AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290076899
Éditeur : J'ai Lu (04/12/2013)

Note moyenne : 4.37/5 (sur 38 notes)
Résumé :
1306. Edouard Ier d'Angleterre et Robert Bruce se disputent le trône d’Écosse. Décidé à prendre son rival de court, Bruce fait mander la comtesse Isabella MacDuff qui, de par son mariage, détient le droit héréditaire de couronner les rois. Elle sera protégée par un de ses meilleurs mercenaires, Lachlan MacRuairi, surnommé la Vipère. En dépit de la méfiance que lui inspire cet ancien pirate, Isabella se sent indéniablement troublée par sa présence. Mais pourra-t-elle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
lisamclivres
  09 décembre 2013
Je crois que ce n'est plus un secret pour personne, Monica McCarty est une déesse de la romance historique. Elle est l'une des auteurs qui conjugue le mieux l'Histoire et l'histoire. Après avoir lu plusieurs livres d'elle, et après avoir lu celui-ci, j'ai décidé de lui remettre plusieurs trophées en récompense de ce tome encore une fois parfait ! (il ne s'agit pas de nommer la meilleure romance historique selon moi, mais seulement de donner une forme différente et originale à ma chronique ;) )
Trophée du meilleur mélange historique et romance :
Monica McCarty nous a prouvé depuis longtemps que le point fort de ses romans réside dans l'association parfaite de l'Histoire de l'Ecosse et de la romance. Entremêlant les intrigues des différents tomes, elle nous raconte l'histoire de Robert Bruce qui tente de prendre le contrôle de son pays face au roi Anglais Edouard Ier. Dans le tome précédent, Bruce venait d'être couronné roi d'Ecosse par Isabella MacDuff, membre de la seule famille légitimée à couronner son roi, mais devait essuyer de nombreux échecs dans sa lutte contre les Anglais. Dans ce tome 4, nous revivons les événements qui se sont déroulés tout de suite après le couronnement, c'est-à-dire l'arrestation d'Isabelle MacDuff ainsi que l'épouse, la fille et la soeur de Bruce. Bella sera emprisonnée pendant 2 ans dans une cage suspendue dans une tour puis dans une cellule. Comme à chaque fois, l'auteure nous offre à la fin du livre des notes explicatives sur le vrai contexte historique, les personnages inventés ou réels, et c'est toujours un plaisir de découvrir que certains ont eu une destinée très romanesque.
Trophée de la romance historique la plus frustrante :
Parce que dans Romance historique il y a également le mot « Romance », Monica McCarty est la championne de la frustration puis de la combustion spontanée des lectrices. Avec une intrigue extrêmement bien travaillée et des personnages approfondis, cette coquine – j'ai envie de dire – nous fait languir et mourir à petit feu tant l'histoire d'amour est chargée d'intensité sexuelle mais… sans scènes de sexe avant quelques centaines de pages. Mais, mais ! Attention ! le rapprochement entre Lachlan et Bella ne peut se faire autrement ! Les choses viennent lentement, doucement, timidement pour explosées dans la passion ! Et là vous en avez pour votre argent ! Leur histoire est passionnée et douloureuse à la fois. le caractère des deux héros compliquera bien les choses, mais nous on adore !
Trophée du héros qui porte le mieux son surnom :
Parce que depuis le début de la série, le personnage de Lachlan MacRuairi, dit la Vipère, m'intrigue et m'attire au plus haut point. Doué pour les missions d'infiltration, c'est lui qui sera chargé de venir chercher Bella pour le couronnement de Robert Bruce. Contre l'avis de son mari, elle devra laisser sa fille de 13 ans pour aller faire son devoir. le devoir ? Lachlan s'en fiche royalement ! L'honneur ? Encore moins ! Son engagement dans la Garde secrète est purement financier et son caractère taciturne et combattif en fera l'un des plus redouté. C'est qu'il a un passé plutôt sombre… Tout comme l'animal dont il porte le nom, il est dangereux, solitaire et les mots qu'il prononce peuvent être imprégnés de venin qui vous blesse au plus profond de vous-même. Bella en fera les frais plus d'une fois… Mais, que voulez-vous, il incarne à la perfection le guerrier imposant et redoutable à la passion dévorante alors on fond complètement.
Trophée de l'héroïne courageuse et tenace :
Inspirée du personnage réel du même nom, Isabelle MacDuff est l'héroïne romanesque par excellence ! Mariée à l'âge de 15 ans avec un homme de 3 fois le sien, elle va connaître une vie de femme des plus dramatiques. Violentée et traitée contre une traînée, elle découvrira la sécurité et la passion avec Lachlan, deux choses dont elle ignorait l'existence. Dotée d'un physique aux courbes alléchantes, elle souffrira du regard incessant des hommes sur elle, qui n'expriment que désir, luxure et convoitise. Même cette vipère de Lachlan n'y échappera pas… Avec un honneur et un sens du devoir sans faille, elle devra faire des choix difficiles. Mais sa résistance et son courage lui permettront de tenir le coup et à devenir une vraie charmeuse de serpents…
Trophées du meilleur personnage secondaire : ex aequo au reste de la Garde
Ce trophée est attribué à : Magnus MacKay, dit le Saint, William Gordon, dit le Templier, Robert Boyd, dit le Brigand et Alex Seton, dit le Dragon.
Ils sont tous présents dans ce tome, et apportent à leur manière beaucoup à l'intrigue dudit tome et à celle de la saga entière. Nous les découvrons au moment du couronnement de Bruce et les retrouvons 2 ans après, bien changés car entre temps chacun a connu des bouleversements dans sa vie et qui seront racontés dans leur tome respectif… Mais le changement de caractère est notable et Monica McCarty nous prouve encore une fois que dans ses intrigues rien n'est laissé au hasard. Une belle prouesse ! D'autant plus qu'elle nous met l'eau à la bouche en nous faisant « côtoyer » de plus près ces autres guerriers et nous donne vraiment envie de continuer cette série. Petite anecdote : j'ai cru à un moment donné qu'il y aurait une histoire entre MacKay et Gordon… Pendant quelques secondes… Et puis non. Il a suffi d'un mot, d'une phrase pour semer le doute dans mon esprit. Si d'autres ont eu le même effet dites le moi !
Trophée de la plus belle couv :
Comment ne pas évoquer cette couverture qui aura nourrit mes fantasmes les plus bas depuis l'annonce de sa sortie jusqu'à la réception du livre ? N'est-elle pas magnifique ? Un héros des Highlands dans toute sa splendeur, très proche du personnage de Lachlan d'ailleurs (non, ce n'est pas toujours le cas ! Entre les héroïnes brunes qui finissent blondes sur les couvs etc…). Je me prosterne devant J'ai Lu pour ce superbe cadeau et je vous demande, supplie, de continuer dans cette lignée pour les prochains tomes !!! On en redemande !!

Lien : http://booksweetbooks.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          44
Nono19
  19 juillet 2017
La comtesse Isabella MacDuff prend une décision qui changera sa vie. Elle ira couronner Robert de Bruce contre l'avis de son mari et d'une bonne partie de l'Ecosse. Lachlan MacRuairi est chargé de la ramener auprès de Bruce. Lachlan où la Vipère, le membre le plus intriguant de la Garde des Highlands. Celui dont le passé recèle de nombreuses zones d'ombre, qui se comporte comme si l'argent était sa seule motivation. Rapidement, une tension assez palpable se crée entre nos deux héros. Mais ils devront surmonter de nombreux obstacles avant d'avoir leur happy ending (quoi, ce n'est pas un spoiler :p!).
Ce quatrième tome est mon préféré pour le moment. C'est surtout dû à la personnalité des deux héros.
Lachlan (soupirs) retient mon attention depuis le début. On se demande ce qu'il a vécu, ce qui le motive vraiment,... Et le voir baisser sa garde petit à petit était vraiment réjouissant.
Isabella, de son côté, ne peut que susciter mon admiration par son courage, sa ténacité, ses principes, ... Mariée à 15 ans à un homme qui la traite comme une traînée, elle garde la tête haute pour sa fille, Joan et pour elle-même.
Le couronnement de Bruce aura des répercussions importantes pour Bella et on ne peut que frissonner devant les sévices qu'elle devra affronter.
Lachlan continuera de lutter pour trouver une manière de la sauver.
Leur relation se construit petit à petit, car il leur faudra apprendre à se faire confiance, à laisser leur lourd passé derrière eux, ...
J'ai trouvé cette partie très réaliste. Pas de serment d'amour ni de scène de sexe dès les premières pages.
Le contexte historique est toujours aussi présent ce qui rend cette saga spéciale. L'auteure a vraiment su recréer une époque, un conflit, ... de manière très convaincante.
Les autres guerriers sont toujours bien présents (certains plus que d'autres) et leur camaraderie fait plaisir à voir. On sent le lien entre eux qui se renforce.
Vivement le prochain tome!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MxlleAnaB
  30 décembre 2013
Encore un très beau Monica McCarty ! Lachlan est un héros merveilleux, qui a été blessé par la femme qu'il a aimé et qui a perdu beaucoup d'homme lors d'une guerre...Désormais, il ne fait plus confiance à personne à part en lui-même. Pourtant, la belle Isabella, qu'il a rencontré deux ans plus tôt, ne l'a jamais laissé indifférent. Celle-ci se bat corps et âme depuis trois ans pour retrouver sa fille Joan. Elle aussi a eu un mariage malheureux, vivant quotidiennement depuis ses quatorze ans avec un mari bien plus âgé qu'elle et contrainte de céder à tous ses caprices. Mais Lachlan se refuse à désirer Isabella et encore plus à envisager un avenir qu'elle. Il est parfois autoritaire, sévère et brutal dans ses propos, afin de faire fuir la jeune femme. Mais ils éprouvent pourtant des sentiments l'un pour l'autre et un désir croissant. Les scènes d'amour entre eux sont très très intenses, Lachlan est à la fois fougueux et passionné, désarmé par la beauté de Bella. J'ai encore une fois adoré retrouver les autres personnages et certaines scènes sont très émouvantes. Il y a par exemple le moment où Bella revoit Joan après tant de temps, lorsque Lachlan révèle à Bella l'origine de ses cicatrices qu'elles soient physiques ou psychologiques, lorsqu'il se laisse à aller à aimer Bella et à ne plus se montrer si dure envers lui même. Sa vision des femmes et de lui même est si négative, que cela constitue un grand pas pour lui...Finalement, en dépit de la séparation, des incompréhensions, les doutes, la guerre...Bella et Lachlan finiront par s'aimer quelque soient les obstacles. Comme toujours, Monica McCarty nous offre une fresque magnifique, avec des héros merveilleux se battant au beau milieu des Highlands.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Walkyrie29
  01 juin 2014
Un excellent tome, probablement le meilleur de cette série fantastique !
Lachlan MacRuairi dit "La Vipère" fait partie de la Garde du Roi Bruce et est à peine toléré par les autres membres. Depuis le fiasco de sa mission d'accompagnement des femmes qui s'est soldé par leurs arrêts, Lachlan ne pense qu'à sauver Isabella qui a connu le sort le plus terrible. Depuis 3 ans, Bella est enfermée dans une cage au regard de tous, subissant humiliation et manque d'intimité. Cette dernière a été condamnée suite à sa participation au couronnement de Bruce. Aujourd'hui, elle n'est plus que l'ombre d'elle même mais n'en a pas pour autant perdu sa combativité.
