean
  14 novembre 2017
Ha, Soeur Emmanuelle…! Quelle lumière, quelle étincelle de vie, quelle grande bouche aussi !
Lire Soeur Emmanuelle est toujours un plaisir. On referme ses écrits avec deux sentiments : celui de pouvoir déplacer des montagnes, et celui de vouloir aimer tout le monde.
Lisez ce témoignage de l'une des personnes qui a le plus contribué au monde durant les 20ème siècle ! Lisez-le et inspirez-vous de cet exemple si vif et si humble, si sage et si énergique ! Soeur Emmanuelle semble avoir compris l'essence même de la (des) religion(s), et ne fait pas de prosélytisme. A notre époque, qu'il est plaisant d'avoir de tels écrits mis sur notre chemin. Un coup de coeur 2017 à partager !
Commenter  J’apprécie          20
Kcahuete
  27 février 2018
A contre-courant du convenu, Soeur Emmanuelle interpelle sur l'essentiel... Il ne s'agit pas d'une théorie, mais d'une sagesse expérimentée auprès des plus faibles.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   03 janvier 2016
Voici le premier fruit de mon expérience : quel que soit le continent, le désir le plus impérieux d'un pauvre, son besoin essentiel, c'est d'être respecté. Nous touchons ici la condition sine qua non de toute action humanitaire : témoigner à tout être humain un égal respect.
Commenter  J’apprécie          520
araucariaaraucaria   03 janvier 2016
J'ai toujours été outrée devant ce monde partout mal bâti. En Tunisie, je voyais le fellah sur sa bourrique efflanquée prêt à être renversé par la belle voiture du colon propriétaire de sa terre. En Egypte, j'avais le coeur soulevé par l'arrogance de certains touristes qui contemplaient avec une crainte admirative le chameau sur lequel ils se hissaient avec difficulté mais jetaient un regard de dédain au chamelier. Et pour cause : celui-ci n'était qu'un homme! Gros richards, tonnais-je en moi-même, allez-vous toujours mépriser votre semblable?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          241
araucariaaraucaria   02 novembre 2020
(...) Les pauvres du tiers monde ne connaissent pas le désespoir. La première fois qu'on me fit cadeau pour les chiffonniers de médicaments venus d'Europe, le médecin éclata de rire en ouvrant le paquet ; "Des tranquillisants! mais pour qui, au bidonville? Je les emporte pour les beaux quartiers où il m'arrive d'en prescrire." En France, quel appétit pour les tranquillisants? Plus profondément, chez combien de chômeurs, de prostituées, de SDF, et même dans les confidences reçues de tant de jeunes dont la misère n'est pas matérielle, n'ai-je pas rencontré ce néant : ne plus croire en rien, être au fond d'un trou, ne pas voir l'issue, penser que rien ne sert à rien? Pourquoi vivre? Ailleurs, une mentalité tout à fait différente empêche le désespoir. Cette attitude face à l'existence se satisfait de peu de chose car un objet récupéré constitue un trésor. Lorsque les idéaux de vie sont très simples, les solutions aux problèmes apparaissent comme à portée de main : on peut toujours vendre des pépins sur le trottoir, gagner cinq piastres, s'acheter du pain et de la salade, s'asseoir, content, avec des copains pour manger ensemble.
Finalement, ce sont deux mondes à des années-lumière l'un de l'autre. Je ne dis pas que, là-bas, tout est bien. Je dis qu'ici, pour les individus, cela peut- être pire. Je m'insurge contre les injustices subies dans le tiers monde, je refuse le statu quo, je ne prétends en aucun cas qu'il s'agit d'un système idyllique. J'affirme pourtant que, là-bas, les pauvres ne sont pas des misérables dans la détresse, mais des êtres humains qui jouissent de la vie telle qu'elle se présente. Ici, une certaine psychologie et un type de système social provoquent une sensation générale de vide, un sentiment d'agression et d'injustice. Pourquoi les uns sont-ils privés des biens qui passent sous leurs yeux, à portée de main, et dont d'autres jouissent? D'une part, ceux qui sont en situation d'exclusion ont connu des jours meilleurs et, d'autre part, la dynamique d'échec dans laquelle ils sont embarqués les désocialise et constitue une impasse. Voici la misère fondamentale : je ne suis rien et je ne serai jamais rien, pour personne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
lyoko01lyoko01   04 janvier 2014
Comment les petites entreprises peuvent-elles concurrencer des firmes de la taille de Coca Cola? La puissance des moyens publicitaire attire un public déjà fasciné par tout ce qui est américain et étranger, crée de nouveaux besoins et tue les modestes productions nationales. Tout autant d'ailleurs, et pour les mêmes raisons, les petites boutiques des pays riches ferment devant les grandes surfaces. En fait les multinationales accentuent le pauvreté et la dépendance des économies locales.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
lyoko01lyoko01   25 décembre 2013
D'un côté, time is relation: le temps est détendu dans la joie d'être ensemble. De l'autre, time is money: c'est le stress de la course à l'argent, source de plaisir éphémère et coûteux. En voulons-nous un exemple? Waris Dirie exprime dans ses Mémoires (Fleur du désert) une étrange nostalgie. Top model, vivant dans l'opulence aux Etats-Unis, elle garde le souvenir des soirées heureuse qu'elle passait en famille, autour du feu, dans le désert mauritanien. Actuellement, sa vie de star adulée lui apparaît comme un paradis artificiel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Sœur Emmanuelle (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Sœur Emmanuelle
Vahina Giocante dans les pas de Soeur Emmanuelle au Burkina .L'actrice soutient une grande campagne de l'association Asmae dont elle est la marraine et nous raconte son immersion dans une mission au Burkina Faso. | Retrouvez sur notre site toutes les vidéos du Nouvel Observateur
>L'Eglise et la société>L'Eglise et les problèmes socio-économiques>Problèmes sociaux, relations sexuelles, population (28)
autres livres classés : christianismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1328 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre