AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2889083519
Éditeur : La Joie de Lire (11/02/2017)

Note moyenne : 2.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Brandon est athlète. Son père voudrait qu'il prenne des produits stimulants pour améliorer ses performances. Luc est passionné de voitures. Ses parents sont partis en week-end et il emprunte le véhicule de son père malgré son interdiction. David, jeune autiste, trouve dans un fossé le portable de Brandon. Le parcours de six adolescents dont les destins sont entremêlés.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
zazimuth
31 mars 2017
J'ai reçu ce roman pour ados dans le cadre de la dernière Masse Critique Babelio et je remercie les éditions "La Joie de Lire" de me l'avoir envoyé.
J'ai d'abord cru en lisant la quatrième de couverture qu'il s'agissait d'une recueil de nouvelles sur un même thème mais c'est en fait une même histoire, un même événement, vécu de plusieurs points de vue et qui permet de découvrir des caractères d'adolescents variés.
Dans un coin de campagne sur une route peu fréquentée vont se croiser ces personnages.
Il y a d'abord Lauryanne, fille de commerçants aisés, qui habite la riche maison au bord de la route et voit passer le beau Brandon qui se rend au stade pour l'entraînement, son casque sur les oreilles et la musique à fond.
Il y a ensuite Luc, fils d'entrepreneur agricole, passionné de mécanique et de gros engins à moteur qui, pour épater sa petite amie, Louella, l'emmène faire un tour dans le Hummer auquel son père lui a interdit de toucher, d'autant qu'il n'a pas encore son permis.
Et enfin il y a David, qui n'est plus un adolescent mais vit chez sa mère qui est la seule à savoir communiquer avec lui. David est autiste et aime marcher c'est ainsi qu'au cours de sa promenade quotidienne il va emprunter le même chemin que Brandon et que le Hummer, passant devant chez Lauryanne.
On devine assez rapidement ce qui se passe même si on ne connaît le fin mot de l'histoire qu'à la fin du roman.
L'intérêt du récit réside donc surtout dans les réactions des différents protagonistes, leurs tentations, les arrangements avec leur conscience.
Le "Champion" du titre prend tout son sens dans la dernière partie du livre et referme intelligemment l'intrigue.
Agréable lecture même si j'aurais aimé voir certains passages ou caractères un peu plus développés.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Malecasey_
01 avril 2017
J'ai reçu ce livre grâce à la Masse critique, je tiens donc à remercier Babelio ainsi que la maison d'édition La Joie de Lire.
J'ai d'abord choisi ce livre parce qu'une chose précisée lors du "résumé" a attiré mon oeil : un des personnages étaient défini comme autisme. C'est un sujet qui me touche et m'intéresse particulièrement pour raisons personnelles, et j'aimerai voir plus de livres traitant ce sujet qui reste très tabou malheureusement.
J'ai donc été agréablement surprise en voyant l'email me précisant que j'allais recevoir ce livre, qui m'avait l'air très interessant.
Des réception, je me suis jeté dessus et je l'ai lu rapidement (enfin, j'étais malade alors c'est un peu normal, je ne pouvais rien faire d'autre) et c'est l'un des gros points fort de ce livre : on ne peut pas le lâcher, nous avons besoin de savoir la suite, et vite. Nous ne pouvons savoir où l'auteur nous mène (enfin j'avais des doutes mais je me suis totalement trompée. Bon après j'ai un esprit tordu et j'imaginais le pire...)
J'ai beaucoup accroché à la plume de l'auteur, qui reste simple mais addictive, comme dis ci dessus. Il y a parfois des paroles très familière, que nous n'avons pas l'habitude de trouver dans les Young Adult "classiques" (enfin surtout ceux traduits.) et qui m'ont surprise, mais pas forcément choquée en mal quoi.
Les personnages sont assez bien travaillés, mais j'ai eu quelques déceptions, en particulier pour le personnage qui est autiste. Ce n'est pas vraiment approfondi, c'est même carrément survolé pour moi. Et ça m'a beaucoup attristé parce qu'il y avait des clichés pour ce personnage, et j'avais envie d'un perso qui change les clichés, qui trompe les idées, ça n'a pas été le cas malheureusement.
Parlons des clichés d'ailleurs. le pire étant Lauryanne, qui est surement le personnage fait pour être detesté, et ça a fonctionné. La fille de riches, qui se sent supérieure, qui s'en fou des autres et qui adore penser à elle, qui fait sa crise d'adolescence et qui réponds mal, qui adore les rumeurs.. Un personnage bourré de clichés en clair. Moi qui déteste cela, j'ai eu du mal à poursuivre ma lecture à cause de ça.
Abigail est un personnage intéressant et assez touchant, mais qui n'est pas approfondi, encore une fois.
Luc, insupportable au possible, un gosse en pleine crise d'adolescence lui aussi (d'ailleurs, vive le cliché de la crise d'adolescence qui arrive à tous les ados et qui est super violente...) et qui n'aime pas les règles, qui fait tout pour être un véritable rebelle, chiant au possible.
Louella, qui est finalement très intéressante et touchante, avec son demi-frère, qu'elle considère comme un frère (lui aussi est attachant et touchant d'ailleurs, on a envie de le serrer dans nos bras) et j'adorerai un roman concentré sur elle seule.
Brandon, qui est un sportif cliché qui doit prendre des "petits plus" à cause de son coach et de son père qui sont tyranniques et qui veulent le voir au dessus de tout le monde mais avoir toute la gloire pour eux. C'est un personnage qu'on découvre un peu tardivement finalement, qu'on apprends à connaître avec quelques pages, mais a qui on s'attache rapidement. C'est le personnage "central" de l'histoire, malgré son manque de chapitre. C'est sûrement mon personnage préféré, même si je ne suis pas totalement d'accord avec ses choix. Il a un grand coeur et on le comprends à la fin. Un personnage bien travaillé, qui fait réagir sur certains sujets.
La fin est très très ouverte, et je ne sais pas ce que j'en pense finalement. Peut-être trop ouvert pour moi ? Il y aura peut-être une suite ? Je n'en sais rien. C'est un peu confus, et je suppose que c'est l'effet recherché.
En bref, un livre bien travaillé, réfléchi, qui a trop de clichés pour moi mais le fait que cela se passe dans une petite ville où tout le monde connait tout le monde m'a pas mal plu, les personnages peuvent être attachants, d'autres détestables... La fin ouverte m'a laissé un peu confuse, perdue, mais malgré tout je pense avoir aimée ce livre.
Je lui donne la note de 3/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fofie64
06 avril 2017
Merci à Balelio et les éditions la joie de lire.
Christophe Leon nous trace le portrait de plusieurs adolescents​ qui doivent faire un choix le bon et le mauvais.
Brandon marche sur la route en écoutant la musique à fond. Luc a emprunté​la voiture de son père sans avoir le permis.....
Un virage et des adolescents confrontés à leurs questions, leurs attentes...
Champion est un roman pour adolescents​ qui se lit aisément avec des chapitres courts sur chaque adolescent.
Je connaissais déjà l'auteur et j'aime sa façon d'écrire notamment ici où l'histoire monte crescendo.
Je pense le faire découvrir à mes élèves.
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
zazimuthzazimuth31 mars 2017
Seulement David n'est pas un "véritable" homme mais un éternel gamin attardé. Un être simple et déconnecté d'une société qui considère son handicap intellectuel comme une infirmité. Certains disent qu'il est débile léger. D'autres, plus au fait de l'actualité médicale, le qualifient d'autiste. Les plus malveillants parlent de taré ou encore de fêlé du caisson. (p.46)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth31 mars 2017
Dans le sport, au boulot, dans les rapports entre les hommes... Le partage, l'entraide, la générosité, tout ça, ce sont des mots pour bercer d'illusions les imbéciles heureux. Au bout du compte, on ne se souvient que du vainqueur. (p.132)
Commenter  J’apprécie          20
zazimuthzazimuth31 mars 2017
En vérité, céder à ses moindres désirs était surtout pour Jean-Louis et Alison la manière la plus rapide et efficace d'avoir la paix, à défaut d'être une méthode d'éducation. (p.14)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth31 mars 2017
Son portable carré dans sa main impatiente était aussi inutile qu'un concombre de mer dans le cockpit d'un bimoteur en vrille. (p.41)
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : dopageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Delit De Fuite

Qui est l'auteur

Florance Cadier
Christophe Léon
Benoit severac

7 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Délit de fuite de Christophe LéonCréer un quiz sur ce livre