AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782020234245
1180 pages
Éditeur : Seuil (08/11/2012)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :


Le Journal d’Edgar Morin constitue un volet d’autant plus mal connu de son œuvre que seules certaines de ses séquences ont été publiées, quand d’autres étaient restées jusqu’ici inaccessibles au public.

Ce premier tome, qui couvre vingt-cinq années de sa vie, réunit des ouvrages déjà parus et plusieurs textes inédits :

- Le Vif du sujet, interrogation d’un homme en convalescence sur ce qui est essentiel pour lui, entrec... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

critiques presse (1)
LesEchos   25 janvier 2013
Au final, il y a un livre d'une profonde acuité sur la modernisation de la campagne française dans les années 1960, très éclairant sur la grande mutation culturelle et sociale que notre société vécut en parallèle.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   21 octobre 2016
Les grandes douleurs étaient passées, les lancinantes nausées avaient presque disparu, je goûtais la béatitude inouïe de n’avoir plus mal, de n’avoir pas encore faim sinon pour savourer comme délicatesse exquise l’œuf à la coque et le butter milk, je n’avais plus d’infirmité, je n’avais pas encore de force, je recommençais à peine à me réintéresser à moi, au monde, ces deux sources d’angoisse permanentes, mais sans encore atteindre le seuil de l’angoisse ; j’étais dans des draps toujours propres parce que changés tous les matins, nettoyé par des infirmières très hygiéniques qui me pommadaient – mieux qu’un lavage, qu’un massage, presque des caresses ; je n’étais pas assez guéri pour comprendre que l’hôpital n’était pas seulement une nursery mais une avant-morgue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   21 octobre 2016
Cet énorme manuscrit ne ressemble en rien à ce que j’ai écrit jusqu’alors, et depuis ; mais il me ressemble comme rien de ce que j’ai écrit n’a pu me ressembler. Les autres livres étaient de moi, celui-ci est moi. Il me ressemble parce qu’il me rassemble : tout ce qui se trouvait séparé, dans ma vie et dans mes livres, dans la science de l’homme et dans la politique, dans mes activités et mes oisivetés, et aussi tout ce qui se trouvait atrophié dans mes œuvres, indiqué seulement en introduction ou en conclusion, tout est là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   21 octobre 2016
C’est toute l’histoire qui accélère, et accélèrent les chemins de fer, les avions, les rythmes de la ville et de la vie, les amours et les amitiés. C’est cette petite aile du cosmos qui accélère le mouvement.
La vitesse d’évolution s’accélère pour devenir déflagration. L’accélération de l’histoire, c’est peut-être la désintégration de l’histoire. Nous vivons une explosion que nous percevons au ralenti avec nos sens balourds ; ou bien nous entrons en un moment d’accélération dans l’explosion générale qui se nomme univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   21 octobre 2016
Faut-il renoncer, et surtout renoncer à l’inconnu, à l’inconnue ?… Ne pas renoncer, c’est aussi ne pas élire… Et élire, c’est abandonner ce qui pourrait advenir…
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   21 octobre 2016
Ce n’est pas un journal « total » car il ne dit rien de ce qui se passe au-dessous de la ceinture et tait bien des épisodes de vie souterraine.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Edgar Morin (85) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edgar Morin
Edgar Morin - Cynthia Fleury : Réflexions croisées sur le monde de demain Peut-on croire à un « monde meilleur » une fois passée la pandémie du Covid-19 ? Cette question, Guillaume Erner l'a posé au sociologue Edgar Morin et la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury. Et c'est avec une prudence teintée d'espoirs que les deux invités de Livres & Vous se sont avancés sur le chemin hasardeux de l'avenir. Un avenir où le meilleur... pourrait ne pas être la norme.
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
997 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre