AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782501063876
176 pages
Éditeur : Marabout (22/09/2010)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 523 notes)
Résumé :
La théorie de la contorsion décrit de façon humoristique les aventures parentales, professionnelles de Margaux Motin : cette trentenaire doit mener de front sa vie de femme mariée à un fan de jeux vidéo qui ne comprend décidément rien à la mode, son rôle de jeune maman d'une petite fille adorable mais envahissante, et sa carrière d'illustratrice freelance décontractée mais désespérément solitaire.
La chronique tendre et drôle d'une femme moderne…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (58) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  07 novembre 2014
Difficile de ranger Margaux Motin dans une case... Parce qu'elle peut être aussi bien une petite fille qui fait encore des caprices, une mère à temps plein qui sait si bien s'occuper de Poupette, une épouse pas tout à fait modèle, une parisienne branchée, une fashionista accro aux godasses, une blogueuse un peu glandeuse ou encore un bon petit soldat qui déteste se lever... Heureusement Margaux a fait de la gym et est restée souple... Parce qu'elle est tout à la fois... 
Un peu fainéante quand il s'agit de quitter sa couette douillette le matin, heureusement que Poupette est là pour la remettre dans le droit chemin...  Un peu rêveuse, un peu folle, souvent drôle et caustique, parfois maladroite, tendre ou touchante, elle est tout à la fois...
Une fois de plus, cette trentenaire blogueuse, pleine de vie et qui a le sens de la répartie, nous offre un petit condensé de sa vie. Et on ne s'en lasse pas... Ces tranches de vie sont à la fois émouvantes, bien pensées, drôles et bourrées d'autodérision. Mari et copines en prennent pour leur grade aussi... Tant qu'à faire! Cet album est savoureux, élégant et pétillant. le trait est vif, tout en finesse, la mise en page aérée. Quelques planches au graphisme original montrent bien toute l'imagination et la délicatesse de Margaux (même si elle ne manque pas de propos crus parfois)
La théorie de la contorsion... m'en fous, j'ai pris des cours!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          530
Marple
  18 octobre 2015
Mais qu'est-ce qu'elles ont toutes, ces illustratrices-blogueuses, à nous mettre en appétit avec un premier tome génial, puis à rater la recette pour les suivants ? J'ai déjà perdu ma copine 'Joséphine' (de Pénélope Bagieu) et voilà que je me suis un peu ennuyée avec 'Margotte' (que j'avais pourtant adorée en aspirante ethnologue).
Les dessins ne sont pas en cause, ils sont toujours aussi frais, jolis et tendres; l'auteure s'y renouvelle même vraiment, notamment dans ses planches mélangeant photo et dessin. Côté histoires, il ne s'agit pas non plus de redites du premier tome et sa tendresse pour Poupette qui grandit nous réchauffe.
De quoi je me plains, alors ? de ne pas avoir beaucoup souri, de ne pas avoir ri du tout, d'avoir eu souvent l'impression de remplissage, par ex dans les 6 pages où elle court vers l'hôpital, de ne pas me souvenir de grand chose 15 jours après la lecture, alors que j'ai des passages entiers de 'J'aurais adoré être ethnologue' en tête...
Apparemment, Margaux Mottin traversait à cette période des moments difficiles dans sa vie privée, un thème qu'elle évoque à peine dans le livre, juste un petit 'Dis-leur que tu es enceinte jusqu'aux yeux et moi en plein divorce'. Ceci explique peut-être sa BD moins aboutie. Mais moi je suis déçue et j'espère retrouver ma copine dans le tome 3 !
Challenge Petits plaisirs : 25/xx
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Sirenna
  10 mars 2018
Une punkette rangée complètement disjonctée qui a un brin de muguet de folie qui me sied^^
Mieux que du botox et des crèmes liftantes ; Margaux Motin est un bain de vitalité.
Mon seul et unique neurone s'est reconnu dans les tribulations de cette trentenaire .
Que d'éclats de rire face à ses questionnements girly et sa garde-robe !
Tout pareil pour moi avec mes 50 robes (dont le nombre n'a toujours pas changé mais augmenté au contraire ^^)
Question du jour :tee-shirt blanc transparent sans rien dessous ,on l'assume ou pas ?^^
Sa Play liste musicale en cas de coups durs et d' idées noires est juste superbe ^^
Margaux est juste parfaite dans son imperfection !
Elle ne cache rien, affiche tout sans se poser de questions.
Naturelle comme nous devrions l'être toutes car ce sont ses failles et ses maladresses qui la rendent exceptionnelle !
Pour ne rien gâcher c'est une illustratrice hors pair !
Une maitrise du dessin qui me rappel une autre illustratrice Nathalie Jomard tout aussi parfaite !
La théorie de la contorsion m'a plu car comme elle l'affirme ; Margaux est inclassable même si elle terriblement souple et qu'elle arrive à faire des positions improbables, elle ne rentrera jamais dans une case car elle est libre et multiple et tant mieux^^
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Gwen21
  19 janvier 2020
Petite déception en ce qui me concerne avec la lecture de mon troisième album de Margaux Motin. Autant j'ai bien ri avec "La tectonique des plaques" et "J'aurais adoré être ethnologue", autant "La théorie de la contorsion" m'a ennuyée et même souvent agacée.
Je n'ai pas cherché à savoir s'il s'agissait du premier album de la blogueuse illustratrice ou d'un album plus récent mais j'ai trouvé les dessins moins soignés, moins travaillés et les péripéties dénuées d'humour pour la plupart. Pire, j'ai trouvé pas mal de vulgarité, ce qui ne m'a pas frappée dans les autres opus.
Le ton est nombriliste, le dessin sans générosité ; certaines pages semblent blanches, écrins d'un tout petit dessin. A noter l'originalité de certaines planches construites à partir de photos illustrées, et quelques dessins one-shot poétiques.

Challenge MULTI-DÉFIS 2020
Challenge PLUMES FÉMININES 2020
Commenter  J’apprécie          310
MissG
  27 janvier 2013
Après "J'aurais adoré être ethnologue" voici le deuxième volume de la vie d'illustratrice, de parisienne branchée et de maman cool de Margaux Motin.
Un roman graphique en demi-teinte pour ma part qui ne m'a fait que sourire et juste à certains moments, pour le reste ça se lit mais ça ne m'a pas marquée plus que ça.
Du côté des petites histoires réussies je retiens Sleeping beauty, une version revisitée et moderne de la princesse endormie dans la forêt, et la Playlist spéciale coeur brisé, celle que l'on écoute juste après une rupture, histoire de remuer encore le couteau dans la plaie, à des stades différents de la vie.
Quelques beaux moments graphiques également, ceux où l'auteur part d'une photo et se rajoute dessus en dessin, un procédé qui donne un peu d'originalité à l'ensemble de cette bande dessinée.
Margaux Motin se présente comme une jeune femme branchée, adorant le shopping et plus particulièrement les chaussures, illustratrice free-lance qui doit jongler avec sa carrière professionnelle et sa vie de maman, mais également comme une jeune femme trash et non exclusivement féminine : "Le chien est sans doute le seul organisme vivant à aimer l'odeur du Tampax plein.".
Au passage, elle parle aussi de sa mère et de sa soeur : "Ma soeur et moi, faut dire ce qui est, on est un peu Audrey Hepburn et Kim Bassinger ... mais finies à la pisse.", un peu de son homme et beaucoup de sa fille.
Cette bande dessinée s'adresse exclusivement aux filles, elle est en tout cas très orientée en ce sens et je le regrette car cela stigmatise trop la bande dessinée féminine en la cantonnant dans le rayon "girly", d'autant plus que je ne me reconnais pas franchement dans cette jeune femme et que même Bridget Jones n'a pas un côté aussi désespérée et ravissante idiote se focalisant quasi exclusivement sur le shopping.
"La théorie de la contorsion" n'est pas vraiment faite pour moi, je n'ai pas réussi à entrer dans l'une des boîtes de l'auteur ne me reconnaissant pas vraiment dans le portrait de cette jeune femme moderne.
Une bande dessinée qui se lit rapidement, qui fait sourire à certaines moments sans toutefois révolutionner la bande dessinée féminine, un cran en-dessous de la précédente bande dessinée de Margaux Motin.
Lien : http://lemondedemissg.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   07 novembre 2014
(driiing driiiing driiiing driiiig)

poupette: j'y vais!!! Allôôôô??? Bonjour Yaya (ma mère)! Tu sais Yaya, même que j'ai un amoureux à l'école et je vais faire un stage de poney pendant les vacances... Et j'ai plus peur des chiens ni j'ai plus peur des papillons de nuit... Et les vitamines, c'est bon pour le corps pour avoir des biscotos, regarde... et maman, avant-hier, elle avait mangé un fromage qui pue et même qu'après, elle sentait pas bon dans la bouche, grosse dégoûtante cette maman, aussi des fois elle fait des prouts... Hein? Oui, j'te la passe. 

Margaux: Ouais!

Au téléphone: Oui, bonjour, Madame Motin? Melle Blandeau, Crédit Agricole, agence Edouard-Vaillant... 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
NionieNionie   04 octobre 2011
Ami lecteur, amie lectrice, je vais te faire l'historique de mes foirades amoureuses, et par conséquent, l'historique de mes chansons dites " de la chialance suprême". Si, si, tu sais de quoi je parle... ces chansons que tu écoutes quand tu crois que tu vas mourir, tellement ton coeur saigne et ton âme est au désespoir, mais tu touches pas encore assez le fond, donc tu t'infliges la chialance suprême en écoutant des chansons qui LA te mettent bien la tête dans ton caca, et au moins t'es sûre de souffrir. En général, tu relis les lettres et tu remates les photos en même temps. [...] Et puis je suis retombée amoureuse, je me suis mariée, j'ai eu poupette et je n'ai plus connu de chagrins d'amour... par contre j'ai encore plein de chansons dites de la chialance suprême en réserve et ça, ça pose un sérieux problème technique ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
NionieNionie   05 octobre 2011
NAN mais BORDEL DE BURNE, vous pouvez me dire c'qui vous a pris de m'envoyer ma carte bleue PAR CHRONOPOST! et c'est quoi cette pétance de délire en mode " les frais d'envoi de 21 euros seront prélevés sur votre compte " . Vous prenez les gens pour une belle brochette d'abrutis ! j'habite à 3 minutes de la banque, j'suis pas cul-de-jatte! j'aurais pu venir la chercher ! Vous pouvez pas téléphoner comme tout le monde! Va falloir songer à régulariser cette situation de merde, vous allez m'effacer ce débit de 21 euros ILLICO !!!!!!! ....... s'il vous plait...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
marina53marina53   07 novembre 2014
Maman: Allô? 
Margaux: Allô, Mam, devine quoi, j'viens de faire un jogging! 
Maman: Ooh! Bravo ma chérie! 
Margaux: Yep! C'était la première fois de ma vie et j'ai tenu 25 MINUTES!!! Ça décrasse sa race!!! 
Maman: Et tu te sens comment?
Margaux: J'crois que j'vais pas tarder à décéder, en fait.
Maman: Va pas t'abîmer la santé quand même... assieds-toi, fais-toi un café et fume une clope... 
Commenter  J’apprécie          200
marina53marina53   08 novembre 2014
Lui: Si on faisait du sexe?
Elle: Non merci, sans façon, je suis pas du tout dans l'état d'esprit, là...
Lui: Ça tombe bien, j'te parlais pas du tout d'un truc spirituel, là...
Commenter  J’apprécie          250

Lire un extrait
Videos de Margaux Motin (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Margaux Motin
Mon Oracle - 44 cartes magiques pour illuminer mon quotidien
Les autrices : https://youtu.be/TUCMw7ropZ0
Résumé : Un oracle qui se base sur le quotidien, qui donne la pêche avec un brin d?humour, sans ésotérisme ou chichi spirituel, juste de la logique, du bon sens et de l?humour pour mieux se comprendre et s?apprécier ! Une boîte métallique contenant un jeu de tarot pour se tirer les cartes, qui aide au quotidien à se sentir comprise et soutenue, mais aussi à savoir rire de soi et à se remettre sur les rails avec bienveillance. Les illustrations de Margaux Motin accompagnent avec humour les conseils de positivisme de Lulumineuse : confiance, instinct et zen attitude sont les mots d?ordre pour reconnecter avec soi-même !
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/serie/mon-oracle-44-cartes-magiques-pour-illuminer-mon-quotidien.html
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782413010890&tag=editidelco-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://livre.fnac.com/a13433023/Lulumineuse-Mon-Oracle-44-cartes-magiques-pour-illuminer-mon-quotidien#omnsearchpos=1 Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782413010890&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16054 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre