AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203312017
Éditeur : Casterman (04/05/1993)

Note moyenne : 3.85/5 (sur 71 notes)
Résumé :

Un complot ourdi par Pompée vise à faire se soulever la Gaule pour éliminer l'autre consul César... Quel meilleur stratagème que de rendre aux chefs gaulois la fameuse épée de Brennus qui arma le bras de Vercingétorix ! Pour préserver la Pax romana sur le territoire de Gaule, Alix partira à le poursuite de Garofula, l'exécuteur des oeuvres de Pompée. Une poursuite à travers toute la Gaule, malgré les rigueurs de l'hiver, sous le regard amical des loups.…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
jamiK
  16 novembre 2017
Après la relecture de 2 Alix qui m'avait un peu déçu (L'Île Maudite et la Griffe Noire), je découvre cet album, jamais lu auparavant et c'est une très bonne surprise. Il y a toujours la présence d'Enak le boulet, personnage crée par choix éditorial (il fallait un personnage plus jeune pour que les lecteurs ados s'identifient) et l'accumulation des didascalies interminables, au style d'écriture scolaire, souvent redondantes avec l'image, mais cette fois-ci l'intrigue historique est un peu plus solide, et même par moment didactique, avec la référence à Brennus, Pompée... le graphisme aussi est très alléchant, avec la représentation des Villes, villages, très documenté et minutieuse, et de superbes paysages de montagne (La deuxième partie de l'aventure se passe dans les Alpes). L'intrigue se tient plus homogène, plus construite, on tient un vrai fil conducteur du début à la fin, avec de multiples rebondissements. C'est un très bon opus de la série.
Commenter  J’apprécie          240
RosenDero
  02 mars 2017
Pompée ourdit un complot pour renverser César avec l'aide d'une coalition germano-celte qui se rallierait sous l'épée symbolique de Brennus, relique confisquée à Vercingétorix. Alix, prévenu par un esclave fidèle à César, tente de reprendre l'épée pour éviter un tel désastre.
---
Ce tome aurait pu s'appeler "L'épée de Brennus" plutôt que "Les légions perdues" tant ce dernier aspect est anecdotique. Mais passons, car notre jeune gaulois, vaillant, courageux, juste et bon va devoir faire face à de nombreuses péripéties jusqu'à un épilogue, comme toujours, heureux. Complot, accusations mensongères, tactique militaire, tractations politiques, deus ex machina à la pelle, c'est une aventure grandiloquente que vit ce cher Alix. Et si, à l'occasion, deux légions sont décimées par la faute d'un général clairement aveugle, tant pis…
Encore une fois, Jacques Martin (l'autre) montre sa maîtrise du sujet et des illustrations.
Commenter  J’apprécie          190
Crazynath
  22 juillet 2015
Les légions perdues auraient pu s'intituler " l'épée de Brennus" car cette arme légendaire est au coeur du complot qui est ourdi contre Jules César.
Alix, entouré de plusieurs compagnons dont son fidèle Enak, n'aura de cesse de gagner la Gaule qui risque d'être le théâtre des machinations contre César. pour cela, il va devoir traverser les alpes, ce qui permettra à Jacques Martin de montrer l'étendu de son talent avec des paysages vraiment très bien dessinés.
L'histoire est assez classique : découverte une fois de plus d'un complot, ce qui semble être un thème assez récurrent dans les aventures d'Alix.
Les dessins s'affinent et les personnages n'ont pas toujours la même tête contrairement aux albums précédents ( Quoique, sur la couverture....)
Grâce à cette lecture, j'ai pu rafraichir ma mémoire et me rappeler à nouveau quelle est l'origine de l'expression " malheur aux vaincus !"
Commenter  J’apprécie          160
ChristianAttard
  02 mai 2018
Une belle surprise que cet Alix après 5 premières aventures assez maladroites. Ici le scénario est beaucoup plus linéaire et ne s'encombre plus des digressions habituelles qui semblaient un peu là pour allonger la sauce. Bien sûr, il y a toujours de belles invraisemblances : Alix plus fort qu'un gladiateur, seul contre des dizaines de romains aguerris...
Hiver aidant, lui et Enak ne se trimballent plus en jupettes dans les 3/4 de l'album comme à l'ordinaire et le "Miracle des loups" donne une belle dimension à cette histoire.
Commenter  J’apprécie          110
lechristophe
  17 juillet 2015
Sixième aventure de la série Alix. Alix se trouve impliqué dans un complot ourdi par Pompée et ses complices contre Jules César : en confiant la mythique épée de Brennus à une coalition de Gaulois et de Germains, Pompée espère le soulèvement de la Gaule et l'anéantissement des légions de Jules César stationnées en Gaule. Pour empêcher cela Alix et des amis rencontrés au cours des précédents épisodes vont essayer de le prévenir.
Comme pour les précédents albums, c'est une BD âgée de plus de 50 ans donc le gentil (Alix) gagne toujours à la fin, est intelligent, bon (il sauve un loup qui lui en sera reconnaissant pendant tout l'album), sait tout faire (il combat dans l'arène et bat le meilleur des gladiateurs)...
Du point de vue scénaristique, quelques rebondissements (présence de traîtres dans le groupe, le chef gaulois est le cousin d'Alix...) mais sans plus. Enak est encore une fois le personnage-boulet : pour une fois il n'est pas capturé mais il ralentit la progression du groupe.
A noter l'étrange similitude d'Alix et d'Enak sur la couverture : ils ont le même visage !
BD que j'ai trouvé moins passionnante que la précédente La Griffe Noire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   02 mars 2017
Aussi longtemps que je commanderai ces légions, je n'admettrai pas la lâcheté et la faiblesse... Un vrai Romain meurt de froid, de faim ou sous les coups de l'ennemi, mais jamais de peur... En avant ! Que seuls les légionnaires romains me suivent !
Commenter  J’apprécie          130
lechristophelechristophe   17 juillet 2015
Comment ?!?... Ces chiens osaient mettre en doute la bonne foi du vainqueur !... En proie à une violente colère, il s'approcha de la balance, leva le bras pour faire taire les assistants et d'un geste violent, il jeta sa lourde épée sur les poids, en s'écriant : VAE VICTIS !...
Commenter  J’apprécie          40
CrazynathCrazynath   22 juillet 2015
A lui seul, Alix a tenu le sort de Rome et celui de la Gaule entre ses mains.
Commenter  J’apprécie          120
MonsieurToukiMonsieurTouki   30 octobre 2013
Alix : J'admets que l'on tue un animal en combat loyal, mais je n'accepterai jamais qu'on en massacre un sans qu'il puisse se défendre.
Commenter  J’apprécie          50
MonsieurToukiMonsieurTouki   30 octobre 2013
Alix : J'admets que l'on tue un animal en combat loyal, mais je n'accepterai jamais qu'on en massacre un sans qu'il puisse se défendre.
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Videos de Jacques Martin (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Martin
La chronique de Jean-Edgar Casel - Alix - Lefranc
autres livres classés : antiquitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

jhen tome 5 : la cathédrale Ludovic .C

Guillaume II de Diest est l’Évêque de la cathédrale de quelle ville ?

Reims
Chartres
Amiens
Strasbourg
Paris
Tours
Metz
Clermont-Ferrand
Lille

3 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Jhen, tome 5 : La cathédrale de Jacques MartinCréer un quiz sur ce livre
.. ..