AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Serge Quadruppani (Traducteur)
ISBN : 2864244160
Éditeur : Métailié (17/02/2002)

Note moyenne : 3/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Résignés, avides ou cruels, tels sont les rats qui grouillent dans le ventre de Naples, tels sont les pantins qui se soumettent à la réalité : une mascarade vulgaire et navrante. Végétant dans une oisiveté sans faille, Tommaso et Landrò, les héros de ce livre, ne peuvent y adhérer. Aux injonctions de : "travaille et prie !", qu'un entourage accablé leur assène sans cesse, ils opposent une grève illimitée. Ayant définitivement rompus les liens avec toute notion de ré... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
brigittelascombe
  28 novembre 2012
"Cette ville est une bombe" affirme Fulcaniello, l'ésotériste, à Landro et Tommaso (les personnages principaux de ce roman picaresque traduit de l'italien), en parlant du "corps de Naples" (d'où le titre), qui, soit-disant, recèle de monstrueuses énergies provenant notamment des cadavres rejetés là, jadis,lors de la peste. Voilà le genre de théories fumeuses qui survolent Dans le corps de Naples de part en part. D'autant plus que la pointe d'une étoile doit tomber sur ces lieux d'énergie et qu'une médium boulimique "Zizi" les aide à repousser "les forces dangereuses". Et là, on nage en plein délire!
De l'énergie, Dans le corps de Naples en a à revendre.Tellement que le lecteur en ressort épuisé!
Landro, à la "paresse aristocratique", qui se prend pour un héros de Dostoïevski "Ivan Karamazov" et Tomasso (le narrateur) sont des éternels étudiants qui refont le monde à coups de Nietzsche et Baudelaire. Eternels agités et exaltés, trentenaires,ils vivent aux crochets de leurs parents entre cris et disputes.Tous les personnages sont hauts en couleurs et complètement hystériques.
De Gala, l'amie psychiatre théâtrale ...à 0' Tolomeo qui "veut se faire des masses de fric" en exploitant les pauvres, en construisant sans permis, en projetant de construire des nécropoles (on pense à le testament américain de Franz Bartelt)...à "Le Maître" qui aime s'amuser avec les fillettes!
Ca crie,ça gesticule et tout le monde se traîte de noms d'oiseaux ("tête de nazi", "Judas","cochon","barbares napolitains"..) et de plus corsé!
La montée de la folie collective est bien rendue..jusqu'à l'apocalypse finale où l'on comprend que la véritable liberté ne s'acquiert pas par l'oisiveté!
Le langage populaire prête à rire.
Dans le corps de Naples de Giuseppe Montesano (traducteur et écrivain italien) a rencontré un franc succès auprès de la critique.
On imagine des phrases telles que "Mais qui c'est s'tu Nitche, ce Nitche,qu'esse qu'il a fait?Un qu'est devenu fou,c'est!" dites avec force de gestes et accent chantant!
Mais trop c'est trop! "Nitche" m'a pris la tête!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
brigittelascombebrigittelascombe   28 novembre 2012
S'il était vrai que "plus on contemple,moins on vit",comme disait le Maître,alors j'étais mort depuis longtemps.
Commenter  J’apprécie          120
brigittelascombebrigittelascombe   28 novembre 2012
Je croyais aveuglément aux paroles de Rimbaud:"Je ne travaillerai jamais!" Et je m'exaltais en répétant que,face au monde,j'étais en grève,ou quand je pensais à Rimbaud qui,dans une rédaction à l'école primaire,avait écrit qu'il ne voulait rien apprendre parce qu'il ne voulait pas d'une "place":"Je vivrai de rentes",avait-il dit,et nous prenions ces mots au pied de la lettre.
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   28 novembre 2012
Etait-ce de l'ironie qui exigeait une lecture au deuxième degré ou une affirmation littérale? Selon Landro, de ce détail dépendait l'interprétation de toute l'oeuvre de Baudelaire.Que voulait dire "il a bien fait"?La phrase signifiait peut-être que saint Pierre par son geste, a accompli la volonté de Dieu? Et puis,pourquoi Baudelaire disait-il:"Je quitterai heureux un monde où l'action n'est pas la soeur du rêve"?Peut-être le rêve était-il celui de changer le monde?
Et inévitablement,nous arrivions au fragment qui disait:"Et vive la révolution!Toujours!Malgré tout!"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   28 novembre 2012
Quoi,quoi,de l'ordre!Comment il dit, Nitche?. "Le monde est chaos et seulement chaos pour toute l'éternité"! Et alors,que le chaos soit! Amenez tout...Oui,idiot,les desserts aussi,et la salade!Et les gâteaux,il y en a,des gâteaux?
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   28 novembre 2012
Mes doutes sur la "vérité" augmentaient toujours plus,et je préférais penser que seule la beauté pouvait vraiment transformer le monde.
Commenter  J’apprécie          00
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Romans, contes, nouvelles (653)
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Giuseppe Montesano (2) Voir plus




Quiz Voir plus

le Roi Arthur de Michael Morpurgo

Pourquoi le jeune garçon se retrouve-t-il piégé au milieu de l'océan?

Il voulait aller pêcher à la crevette
il voulait assister aux grandes marées d'équinoxe de printemps
il voulait accéder au rocher de Great Ganilly pour remporter son pari

20 questions
2131 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre