AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221202982
450 pages
Éditeur : R jeunesse (06/02/2020)
4/5   24 notes
Résumé :
Il n'y a pas d'âge pour être un héros.

Max, 13 ans, a quitté à contrecœur les États-Unis pour suivre sa famille à Bruxelles. Quand il découvre un jeune réfugié syrien, Ahmed, caché dans le sous-sol de sa nouvelle maison, il décide de l'aider sans en parler à ses parents.
L'amitié entre les deux garçons grandit au fil des jours, mais avec les attentats terroristes de 2015, les contrôles policiers sont renforcés et Ahmed risque à tout moment d' ê... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4

sur 24 notes
5
4 avis
4
3 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

Etoilesonore
  13 octobre 2020
C'est l'histoire croisée de deux adolescents que rien n'aurait dû faire se rencontrer. Nous avons d'un côté Ahmed qui a fuit la guerre en Syrie avec son père, suite à la mort tragique du reste de sa famille. Et puis il y a Max, jeune américain qui doit suivre contre son grès ses parents qui ont acceptés un poste à Bruxelles. Or Ahmed, dont le père a disparu en mer, se trouve dans la même ville après avoir fuit un camp de réfugiés.
Tous deux étrangers dans une ville et un contient où ils ne connaissent pas bien la culture ni la langue, il se sentent l'un et l'autre déracinés et profondément malheureux.
De leur rencontre fortuite et improbable va naître une grande amitié, de celles qui aide à grandir, à passer par-dessus les différences et les préjugés, bref, qui peuvent changer le destin d'une vie.
A noter, et c'est important, que cette histoire a pour toile de fond une vague d'attentats islamistes en Europe et particulièrement en Belgique.
Bref, cela donne au final un beau roman qui montre comment ces deux adolescents vont dépasser leurs préjugés et ceux de leur société. Cela montre également combien les jeunes ont besoin de figures fortes pour les guider et les aider à prendre des décisions qui feront d'eux des personnes meilleures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AnneClaire29
  27 décembre 2020
Ahmed a fui avec son père la guerre en Syrie. Après une traversée en mer tragique, il se retrouve au coeur de la capitale belge où il va finir par trouver refuge dans la cave d'une maison.
Dans cette maison, loge la famille de Max qui vient de s'expatrier en Belgique pour une année.
Quand Max découvre Ahmed, il ne le dénonce pas. Une amitié va naître entre les deux adolescents et Max va tout faire pour que son ami puisse retourner à l'école. Mais comment faire quand on a pas de papiers, que des attentats terroristes plongent l'Europe dans l'effroi et qu'à tout moment Amhed peut être renvoyé en Syrie.
Ce roman est avant tout une histoire sur l'amitié, la tolérance et l'entraide réussit.
Commenter  J’apprécie          60
TPKLLBOOK_95
  19 septembre 2020
Je suis déçue de ne pas plus voir ce livre ici...
On fait la rencontre de Max, américain, et sa famille, qui viennent d'emménager à Bruxelles pour le boulot du papa.
Ahmed lui, jeune syrien, a fuit son pays en guerre pour un avenir qu'il espérait plus beau. Pendant la longue épopée, il va perdre son père et se retrouver avec une famille rencontrée pendant leur périple, mais officiellement il est seul et orphelin.
Deux garçons au tempérament différent, aux histoires différentes mais qui ont tout les deux un point en commun : l'exil de leur pays de naissance.
Si Max doit s'adapter avec la langue et les habitudes belges bien loin de son Amérique, Ahmed lui doit fuir absolument la police car il n'a pas de papier, il doit également s'adapter tant bien que mal à la langue et surtout, surtout, trouver un refuge et se cacher avant d'être envoyé dans les camps où on "entasse" les immigrés au lieu de les aider à s'intégrer.
C'est de cette façon, qu'Ahmed va découvrir une pièce dans le sous-sol de la maison de Max, inexploité et va décider de s'y cacher quelques temps.
Jusqu'à la rencontre, leur rencontre. Qui changera autant la vie de l'un comme de l'autre.
Puis la réalité et les actualités leur mettront des bâtons dans les roues. Attentats en France, puis en Belgique, pays sous tension, poids sur les épaules des innocents qui ne sont coupable que de croire en leur Dieu tout simplement, amalgames, discrimination, racisme flagrant.
La place d'Ahmed dans sa nouvelle vie va connaître bon nombre d'embûches.
Cette histoire a quelque chose d'important, dans une ère où le "vivre ensemble" n'est toujours pas d'actualité. Elle touche, elle émeut, elle donne envie de se battre pour que cela change.
Alors oui il y a des incohérences sur quelques décisions des garçons qui manqueront de réalisme, mais dans ce récit on a une partie de fiction qui se veut "idéale" et une partie réalité qui nous met face aux problèmes qui sont sans cesse d'actualité.
On est propulsé du côté d'un jeune garçon qui a tout perdu de ses racines et qui ne cherche que le bonheur, après une avalanche de tristesse. On comprend à quel point c'est dur pour ces personnes d'arriver dans un pays inconnu, et si on ne l'avait pas compris, qu'ils ne fuient pas leur pays simplement par plaisir...
Pour apprendre la tolérance aux enfants, pour être toucher et se remplir de bonté pour affronter ce monde, c'est une lecture idéale.
L'entraide et l'amitié sont les maîtres mots dans ce livre.
La plume de l'auteur est immersive et surtout quelques touches d'humour rende le récit un peu plus léger à certains moments et ça fait du bien.
Lien : http://tchusspeacekisslovalo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
placedesbouquins
  11 août 2021
Une belle histoire d'amitié et d'humanité ! Max, 13 ans, se sent terriblement seul depuis qu'il a dû quitter les États-Unis pour Bruxelles avec sa famille et la barrière de la langue ne l'aide pas.
À l'opposé, Ahmed, qui a lui aussi dû quitter son pays mais pas dans les mêmes conditions. Sa terre natale, la Syrie, qu'il aimait tant, est en guerre. Il a perdu toute sa famille dans ces conflits. Seul son père et lui sont encore vivants pour tenter de fuir en Europe. Malheureusement, son père laissera sa vie au cours du voyage planifié entre les mains de passeurs sans scrupules.
Le jeune garçon mineur se retrouve seul. Apeuré, il finira son périple dans la cave d'une maison où se dissimule une pièce secrète. Cette maison se trouve être celle de Max et de sa famille. Lorsqu'il découvre Ahmed, notre jeune adolescent va tout faire pour lui venir en aide dans un contexte où les réfugiés syriens sont encore moins les bienvenus en cette période d'attentats.
Nous sommes en 2015, une tuerie vient d'avoir lieu dans une salle de spectacle à Paris et l'aéroport de Bruxelles, quelques semaines plus tard, est le théâtre d'attaques terroristes sans précédent.
Max se lie d'amitié avec son nouvel ami, qui comme lui parle anglais. Il va le cacher au reste du monde et de ses parents afin de le protéger d'une expulsion. Ils sont tous les deux si attachants. Mais, même s'il n'est pas question qu'il le dénonce, Max est pourtant conscient que le jeune Syrien ne peut pas vivre éternellement au sous-sol.
Un parallèle est fait avec la 2nde guerre mondiale. Max apprend qu'un résistant a caché et sauvé des personnes de confession juive grâce aux caves secrètes des maisons de sa rue, similaire à la sienne. le petit garçon se calque sur l'histoire afin de tenter de sauver son ami.
Ce livre est très bien écrit, le message est fort et utile selon moi. On a peur de ce que l'on ne connaît pas et quoi de mieux que l'innocence d'un enfant pour traiter ce sujet dur et difficile mais terriblement d'actualité. Ahmed ne rêve que d'une chose, retourner à l'école, apprendre avec des camarades lorsque nous adultes, nous ne voyons en lui qu'une menace …
Ce roman jeunesse a beaucoup de choses à nous enseigner.
Chronique complète sur : www.placedesbouquins.com
Lien : https://placedesbouquins.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
KatiouchkaB
  17 décembre 2020
Ahmed, après un périple dramatique pour fuir la Syrie, trouve refuge dans une maison Bruxelles. Max, jeune américain, a suivi bien malgré lui ses parents dans cette ville où ils ont obtenu un poste. Quand Max découvre le jeune réfugié caché au sous-sol, il décide, en dépit du danger, de l'aider à échapper à son destin d'immigré clandestin.
Les deux adolescents, déracinés et malheureux, vont se comprendre, s'apprécier, s'épauler sans failles.
De cette rencontre improbable va naître une grande amitié, de la nature de celles qui ne se démentent jamais.
La toile de fond du roman évoque le douloureux problème de l'immigration illégale, de l'insertion des réfugiés sur un continent étranger, dans une société où les codes culturels, sociaux, religieux, familiaux sont tellement différents des leurs.
L'histoire se déroule en 2015, lorsqu'une vague d'attentats terroristes frappe la France et la Belgique.
Les deux héros vont alors se confronter à la terrifiante réalité, à la peur, à l'obligation de fuir encore, car Ahmed n'est plus en sécurité.
Ce roman, bien construit, dense, documenté, s'étaye sur des faits réels, ce qui donne une grande profondeur au propos.
Une interview de Katherine Marsh en fin de livre offre un éclairage supplémentaire instructif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Liberation   13 février 2020
Comme beaucoup de romans par les temps qui courent (les romans pour adultes aussi bien), le point de vue des deux protagonistes est présenté en alternance [...] L’Américaine Katherine Marsh, s’est sérieusement renseignée sur la Syrie, sur Alep et sur le sort des mineurs exilés.
Lire la critique sur le site : Liberation

Video de Katherine Marsh (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katherine Marsh
Katherine Marsh nous raconte comment lui est venue l'inspiration pour son roman "Le garçon du sous-sol", disponible en librairie.
"Il n'y a pas d'âge pour être un héros."
Max, 13 ans, a quitté à contre-coeur les États-Unis pour suivre sa famille à Bruxelles. Quand il découvre un jeune réfugié syrien, Ahmed, caché dans le sous-sol de sa nouvelle maison, il décide de l'aider sans en parler à ses parents.
L'amitié entre les deux garçons grandit au fil des jours, mais avec les attentats terroristes de 2015, les contrôles policiers sont renforcés et Ahmed risque à tout moment d' être arrêté et renvoyé en Syrie. Avec l'aide de ses camarades, Max va tout faire pour éviter ce drame.
« Un roman de résistance parfaitement adapté à notre époque. » The New York Times
+ Lire la suite
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Katherine Marsh (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1239 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre