AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203124783
320 pages
Éditeur : Casterman (31/05/2017)
3.23/5   22 notes
Résumé :
J'ai 15 ans, 11 rendez-vous avec ma psy et 4 grenouilles en céramique.
Tel est le désespérant constat que Ruby fait de sa vie.
Sans compter qu'en 10 jours, elle a rompu avec son petit copain, s'est gravement disputée avec sa meilleure amie, a bu sa première bière (beurk), a été prise sur le fait par sa mère (aïe!) et a subi une attaque de panique colossale.
Mais Ruby a des réserves d'intelligence (et de mauvaise foi). Elle est surtout persuadée... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
3,23

sur 22 notes
5
5 avis
4
2 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
1 avis

orbe
  31 mai 2017
Ruby est une jeune fille de quinze ans. Elle vient d'être abandonnée par son petit ami au profit d'une de ses meilleures copines.
Victime de crises d'angoisse, elle est amenée à consulter un psy qui lui conseille de faire la liste de tous les petits amis qu'elle a eue.
Mais à travers ses différents récits et aventures, l'héroïne va peu à peu dresser un portrait d'elle-même.
Si au départ, Ruby est agaçante, la progression de l'intrigue va lui donner de la densité et du caractère.
Elle finit, au fur et à mesure de ses confessions, par devenir vraiment émouvante et attachante.
Au final, un premier tome réussit avec des thèmes assez divers qui sont abordés comme la fidélité, l'amitié ou encore les premiers amours.
Un "discours" vrai et tout en nuances, à lire jusqu'au bout !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          210
BOOKSANDRAP
  11 juin 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/06/11/un-truc-truc-comme-un-biscuit-craquant-e-lockart/

J'ai eu envie de découvrir ce livre grâce ou à cause de son auteur. D'Emily Lockart j'avais dévoré et adoré « Nous les menteurs » que j'avais trouvé très mystérieux et très inattendu. du coup, quand j'ai vu qu'elle sortait un nouveau livre, j'ai eu tout de suite très envie de me plonger dedans. J'en ressors plutôt contente même si je lui ai trouvé quelques défauts.
Pour la petite histoire, on va suivre Ruby, durant ses rendez-vous avec sa psy, et parfois un petit peu en dehors, et on va tout connaître de sa vie amoureuse. Chaque garçon qui a eu un rôle plus ou moins important pour elle, n'aura plus aucun secrets pour nous.

La premier point qui me saute vraiment aux yeux quand je repense à cette histoire, c'est vraiment le côté agréable, drôle et léger de ce livre.
Ça se lit tout seul. Ce sera parfait au bord de la plage où à l'ombre, confortablement installé, avec une bonne boisson fraîche. C'est vraiment assez simple et sarcastique par moments, ce qui rend vraiment votre lecture prenante et sympathique. Mais laissez-moi tout de même vous prévenir que ça reste une histoire typiquement féminine ! Cela pourrait aussi plaire aux garçons s'il ne sont pas effrayés par l'esprit féminin et tout ce qui peut nous passer par la tête haha car ça reste vraiment des réflexions et des pensées de vrais meufs. Vous savez cette manière de réfléchir et de déduire des choses de simples gestes ou de paroles anodines. Cette manière qu'ont à parfois d'exagérer ou de dramatiser, Ruby est comme ça, et je pense que cela pourrait freiner un garçon à la lecture où même profondément l'ennuyer.

J'ai adoré le fait qu'on la suive chez son psy.
J'ai trouvé la manière de mettre en place son histoire en citant à chaque fois un garçon et en nous racontant de quelle manière il a influencé le quotidien de Ruby est très intéréssante. J'ai beaucoup apprécié ces moments avec sa psy, le docteur Z. À travers ces séances, elle nous raconte des moments de sa vie. Au lieu de toujours la suivre au présent, on à la chance de pouvoir voguer dans ses souvenirs en sautant d'une période à l'autre. J'ai vraiment trouvé ça original et j'ai aimé que sa sorte un peu de l'ordinaire, bien qu'on reste sur un schéma quand même classique, le but de ses séances étant de comprendre la semaine qui a créer les crises d'angoisses de notre héroïne Ruby.

Malheureusement au fur et à mesure des chapitres et des garçons, cela commençait à être un peu redondant.
On ne fait que ça. Suivre Ruby dans les méandres de sa vie amoureuse et au final ça reste assez long… Je pensais qu'il y aurait autre chose, des sujets un peu plus profond abordés, et ça reste assez en surface. Même si je ne me suis pas ennuyée, je n'ai pas pu m'empêcher de me lasser un peu par le côté répétitif. le livre aurait peut-être mérite d'être un peu moins long. 500 pages de ses questionnements et agissements d'adolescente était un petit peu lassant et parfois même énervant. J'avais tendance à perdre un peu le fil et à ne plus savoir qui est qui tant il y avait de garçons différents.
Et puis au milieu du roman on attaque une seconde partie. Une nouvelle année. Un nouveau départ pour Ruby. Mais ce qui aurait pu donner du rythme au roman, m'a moi complètement fait redescendre mon engouement du début. On ne la suit plus à travers cette fameuse liste de garçons mais dans sa nouvelle année au lycée, tentant de reprendre sa vie en main. Mais je dois dire que cette seconde partie était assez bizarre. L'auteur n'arrêtait pas de mettre des rappels de ce qui s'était passé dans la première partie du livre comme si c'était un tome 2 vous voyez ? Comme si le livre était sortie en librairie en 2 parties différentes et qu'il faille absolument un récapitulatif pour se souvenir des points importants. C'était vraiment étrange et pas franchement utile.

Avant de terminer, je voulais parler du personnage principal.
Si j'ai du mal avec le personnage principal, en général, tout le livre sera pour moi difficile à aimer. J'ai apprécié Ruby, vraiment. Je l'ai adoré au début et puis au fur et à mesure je la trouvais vraiment de plus en plus horripilante bien qu'elle soit quand même touchante. J'avais l'impression qu'elle se battait pour des causes futiles, qu'elle cherchait à simplement être comme les autres, qu'elle n'arrivait pas à à prendre en considération les gens et était un peu égoïste ce qui a fini par me taper sur les nerfs. Je peux comprendre qu'elle pète les plombs de se retrouver seule du jour au lendemain, ou qu'elle se sente trahie, envahie par ses parents, mais j'ai trouvé que ses relations avec les garçons étaient vraiment spéciales et je n'ai pas forcément apprécié son comportement par moments je n'arrivais pas à la suivre, je n'arrivais pas à comprendre ce qu'elle voulait. C'était assez déroutant.

J'ai quand même passé un bon moment, n'ayez pas peur de son épaisseur « Un truc truc comme un biscuit craquant » se dévore très vite, les chapitres s'enchaînent bien, c'est fluide, léger et quand même drôle. J'ai passé un bon moment, je vous le recommande si vous aimez les histoires d'amour de lycéens et que vous n'avez pas peur d'un peu de lourdeur et de redondance parfois dans l'intrigue.
Mis à part ça, ça reste pour moi une sympathique découverte que j'ai pris plaisir à lire. Avec le beau temps actuel, se serait bête de se priver d'une romance ! haha

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Laurapassage
  31 mai 2017
Alors que beaucoup ont découvert Emily Lockhart avec son livre Nous les menteurs, je ne pouvais passer à côté de sa nouvelle sortie chez Casterman. de part son titre, son résumé et ensuite sa couverture trop craquante - c'est le cas de le dire - Un truc truc comme un biscuit craquant m'a de suite intriguée et c'est extrêmement ravie que je l'ai découvert dans ma boîte aux lettres et ensuite dévoré.
"En gros, je ne comprends rien à ce qui se passe dans ma vie. C'est pour ça que je ne peux pas en parler."
Ruby est une adolescente de 15 ans qui vient de vivre un retournement de situation assez impressionnant dans sa vie de lycéenne. Dans Un truc truc comme un biscuit craquant, elle nous raconte son histoire, ses bonheurs autant que ses malheurs et toutes les complications qu'elle va de voir affronter. C'est une jeune fille qui réfléchi beaucoup, énormément même. Elle aime séduire les garçons, mais préfère son amitié avec ses trois amies avant tout. Sans être ni populaire ni une paria, elle vit au jour le jour avec tout ce qu'englobe sa réalité de lycéenne : les amies, la mode, les cours, les engueulades, les amourettes... Elle garde beaucoup pour elle et par conséquent, elle crée énormément de quiproquos et malentendus malgré elle. de plus, elle ne peut s'empêcher de se comparer aux autres, sans parler du fait qu'elle imagine toujours le pire sur ce que peuvent penser les autres d'elle. C'est ainsi qu'avec sa meilleure amie Kim, et Cricket et Nora, elle a l'impression de se confier sans limite, mais les filles se cachent toujours des choses les unes aux autres, surtout quand il est question de garçons !
Un truc truc comme un biscuit craquant est un livre avec un sujet léger puisqu'il parle avant de l'adolescence et de ses rebondissements quand amitié et amour s'en mêlent. Mais il n'empêche que c'est une période que tout adulte a vécu, certes à sa manière, mais dont certaines situations vous rappèleront votre vécu et qui "préviendra" ceux qui ne sont pas encore passé par là. Car avec le personnage de Ruby, qui utilise régulièrement l'humour pour se sortir de situations cocasses ou pour dédramatiser, on se sent de suite à l'aise et surtout, on s'attache très vite à elle. On la suit dans chaque aspect de sa vie, de sa famille à ses amis, dans sa situation sociale ou chez sa psy, en cours ou avec son petit ami. Et on ne s'en lasse pas ! À travers une liste de garçons qui ont compté pour elle ou le grand livre des garçons écrit avec ses amies, entre présent et passé, E. Lockhart nous régale. de sa plume fluide, à la fois touchante et bourrée d'humour, elle donne sa voix à Ruby, tourmentée par toutes ses mésaventures, parfois particulièrement lucide et complètement perdue à d'autres moments. Alors clairement, si vous cherchez un roman avec de nombreux rebondissements exceptionnels, passez votre chemin car ici, l'histoire reflète plutôt bien la réalité.
"Nous, nous étions des personnalités du lycée - pas vraiment des célébrités - mais tous les élèves connaissaient nos noms."
Alors oui, quand on est adulte, les histoires d'adolescents nous font bien rire, car même si elles semblent particulièrement dramatiques et importantes pour les concernés, on apprend à relativiser en vieillissant. Et pourtant, ce sont ces expériences qui nous façonnent et font de nous ce que nous devenons en tant qu'adultes. Et très clairement, Un truc truc comme un biscuit craquant nous rappelle à quel point cette période est autant le meilleur que le pire qui nous est arrivé. Ce sont les premières expériences avec les premiers émois, amours, grande amitié, découvertes et ressentis. Mais c'est aussi le moment où les limites n'existent pas et où les comportements de certains sont plus que répréhensibles envers les autres. Ruby, l'héroïne du roman est loin d'être toute blanche et comme dans tous les imbroglios, toutes les personnes impliquées ont leur part de responsabilité. Il n'empêche que c'est un bon rappel de tout le négatif que les relations adolescentes peuvent apporter et l'importance qu'elles prennent à cet âge là. le fait que tout ne se termine pas comme dans une comédie romantique et reste beaucoup plus dans la réalité fait plaisir et rend l'ensemble du récit encore plus crédible et touchant.
"Tout au long de la journée, j'ai pensé aux garçons. (Enfin, encore plus que d'habitude.) Et plus j'y pensais, plus des noms me revenaient."
Un truc truc comme un biscuit craquant est un livre réaliste qui retrace les aventures lycéennes de Ruby, avec tout le positif et les malheurs que cela engendre dans sa vie. Emily Lockhart transmet ainsi avec crédibilité, humour et clins d'oeil culturels les touchantes et dramatiques histoires de l'adolescence. La suite en 2018 chez Casterman.
Lien : http://laura-passage.com/un-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ReveursEtMangeursDePapier
  06 juin 2017
Ruby n'a plus de petit ami. Ses amies ne veulent plus lui adresser la parole, à cause de quelques petits malentendus. Sa réputation a pris un coup. Et pour couronner le tout, elle fait des crises d'angoisses et doit voir un psy...

En faisant le point avec sa psy, Ruby nous raconte tout ce qui lui est arrivé en quelques semaines. C'est un peu comme lire son journal intime. Mais, poussée par le docteur K, elle se livre d'une façon originale en listant les quinze garçons qui ont marqué sa vie, d'une façon ou d'une autre. Une simple rencontre, un baiser, un rendez-vous amoureux. Peu importe. Ruby est en pleine analyse de sa vie d'adolescente, et nous fait part de ses déboires amoureux et de ses amitiés qui tournent mal. le bilan n'est pas bon. Tout le monde lui tourne peu à peu le dos et elle ne comprend pas pourquoi.

Bon, autant vous dire que je n'ai pas tout de suite apprécié notre héroïne. Dans les premiers chapitres, j'ai découvert une jeune fille un peu naïve, qui manquait cruellement de caractère. Mais, j'ai vite réalisé que je l'avais mal cerné. Oups. J'ai réalisé que j'aimais son ton léger, son humour. Ses remarques piquantes et ses grandes réflexions sur des sujets qui paraissent futiles mais qui font le plaisir de la lecture. Sa façon de s'analyser elle-même, qui lui sert un peu de thérapie. Mais surtout, son personnage qui s'affirme peu à peu et qui gagne en profondeur. Et plus on avance, moins elle nous cache ses sentiments. Voilà qui est mieux.

J'ai aussi eu un mauvais départ avec le récit de Ruby. Ruby ne parle quasiment que de garçons tout du long, comme si ils étaient la cause de tous ses maux, et son principal centre d'intérêt. C'est dommage pour une adolescente, non? Je me suis même demandée si cette lecture se résumait à ça. Heureusement, l'auteure a bel et bien un message à faire passer et je n'en ai que plus apprécié l'évolution de Ruby. de ses différentes expériences, elle tire des leçons sur l'amitié et l'amour et vient dans un même temps nous faire sourire avec le Grand Livre des Garçons et ses multiples règles.

Verdict : Un lecture agréable et pétillante qui parle des petits tracas de l'adolescence, de l'amitié et des garçons. Un roman- thérapie aussi. Ruby essaie de comprendre ce qui ne tourne pas rond dans sa vie et au fil des péripéties, elle apprend de ses erreurs. Alors que son personnage ne m'a pas immédiatement convaincue, j'ai aimé le chemin et les décisions qu'elle prend, seule. Parce que pour avancer, il faut savoir prendre son courage à deux mains, régler ses problèmes, et ne plus laisser les autres choisir à notre place. C'est de cette façon que Ruby grandit, on ne peut alors voir en elle qu'un bon exemple pour les plus jeunes lectrices.

Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille
  08 août 2018
Il est rare que je prenne en grippe un personnage au point d'abandonner une lecture. Pourtant, c'est ce qu'il s'est passé avec Ruby, l'héroïne de ce roman. Au bout de deux chapitres, j'étais déjà excédée par son personnage.
Ruby incarne le genre d'adolescente que je déteste: elle ne pense qu'à sa petite personne, méprise ses parents alors qu'ils sont juste là pour elle, elle est obnubilée par les garçons au point que ça en devient ridicule, se morfond sur sa situation sans faire le moindre effort pour y remédier et se paie le luxe d'être grande gueule. L'entendre raconter ses multiples déboires amoureux alors qu'elle n'a que 15 ans m'a affreusement ennuyée et agacée.
Mis à part cela, je n'ai malheureusement pas grand chose à dire sur le livre étant donné que je me suis arrêtée au bout de quelques chapitres. Pour me forger une opinion de cette auteure, il faudra donc que je lise un tout autre de ses livres.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   08 août 2018
Lorsqu'il se déplace en meute, le garçon, comme notre sérieuse documentation le prouve, est l'un des plus grands inhibiteurs de conversation connus par le genre féminin. On ne peut aborder aucun sujet! Lorsqu'ils sont avec leurs amis, ce sont de parfaits crétins. Ce phénomène laissent les plus grands scientifiques perplexes.
Commenter  J’apprécie          30
ColibrilleColibrille   08 août 2018
Au début, je n'avais pas l'intention d'en parler à mes parents. [...] Ils ne supportent pas de me voir malheureuse. Alors ils essaient de réparer les dégâts. Ils répareraient le monde entier s'ils le pouvaient, juste pour que je me sente mieux, même quand ça ne les regarde pas.
Commenter  J’apprécie          00
LaurapassageLaurapassage   31 mai 2017
Tout au long de la journée, j'ai pensé aux garçons. (Enfin, encore plus que d'habitude.) Et plus j'y pensais, plus des noms me revenaient.
Commenter  J’apprécie          10
LaurapassageLaurapassage   31 mai 2017
Nous, nous étions des personnalités du lycée - pas vraiment des célébrités - mais tous les élèves connaissaient nos noms.
Commenter  J’apprécie          10
LaurapassageLaurapassage   31 mai 2017
En gros, je ne comprends rien à ce qui se passe dans ma vie. C'est pour ça que je ne peux pas en parler.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de E. Lockhart (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de E. Lockhart
MES DERNIÈRES LECTURES | 8 romans jeunesse & ado percutants
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

QUIZ: Un truc truc comme un biscuit craquant

Comment s'appelle la psychologue de Ruby ?

Madame Z
Docteur Z
Eugénie
Clara-Méghan-Lucie

9 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Un truc truc comme un biscuit craquant de E. LockhartCréer un quiz sur ce livre

.. ..