AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791033904908
Éditeur : Harper Collins (13/11/2019)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Oxford, 1960. Lorsque Sir Marcus Deering, un riche industriel de la région, reçoit plusieurs lettres de menace anonymes, il prend le parti de ne pas s’en inquiéter. Mais bientôt, un meurtre est commis, et les meilleurs éléments de la police d’Oxford sont mobilisés. La toute jeune policière Trudy Loveday rêverait de participer à une affaire aussi importante, mais ses supérieurs coupent rapidement court à ses ambitions. Écartée de l’enquête et chargée d’assister le br... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
Eroblin
  01 décembre 2019
J'ai découvert ce roman grâce au site, en parcourant des commentaires écrits par d'autres babeliotes. Et je ne suis pas déçue cette fois. J'ai beaucoup aimé ce roman qui a un petit charme désuet. L'intrigue ne casse pas quatre pattes à un canard mais j'ai bien aimé : un industriel est soumis à un chantage odieux, un mystérieux maître-chanteur menace de tuer son fils. le jour J où le fils devrait mourir, c'est un autre homme qui est tué. Or celui-ci était le fils illégitime de Marcus Deering. Pendant que la police enquête sur cette affaire, le Coroner Clement Ryder, apprend que le mort s'appelait Jonathan McGillicuddy ; ce jeune jardinier sans histoires avait, cinq ans auparavant, était mêlé à la mort d'une riche jeune fille. Ryder qui n'était pas encore coroner à cette époque mais qui avait assisté aux témoignages avait eu la nette impression que toute la vérité n'avait pas été dite. Persuadé que les deux histoires sont liées, il obtient de la police l'aide d'une policière Trudy Loveday, enchantée de pouvoir faire autre chose que de courir après des voleurs de sacs.
Le couple qu'ils forment tous les deux, est sympathique et sera sans doute développé dans d'autres aventures (je suis allée surfer sur Internet, il y a 2 autres romans dans la même série). Pour le moment, les deux personnages se sont apprivoisés et ont reconnu en chacun d'entre eux, un esprit vif et intelligent. La fin est peut-être un peu trop facile mais ne boudons pas notre plaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
LightandSmell
  06 décembre 2019
Trudy Loveday, policière stagiaire de presque 20 ans, n'est pas prise au sérieux par sa hiérarchie et ses collègues malgré son dynamisme et sa bonne volonté. Difficile de se faire une place en tant que femme dans une Angleterre des années 60 encore très patriarcale et pleine de « bons sentiments » envers le sexe faible. Entre une mère qui aurait rêvé sa fille en épouse et mère de famille comblées et un supérieur qui ne sait que faire d'elle, Trudy Loveday va donc devoir faire ses preuves ! Chose dont elle est bien consciente et qui est loin d'entamer sa motivation et son ambition, bien au contraire.
Et ça tombe bien, l'opportunité de montrer ce qu'elle vaut ne va pas tarder à arriver, et prendre la forme d'une collaboration avec le Dr Clement Ryder, un brillant chirurgien qui, en raison d'une maladie, s'est reconverti en coroner. Il profite de l'affaire du corbeau d'Oxford, qui s'est soldée par la mort d'un homme, pour encourager la police à enquêter de nouveau sur le décès, il y a presque cinq ans, d'une jeune femme que la victime aurait fréquentée. Une ancienne histoire qui, pour le docteur, sent le mensonge à plein nez et sur laquelle il est bien décidé à faire toute la lumière. Mais les deux affaires sont-elles vraiment liées ?
C'est que ce que vous découvrirez en dévorant ce roman, mais je peux néanmoins vous dire que j'ai apprécié la manière dont l'auteure imbrique les différents éléments de son récit. Elle pousse habilement les lecteurs à s'interroger sur cette histoire de corbeau qui menace un industriel anglais et l'exhorte à se racheter quand le pauvre bougre ne comprend pas de quoi on l'accuse. La seule chose qui lui vient à l'esprit est une vieille affaire pour laquelle sa responsabilité n'est pourtant pas directement engagée ! Non, décidément, cette histoire n'a pas de sens et serait même risible si elle n'avait pas de si graves et funestes conséquences…
En parallèle, on suit l'enquête de Trudy et du Dr Ryder qui fouinent dans les secrets bien gardés d'une riche famille anglaise qui pourrait être liée à l'assassinat perpétré par le corbeau. J'ai développé d'emblée une certaine sympathie pour ce docteur, un homme respecté, bien que craint, qui ne tombe jamais dans l'apitoiement malgré sa maladie qu'il s'évertue, contre vents et marées, à garder secrète. Intelligent, implacable, intraitable, consciencieux à l'extrême, épris de justice et de vérité, le portait n'est pas forcément celui d'un boute-en-train, mais derrière le côté dur et autoritaire, se cache un homme honnête, authentique et non dénué d'une certaine sensibilité.
Face à un homme avec une telle force de caractère, il fallait quelqu'un comme Trudy, une femme intelligente, volontaire, avec la tête sur les épaules, du répondant et une volonté de fer. Consciente de la nécessité de tenir tête au docteur et de ne pas se laisser marcher sur les pieds pour obtenir son respect, elle n'hésitera ainsi pas à affirmer son point de vue et à lui prouver que loin d'être une épine dans le pied comme le pense son supérieur, elle constitue un atout dans leur enquête commune.
Ce duo intergénérationnel, en plus d'être terriblement attachant, fonctionne à merveille et fait des étincelles, les deux protagonistes étant parfaitement complémentaires. le docteur prend ainsi la jeune femme sous son aile tempérant son enthousiasme quand il lui fait perdre de vue la cohérence des indices tout en l'encourageant à prendre confiance en elle. Quant à Trudy, elle lui apporte ce dynamisme qui lui fait défaut et ce sang frais qui lui permet d'aborder les choses sous un angle nouveau.
Le roman se lit très vite, le suspense étant bien présent, la galerie de personnages variée et intrigante, l'histoire menée à bon rythme et la plume de l'autrice assez agréable, fluide et efficace pour vous donner envie de tourner les pages les unes après les autres jusqu'au dénouement tant attendu. J'avais anticipé l'identité du corbeau, mais cela ne m'a pas dérangée d'autant que je n'avais, en revanche, pas compris à quel point la situation était tordue et malsaine. Il y a des personnes vraiment prêtes à tout par amour, quel que soit le sens que l'on puisse donner à ce mot.
En conclusion, en plus de nous offrir une enquête rythmée, prenante et immersive dans une Angleterre des années 60 ne manquant pas de charme, bien qu'ayant des progrès à faire en matière d'égalité des sexes, l'autrice introduit un duo d'enquêteurs particulièrement attachant, complémentaire et complice dont on prend plaisir à suivre les échanges et les investigations. Parce que rien ne pourra entraver l'enthousiasme et l'ambition de Trudy et la volonté du Dr Ryder de faire triompher la justice et la vérité, quelque chose me dit que nous n'avons pas fini d'entendre parler de ce duo de choc !
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Labibliothequedemarjorie
  12 novembre 2019
Oxford, 1960.
Un riche industriel anglais reçoit des lettres de menaces d'un mystérieux "corbeau" lui annonçant la mort prochaine de son fils s'il ne se rachète pas. Ne comprenant pas ces messages anonymes, il ne s'en soucie pas dans un premier temps. Sauf qu'un jour, un meurtre se produit. La police d'Oxford se saisit de l'affaire. Un lien avec l'industriel est fait.
Au même moment, le médecin légiste du secteur et une jeune recrue du commissariat sont chargés de travailler ensemble sur un ancien dossier aujourd'hui classé.
Du côté des personnages, on ne s'ennuie pas.
Sir Marcus Deering, marié, est membre de l'aristocratie anglaise. Il vit dans un manoir traditionnel avec son épouse, son fils, Anthony, et ses domestiques. C'est le destinataire des lettres anonymes.
Trudy Loveday, jeune policière, est mal acceptée au sein de l'équipe. Elle est exclue des enquêtes en cours et principalement de celle de meurtre en cours. Jugée comme un fardeau auprès de sa hiérarchie, son supérieur l'associe au Dr Ryder pour travailler sur la réouverture d'un vieux dossier.
Dr Clement Ryder est le médecin légiste de la brigade et coroner. C'est un personnage intelligent, pas toujours aimable, aimant suivre son instinct.
Mavis McGillicudy vit en banlieu d'Oxford avec son fils, Jonathan, veuf et père d'une fillette de dix ans. le drame qui se déroule touche de prêt cette famille pourtant sans histoires.
Une ambiance très british qui m'a beaucoup plu.
Faith Martin, l'auteur de cette nouvelle saga, vit dans la région et dit aimer la campagne anglaise. Son intrigue se situe dans un environnement qu'elle connait ainsi très bien et qu'elle décrit à merveille. le lecteur se retrouve ainsi embarqué dans son univers plein de charme et d'authenticité.
J'ai beaucoup aimé l'ambiance de l'Angleterre des années 1960, ainsi que les personnages bien présents et aux caractères bien trempés. L'intrique prend son temps, un peu comme dans les oeuvres de M.C. Beaton notamment celles concernant Hamish Macbeth. L'enquête se met vite en place. La construction du récit et le rythme sont prenant.
J'ai apprécié les personnalités marquées des personnages, surtout celle de Trudy Loveday qui ne se laisse pas faire et réplique assez aisément aux remarques du Dr Ryder, alors même qu'elle subit depuis des semaines le rejet et le mépris de son supérieur.
"Le corbeau d'Oxford" est le premier tome des enquêtes de Loveday & Ryder. Sa sortie est prévue pour le 13 Novembre 2019 et une suite est déjà prévue au courant du premier trimestre 2020. C'est une série que je suivrais avec plaisir.

Lien : http://labibliothequedemarjo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
MARCUS36
  25 octobre 2019
Mais qui est ce corbeau d'Oxford, qui harcèle de lettres Sir Marcus Deering? La police d'Oxford est sur le pied de guerre, sauf Trudy Loveday, jeune policière stagiaire fraîche émoulue de l'école de police. Notre héroïne est cantonnée aux tâches administratives ou aux rondes dans le parc, il est vrai qu'être dans la force publique dans les années 60 pour une femme c'était rare voire inconvenant.
Mais là voilà détachée auprès du Dr. Ryder, coroner à la réputation de "vieux vautour" ne lâchant rien, qui s'est mis dans la tête de réenquêter sur une vieille affaire de 1955.
Au-delà de ses espérances, Trudy apprendra beaucoup de cette collaboration.
A priori, une première et excellente enquête de Loveday et Ryder qui laissent en présager d'autres, du moins je l'espère. Nous sommes dans le roman d'énigmes, comme ceux d'Agatha Christie ou d'Arthur Conan Doyle, auxquels il est fait des clins d'oeils dans le roman, dans une époque différente. Je suis heureux de découvrir cette nouvelle équipe qui fonctionne bien, apprend à se connaître et à s'apprécier.
Un livre facile à lire tout en distillant le suspens, notamment en changeant de point de vue d'un personnage à l'autre par petits sous-chapitres, ce qui permet de suivre l'évolution de l'action en temps réel. Et une couverture très sympathique faite de symboles et de couleurs, de quoi attirer l'oeil.
Je n'ai pas vu le temps passé, ou plutôt les pages passées dans cette chasse au corbeau. J'ai été délicieusement emmené par ce duo de détectives, car à n'en pas douter malgré son jeune âge, Trudy Loveday a toutes les caractéristiques du détective hors-normes avec pour compagnon un non moins coroner hors-normes.
Je conseille ce roman sans réserves à tous les amateurs du genre qui passeront un bon moment dans un fauteuil, un plaid, il commence à faire frais, et une tasse de thé voire un whisky, pour les amateurs.
J'adresse un immense merci aux Editions Harper Collins et à Babelio pour ce livre qui a amplement fait mon bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1411
lianne
  13 novembre 2019
Oxford, 1960. La police ne sait pas trop quoi faire de Trudy Loveday, jeune policière. C'est un métier d'homme et elle a vraiment du mal à trouver sa place dans ce milieu misogyne et conservateur. Même sa propre famille ne la comprend pas, pour elle, ça ne se fait pas.
Une affaire secoue la ville. Sir Marcus Deering, riche et influent industriel se met à recevoir des lettres de menaces qui s'enflamment de plus en plus et lui demandent de s'excuser pour une faute passé. Au début il ne les prend pas vraiment au sérieux, en fait il n'a aucune idée de la faute qu'on lui reproche, jusqu'à ce qu'on menace de tuer son fils...
Mais alors que la police protège sa famille, c'est en fait son fils illégitime qui fini assassiné le jour et à l'heure indiqué dans la lettre de menace.
C'est la qu'intervient le Dr Clement Ryder, médecin légiste et coroner d'Oxford, surnommé "le vieux vautour" par la police. le rôle du coroner dans une enquête précède celui de la police. Il est en effet la pour pour faire en quelque sorte une enquête préliminaire qui fini en jugement et qui déterminera si la police doit être appelé sur l'affaire ou pas (en gros déterminer si il y a crime, accident, suicide ...).
Ici, Ryder profite de cette affaire pour ressortir de ses cartons un ancien dossier sur lequel il n'était pas du tout satisfait et dont la victime avait fait parti. Pour avoir l'autorité de ré-interroger les témoins, il demande l'aide de la police.
Le chef de la police n'a pas envie de s'impliquer vraiment dans ce qu'ils considère comme une perte de temps, il décide donc de se débarrasser de deux problèmes en un en confiant la jeune Trudy à Ryder ...

Je n'ai vraiment pas du le temps passer dans ce roman. Je l'ai lu d'une traite et j'ai passé un excellent moment. Franchement c'est sans doute le livre estampillé "Cozy" que j'ai le plus apprécié depuis que je connais ce terme !
Déjà la différence avec les autres Cozy que j'ai eu l'occasion de lire avant, c'est le fait qu'on est vraiment dans une enquête policière officielle. Ici point de romance, de petite enquête de voisinage par une personne qui n'a rien d'officielle ou autres enquêteur amateur. Ici les témoins n'ont pas le choix de répondre ou pas, ils doivent se justifier et si ils mentent ça a bien plus de conséquence.
Les problèmes de Trudy avec la misogynie ambiante sont bien traités je pense. Elle n'est pas du tout la fille rebelle qui est devenu policière pour aller à l'encontre des moeurs, pas du tout. C'est vraiment sa vocation et elle aime son métier. Elle se bat pour trouver sa place.
Son arrivée auprès du Dr Ryder est le coup de pousse dont elle avait besoin. surtout que celui ci comprend bien vite qu'il a affaire à une personne motivée et intelligente. Il va exploiter ses qualités la ou elles auront le plus d'impact sur l'enquête. Leur relation de mentor et élève est vraiment agréable à suivre.
C'est vrai que c'est assez classique en policier mais ça fonctionne bien ici, rien à redire.
Au final si je devais trouver un petit défaut au livre ça serait la découverte de la vérité qui arrive de façon brutale et un peu trop rapide à mon gout. Limite c'est pas hasard que tout se termine "si vite" même si c'est vrai que nos deux enquêteurs étaient déjà très proche de la vérité à ce moment la.
Au final un petit roman qui a tenu toutes ses promesse en m'offrant un Cozy mystery de qualité et bien prenant avec des personnages très attachants.
17/20

Lien : https://delivreenlivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
LalitoteLalitote   04 décembre 2019
Il examina à nouveau le cadavre sur le lit, songeur. Un bien joli brin de fille. Jeune, qui plus est. Vingt ans, peut-être ?

Quel dommage, songea-t-il.

À cet instant, la brise fit papillonner un objet sur la table de chevet, attirant son regard. Il s’approcha du lit et de la jeune morte, en faisant attention où il mettait les pieds, et découvrit l’article en question. On l’avait délibérément mis en avant entre les pots de crème pour le visage et les poudriers, rouges à lèvres et piluliers.

Se pliant péniblement en deux malgré son début d’embonpoint, l’homme déchiffra quelques mots, les yeux plissés.

Petit à petit, son visage peu engageant se fendit d’un large sourire. Il poussa un sifflement presque inaudible, puis jeta un coup d’œil par-dessus son épaule pour vérifier que personne ne l’avait suivi. À l’abri des regards, il fourra l’objet dans la grande poche intérieure de sa veste.

Puis il tapota amoureusement l’emplacement au-dessus de son cœur. Il aurait parié que cette trouvaille providentielle était le plus beau coup de chance qu’il ait eu depuis bien des années – sinon de sa vie. Une chose était sûre : sa retraite imminente s’annonçait bien plus agréable que prévu.

Il se dirigea vers la porte d’un pas conquérant, sans une pensée pour la jeune fille morte, et se campa sur le palier.

Il était temps d’affronter le maître de maison
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DViolanteDViolante   31 octobre 2019
Décidément, cette jeune femme n'était pas à une contradiction près. Brillante mais naïve, innocente mais rusée, déterminée et têtue, mais prompte à rougir. Elle était encore inachevée, fragmentaire, au point qu'il s'inquiétait parfois. Et pourtant, il était indéniable qu'elle l'aidait à organiser, analyser et évaluer ses idées. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il sentait qu'ils feraient une excellente équipe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Clem_YCRClem_YCR   03 novembre 2019
Elle avait l'impression d'être une de ces petites poupées qui, quand on tire sur le cordon, disent quelque chose de mignon tout plein qu'on oublie aussitôt.
Commenter  J’apprécie          30
Clem_YCRClem_YCR   03 novembre 2019
Elle avait également appris depuis longtemps qu'il était impossible de trop complimenter un homme
Commenter  J’apprécie          20
CharliebbtlCharliebbtl   13 octobre 2019
Et dans un éclair de lucidité, Trudy comprit que pour cet homme, la vérité et la justice n'étaient pas simplement de lointains idéaux, mais des besoins réels.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Faith Martin (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Faith Martin
Bestselling crime author Faith Martin on BBC Oxford
autres livres classés : cosy mysteryVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1765 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..