AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782747033541
191 pages
Éditeur : Bayard Jeunesse (23/09/2010)
4.14/5   11 notes
Résumé :
De retour de croisade, Robin de Locksley retrouve avec émotion le comté de Nottingham, sa terre natale. Le jeune seigneur apprend que Guy de Gisborne et son sheriff y font régner la terreur.

Prenant la défense des opprimés, il monte une armée de hors la loi avec l'aide du géant Petit Jean et de frère Tuck, un moine qui manie l'épée comme un chevalier.

La forêt de Sherwood devient le royaume de Robin des Bois et de ses redoutables arch... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Cielvariable
  16 mars 2016
J'adore lire l'histoire de Robin des Bois puisqu'il s'agit d'un de mes personnages fictifs de jeunesse préférés. Les aventures de Robin sont étonnantes, mais l'écriture de Claude Merle est plutôt "froide". J'ai toujours cette étrange impression lorsque je lis un de ses romans, comme si l'auteur gardait toujours une certaine distance observable dans ses écrits qui manquent de chaleur ou d'amour des personnages. Cela reste toujours une lecture agréable, mais jamais passionnante à cause de l'écriture beaucoup plus qu'à cause de ce qui est raconté.
Commenter  J’apprécie          50
53revolutionnaires
  26 mars 2018
J'ai aimé ce livre car il y a de l'action, la lecture est fluide et l'histoire intéressante. C'est l'histoire de Robin de Locksley qui rentre de la guerre qu'il a mené avec Richard Coeur de Lion. Mais il n'imagine pas que son pays a tellement changer : le prince Jean , le frère du roi fait, a prit le contrôle du pays et régner la terreur. Il va alors devenir Robin des Bois celui qui défend les opprimés. Ce livre est passionnant car quand on se plonge dans le livre on ne peut plus en sortir !!! Je ne me suis pas du tout ennuyer du début jusqu'à la fin. Je le conseil a tout types de personnes qui aime lire.
Cécile
Commenter  J’apprécie          22
citePMFdu51
  29 décembre 2017
bonjour je vais faire une critique sur le livre robin de bois .

je vous conseille ce livre un peu tistre mais pour compenser il y a beaucoup d'action . je crois que ce livre veut nous avertir des inégalités entre riches,pauvres dans le monde . En gros ce livre veut dire qui il y a peut-être un espoir de rétablir ou de mettre en place une égalité entre riches et pauvres . Dans cette publication je ne vais pas raconter l'histoire de ce livre car savoir que robin veut délivrer son roi qu,il vole de l'argent aux riches pour le donner aux pauvres n'a pas une grande utilité car peut être que dans ce livre, il ne faut pas lire au premier degré mais le comprendre en aller chercher le message de recherche d'égalité entre les hommes .

sacha c
Commenter  J’apprécie          00
cinq5
  19 décembre 2017
"Robin des Bois" est un beau livre. Je l'ai aimé car il est intéressant. On découvre la vie a XIIe siècle. Il fait comprendre l'époque dont il parle. Mon moment préféré est la fin car Richhard Coeur de Lion revient au royaume pour faire régner la justice et récompenser Robin. C'est un livre captivant, malgré le fait que l'on se perde un peu dans les personnages. Avant, je n'aimais pas trop les livres qui parlaientdes années 1100, mais je crois que mon jugement à changé !
Karelle
Commenter  J’apprécie          00
5e4forever
  13 février 2018
Ce livre est un livre qui m'a plutôt plus car il a une histoire que je trouve très belle mais j'ai trouvé vocabulaire un peu soutenu. Je me suis amusé a m'imaginé Robin des bois (Loxley)avec le dessin animé ou il est le renard ce qui a pour moi donné plus de vie a l'histoire. le livre m'a aussi plus car c'est pour moi formidable d'aider les pauvres. Je le conseille.
Antunes Dylan
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   04 avril 2018
Il observe la pluie qui transforme les chemins en bourbiers. Robin de Locksley sourit. Depuis son retour en Angleterre, Orderic, son écuyer, ne décolère pas.

– Tu ne reconnais plus ton pays ? le taquine Robin.

Repoussant son capuchon sur ses épaules, le jeune chevalier laisse la pluie fouetter son visage. La sensation lui semble agréable après deux années passées sous le ciel ardent de Palestine.

Ils ont abordé trois jours auparavant, et il a hâte d’atteindre le manoir de Locksley, sa maison natale, entourée de prés verdoyants et de vastes forêts.

– Beau pays ! grommelle l’écuyer réfugié sous l’auvent de l’auberge où ils viennent de faire halte.

– Tu regrettes le désert ?

Orderic crache sur le sol :

– Soleil du diable !

– Viens ! dit Robin, amusé.

Ils entrent dans le relais, ôtent leurs manteaux et les secouent. L’aubergiste, un gros homme sanglé dans un tablier, examine la croix cousue sur leurs tuniques :

– Vous arrivez de Terre sainte, mes seigneurs ?

– On ne peut rien te cacher, soupire Orderic en se laissant tomber sur un banc qui craque sous son poids.

– Cela explique vos chevaux fourbus.

– Et notre appétit d’ogre.

Robin prend le temps de détacher son baudrier et son épée avant de s’installer face à son écuyer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   04 avril 2018
En 1192, au retour de la troisième croisade, le roi d’Angleterre, Richard Cœur de Lion, est fait prisonnier par l’empereur d’Allemagne, Henri VI, au mépris des lois de l’Église et de la chevalerie. La rançon exigée pour sa libération est de 150 000 marcs d’argent, somme considérable pour l’époque.

Tandis que la reine Aliénor, mère de Richard, s’efforce de réunir cette rançon, le jeune frère du roi, le prince Jean, intrigue auprès du roi de France et de l’empereur pour maintenir le roi d’Angleterre en prison et s’emparer du trône.

Dans ce contexte politique troublé, des rivalités multiples déchirent l’Angleterre. La première victime de cette anarchie est le peuple. Accablé d’impôts, réduit à la misère, soumis à des violences quotidiennes, il souffre et se révolte.

Un jeune seigneur, épris de justice et de liberté, prend la défense des opprimés. Il s’appelle Robin de Locksley. On le surnomme Robin Hood : Robin des Bois. Réfugié dans la forêt de Sherwood, à la tête d’une armée de hors-la-loi, les outlaws, il mène une guerre sans merci contre les nobles, laïques et surtout religieux, qui persécutent les faibles.

On ignore si Robin des Bois a réellement existé, ou s’il est, au contraire, le fruit de l’imagination populaire ou l’invention d’un poète du XIVe siècle. Mais, au cours des siècles, d’innombrables récits ont raconté ses exploits au point qu’il est devenu vivant et familier pour les lecteurs et les spectateurs du monde entier.

Alors, Robin des Bois, héros de l’Histoire ? Peut-être pas. Mais héros de légende, certainement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   04 avril 2018
Il saisit la fillette et la juche sur son cheval, puis il se dirige vers l’attroupement : cinq hommes d’armes portant les couleurs du sheriff, et, au milieu d’eux, un misérable vêtu d’une robe brune et chaussé de sandales, le cou enserré dans une corde de chanvre.

– Sauvez-le ! supplie l’enfant.

– Comment t’appelles-tu ? demande Robin.

– Marion, monseigneur.

– Eh bien, Marion, ne t’inquiète pas. Si ton père n’a commis aucun forfait, il ne risque rien.

Laissant l’enfant sur sa selle, Robin met pied à terre et s’avance vers les soldats.

– Je suis Robin de Locksley, annonce-t-il. Puis-je connaître le crime de celui que vous allez pendre ?

L’un des gardes se tourne vers lui. Sa tunique noire désigne un sergent. Il a un corps massif, des traits lourds, un crâne rasé et de petits yeux méfiants sous des sourcils en broussaille :

– Ce chien a tué un daim dans la forêt du roi.

– Pour nourrir mes enfants, proteste le coupable d’une voix morne. Nous n’avons plus rien à manger.

Le poing ganté du sergent s’abat sur la bouche du malheureux. Celui-ci lève son visage sanglant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   04 avril 2018
Robin hausse les épaules :

– Je vois que tu aimes plaisanter, l’ami. Cela m’arrive quelquefois, mais jamais avec la vie d’un homme.

Sur ses mots, il desserre la corde et va libérer Simon quand un coup violent asséné dans les reins le projette en avant. Reprenant ses esprits, il se retrouve encerclé par les cinq hommes, qui ont tiré leurs épées.

– Tu veux vraiment partager le sort de ce vagabond ? grince le sergent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   04 avril 2018
Ils cheminent vers le nord pendant trois lieues avant d’apercevoir la masse sombre de la forêt de Sherwood. Dans ce décor familier, Robin s’épanouit. Déjà, il se sent chez lui. Il retrouve les couleurs et les odeurs de son adolescence. Pendant toute sa jeunesse, il a parcouru cette étendue mystérieuse. Les bêtes sauvages et les esprits qui hantent la forêt ont nourri ses rêves d’enfant.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Claude Merle (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claude Merle
Zoé à la Comédie- Française, en juin 2015, a lu un extrait de "L'espion de Richelieu" lors de l'évènement "Les petits champions de la lecture".
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Les détectives de l'histoire - tome 1, Néron l'incendiaire" de Claude Merle.

Avec qui Maximus avait-il rendez-vous au début du roman ?

Actè
Sarah
Pauline
Esther

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Néron l'incendiaire de Claude MerleCréer un quiz sur ce livre