AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782382000212
272 pages
Andre Odemard (01/06/2022)
4.79/5   7 notes
Résumé :
De la Guillotière à Gerland, le commissaire Séverac et ses "sbires" de la brigade criminelle vont passer quelques semaines difficiles. Un entrepreneur assassiné, la directrice des ressources humaines d'un prestigieux institut de recherche lyonnais qui subit une ignoble agression... Sur ces actes plane l'ombre menaçante d'un puissant trafiquant de drogue. Pourtant, rien ne semble relier entre eux ces univers si différents.
Séverac devra, une nouvelle fois, fai... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
JML38
  27 juin 2022
Le Séverac nouveau est arrivé et ce millésime 2022 est un excellent cru.
C'était trop tentant de débuter ainsi la chronique d'un roman se déroulant dans la capitale gastronomique française – non je ne suis pas chauvin. D'autant plus que c'est vraiment un bon polar et que Jacques Morize n'hésite pas à laisser souffler ses personnages dans d'alléchantes gargotes lyonnaises. le récit débute d'ailleurs par deux repas chez le commissaire, où bonne chère et bon vin vont toujours de pair.

Abel Séverac et compagnie méritent bien ces moments de repos des neurones et d'activation des papilles gustatives, tant ils sont fortement mis à contribution dans l'intrigue multiple que leur a concoctée l'ami Jacques.
C'est le capitaine Javelas qui ouvre le bal des enquêtes, se retrouvant pour son dimanche de garde avec une bien sanglante affaire, un chausseur sachant chausser ayant reçu dans le buffet une décharge de fusil de chasse.
C'est ensuite un vol de calibre 9 mm qui s'invite au nez et à la barbe des policiers, qui n'apprécient pas que l'on vienne jusque dans leurs bras canarder leurs suspects .
Si on rajoute aux meurtres des affaires de drogue, d'enlèvements, de harcèlements et d'agressions sexuelles, le tout constituant un écheveau bien difficile à démêler, il y a vraiment de quoi avoir envie d'aller s'en jeter un dans le premier troquet du coin.

J'avoue mettre un point d'honneur à faire une chronique détaillant peu l'histoire, pour laisser le lecteur la découvrir comme un grand, préférant insister sur le plaisir que j'ai eu à retrouver la galerie habituelle de personnages. Notamment un Abel Séverac dont la libido est pour une fois un peu en berne, refroidi qu'il est par son ex lors des fêtes de Noël et par un manque flagrant de partenaires de jeu, et un Denis Javelas très présent dont le physique et le langage prennent de plus en plus des airs béruréens.

Le rythme ne faiblit jamais dans ce polar, de la première ligne jusqu'au terminus, et l'écriture de maître Jacques est toujours aussi imagée et humoristique.
Je persiste et signe, le Séverac nouveau est à consommer de toute urgence et avec modération aucune.
Merci à Jacques Morize pour l'envoi et la dédicace.
Merci à Nelly Burglin Razik de m'avoir proposé de chroniquer ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Polarette
  27 juin 2022
Bonjour amis lecteurs,
Je remercie chaleureusement Jacques Morize pour l'envoi de son livre dédicacé en service presse : : « Terminus : Gerland ». Merci Nelly Burglin Razik pour ta confiance. J'ai beaucoup aimé ce roman policier, neuvième opus d'une série : « les enquêtes lyonnaises du commissaire Abel Séverac ». On retrouve avec plaisir ce personnage charismatique, fantasque séducteur et bon vivant dans un nouveau quartier de Lyon aux prises à diverses affaires que rien ne semble relier à priori. le personnage attachant est entouré d'une équipe atypique et sympathique. L' intrigue est bien menée et le rythme est soutenu. J'ai apprécié la plume teintée d'humour de l'auteur. le lecteur baigne dans l'atmosphère des bouchons lyonnais et des spécialités typiques. Un bon polar à déguster avec des Coussins Lyonnais !
Commenter  J’apprécie          81
MarieLaureS
  22 juin 2022
Je tiens à remercier Jacques Morize pour sa confiance et l'envoi de ce service presse. Aussi un grand merci à Nelly Burglin Razik pour m'avoir donné l'opportunité de découvrir cet auteur.
Terminus : Gerland (tome 9, de la série des enquêtes du commissaire Séverac).
Une affaire qui s'avère difficile pour ce commissaire Lyonnais atypique et son équipe.
En effet, entre un chef d'entreprise véreux et sadique assassiné,
Un trafiquant de drogue,
Une jeune femme agressée,
Quel lien peut-il y avoir entre ces protagonistes ?
Un excellent polar bien écrit avec une once d'humour, une intrigue bien ficelée, le tout nous captivant jusqu'au… terminus.
Un livre qui se lit avec beaucoup de plaisir.
Étant originaire de Lyon, j'ai apprécié, à travers ces mots, parcourir ces quartiers si bien décrits et ces restaurants typiquement Lyonnais.
J'ai adoré et j'ai passé un très bon moment de lecture locale.
Un auteur à suivre.
Je le recommande vivement.
Si intéressé : https://www.ao-editions.com/produit/67/9782382000212/terminus-gerland
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
yael81
  27 juin 2022
Bonjour amis lecteurs, je vais vous parler de Terminus Gerland " de Jacques Morize.
C'est le premier livre de l'auteur, que je lis ,nous suivons une nouvelle enquête du commissaire Serverac,., une série de 9 tomes qui peuvent être lus peuvent séparément. L'histoire est prenante , l'auteur nous tient en haleine dés les premiers chapitres jusqu' au dénouement final. Nous faisons la connaissance d'un chef d'entreprisse haineux sans états d'âme. L'auteur nous emmène dans un récit où , la manipulation , la violence , le harcèlement sexuel, un fabuleux mélange pour former un récit explosif, digne de ce roman. Ce dernier personnage véreux, est retrouvé assassiné, il a engendré la haine autour de lui, plusieurs personnes peuvent être désignés comme coupable. Une enquête, difficile , que le commissaire Serverac et ses acolytes devront résoudre, et mettre à jour la vérité .L'histoire est captivante , prenante , addictive, un rythme intense, un suspens haletant.
L'auteur use d'une maniere extraordinaire les descriptions de la ville de Lyon, où point de transformer ses lecteurs en acteurs. La thématique est bien ficelée et maitrisée, pimentant le suspens.
Une écriture fluide , agréable, soupoudrée d'un brin d'humour.. Nous nous laissons emporter dans ce magnifique roman.
Une belle découverte.
Je remercie Nelly Burglin Razik etJacques Morize, pour l'envoi de ce livre,dédicacé service presse
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
dominiquechaulet
  25 juin 2022
"Un bon polar, dans la lignée des meilleurs, une enquête dans le milieu Lyonnais, avec un commissaire Séverac, brut de décoffrage ! très bien écrit avec justesse, mettant en scène un Chef d'entreprise pas très net, sadique assassiné, un trafiquant en tout genre et une jeune femme agressée, et il faut trouver le fil rouge. L'enquête nous tient en haleine jusqu'au terminal ! Ce très bon polar (même, si parfois j'ai été un peu perdu dans la multitude des personnages), que Jacques Morize agrémente avec quelques onces d'humour vaut le détour ! Sans aucun doute, ce bon polar vous fera passer un très bon moment, un auteur à découvrir !"
Encore merci à Jacques Morize et Nelly Burglin Razik pour leur confiance ! le livre est paru aux éditions Editions AO - André Odemard
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
clintisgood2clintisgood2   15 juin 2022
Soudain, la voiture suivie par Séverac freina à mort. Un homme en jaillit, une arme à la main. Dans un réflexe désespéré, il parvint à se glisser derrière une bagnole. Une rafale déchira le silence de la nuit juste au moment où il sautait de sa bécane, qui bascula au sol. Il s’accroupit et dégaina son flingue. Une nouvelle rafale, mieux ajustée, fit exploser le pare-brise de la caisse qui lui servait d’abri. Il en émergea, tira deux bastos avant de se tapir à nouveau. Une portière claqua, l’Audi partit en marche arrière dans le rugissement de son moteur. Ils arrivaient sur lui ! Il détala en sens inverse, courbé en avant, espérant qu’ils ne le verraient pas et qu’il aurait le temps de trouver une cache. Son instinct le poussa à se retourner. Son cœur s’arrêta de battre une fraction de seconde. Le type à la kalach l’alignait tranquillement, bien calé sur ses jambes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
clintisgood2clintisgood2   15 juin 2022
Séverac dressa une oreille intéressée.

– Et il s’appelle comment, ce lascar ?

L’autre le regarda sous le nez, matois en plein.

– Un renseignement pareil, ça vaut bien une pincée, non ?

– Et comment je peux savoir que ce n’est pas un tuyau percé ? ricana Abel.

Il passa brutalement au tutoiement.

– Et puis qu’est-ce que tu crois ? Que je me balade avec le coffre de la PJ sur moi ? Allez, maintenant que tu as perdu les eaux, accouche, sinon je vais être obligé de te pratiquer une césarienne !

Yacine prit une mine douloureuse. Il comprit qu’il en avait trop dit et pas assez, et qu’à faire le malin, les emmerdements allaient lui dégringoler sur le râble.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
domiwildedomiwilde   12 novembre 2022
Séverac avait quitté l'InlyBiomol en état d'apesanteur. trop de choses s'entrechoquaient dans son cerveau.

Certes, le hasard était un grand maître ainsi que l'assénaient à longueur de temps moult cons grandiloquents.

Sauf qu'en l'occurrence, le hasard avait bon dos.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : enquête policièreVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2500 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre