AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266306966
224 pages
Éditeur : Pocket (11/06/2020)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 19 notes)
Résumé :
1970, Le Camboudin, petit village breton. Alfréd, dix ans, aime les cow-boys (beaucoup), les gâteaux (à la folie) et son vénérable papi (passionnément). Il vit avec son chien Biscotte, sa mère, qui picole (moins qu'avant !), et Alfred-le-Vieux, son grand-père adoré qui jure aussi bien qu'il prépare le pâté de ragondin. Le jour où Mlle Annie, une nouvelle institutrice, arrive à l'école, rien ne va plus : le coeur d'Alfréd s'emballe – et avec lui celui des autres habi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  01 juin 2019
Je remercie chaleureusement les éditions Nil (Robert Laffont) pour l'envoi, via net galley, du roman Les Amours d'Alfréd de Maude Mihami.
J'avais adoré Les dix voeux d'Alfréd et c'est avec plaisir que je suis retourné dans les années 1970 à le Camboudin, petit village breton.
Alfréd, dix ans, aime les cow-boys (beaucoup), les gâteaux (à la folie) et son vénérable papi (passionnément).
Il vit avec son chien Biscotte, sa mère, qui picole (moins qu'avant !), et Alfred-le-Vieux, son grand-père adoré qui jure aussi bien qu'il prépare le pâté de ragondin.
Le jour où Mlle Annie, une nouvelle institutrice, arrive à l'école, rien ne va plus : le coeur d'Alfréd s'emballe – et avec lui celui des autres habitants. Quand l'amour se mêle à la trouspignôle, c'est toute la vie du village qui est chamboulée.
Les Amours d'Alfréd est un roman aussi passionnant que le précédent. J'ai adoré me retrouver de nouveau à le Camboudin avec Alfréd et Alfred le vieux. Ils n'ont pas changés, ou presque pas. Un peu quand même car la maman du garçon boit.. un peu moins.
Un vent d'amour souffle sur le village, et ça donne lieu à des situations cocasses.
Ce second opus est aussi frais, drôle et bien trouvé que le précédent. Quel bon moment de lecture j'ai passé avec tout ce petit monde :)
Ma note : un ENORME cinq étoiles :)
Et je vous invite évidement à le lire à votre tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
stokely
  02 août 2019
Je sors mitigée de cette lecture cela se lit bien, le récit est court mais quelques mauvais points gênent pour moi celle-ci.
J'ai vraiment eu l'impression que l'auteur tente de faire des calembours tout le temps, cela m'a donné une impression de lourdeur au récit, que cela soit sur les noms d'animaux, sur tous les mots un peu différents. Si ces mots ne venaient que de la bouche d'Alfréd j'aurais pu comprendre mais cela n'est pas le cas, d'autres personnages font souvent des fautes.
Une histoire intéressante et qui parle de toutes les générations des grand-parents, aux parents et puis la vie d'Alfréd à l'école ou celui-ci est amoureux de sa maîtresse comme beaucoup d'enfant de son âge.
De même il n'est pas évident de se repéré au début de la lecture entre Alfréd le petit garçon et l'autre Alfred le grand père, heureusement que l'auteur indique Alfred le Vieux.
Une lecture intéressante mais que j'aurais aimé plus touchante que l'effet que m'a fait ce roman.
Commenter  J’apprécie          220
mallaurylit
  10 juin 2019
Chère Maude,
Tous les ans, je sais que lorsque le mois de mai commence, c'est le signe que les beaux jours vont enfin s'installer, que la nature va redevenir multicolore, que les journées vont s'allonger et permettre ces moments où l'on se retrouve à plusieurs pour de longues soirées à discuter, à échanger et à refaire le monde…Comme une introduction à des vacances d'été qui célèbrent les grandes tablées et le farniente, autour d'un verre de trouspignôle ou tout autre boisson locale !!
Et à cela, j'ajoute maintenant un nouveau rituel qui je l'espère va se perpétuer encore. Car oui, cette période annonce aussi la sortie d'une nouvelle aventure d'Alfrèd et de son vénérable Papi.
Cette fois, tu as choisi de nous conter « Les Amours d'Alfrèd et je dois te dire que tu as très bien fait. Ton roman, une fois de plus, est tendre, drôle mais surtout tellement émouvant. Des premiers émois amoureux au grand amour qui ne s'éteint jamais, tu nous transportes au coeur de ce village, où tous ses habitants sont là les uns pour les autres. Tes personnages, nous touchent au coeur, et tu nous révèles au fil des pages, une facette de chacun, qui les rend encore plus attachants.
L'amour, et c'est la force de ton livre, c'est aussi la famille, ce sont également ces amitiés fortes qui lient chacun et les aident à traverser les moments difficiles, c'est cette mère prête à tout pour défendre et protéger son enfant, c'est tous ces instants où chacun peut compter sur quelqu'un. Parce que l'essentiel c'est cela, parce que l'indispensable, comme tu le décris avec autant de justesse, c'est de ne pas oublier comme il est bon d'être ensemble.
