AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841112128
Éditeur : Editions Nil (30/05/2000)

Note moyenne : 4.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Kinsom, une jeune nonne, est arrêtée par les Chinois pour avoir osé crier "Vive le Tibet ! " Dans la terrible prison de Gutsa, elle fait la connaissance de Yando, nonne elle aussi, âgée d'une quinzaine d'années. Après trois ans de calvaire, à leur sortie de prison, toutes deux rejoignent un groupe de réfugiés et franchissent à pied l'Himalaya pour rejoindre le Dalaï-Lama en exil à Dharamsala. A travers le récit de cette pérégrination, Javier Moro nous invite à décou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sly
  05 avril 2012
Un livre qui m'a ouvert les yeux sur le calvaire qu'endurent les Tibétains. Je n'étais pas conscient qu'il se passait de telles choses dans ce pays de paix !
Le récit se décompose en deux parties entremêlées distinctes mais qui s'assemblent très bien.
D'un côté on suit l'odyssée de ces deux jeunes nonnes Kinsom et Yandol qui après avoir subi les différents moyens de tortures imposés par les chinois au cours de leur détention vont tenter de rejoindre Le Dalaï-lama qui s'est réfugié en Inde. Elles ne seront pas seules, un guide, un vieillard, deux khampas et un jeune garçon seront du voyage.
De l'autre côté, et bien l'auteur a choisi de décrire de façon assez détaillé l'évolution des évènements du Tibet depuis 1933 à nos jours.
Le calvaire enduré par les tibétains qui ont le malheur de s'opposer au régime envahisseur chinois est inqualifiable. Ils ne s'arrêtent devant rien, torture, viol, meurtre de femmes, d'enfants, de nouveaux nés, immolation public des moines, décapitation, pillage, destruction de temple, la haine des chinois envers les tibétains n'a aucune limite. Il s'agit sans doute du plus grand génocide que le monde moderne est connu. Et c'est là, que l'on doit être interpellé, ces évènements ont débutés après 1933 et n'ont cessés de monter en puissance aux cours des années. Plus les tibétains tentent de se révolter, plus la Chine mène une répression sanglante. Aucun pays au monde n'a osé s'opposer à ce si puissant ennemi qu'est la Chine. Alors que les droits de l'Homme son un de nos acquis précieux il existe de nombreux pays où ils sont bafoués. le Tibet en est le meilleur exemple.
Alors que les tibétains subissent tant de violence, la foi des habitants, des moines et des nonnes envers leurs religions reste intact. Tant que Le Dalaï-lama vie, tout espoir de retrouver la paix est permis.
C'est un récit dur, qui dénonce ce qu'il se passe au Tibet, alors que la Chine fait tout pour passer sous silence ses méfaits. Même si l'auteur à fait un très bon travail et que l'on sent la justesse des descriptions, il est difficile de se rendre compte à quel points ce peuple souffre. Des mots ne peuvent suffire à décrire de telles conditions de vie. Leur courage est incomparable. C'est un peuple de paix qui subit la violence d'un régime communiste. Et le monde ne réagit pas….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
SlySly   04 avril 2012
Il n'y a qu'une science totalement désintéressée qui puisse devenir sagesse. La sagesse embrasse aussi bien la connaissance que l’ignorance, le bonheur que le malheur des êtres. Elle est le fruit de l'expérience personnelle.
Commenter  J’apprécie          80
SlySly   29 mars 2012
Symbole de cette culture tibétaine, le geste d'un enfant d'une douzaine d'année qui, ce jour là ramasse une carabine abandonnée par un policier dans sa fuite. Au lieu de tirer contre les hommes en uniforme, le garçon saisit l'arme par le canon et en martèle le sol jusqu’à la réduire en morceaux. Des siècles de philosophie bouddhiste, essentiellement fondée sur la paix, ont ancré dans l'esprit des Tibétains l'idée que les armes ne doivent pas être utilisées contre l'ennemi mais détruites.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
SlySly   29 mars 2012
Seul compte l'instant présent qu'il faut chérir comme un objet unique, un joyau irremplaçable. C'est là que réside la force de ce peuple enraciné dans une religion qui fait de la destruction la condition nécessaire à la renaissance, de la compassion sa règle d'or, de l'impermanence des êtres et des choses sa principale croyance.
Commenter  J’apprécie          20
SlySly   29 mars 2012
Ne lui a-t-on pas enseigné que la souffrance domine l'existence de tous les êtres vivants et que son apogée est la mort ? Même dans la nature, le drame est partout : l'oiseau meurt dans la gueule d'un prédateur, les plantes se disputent un rayon de soleil...Tout paysage idyllique cache un combat effréné et sans merci, un empire de la douleur dont il est impossible de concevoir ni le commencement ni la fin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SlySly   05 avril 2012
Aussi brutale et violente soit-elle, la répression ne pourra faire taire la voix de la justice et de la liberté
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Javier Moro (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Javier Moro
Le sari rose de Javier Moro - La chronique de Gérard Collard
autres livres classés : Dalaï-lamasVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature espagnole au cinéma

Qui est le fameux Capitan Alatriste d'Arturo Pérez-Reverte, dans un film d'Agustín Díaz Yanes sorti en 2006?

Vincent Perez
Olivier Martinez
Viggo Mortensen

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , espagne , littérature espagnoleCréer un quiz sur ce livre