AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782354170868
285 pages
Éditeur : Editions du Moment (09/12/2010)
4.78/5   9 notes
Résumé :

Au cinéma comme à la télévision, le genre policier ne connaît pas la crise. Mais ces fictions, surgonflées à coups de 9 mm, correspondent-elles vraiment à la réalité ? L'auteur a vécu une partie de sa carrière d'inspecteur dans les années quatre-vingt entre flingages, bavures et infiltrations, dans un milieu parfois peuplé de ripoux et souvent porté sur l'alcool. Pour autant, la vie actuelle des policiers est très loin des clichés véhiculés par les films... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Cronos
  10 septembre 2019
« Dans chaque chapitre, sous la rubrique « Mon passé, c'est pas du cinéma », le récit de ma vie de flic fera rêver sans doute ceux qui aspirent à entrer dans les forces de l'ordre. Qu'ils ne se méprennent pas, la réalité est désormais ailleurs. » (P12)
Témoignage d'une autre époque qui m'intéresse autant en réalité qu'en fiction, la période 1983 à 2001 à heureusement su évoluer. Quant dans les années 80-90, le flic avait plutôt le profil de Mel Gibbson dans Die Hard, aujourd'hui le geek d'Esprits criminels a la côte, même si la première formule fonctionne toujours. La police aussi à évoluée, l'auteur et les policiers interviewés le montre bien.
Le livre se compose d'une scène issue d'un film, du vécu de l'auteur puis d'un ou plusieurs jeunes flics venus de tous horizons, j'ai adoré cette diversité de point de vue et l'idée de les comparer à des scènes de film est original. Ce qui m'a choqué ce n'est pas le flic de fiction qui goûte la drogue, bien que ce soit stupide, mais la violence de certains propos réel.
La dureté de la vie, les policiers y sont confrontés chaque jour, mais le civil qui se fait mettre au sol par 3 personnes avec coup de tonfa en faisant attention à « ne pas trop l'abîmer », ce n'est pas la même sauce, rien qu'une garde à vue peut être assez marquante. D'un autre côté, leurs diverses formations de l'école de police ne les armes pas non plus pour faire leur métier dans de bonnes conditions.
Après un tiers du livre, je n'ai plus lu les références ciné (qui datent), les ayant en tête pour en avoir vu et lu un grand nombre, j'ai préféré me concentrer sur les témoignages très instructifs. D'autant plus que les thèmes sont variés et les intervenants nombreux dont l'anonymat permet une liberté et spontanéité des mots. Même en côtoyant régulièrement des forums de flics, j'ai beaucoup appris grâce à ce livre.
Je le recommande à celles et ceux qui veulent se lancer dans le métier, aux fans de films et livres policier qui ont envie d'aller plus loin comme c'est mon cas et au curieux du métier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BlackIsTheNewLiterature
  03 juillet 2020
Un excellent témoignage qui, bien que mené par un ancien inspecteur de police en service des années 80 au début des années 2000, laisse parler les policiers de terrain d'aujourd'hui de la réalité de leur métier.
Le comparatif avec les clichés usités dans les polars et les sériés télé est très intéressant, et formulé comme une adresse aux scénaristes : "Prière d'arrêter de dire des conneries !", tout en reconnaissant que l'institution reste opaque pour les civils.
Quoi qu'il en soit, l'auteur balaie de nombreux thèmes mais ne nous noie pas sous les termes techniques, reste critique quant à la "boîte" (il ne verse en aucun cas dans l'angélisme comme c'est le cas de certains de ses collègues...), et les touches d'ironie et de cynisme rendent la lecture d'autant plus fluide et agréable.
Commenter  J’apprécie          10
ysacollot
  18 décembre 2010
A lire absolument pour qui veut savoir ce qui se passe dans la police, qui a envie de devenir policier oui simplement qui a envie de découvrir le vrai visage de la police vu par un ancien flic ... très bien écrit . Ce livre se dévore ...
Commenter  J’apprécie          50
emiliecojan
  17 décembre 2010
J'ai adoré les comparaisons et les témoignages que contient ce livre. On y ressent la réalité d'un quotidien difficile pour des hommes et des femmes et leur sentiment de frustration, d'impuissance, mais aussi leur colère.
http://www.amazon.fr/product-reviews/2354170866/ref=dp_top_cm_cr_acr_txt?ie=UTF8&showViewpoints=1
http://www.rtl.fr/emission/l-heure-du-crime/billet/mercredi-8-decembre-flic-c-est-pas-du-cinoche-7640546984
http://livre.fnac.com/a3095755/Marc-Louboutin-Flic-c-est-pas-du-cinoche#reviews
Commenter  J’apprécie          20
emiliecojan
  29 décembre 2010
Jean-Michel Décugis et Christophe Labbé
Une cinquantaine de flics racontent la misère dans les commissariats, la difficulté de travailler et les heurts avec la hiérarchie. Dans " Flic c'est pas du cinoche ", Marc Louboutin a rassemblé les états d'âme de ses ex-collègues. Cet ancien inspecteur de police est devenu le porte-parole des sans-grade de la profession. Sur le blog de police qu'il a lancé en 2009, 6 000 flics s'épanchent en racontant ce qu'ils vivent sur le terrain. Cette parole brute qui " énerve la Direction générale de la police " se retrouve au fil des pages de ce livre drôle et émouvant
http://www.lepoint.fr/societe/ils-brisent-l-omerta-16-12-2010-1278867_23.php
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
emiliecojanemiliecojan   17 décembre 2010
Au cinéma comme à la télévision, le genre policier ne connaît pas la crise. Mais ces fictions, surgonflées à coups de 9 mm, correspondent-elles vraiment à la réalité ? L'auteur a vécu une partie de sa carrière d'inspecteur dans les années quatre-vingt entre flingages, bavures et infiltrations, dans un milieu parfois peuplé de ripoux et souvent porté sur l'alcool. Pour autant, la vie actuelle des policiers est très loin des clichés véhiculés par les films et séries. Les flics ne sont pas tous des experts en arts martiaux. " Les interpellations finissent souvent au sol... et le policier se blesse. " Les femmes ne peuvent pas pas toujours compter sur leurs équipiers. " Une adjointe de quarante-cinq kilos a traîné à l'abri un collègue au fémur brisé alors qu'un grand costaud était parti se planquer. " Leur vie sociale et amoureuse est compliquée. " À l'annonce de notre union, beaucoup d'amis de ma femme l'ont quittée. Comme si nous avions la gale. " Les cellules de garde à vue ne sont pas des décors de ciné. " La geôle n'est qu'un nid à microbes où sèchent la merde, le sang malade et le glaviot format familial. " Et ces " héros " ont aussi des failles. Je suis rentrée chez moi avec mon arme de service. " Dans cette enquête inédite, de nombreux policiers se livrent sans concessions ni fausse pudeur, avec humour et parfois désespoir, faisant émerger une réalité très crue : être flic, c'est pas du cinoche.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
DexteretteDexterette   08 juillet 2012
C'est ton premier jour, petit. Aujourd'hui une femme se fait cogner, demain c'est un viol et le jour suivant c'est un meurtre. T'en as pour vingt ans ainsi. Ce job te bouffe assez comme cela, alors le ramène pas à la maison. (extrait du film "l’Élite de Brooklyn")
Commenter  J’apprécie          30
CronosCronos   03 septembre 2019
Lorsque j'étais à Paris, le principe était simple : "En cas de problème, on fait bloc et on se protège les uns les autres." Si pour le grand public et les médias, le terme "bavure" est générique et englobe tous les coups de canif mis dans le réglement, pour le policier la nuance entre les différentes entorses est capitale.
Commenter  J’apprécie          20
emiliecojanemiliecojan   26 décembre 2010
Polémique :
Avant même sa sortie, Flic c'est pas du cinoche avait déjà créé la polémique dans les rangs de la police. Des vidéos mettant en scène des policiers anonymes avaient été mises en ligne et avaient alimenté le buzz. Ces clips promotionnels dénonçaient entre autres les conditions de travail et d'hygiène des policiers et la politique du chiffre.
Commenter  J’apprécie          10
BlackIsTheNewLiteratureBlackIsTheNewLiterature   03 juillet 2020
Le meilleur des blindages s'oxyde avec le temps, se fêle sous les coups répétés, malgré la distance et tout ce que l'on tente pour se préserver.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : suicideVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Marc Louboutin (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Livres et Films

Quel livre a inspiré le film "La piel que habito" de Pedro Almodovar ?

'Double peau'
'La mygale'
'La mue du serpent'
'Peau à peau'

10 questions
6066 lecteurs ont répondu
Thèmes : Cinéma et littérature , films , adaptation , littérature , cinemaCréer un quiz sur ce livre