Deux personnages meurtris et abusés, deux personnages charismatiques voués à s'aimer. Lachlan MacRuairi est sans nul doute le membre de la Garde le plus ténébreux et mystérieux. Froid et aussi vif qu'un serpent et aux réparties acerbes, il ne fait pas l'unanimité. Mercenaire et très porté sur l'argent, il ne semble avoir aucun remord ou sentiment. Les rumeurs font état d'un homme ayant trahi son clan, tué sa femme et un sens de l'honneur proche du néant. Et pourtant... Loin de tout ça, ce personnage blessé, trahi par la seule femme qu'il ait aimée et emprisonné dans les pires conditions, porte un passé lourd de rumeurs mensongères et un fardeau plus lourd encore : la mort de 40 hommes. Sa rencontre avec Isabella MacDuff va profondément le perturber et lui faire revivre ce passé désastreux.
Bella est une jeune femme belle et plantureuse qui aiguise la lubricité des hommes, attirant malgré elle leur regard. Mariée à 15 ans à un homme plus âgé, jaloux et possessif qui lui a fait vivre un enfer tant moralement que dans leur intimité. Il a fait en sorte de circuler les pires rumeurs faisant d'elle une femme facile et aguicheuse. Il lui donnera cependant le seul bonheur de sa vie : sa fille Joan. Bella déteste attirer cette attention lubrique, et Lachlan ne dérogera pas à la règle. Pourtant, malgré son attitude détestable et grossière avec elle, elle ne peut s'empêcher d'être attirée par cet homme au regard vert intense qui l'a fait se sentir en sécurité et qui semble cacher des douleurs similaires aux siennes.
Leur relation est juste sublime, intense et très émoustillante ! On les sent s'attirer, se repousser, chacun rappelant à l'autre un passé qu'il souhaite oublier. Leurs échanges houleux nous font sourire et leur relation passionnelle voire fusionnelle attise les papillons dans nos ventres. Quand ils laissent place à leurs envies et à leurs sentiments, on est embarqué dans une aura émotionnelle intense et une extrême chaleur érotique atteint nos joues, le tout stimulé par un personnage masculin absolument touchant et attractif.
Monica McCarty a vraiment soigné ce tome proche de l'excellence, mené tambour battant par deux protagonistes absolument superbes et un contexte historique qui prend de l'épaisseur. On est indéniablement de nouveau happé dans la tourmente de cette guerre entre un roi d'Angleterre que l'on déteste et un roi légitime, Bruce, loin d'être parfait mais juste et raisonné dans ses décisions. Par ailleurs, les deux personnages de la Garde héros du prochain tome; Magnus Mackay (Le Saint) et William Gordon (Le Templier) sont plus présents et annoncent un prochain tome intéressant.
Bref ce tome m'a complètement fait chavirer. Une très belle réussite !
Lien : http://songesdunewalkyrie.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Laviniaa
  05 janvier 2014
C'est en allant couronner Robert Bruce que Bella rencontre Lachlan, un puissant guerrier redouté de tous. Cet homme sur qui courent les rumeurs les plus effrayantes semblent cacher un passé des plus troublants et pourtant.. Bella ne peut s'empêcher d'être attirée par celui qui la protège mieux que personne. Et de protection, Bella en aura besoin car celle-ci devra fuir devant de nombreux dangers suite à son geste qui lui vaudra le statut de traîtresse..
Ceci est ma première plongée dans le monde des Highlanders. de nombreuses blogueuses en sont fans et je dois avouer que j'ai très vite été séduite par ce monde de guerriers.. tout en muscles. Bouhou, je devrais avoir honte. (Et même pas!) J'exagère, vraiment. Ce qui m'a avant tout plu, après m'avoir surprise, c'est le contexte historique. Alors bien sûr c'est au second plan mais je l'ai trouvé très juste, on sent de réelles recherches derrière. La balance romance/Histoire est savamment dosée, juste ce qu'il faut pour qu'aucun côté ne prenne le dessus au détriment de l'autre. À la fin de son roman, Monica McCarty nous donne des précisions sur les personnages réels qui ont inspirés ses romans, on sent une vraie volonté de respecter au maximum les faits, de ne pas trop déformer ce qu'il s'est passé. C'est une période vraiment méconnue pour moi et j'ai été plus que contente de découvrir ces luttes de pouvoir entre l'Ecosse et l'Angleterre.
Et puis j'ai adoré le couple principal aussi, il serait inutile de le cacher. Ceux qui me lisent savent que je suis une vraie midinette qui aime l'amûûûr et j'ai été servie. Encore une fois c'est fait avec modération. Ils ne se jettent pas l'un sur l'autre dès la première seconde (J'imagine que ce n'est pas spoiler de dire qu'ils le font à un moment hein..) et les sentiments ne dégoulinent pas de mièvrerie, pas d'amour éternel après trois pages.. Ça fait du bien!
Bella et Lachlan sont particulièrement attachants. On pourrait penser que Lachlan fait partie de ces clichés de gros-musclés-aux-coeurs-tendres mais pas du tout. Il est complexe et a une personnalité intéressante, un côté grossier et rustre mais on le voit changer doucement, on suit ses combats intérieurs qui le rendent tellement touchant. Quant à Bella elle est géniale avec un caractère bien trempé et un courage immense. C'est une vraie battante, du genre à se battre pour ses convictions. Ils m'ont plu tous les deux, je me suis très vite retrouvée accrochée à leurs périlleuses aventures.
Je tiens à préciser que même si ceci est le quatrième tome de la saga, il n'est pas nécessaire d'avoir lu les premiers pour comprendre. Je n'ai lu aucun des trois précédents et je n'ai ressenti aucun problème pour comprendre l'histoire dans son entièreté.
Un vrai régal, vraiment. Une romance bien dosée avec un contexte historique particulièrement juste et vraiment intéressant. Une très bonne découverte des Highlanders qui m'a juste donné envié d'en lire plus! (Puis comme j'ai le tome 1 dans ma PAL, peut-être que..)
Lien : http://mamantitou.blogspot.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   02 février 2014
En surface, rien n'avait changé. Il était toujours un bâtard. Un homme connu pour avoir trahi son clan et assassiné sa femme. Un mercenaire impitoyable qui se vendait au plus offrant et affirmait se ficher de tout.
Pourtant, il avait plus de sentiments qu'il ne le laissait paraître. Sa réaction à ses questions le prouvait. Plus il devenait cruel et cru, plus elle sentait qu'elle touchait une corde sensible. Il utilisait sa langue perfide comme une arme et un bouclier, pour repousser toute tentative d'attachement et empêcher les autres de le voir de trop près. Toutefois, elle percevait une profonde tristesse en lui. La noirceur n'était pas dans son âme, mais dans le nuage qui planait au-dessus de lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MarcellinaMarcellina   18 mars 2014
Je t'aime Bella ! Je t'aimerai encore après mon dernier souffle, depuis les cieux ou les profondeurs de l'enfer, jusqu'à ce que mon âme ait disparu.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   02 février 2014
Il ne voyait que des seins, pas une femme. Aucun homme ne voyait jamais au-delà. Elle aurait aimé que, pour une fois, l'un d'eux la regarde vraiment.
Il ne pouvait lui offrir que ce qu'elle avait fui. Elle ne revivrait plus jamais ça.
À présent, elle se sentait sotte. Un simple effleurement des doigts et elle fondait comme une pathétique écolière amoureuse.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   02 février 2014
Son talent pour s'introduire dans des lieux impossibles lui avait valu son surnom de « Vipère ». Il ne s'agissait pas uniquement de savoir crocheter des verrous et de se glisser furtivement dans l'obscurité, mais également d'analyser les situations et de les retourner à son avantage. Les foules, la confusion et les diversions lui avaient ouvert autant de portes que sa lame.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   02 février 2014
Il était facile d'être cynique quand on ne croyait en rien.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : ecosseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3025 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..