Une fois encore, j'ai aimé la vie au Camboudin, j'ai été emportée par ton récit, et je n'attends plus qu'une chose, le prochain mois de mai.…

Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Caro17
  14 janvier 2020
J'ai retrouvé avec plaisir les habitants du Camboudin, petit village breton découvert dans Les dix voeux d'Alfréd. le jeune Alfréd et sa famille sont toujours aussi attachants. J'ai hâte de lire la suite (en tous cas, j'espère qu'il y en aura une, vu comment se finit le roman). Comme le premier roman (qui reste mon préféré), c'est touchant, drôle et plein de bons sentiments et ça fait du bien au moral !
Commenter  J’apprécie          110
Marieemmy
  08 juin 2019
Enfin la suite des Dix voeux d'Alfred: un vrai vrai coup de coeur!!!!!!
Une romance à l'eau de vie mais pleine de beaux sentiments, de belles et vraies relations sincères et simples.
J'ai retrouvé ici avec plaisir les personnages vrais et natures de ce petit village paumé de Bretagne avec ses aficionado du bar de Tophile.
Dans ce nouvel opus, Maude Mihami nous propose de suivre les premiers amours d'Alfred, mais pas que.... de nombreux événements, révélations se succèdent dans cette vie villageoise qui ont des répercussions sur tous et toutes..
Entre tendresse, humour et suspense,l'écriture est savoureuse, intime et belle. Merci pour cette douceur au fil des pages qui m'a enveloppé dans un écrin tout doux, pleine de poésie. Un roman tel que je les aime: bien écrit, qui m'emporte, que je n'ai pas envie de lâcher et dont la fin arrive trop trop vite.
Mais Maude,un 3è opus est plus que nécessaire car cette fin laisse imaginer plein de choses......
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   30 juin 2019
Alfred se dit qu’il avait plus de chance avec Victoire. Pour commencer, elle avait son âge et puis surtout, ils s’entendaient à merveille. C’était son amie de toujours. Ils se connaissaient par cœur. Il lui suffisait de la regarder pour savoir ce qu’elle pensait. Il se rendait de plus en plus souvent chez elle, l’après-midi, pour prendre le thé. Les copains se foutaient de lui : Alfred-le-vieux, boire le thé à quatre heures ? Et quoi encore ! En vérité, Victoire et lui mettaient de la trouspignôle dans leurs tasses, mais personne ne le savait. C’était leur secret.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   30 juin 2019
Au fur et à mesure qu’il le descendait, le vin rouge devenait aussi fadasse que du rosé. À la fin, il y avait plus de flotte que d’alcool dans la bouteille.
Sa troisième bolée de cidre bien frais à la main, Alfred écoutait d’une demi-oreille. Il savourait ce moment de pur bonheur, après son assoiffante expédition en terre Corrigou. Autour de lui, les copains s’agitaient. Chacun y allait de son conseil, c’étaient pas les astuces pour picoler en cachette qui manquaient. En tant que druide et guérisseur autoproclamé, Félicien était cependant le plus qualifié d’entre eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 juin 2019
Il ne voulait pas que son petit-fils finisse alcoolo comme la plupart des copains du bistrot, et surtout comme sa mère qui avait un vilain penchant pour la bouteille. Le gamin avait juré, craché, qu’il ne picolerait jamais comme un pochtron (de toute façon, ça ne lui disait trop rien de finir tout bouffi avec une grosse fraise à la place du nez). Il avait vidé son verre cul sec comme un homme et son papi l’avait pris dans ses bras. Ça n’arrivait pas souvent. Alfred-le-vieux sentait la ferme, la terre et le bois. C’était l’odeur préférée d’Alfréd.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 juin 2019
Écris bien… Ce n’était pas une mauvaise idée. Mais écrire des poèmes, c’était pas de la tarte. On devait compter les pieds sur les doigts, trouver des mots qui riment et, en plus, ça devait raconter quelque chose. Quelle galère !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   30 juin 2019
Le Petit Robert portait mal son nom, il était tout, sauf petit. Le gamin avait calculé qu’en en lisant entre cinq et six pages par soir, il l’aurait terminé pour ses onze ans. Mais c’était moins amusant que ce qu’il s’était imaginé. Il y avait tant de mots qui commençaient par la lettre « A » que, s’il continuait à cette allure, il aurait moins de dents que son papi quand il arriverait à « Z ».
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Maude Mihami (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maude Mihami
À l'occasion de la sortie en librairie de son troisième roman, "Du Rififi au Camboudin", Maude Mihami répond à nos questions.
autres livres classés : enfanceVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16109 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre