AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782749938103
Michel Lafon (17/01/2019)
3.6/5   49 notes
Résumé :
Une chasse au trésor sur les pas de deux amants.

Discrète et fleur bleue, la Japonaise Aïko Ishikawa est une designer textile talentueuse. Veuf inconsolable, l'écrivain Jean-Marc Poulain se définit lui-même comme une "ancienne gloire de la littérature". Quant à la déroutante Angélique Meunier, elle est mathématicienne au CNRS.
Que peuvent bien avoir en commun ces trois personnages ? En apparence rien, sauf peut-être leur amour pour de curieux ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
3,6

sur 49 notes
5
7 avis
4
12 avis
3
8 avis
2
0 avis
1
0 avis

CoccinelleDesLivres
  16 avril 2019
Trois personnages éloignés vouent la même passion pour les petites figurines culbutos. Jean-Marc, écrivain qui peine à se faire un nom est inconsolable depuis le décès de son épouse. Cette dernière, fan des romans Colombine, vous savez les romans à l'eau de rose, s'était penchée de son vivant sur un blog réunissant les adeptes de ces romans.
Angélique, elle, est une mathématicienne autiste qui peine à se faire des amis. Quant à Aiko, elle a rejoint la France pour se lancer dans le design autour des culbutos, sa grande passion.
Quand des messages énigmatiques apparaissent à l'intérieur de certains culbutos, Jean-Marc lance l'enquête sur le blog de son épouse.
Un road-movie se met en place pour ces trois aventuriers bien décidés à décoder l'énigme mystérieuse.
Un roman frais, sympa, léger, sans grande prétention, qui ne fait pas travailler les neurones mais qui m'a fait passer un gentil moment. L'histoire est un peu décousue mais les personnages sont attachants et l'histoire reste agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          8044
stokely
  04 juin 2019
J'ai aimé le début de ma lecture avec ces personnages atypique la jeune nippone Aïko qui est une admiratrice de la chanteuse qui se nomme Casserole, Angélique qui est une jeune fille autiste et Jean- Marc qui vient de perdre sa femme Barbara.
Tous les trois ont une passion commune pour les culbutos ces jouets vintage et ils sont également liés par autre chose que Jean-Marc ne soupçonnait pas, en effet Aïko et Angélique sont également "des colombes" et Jean-Marc est un ancien auteur très connu.
J'ai aimé le côté mystère de ce qui est découvert à l'intérieur des culbutos, j'ai aimé la recherche de cette énigme et les personnages vraiment différents, atypiques et attachants.
Cependant vers la fin de ma lecture j'ai eu l'impression que le rythme s'essouffle et ma lecture s'est ralenti, une jolie lecture mais c'est dommage que la seconde partie soit moins prenante que le début de celle-ci.
Commenter  J’apprécie          240
coquinnette1974
  26 août 2020
Autre roman découvert via net galley grâce aux éditions Michel Lafon : Les oscillations du coeur d'Anne Idoux-Thivet.
Discrète et fleur bleue, la Japonaise Aïko Ishikawa est une designer textile talentueuse.
Veuf inconsolable, l'écrivain Jean-Marc Poulain se définit lui-même comme une « ancienne gloire de la littérature ».
Quant à la déroutante Angélique Meunier, elle est mathématicienne au CNRS.
Que peuvent bien avoir en commun ces trois personnages ? En apparence rien, sauf peut-être leur amour pour de curieux petits jouets vintage appelés culbutos.
Par hasard, ils découvrent que certains de ces joujoux renferment de mystérieux messages : « le phare m'appelle », « Les amants sont des âmes soeurs », « Demain je pars »…
Lié par cette étrange trouvaille, l'étonnant trio parviendra-t-il à percer cette singulière énigme ?
Les oscillations du coeur est un joli petit roman mettant en scène trois personnages atypiques : Aïko, Jean-Marc et Angélique. Ils ont une personnalité qui leur est propre, qui est parfois amusante ou agaçante. Cela dépend des moments :)
J'ai eu un peu de mal au départ avec Angélique, et puis je m'y suis faite :) Elle est parfois agaçante, mais on comprend pourquoi au fur que les pages avancent. C'est vraiment une femme à part.
C'est une bonne idée d'avoir fait se rencontrer ses trois personnes dont la rencontre fait des étincelles mais va aussi leur faire du bien.
J'ai bien aimé l'histoire, bien ficelée même s'il y a des longueurs notamment dans la seconde partie, c'est un peu dommage.
L'idée d'une chasse au trésor autour des culbutos est originale et ça m'a bien plu.
Je l'ai lu il y a un petit moment (j'avoue, j'ai oublié de le chroniquer avant) et j'en garde un bon souvenir.
Ma note : 3,5 étoiles.
Pourquoi pas plus ? Car j'ai préféré le précédent roman d'Anne Idoux-Thivet, L'atelier des souvenirs et que j'ai trouvé celui-ci légèrement en dessous même si on passe un bon moment de lecture en sa compagnie :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Ninis47
  03 février 2019
Je remercie Camille des éditions Michel Lafon pour cet envoi!
L'an dernier à la même époque j'avais lu L'atelier des souvenirs de cette auteure qui avait été une si belle surprise, du coup, j'étais impatiente de découvrir ce nouvel écrit. Et encore une fois toute en douceur et en poésie, Anne Idoux-Thivet a su m'emporter.
Nous suivons ici trois personnages différents.
Aïko, japonaise de naissance et arlésienne d'adoption, qui depuis sa plus tendre enfance à une passion pour Claudine Casserole, une célèbre chanteuse française. Elle est designer, elle créée des motifs pour divers tissus en s'inspirant tout le temps de petits culbutos, ces petits jouets tout droits sortis des années 70.
Angélique, jeune femme mathématicienne vivant à 35 ans toujours chez ses parents. Elle a bien du mal à se faire des amis et se renferme totalement dans son métier et sa passion pour les culbutos également.
Puis il y a Jean Marc, écrivain sur le déclin qui a perdu sa femme quelques mois plus tôt et qui est totalement inconsolable.
Ces trois personnages que tout oppose vont se rencontrer par la force du destin à la suite d'une découverte de messages bien mystérieux dissimulés dans les fameux poussahs (ou culbutos!). Va s'en suivre une quête pour découvrir l'auteur de ces missives et le pourquoi du comment.
Je dois reconnaître qu'au début de ma lecture j'ai été un peu désarçonné par tous ces personnages et je ne voyais absolument pas où l'auteure voulait nous conduire... Puis petit à petit la magie a opéré et je n'ai eu qu'à me laisser porter par la douceur de cette histoire.
Anne Idoux-Thivet a pris trois personnages totalement différents, qui n'ont rien à faire ensemble et leur a donné un but commun, une quête qui pourrait bien être la genèse d'une belle amitié.
J'ai eu un véritable coup de coeur pour les deux personnages féminins et chacun pour des raisons différentes.
Aïko, japonaise immigrée en France par amour pour une chanteuse qui vit de ses deux passions, le dessin et les culbutos! Elle est douce, a toujours le mot et la vision juste sur les choses. Elle est un peu le stéréotype que les occidentaux ont des japonais, droite et zen, mais c'est un personnage très intègre. le trio va beaucoup se reposer sur elle et sur sa façon de voir la vie.
Angélique est le petit rayon de soleil de ce roman. Atteinte d'autisme, elle parle sans filtre, si elle a quelque chose à dire elle le dit, que ça plaise ou pas! C'est une bouffée de fraîcheur. Pour elle, les choses sont blanches ou noires, jamais grises mais petit à petit au contact des deux autres, elle va arrondir ses angles mais jamais sans humour et ses réparties sont succulentes. Ce personnage a été mon petit supplément d'âme à cette histoire. J'ai vraiment apprécié que l'auteure nous introduise un personnage comme celui d'Angélique.
Jean Marc j'ai eu un peu plus de mal car il est plein de préjugés, et pas que des bons... C'est le seul homme du trio et je dois reconnaître que l'auteure ne lui fait pas la part belle!!! Vive le girl power! Mais je dois reconnaître qu'il évolue au fil de roman et plutôt positivement selon moi.
Au début du roman j'étais un peu dans le brouillard, je n'avais pas grand intérêt pour les personnages et je ne voyais pas comment toutes ses pièces de puzzle que nous donné l'auteure allaient bien pouvoir s'imbriquer. Mais c'était sans compter sur son talent. Petit à petit, au fil des pages, elle nous emmène exactement où elle le veut et je me suis retrouvée complètement happée par la quête de notre trio.
Elle nous conte une histoire toute en douceur et en tendresse. C'est vraiment ce que j'ai ressenti à la lecture de ce roman, on s'y sent bien comme dans un grand plaid en plein hiver. C'est le roman doudou par excellence. Les personnages vont se découvrir et en apprendre un peu plus sur eux même. Apprivoiser leur passé pour mieux vivre leur présent et accueillir leur avenir.
Elle y ajoute même Angélique, ce personnage autiste, nous offre une facette de cette maladie, que l'on aborde trop peu et qui par conséquent effraie la plupart des gens par trop d'ignorance.
Le style d'écriture de l'auteure, il faut également en parler. Il est fluide, sans fioritures et pourtant tellement travaillé et poétique. Je ne saurais pas vraiment l'expliquer mais c'est un superbe combo de plusieurs styles.
Pour résumé, je vous conseille de découvrir cette auteure, aux livres pleins de tendresse, de poésie et de vie tout simplement... Des romans qui font vraiment du bien au moral et au coeur, des romans qui sauront vous toucher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarquePage
  31 janvier 2019
Merci aux éditions Michel Lafon et à Babelio pour cette découverte via Masse Critique.
Une lecture tout à fait distrayante, plein de bons sentiments, léger et facile à lire. Ca fait du bien parfois de lire ce genre de lecture.
Ce n'est pas le meilleur feelgood que j'ai lu mais j'ai passé un bon moment. Il y a beaucoup d'éléments autour de l'histoire centrale du mystère des culbutos, qui rend chaque chapitre intéressant avec l'envie de découvrir le prochain. Ca rend un peu plus consistant le récit aussi. Même si ce n'est pas très approfondi, c'est suffisant pour garder le ton léger. L'histoire en soi n'est pas très originale et assez cousue de fils blancs. C'est même un peu cucul. sans jamais trop en faire pour ne pas être en overdose.
La fin est tout de même très à l'eau de rose.
Les personnages sont sympathiques sans être hyper attachants. J'ai une petite préférence pour Angélique qui est assez rafraichissante, ça change des personnages habituels. Les autres sont plutôt stéréotypés et classiques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   05 février 2019
- Parce que je déteste les réseaux sociaux. Exactement comme toi les poupées, les clowns et les mensonges. Je les hais, je les abhorre, je les exècre.
- Oh ! Tu es le premier "Facebookphobe" que je rencontre.
Commenter  J’apprécie          30
MarquePageMarquePage   31 janvier 2019
- A chacun ses petits secrets.
- Tout à fait, approuva énergiquement Angélique. Du moment que ce ne sont pas d'affreux mensonges...
Commenter  J’apprécie          50
JangelisJangelis   05 février 2019
Jean-Marc Poulain était, de son propre aveu, ce qu'il conviendrait d'appeler "un has been de la littérature". Cette expression à elle seule était un condensé de sa honte.
Commenter  J’apprécie          10
EscapistEscapist   25 août 2021
Il est des natures qui entrent dans une espèce d'état d'hibernation quand les émotions deviennent trop difficiles à gérer.
Commenter  J’apprécie          10
Laurie_lucasLaurie_lucas   24 juillet 2020
- Je suis toujours réglo, alors je n'ai jamais à rougir de moi, affirma l'homme en souriant de toutes les dents qu'il n'avait plus. Sur ce, mademoiselle, monsieur, princesse nippone... je vous salue.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : autismeVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4712 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre