AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Séverine Auffret (Traducteur)Jérôme Vérain (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
EAN : 9782842054878
62 pages
Éditeur : 1001 Nuits (01/07/2000)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 28 notes)
Résumé :

Montaigne ne passa pas à côté de l'événement majeur qui ébranla la Renaissance : la découverte du Nouveau Monde. Il évoque dans Des cannibales (Essais, livre I) le choc sanglant entre la " civilisation " et la " sauvagerie ". Il dispose d'un témoignage de première main, ayant eu à son service l'un des membres de l'expédition coloniale française en terre de Brésil, de 1555 à 1557. C... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ziliz
  19 janvier 2014
Ce texte d'une trentaine de pages est extrait des "Essais" de Montaigne. Il présente l'avantage d'être traduit en français moderne.
Brièveté et clarté, deux bonnes raisons pour oser s'y attaquer.
Montaigne a vécu au XVIe siècle, il a donc été témoin et victime des guerres civiles/religieuses qui déchiraient alors le pays. Cette période fut également marquée par la découverte du Nouveau Monde, ses conséquences sur les indigènes des Amériques et sur les pays conquérants.
Le philosophe établit ici des comparaisons entre 'sauvages' et 'civilisés', notamment sur le concept de barbarie, plaidant la cause desdits sauvages, démontrant leur plus grande sagesse, en dépit de leurs pratiques anthropophages. Ces considérations sont étayées de pensées comparables de philosophes de l'Antiquité.
Réflexions très intéressantes, à compléter notamment avec les textes de l'ethnologue du XXe siècle Claude Lévi-Strauss.
Commenter  J’apprécie          330
Fx1
  07 juillet 2014
Un ouvrage remarquable qui permet en quelques pages de prendre conscience del'évolution du positionnement de la pensée d'un homme en quelques mois . Montaigne livre ici une étude indispensable sur le bouleversement idéologique qui à était le sien , ce qui rejoint le travail remarquable de Lévi-Strauss sur des thématiques trés proches . Montaigne fait preuve ici d'une capacité remarquable à se remettre en question , ce qui ressort dans un texte trés fort , qui doit étre découvert pour permettre la lutte contre les préjugés et pour l'acceptation d'autrui. Incontournable .
Commenter  J’apprécie          160

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ZilizZiliz   18 janvier 2014
Je pense qu'il y a plus de barbarie à manger un homme vivant qu'à le manger mort, à déchirer par tourments et par géhennes un corps encore plein de sentiment, à le faire rôtir par le menu, à le faire mordre et meurtrir par les chiens et les pourceaux (comme nous l'avons non seulement lu, mais vu de fraîche mémoire*, non chez des ennemis anciens mais chez des voisins et des concitoyens, qui pis est, sous prétexte de piété et de religion) qu'à le rôtir et à le manger après qu'il a trépassé. (p. 30)
* allusions aux horreurs pratiquées pendant les guerres de religion (note de l'éditeur)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ZilizZiliz   20 janvier 2014
Les hommes y ont plusieurs femmes, et en ont un nombre d'autant plus grand qu'ils ont une meilleure réputation de vaillance. C'est une beauté remarquable dans leurs mariages, que la même jalousie que nos femmes ont pour nous priver de l'amitié et de la bienveillance d'autres femmes, les leurs ont un zèle tout pareil pour leur en acquérir. Étant plus soigneuses de l'honneur de leur maris que de toute autre chose, elles cherchent - et mettent leur sollicitude - à avoir le plus de compagnes qu'elles peuvent (...)
(p. 38)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ZilizZiliz   19 janvier 2014
Jadis les Hongres, combattants très belliqueux, ne poursuivaient pas leur assaut après avoir rendu l'ennemi à leur merci. Leur ayant arraché l'aveu de la défaite, ils les laissaient aller sans offense, sans rançon sauf, au plus, celle d'en tirer parole de ne plus s'armer dorénavant contre eux. (p. 33-34)
Commenter  J’apprécie          140
dahudahu   07 novembre 2012
Mais pour avoir l'avantage sur nous d'avoir vu toute la Palestine, ils veulent jouir de ce privilège de nous conter des nouvelles de tout le reste du monde. Je voudrais que chacun écrivît ce qu'il sait, et autant qu'il en sait, non en cela seulement, mais sur tous les autres sujets, car tel peut avoir quelque science ou expérience particulière de la nature d'une rivière ou d'une fontaine, qui ne sait sur le reste que ce que chacun sait. Il entreprendra toutefois, pour faire courir ce petit lopin, d'écrire toute la physique. De ce vice sourdent plusieurs grandes incommodités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Michel de Montaigne (50) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel de Montaigne
André Comte Sponville interviewé au Casino de Morges pour son livre "Dictionnaire amoureux de Montaigne" aux éditions Plon avec le Club du Livre https://club-livre.ch/
Né le 12 mars 1952 à Paris, dans une famille déchirée, André Comte-Sponville s'est « découvert peu doué pour la vie, peu porté au bonheur, davantage doué pour l'angoisse, la mélancolie : raison pour laquelle j'ai besoin de philosopher. » Agrégé de philosophie en 1975, André Comte-Sponville enseigne à partir de 1976 la philosophie. Il a été membre du Comité consultatif national d'éthique de 2008 à 2016. Traduit en 24 langues et a vendu plus de à 300 000 exemplaires (hors poche) sur un seul de ses livres : Petit Traité des grandes vertus.
Distinctions
1996 : Prix La Bruyère de l'Académie française pour son livre Petit Traité des grandes vertus. 1996 : chevalier de la Légion d'honneur. Doctorat honoris causa de l'université de Mons-Hainaut, en Belgique.
Oeuvre
-Traités de sagesse -Traité du désespoir et de la béatitude Tome 1, le mythe d'Icare, 1984. Tome 2, Vivre, 1988. -Une éducation philosophique 1989. -L'Amour la solitude, Paroles d'Aube 1992. -Petit Traité des grandes vertus 1995. -L'Être-temps, 1999. -Le Gai Désespoir, Alice Éditions, Liège, 1999. -Chardin ou La matière heureuse, Adam Biro, 1999. -Le Bonheur, désespérément, Pleins Feux, 2000. -La Vie humaine, Hermann, 2005. -Le Sexe ni la mort. Trois essais sur l'amour et la sexualité, Albin Michel, 2012. -Du tragique au matérialisme (et retour), 2015.
Propos 
-Impromptus, 1996. -Douze articles écrits. -Le Goût de vivre et cent autres propos, Albin Michel, 2010. -L'Inconsolable et autres impromptus, 2018. -Contre la peur, et cent autres propos, Albin Michel -Recueil de chroniques publiées dans diverses revues.
Aphorismes
Du corps, 2009.
Études éthiques
-Valeur et vérité. Études cyniques,1994. -Le capitalisme est-il moral ?, Albin Michel, 2004. -L'Esprit de l'athéisme. Introduction à une spiritualité sans Dieu, Albin Michel, 2006.
Essais à partir de philosophes
-« Je ne suis pas philosophe » : Montaigne et la philosophie, Honoré Champion, 1993. -Camus, de l'absurde à l'amour (en collaboration), Paroles d'Aube, 1995. -Le Miel et l'Absinthe. Poésie et philosophie chez Lucrèce, Hermann, 2008. -Lucrèce, poète et philosophe, La Renaissance du Livre, 2001. -Dictionnaire amoureux de Montaigne, Plon, 2020.
+ Lire la suite
Dans la catégorie : EssaisVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Essais (404)
autres livres classés : humanismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
343 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre