AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2404011839
Éditeur : Gallmeister (03/01/2020)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 24 notes)
Résumé :
À trente-cinq ans, Jodi McCarty a passé la moitié de sa vie en prison. Condamnée à perpétuité, elle vient d’obtenir sa liberté conditionnelle. Elle part retrouver sa famille dans les collines pourpres des Appalaches,où un bout de terrain l’attend. Elle espère enfin construire sa vie. Mais avant de se tourner vers l’avenir, Jody doit faire un détour par le passé et tenir une promesse.
En route vers le Sud, elle fait la rencontre de Miranda, une jeune mère dés... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  20 février 2020
Un grand merci à Babelio et aux éditions Gallmeister...
Après 18 années passées derrière les barreaux de la prison de Jaxton pour homicide, Jodi McCarthy retrouve la liberté. Dix-huit années alors qu'elle avait pris perpétuité. Jugée alors qu'elle n'avait que 17 ans, sa bonne conduite et son casier judiciaire alors vierge, l'État de Géorgie la libère. Sous conditionnelle. Munie d'un simple ticket de bus, elle prend la direction de Chaunceloraine. Là-bas, elle a un truc à y faire avant de rejoindre les Appalaches, là où vit toute sa famille, et là où, notamment, une parcelle de terrain, appartenant à sa grand-mère défunte, l'attend. C'est là qu'elle espère reconstruire sa vie. Mais, en route, elle fait la rencontre de Miranda, une jeune femme de 25 ans, et ses trois garçons. Cette dernière fuit son mari, le chanteur en perte de vitesse Lee Golden, et lutte pour avoir la garde des enfants. Une situation et une femme qui émeuvent aussitôt Jodi...
Comment se reconstruire après avoir passé plus de la moitié de sa vie en prison ? Comment réapprendre la vie en société ? C'est ce que va s'efforcer à faire Jodi McCarthy. Résolue à s'installer sur le terrain de sa grand-mère, des rencontres et des événements vont peu à peu bousculer ses intentions. Notamment Miranda et ses trois garçons qui la suivront ainsi que Ricky, qui n'est autre que le frère de Paula, la femme que Jodi a tuée. Alternant passé, où l'auteure dépeint petit à petit les événements qui conduisent au meurtre, et présent, ce roman est avant tout le portrait de deux âmes errantes et cabossées. Deux femmes touchantes, pleines d'espoir en un avenir plus radieux malgré un passé sombre, des souffrances et un amour interdit. En toile de fond, une nature sur-exploitée par l'Homme. Mesha Maren nous offre un roman à la fois sombre et lumineux, enivrant, à l'écriture délicate et pure...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          672
JIEMDE
  03 janvier 2020
Quand Jodi McCarthy quitte enfin la prison de Jaxton après 18 années de détention dues à la mort accidentelle de Paula son amie de l'époque, elle n'a que 35 ans. Un âge où tout est encore possible, y compris de remonter le temps et de reprendre le cours de sa jeunesse interrompue. Et le meilleur endroit pour cela, c'est à Render, en Virginie Occidentale, sur les terres laissées par sa grand-mère qui l'a élevée.
Sa route va croiser celle de Miranda, jeune mère de trois enfants fuyant son mari et son foyer. Deux solitudes désemparées, devenues rapidement des amantes passionnées dans une contrée où il ne fait pas bon coucher avec le même sexe. Rattraper le temps, c'est tirer Ricky, le jeune frère de Paula, des griffes de son père violent ; c'est tenter de retrouver la propriété d'un terrain vendu dans son dos faute de taxes payées ; c'est lutter contre l'exploitation du gaz par fracturation hydraulique qui gangrène chaque jour un peu plus les terres alentours, déstabilisant les écosystèmes naturels ancestraux ; c'est essayer de ne pas abuser à nouveau du crack ou des cachets pour ne pas jouer avec le feu de sa probation.
D'un pitch qui aurait pu laisser augurer un énième livre sur l'improbable quête de la seconde chance et de la réhabilitation, Sugar Run de Mesha Maren -traduit par Juliane Nivelt- se révèle bien plus profond que cela. Alternant les retours en 1988 (qui dévoilent peu à peu le drame de Jodi et Paula) avec le présent, Mesha Maren trace des portraits d'êtres blessés, tentant de se ressourcer dans une nature elle-même attaquée. Avec celui de Jodi en particulier, rejouant sans s'en rendre compte 18 ans après, les mêmes coups de poker qui s'avéreront à nouveau perdants.
L'écriture est belle et sert une atmosphère qui monte crescendo vers une noirceur où la fatalité s'impose, ne laissant pour ultime espoir qu'un retour aux sources de la matrice terrestre. Un premier roman réussi pour une auteure au style singulier et particulièrement attachant, de ceux que l'on a envie de retrouver rapidement…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
musemania
  05 janvier 2020
Loin des strass, des paillettes et des grandes villes américaines, l'auteure nous conte une histoire à la fois tragique et pourtant remplie d'espoirs. le destin de ces oubliées de la société américaine est abordé sobrement, sans tomber dans le pathos. Elle leur donne la parole, en les faisant vivre sous sa plume. Pour un premier roman, Mesha Maren a finalement mis la barre très haute, par sa justesse des mots mais aussi par une écriture tendre et véridique.
Jodi sort de prison après avoir passé plus d'années à l'intérieur des murs qu'à l'extérieur. Reconnue coupable d'un meurtre, elle voit sa peine de réclusion à perpétuité finalement révisée. Comment reprendre sa vie en mains après n'avoir connu que les quatre murs d'une cellule durant tant de temps? Après sa rencontre avec Miranda, jeune mère aussi paumée qu'elle, leurs destins s'unissent pour prendre un nouveau départ. Mais les blessures d'hier ne sont pas facilement cicatrisables et l'idée d'une seconde chance n'est peut-être finalement qu'une chimère.
A des années lumières des grandes métropoles, on évolue sur des routes de campagne, où les kilomètres s'enchaînent. Mesha Maren met en avant des personnages principaux féminins, marquées par la vie, pour qui chaque jour est une épreuve et où l'avenir se limite au lendemain.
Livre atypique, mais dans le bon sens (comme le sont généralement ceux édités par la maison d'édition Gallmeister), c'est toute une atmosphère qui est transmise par les mots de l'auteure. Sorte de Thelma et Louise dans une version revisitée, les laissées pour compte de la riche société matérielle moderne ont voix au chapitre et Mesha Maren nous conte ici une histoire si tragique et pourtant si réelle.
Voilà encore un livre qui m'a énormément plu dans le cadre de la sélection « Roman » qui nous était proposé à mes copines jurées et à moi-même. le choix n'en sera que plus cornélien au vu de la qualité des livres que nous avons reçus.
Lu dans la cadre du Grand Prix des Lectrices Elle 2020, sélection « Roman », soumis au jury du mois de mars.
Lien : https://www.musemaniasbooks...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
berni_29
  09 février 2020
Sugar Run, c'est l'histoire de Jodi McCarthy. Elle a passé plus de la moitié de sa vie en prison et pourtant elle n'a que trente-cinq ans.
Nous sommes ici dans l'Amérique profonde, celle de deux mille sept. A-t-elle profondément changé depuis lors ? Pas si sûr...
Jodi est encore jeune. On pourrait se dire que tout est encore possible pour elle. Elle découvre un autre monde en sortant de cette prison de Jaxton après dix-huit ans de détention. Que serait-ce aujourd'hui du monde qui nous entoure, de son accélération... ?
Jodi est jeune, tout est encore possible pour elle, revenir là où le fil de son existence s'est provisoirement interrompu ; ce serait si simple, tellement simple si dans nos existences nous pouvions faire un arrêt sur image, reprendre le cours des choses un peu plus tard là où les choses se sont provisoirement arrêtées...
Sugar Sun, c'est la joie simple des nouveaux départs.
Jodi revient et il lui faut rattraper le temps.
Jodi décide de revenir sur ses pas, vers les siens... En Virginie. Dans son voyage, elle invite Miranda, rencontrée quelques jours auparavant. Il y a quelque chose de fusionnel entre les deux femmes. Pas facile là-bas quand on veut marquer sa différence... Son frère le lui fera cruellement comprendre.
Souvent les livres que j'aime me ramène à des scènes de films que j'ai aimés. Ici lors de certaines pages, j'ai pensé à Thelma et Louise... Il y a en effet une sorte de road movie dans la façon que Jodi a de revenir à la vie, traverser sa vie... Traverser sa vie avec d'autres personnes chères...
Jodi se demande si on peut protéger quelqu'un de son passé. Ici j'ai trouvé cette idée très belle et magnifiquement explorée...
Jodi avance dans cette histoire, elle est incapable de dire si le soleil se lève ou se couche et nous aussi.
Dans les yeux des personnages, il y a parfois un mélange de souffrance et de haine. Parfois l'amour se faufile dans ce qui reste de faille pour s'y faufiler, et c'est beau.
Les personnages ressemblent à des papillons qui se cognent contre la lumière derrière une fenêtre.
Jodi est poursuivie par son destin. Il ne suffit pas de quitter une cellule de prison pour laisser derrière les barreaux son passé. Ce serait si facile...
Jodi a parfois l'impression de transporter avec elle quelque chose d'encore lourd, comme un fardeau, un pan détaché de son passé, non pas comme une dérive des continents, mais comme un morceau de sa prison, sa cellule qui dériverait derrière elle, rattachée à elle par un lien invisible, un poids insurmontable qu'elle porterait.
Le voyage de Jodi la ramène aussi vers son enfance. À l'époque, c'était encore une enfant et qui avait besoin d'aide mais personne ne le voyait...
Dans ce roman, Jodi revient sur ses terres et nous découvrons la dure réalité américaine, la fracture hydraulique, la rumeur des forages au pied de la montagne...
Les personnages ont des regards et des gestes solaires, parfois crépusculaires.
L'écriture de Mesha Maren est belle. Il y a souvent quelques phrases magiques qui étincellent les pages, elles sont incisives, elles font mouche.
Je remercie Babelio et les Éditions Gallmeister pour ce partage de lecture dans le cadre de l'opération Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
fannyvincent
  08 janvier 2020
Jodi vient de passer près de 18 années derrière les barreaux. Sitôt libérée, et avant de rejoindre le terrain hérité de sa grand-mère en Virginie-Occidentale, où elle souhaite s'installer, elle tient à tenir une promesse faite il y a très longtemps. Sur sa route, elle rencontre Miranda, une femme fuyant son mari. Elles vont tenter, ensemble, de repartir sur de nouvelles bases, finissant par former autour d'elles une sorte de petite communauté, presque un foyer, un peu improbable…
J'ai beaucoup aimé cette première lecture de l'année 2020, principalement pour ses principaux personnages, attachants car pleins de fêlures, désireux de prendre un nouveau départ, en dépit des obstacles qui se dressent sur leur passage, du poids de leur passé, de proches pas toujours bien attentionnés. J'ai notamment apprécié leur tentative pour construire, avec de faibles moyens, quelque chose de neuf dans cette petite cabane plutôt délabrée érigée sur un terrain en friche, un peu inquiet toutefois sur le devenir d'une telle entreprise laquelle semble, dès le départ, assez mal embarquée...
Ce premier roman, à l'écriture délicate et un brin sensuelle, à la construction soignée, centré sur l'idée de rédemption, est une jolie réussite. Je remercie beaucoup le Picabo River Book Club et les éditions Gallmeister pour m'avoir permis de faire cette belle découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   20 février 2020
On mûrit trop vite et soudain on est foutus alors qu'il nous reste encore des années en vivre. On a tout ce temps mais quand on le réalise, il est déjà trop tard : soit on est mort, soit on s'est épuisé à essayer de s'en sortir le plus vite possible.
Commenter  J’apprécie          190
marina53marina53   21 février 2020
Leur rire flotte autour d'elles avant d'aller se perdre dans le bleu hallucinatoire.
Commenter  J’apprécie          150
marina53marina53   20 février 2020
D'une certaine manière, rentrer chez soi, c'était comme disparaître, retomber dans le passé.
Commenter  J’apprécie          220
marina53marina53   20 février 2020
Si on ne part pas, poursuivit Farren, on ne sait pas pourquoi on reste.
Commenter  J’apprécie          140
AllaroundthecornerAllaroundthecorner   20 février 2020
Elle s’observa de l’extérieur et se vit dériver, pleinement conscience de sa vulnérabilité, pas seulement à cet instant précis, tout le temps. Désorbitée, sans entraves, tournoyant vers une galaxie inconnue.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : drogueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Dead or Alive ?

Harlan Coben

Alive (vivant)
Dead (mort)

20 questions
1325 lecteurs ont répondu
Thèmes : auteur américain , littérature américaine , états-unisCréer un quiz sur ce livre
.. ..