AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749934702
Éditeur : Michel Lafon (25/10/2018)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Spécimen : enfant maintenu en gestation artificielle pendant quinze années. Donne naissance à un membre actif et productif de la Communauté.

Mathilde est l'une des premières. Aujourd'hui âgée de 20 ans, elle s'occupe des futures générations qui grandissent au Centre. Comme elle, ces spécimens n'auront pas d'enfance. Comme elle, ils naîtront, prêts à se battre, pour affronter l'ennemi invisible qui terrorise leur Communauté.
Aussi, lorsqu'un ma... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Ivre_de_mots
  14 mars 2019
Je remercie les éditions michel lafon, et en particulier Camille pour ce service presse.
Ce qui m'a attiré en premier lieu dans ce roman, c'est son résumé qui me paraissait alléchant, intéressant avec un fort potentiel, puis en second lieu, sa couverture qui m'intriguait. J'ai vraiment cru que j'allais aimé, malheureusement, ce fut un flop complet avec moi. Je ne vais pas vous le cacher, j'ai même abandonner ma lecture au beau milieu du livre et c'est la première fois que je chronique un livre que j'ai lâché ! Je n'arrivais vraiment pas à me mettre dedans, c'est pour dire, mon avis sera donc peut-être plus courts que d'habitude !
Le récit est à la troisième personne, du point de vu de Mathilde, un spécimen qui a été gardé pendant quinze ans en gestation artificielle, dans un centre. le but, c'est de garder en sécurité les spécimens, en leur apprenant à se battre entre autre chose, et à survivre dans ce monde dangereux. Un jour, Mathilde se rend compte que certains des spécimens risque de périr, sans qu'elle n'en sache la raison. Avec l'aide d'autres chercheurs, elle va faire en sorte de connaître le problème, seulement quand elle va l'apprendre, cela changera la perception qu'elle aura de ce monde.
Bon alors, comme vous l'aurez compris, ce livre ne m'a pas plu, hélas. J'ai trouvé ce roman plat. Pour commencer, le personnage de Mathilde est trop lisse. de plus, le fait que le récit soit à la troisième personne ne m'a pas permit de m'attacher à elle. Elle est naïve et pas forcément intéressante, ce qui est dommage en sachant que tout tourne autour d'elle. Pour les autres, c'est pareils. Je ne ressens rien par rapport à tous les personnages, je me souviens à peine d'eux, c'est pour dire à quel point ils ne m'ont pas fait grande impression. J'aurai nettement préféré un récit à la première personne, je suis certaine qu'il aurai eu un plus grand impact sur le lecteur. Pour le reste, et bien, mon avis et le même que celui des protagonistes. L'histoire et l'intrigue sont plates. Je me suis ennuyée d'un bout à l'autre de ma lecture. le truc, c'est que le récit n'est pas assez concentrée sur le ressenti, c'est trop technique. le fait que les personnages ne possèdent aucune profondeur rend le tout fade. J'avais cette impression d'être en « présence » de robots tellement ils sont mécaniques. Les relations entres eux ne sont pas intéressantes, si bien que ça a rendu ma lecture difficile. Ce que je trouve dommage, c'est que, je le répète, l'idée du roman avait vraiment du potentiel pour en faire quelque chose de bien, mais... non. Je n'ai pas été accroché du tout, je me suis forcée à lire et, quand j'ai fait une pause, j'ai été incapable de reprendre le livre pour continuer ma lecture.
Après, l'univers est vraiment bien décrit et construit, pour le peu que j'ai découvert. J'ai trouvé intéressant le sujet des « spécimens » ainsi que comment ils sont élevés, si je puis dire. Ce qui m'a paru malgré tout étrange, c'est que personne n'en voyait le négatif de la chose. Dans « La nouvelle Arche », les femmes enceintes n'existent plus, ce sont des couveuses qui les remplace. Mathilde est de la première génération, mais cela ne pose aucun soucis à personne (du moins, ça ne m'en a pas l'air) que ce soit des sortes de robots ou de mécanismes qui s'occupe de générer des enfants jusqu'à l'âge de l'adolescence, sans qu'ils aient vécus d'enfances. Pas même pour les premiers concernés ! Mais bon, peut-être il y avait une raison à cela...
Dans tout ça, pour ce qui est de la plume de l'auteure, je l'ai trouvé assez agréable, même s'il y a beaucoup trop de descriptions pour peu d'actions. le fait qu'il ne se passe strictement rien est une des raisons qui ont fait que je n'ai eu aucune envie de poursuivre. Ce que j'ai trouvé de positif dans le roman, c'est le fait que j'arrivais bien à me représenter dans ma tête, le physiques des personnages, les lieux et l'univers. Après, au niveau émotionnel, il y a du travail qui doit être fait pour donner une âme à ce livre. Je regrette que les protagonistes soient fades, sans réels intérêts. Alors certes, ils ont vécus presque toutes leurs existences dans une bulle, pas comme de vrai humain, mais ils m'ont juste paru ennuyeux au possible !
En conclusion, cette lecture a été un flop pour moi. Je n'ai pas eu le courage de finir le livre, si bien que j'ai arrêté vers la moitié, sans aucune envie de continuer jusqu'au point final de ce premier tome. Bien que l'idée avait du potentiel, j'ai trouvé que l'entièreté du roman était fade, trop plat. L'univers en lui même est bien décrit, mais les personnages ne sont pas attachants et l'histoire m'a paru ennuyeuse par son manque d'action. Je trouve ça vraiment dommage car la plume de l'auteure est pourtant agréable à lire, bien que très descriptive (trop).
Lien : https://ivredemots.weebly.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bookishfactory
  11 novembre 2018
 Je remercie énormément l'autrice ainsi que Michel Lafon pour l'envoi de ce livre, en échange d'une critique honnête.
     J'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ce roman : le résumé m'avait pas mal hypée, et cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de dystopies, bien que j'adore le genre... mais je n'avais pas retrouvé chaussure à mon pied depuis. Cette histoire a été une petite brise de fraîcheur qui m'a fait grandement du  bien !
***
Ce qui m'a plu :
       On ne va pas se mentir : je trouve que la couverture est déjà la premier gros point positif de ce livre. Il est attrayant, avec ses couleurs froides mais qui se fondent et se mêlent très bien ensemble, et qui attirent. Cela m'a énormément fait penser à la série Shatter Me (que je n'avais pas trop aimé) mais ça n'a pas du tout freiné mon envie de le lire.
     En effet, ce livre a tout simplement été une agréable surprise à laquelle je ne m'attendais pas, j'ai beaucoup apprécié cette lecture. Tout d'abord, le côté science-fiction était très intéressant : j'adore tout ce qui touche à la génétique alors quand ça dérape, c'est mon dada. Mettez le tout dans une intrigue au fond dystopique, et j'adhère immédiatement ! En vrai, avouez que la gestation d'enfants dans des machines spécialisés jusqu'à l'âge de 15 ans, pour les "protéger" des dangers de l'extérieur, fait un peu peur.
    Aussi une surprise très, très agréable : j'ai vraiment aimé la plume de l'autrice. Cela reste une vocabulaire facile, mais riche et très imagé : l'univers en a paru plus accessible, et c'était simple de s'imaginer les différents passages de l'histoire, mais aussi la ville, le Centre, etc.
     De plus, j'ai fortement apprécié que l'autrice ne rentre pas dans les clichés et ne nous propose pas un énième Hunger Games ou autres livres de dystopie qui ont découlé depuis. C'est aussi pour ça que j'ai un peu arrêté d'en lire, le schéma étant à peu près le même pour tous. Je ne vais pas dire que La Nouvelle Arche était imprévisible (j'y reviendrais tout à l'heure), mais sachez que le parti pris de l'autrice a essayé de renouveler un peu et rajouter de l'originalité à son histoire m'a fortement plu. Comme je l'ai écrit plus tôt, une vraie petite brise de fraîcheur !
    Venons-en aux personnages, à commencer par celle que l'on suit, Mathilde. J'avoue avoir eu un petit peu peur au niveau de la romance au début, et mon radar triangle amoureux n'en menait pas large. Mathilde fait parti d'une bande d'amis qu'elle a connu toute sa vie et qui, pour elle, constitue sa famille : Marie, Marc et Matthew (vous remarquerez que tous les noms des personnages commencent par la lettre M... mmh, y a -t-il un sens caché ? Est-ce le début d'un complot finement ficelé ? La Bande des Quatre M :o ). Dans cette petite bande joyeuse, Marc est le petit-ami de Mathilde depuis maintenant deux ans, mais quelques tensions subsistent : Matthew en pince aussi pour Mathilde, et on ne sait pas trop ce que ressent la jeune fille à son égard aussi. Bref. Revenons sur Mathilde, je me suis laissée emportée. Nous la suivons sur un point de vue à la 3ème personne, qui personnellement ne m'a pas dérangé mais il pourrait en déstabiliser plus d'un : bien que ce soit elle que nous suivions comme personnage principal, le narrateur reste omniscient et nous avons quelques passages qui passent sur le point de vue d'autres personnages. Ainsi, tout au long de l'intrigue, elle va devoir prendre des décisions délicates et se remettre en question un nombre de fois suite à des questions de morales et d'éthiques.

Ce qui m'a déplu :
     Bien que j'ai vraiment apprécié cette lecture, bien sûr quelques points m'ont un peu déçus : comme je viens de l'écrire, le reste des personnages ne m'a pas vraiment marqué. J'ai eu du mal à m'attacher à eux, surtout au groupe d'amis de Mathilde et à leur amitié, bien que nous passions parfois sur leurs points de vue. Henri, cependant, est un personnage clé dans l'histoire car il aide énormément Mathilde lors de ses recherches
     Et puis, bien que l'intrique soit bien ficelé, j'ai trouvé que certaines révélations étaient assez prévisibles. Dont celle de fin. Je ne vais pas non plus me plaindre, vu que c'était le schéma que je préférais ! Mais cela m'a un peu laissé sur ma faim, donc vivement le tome 2 :)
***
      Il y a de fortes chances que les amateurs de Science-Fiction ou de dystopie se retrouvent dans ce roman, et je vous le conseille fortement ! Sachez que ce premier tome fait office d'introduction à l'histoire : c'est une exploration, il n'y a pas forcément beaucoup d'actions mais plutôt une certaine réflexion éthique est présente. Je pense que le tome 2 saura rebondir pour répondre à toutes nos attentes.
         Pour info, Julie de Lestrange sera présente au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse à la fin du mois à Montreuil. En tout cas, j'irai passer à son stand pour la rencontrer :)
J'ai donné la note de 3.75 / 5.
Lien : https://bookishfactory.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlouquaLecture
  20 janvier 2019
Avec ce premier tome de la nouvelle arche, les bases sont posées, et d'après moi, cela promet une belle suite. C'est vrai que lors de ma lecture, j'ai eu une impression de longueur à plusieurs reprises, mais après tout, il faut bien que l'auteure nous montre dans quel univers elle nous plonge. Donc oui, certains passages sont un peu long, mais finalement cela ne m'a pas trop gênée, je trouve plutôt que cela permet de bien connaître le monde où nous arrivons.
Un des points très appréciable, c'est la plume de Julie de Lestrange, en peu de mots elle parvient à nous peindre le décor de manière précise, eh bien que j'aime faire fonctionner mon imagination, le fait d'avoir autant de détails, eh bien c'est une chose que j'aime, cela rend le tout tellement plus réel que si c'est le lecteur qui doit imaginer ce qui l'entoure durant sa lecture ! J'avoue que je ne connaissais pas la plume de l'auteure, cela faisait un moment que je voulais la découvrir, mais comme toujours, mes journées ne sont pas assez longues.
Tout le monde sait que c'est durant notre enfance que nous nous façonnons, alors maintenant, imaginez un monde où les femmes ne sont plus capables de mener une grossesse à terme et que pour palier ce problème, les enfants se retrouvent dans un environnement stérile, et ce jusqu'à devenir des presque adultes, et là seulement, ils viennent au monde ! Cela a de quoi faire flipper, non ?!?
Mon seul réel souci avec ce premier tome, c'est que je n'ai pas réussi à m'attacher aux personnages. Nous passons énormément de temps avec Mathilde qui est le personnage principal, mais malgré tout ce temps passé en sa compagnie, je n'ai pas réussi à m'y attacher. Cela changera peut-être avec la suite, ici nous sommes dans la découverte des protagonistes et de l'univers, le prochain tome sera peut-être celui où je réussirai à m'approcher un peu plus de Mathilde ou des autres comme Henri qui aide énormément la jeune fille. Même lorsqu'elle est avec ses amis, je trouve qu'il y a une distance entre le lecteur et que finalement nous sommes plus spectateurs, un peu comme si nous regardions un film plutôt qu'en train de lire un livre où s'immerger est beaucoup plus facile. SI vous avez lu ce premier tome, je suis curieuse de savoir si vous avez ressenti cette même impression.
Quoi qu'il en soit, j'ai apprécié ma découverte, j'ai aimé découvrir enfin Julie de Lestrange, je suis fan de la couverture et se jeu de couleur qui attire l'oeil (sans jeu de mots avec l'image de couverture), j'ai aimé cet univers dystopique, j'ai aimé que mon fils veuille me piquer mon livre pour lui aussi le découvrir. J'ai hâte de connaître la suite de cette aventure et j'espère pouvoir m'attacher un peu plus aux personnages ^_^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PandoLivresavie
  12 janvier 2019
J'ai trouvé que ce premier tome était une très bonne mise en bouche, il pose des bases solides pour la suite de l'histoire. Bien que certains passages m'ont paru un peu longs, j'ai apprécié la manière dont l'auteure a réussi malgré tout à nous impliquer dans son récit, nous apportant rebondissements et suspense.
La nouvelle arche nous présente un univers futuriste avec pour héroïne, Mathilde, une jeune femme intelligente et déterminée. Mathilde fait des études afin de devenir celle qui s'occupe des futures générations qui naitront après une gestation artificielle, c'est aussi de cette manière qu'elle est née. C'est une des premières à avoir vu le jour de cette façon, il a été décidé pour des raisons de sécurité mais aussi à cause de l'incapacité des femmes à mener une grossesse à terme, que les enfants viendraient au monde dans des machines qui reconstitueraient la gestation de manière artificielle. Il y a quelques années, une guerre a éclaté et a fait changer la vie de tous ces habitant qui sont depuis fragilisés. Pour éviter d'être faible, le gouvernement a décidé de garder en gestation les enfants jusqu'à leurs quinze ans afin que ceci puissent se défendre en cas d'attaque, plus d'enfants donc plus de maillons faibles, car derrière la frontière se cache des êtres qui terrorisent les habitants.
C'est lors d'une de ses visite au centre pour contrôler les enfants à naitre que Mathilde va se rendre compte que quelque chose cloche, que certains d'entre eux ne réagissent pas normalement et souffrent de certaines pathologies normalement impossible lors de ce processus de création. C'est en essayant de comprendre et de les aider que Mathilde va découvrir que ce en quoi elle a toujours cru n'est pas la réalité et qu'elle va mettre le doigt sur des choses qui la tourmenteront et desquelles elle voudra en comprendre les raisons. C'est à partir de cette nouvelle découverte que Mathilde va enquêter et devoir se fier à ses propres jugements, elle s'est laissée longtemps influencer, pensant faire les choses de la manière la plus normales. Bien vite elle comprendra pourtant que tout ce qu'on lui toujours apprit est bien loin de la réalité, elle va mettre le doigt sur des évènements et des agissements qui la laisseront perplexe, voir déconcertée au début mais qui par la suite vont lui donner beaucoup à réfléchir. Beaucoup d'évènements vont se passer lui permettant de mettre en lumière toutes ces anomalies et surtout de pouvoir faire voler et corriger tout ce qu'on lui a toujours mis en tête, faisant s'effondrer tous ses principes et sa manière de voir les choses. C'est plus déterminée que jamais et prête à tout qu'elle va faire en sorte de régler les problèmes des enfants à naitre mais surtout de faire en sorte que la vérité éclate, quitte à se mettre en danger.
La nouvelle arche est un roman dystopique qui au premier abord peut paraitre un peu long car remplis de détails et de souvenirs pour bien nous faire comprendre comment on est arrivé à faire de enfants dans des machines et la manière dont vivent désormais les gens et les risques que l'on peut endurer en s'approchant trop près de frontières (cette partie reste encore assez vague mais patience je pense que le prochain tome nous apportera bon nombre de réponses). C'est un tome de transition si je puis dire, qui permet de bien comprendre ce qui se passe et pouvoir par la suite de vraiment entrer dans le vif de l'histoire, c'est pour cela que plus haut je dis que c'est une bonne mise en bouche. Mais attention, ce n'est pas pour cela qu'il ne va rien s'y passer, bien au contraire, ce livre est remplis de rebondissements et d'intrigues. On se laisse embarquer dans ce roman, dans cette « enquête » et vivons en même temps que Mathilde tout ce qu'elle va découvrir et faire ressortir, ce qu'il y a de bons comme de plus mauvais dans les agissements chez certaines personnes.
Une rébellion est en train de se construire, dans l'ombre du gouvernement et de ses habitants, je suis sûr que le tome deux de cette trilogie va nous apporter son lot de rebondissements et d'action, que nous allons être transportés et voyager émotionnellement bien plus loin que l'on pouvait imaginer. Vu la manière dont ce premier tome se termine, on ne peut qu'espérer un gros retournement de situation. La nouvelle arche est une trilogie que j'ai hâte de poursuivre et de pouvoir lire, les personnages qui nous sont présentés m'ont beaucoup plu, certains m'ont laissé un peu perplexe même dans ceux qui sont très proches de Mathilde. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais ils me semblent peu fiable, comme un pressentiment. Je vois déjà arriver des choses que je ne suis pas prête à vivre et à subir, mais que j'ai hâte de découvrir, je me trompe peut être voir surement , je verrai bien de toute manière en lisant la suite.
Un très bon premier tome en soi, qui nous immerge dans un univers bien rodé et plutôt prenant, affaire à suivre donc…
Lien : https://www.livresavie.com/l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Annelodie
  17 mars 2019
J'ai craqué sur ce livre grâce à la couverture qui est juste magnifique et j'avoue que je n'ai pas cherché beaucoup plus loin. de fait, je suis ravie d'avoir découvert ce roman car il était vraiment bien !
L'univers créé par l'auteur est certes un peu vu mais très bien écrit grâce à une plume vraiment fluide et parfaitement rythmée. Quand j'ai découvert les spécimens, des embryons qui poussent dans des utérus artificiels, j'ai été impressionnée par le fait que ces embryons ne naissent que plusieurs années après et non 9 mois comme une gestation classique. J'ai aimé le fait que ce roman soulève de nombreuses questions notamment celle-ci : qu'est-ce qui fait de nous des êtres humains ? En effet, le fait que ces specimens n'aient pas d'enfance, est-ce que leur développement mental est correct et en font de vrais êtres humains ? Lorsque l'on voit Mathilde, le personnage principal, on peut aisément se dire que oui mais est-ce le cas pour tous ?
J'ai beaucoup aimé la description des « caves » pour les specimens. J'avoue que cela m'a fortement fait pensé à Minority Report et les precog. Néanmoins, j'aurais aimé que l'on passe un peu plus de temps dans le Centre pour savoir combien de specimen sont en cours, les rouages de cet institut et savoir comment il fonctionne car il y a beaucoup de mystères autour de cet endroit (peut-être dans le tome 2 ?). Je trouve également que la genèse du centre ainsi que de la raison de ces utérus artificiels est vraiment bien présenté ce qui rajoute beaucoup de valeur à la suite du roman.
Côté personnages, je les ai tous trouvés intéressants et chacun a sa part dans l'histoire, même si Mathilde est au coeur de toutes les intrigues. J'ai aimé que les specimen ne soient pas parfait (problèmes physiques ou mentaux) ce qui rajoute de la cohérence au fait qu'ils soient considérés comme des humains « normaux ».
Le seul petit bémol c'est cette fin un peu trop brouillonne à mes yeux qui tombe un peu trop rapidement par rapport au reste du roman. Je suis évidemment intriguée par cette Frontière même si elle me fait un peu trop penser à Divergente. Je suis certaine que la suite de ce roman sera passionnante.
En bref, un très bon roman avec des personnages charismatiques et un univers très bien construit. Malgré une fin un peu trop rapide, l'autrice a réussi à m'attraper dans ses filets et je lirais la suite sans hésiter.
Lien : https://anneelodielectures.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BellesEndormiesBellesEndormies   03 décembre 2018
Alors, à travers la nuit et la poussière qui tourbillonnait, incapable qu’il était de parler, il ne put qu’articuler des syllabes muettes. Des mots qu’elle lit sur ses lèvres et qui disaient sur un air de regret: toi aussi, tu vas me manquer.
Commenter  J’apprécie          10
Laure705Laure705   23 décembre 2018
– Et pour les attaques? Vous n’avez pas de mur d’enceinte ! Que faites-vous pour vous protéger ?

Henri Whiter sourit avec indulgence.

-Rien. S’ils veulent me tuer, ils le feront. Cela m’ennuierait bien sûr, j’aime vivre, mais plutôt mourir que de construire mon quotidien autour de la peur. Je suis peut-être vulnérable làoù je suis, mais au moins, je suis bien. Ça durera le temps que ça durera… Je me sens plus libre que n’importe qui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Julie de Lestrange (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julie de Lestrange
Julie de Lestrange vous présente son premier à découvrir en Poche dès le 10 mai prochain !
autres livres classés : eugénismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





.. ..