AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782501061636
135 pages
Marabout (13/05/2009)
4.01/5   829 notes
Résumé :
Ce livre décrit de façon humoristique les aventures parentales, professionnelles et "modesques" de Margaux Motin : cette trentenaire doit mener de front sa vie de femme mariée à un fan de jeux vidéo qui ne comprend décidément rien à la mode, son rôle de jeune maman d'une petite fille adorable mais envahissante, et sa carrière d'illustratrice freelance décontractée mais désespérément solitaire. La chronique tendre et drôle d'une femme moderne.

Création... >Voir plus
Que lire après J'aurais adoré être ethnologueVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (117) Voir plus Ajouter une critique
4,01

sur 829 notes
Si elle n'avait pas été illustratrice, Margaux Motin aurait adoré être danseuse de pole dance, ethnologue ou quelqu'un qui a le don de parler aux animaux. Mais, heureusement pour nous, elle manie le crayon assez brillamment et croque les dessins comme elle semble croquer la vie.

Jeune femme bien dans ses baskets, drôle et dynamique, toute jeune maman d'une Poupette, blogueuse, un travail à domicile qui l'accapare, un mec fan de jeux et accessoirement collectionneuse de théières et mordue de chaussures, Margaux a tout pour plaire, aussi bien son entourage que le lecteur qui s'épanchera sans voyeurisme sur ses croquis. Même si sa mère lui reproche sans arrêt quelque chose, si elle rate ses vacances en Corse, si elle se sent parfois vieille, si elle déplore son 95C d'avant la grossesse ou si sa fille a le don pour la mettre dans des situations embarrassantes, elle garde la tête haute et sait se moquer d'elle-même avec une certaine autodérision, toujours avec humour ou ironie.
Les dessins, tout en légèreté et finesse, apportent une touche de fraîcheur et de jeunesse. Les couleurs pimpantes ajoutent du peps. Les situations, la plupart du temps cocasses ou coquines, font mouche et les personnages sont tous attachants, même le chat !

J'aurais adoré être ethnologue... pourquoi pas ?
Commenter  J’apprécie          610
Margaux Motin aurait adoré être ethnologue ? Ben moi j'aurais bien aimé être illustratrice, et tant qu'à faire lui piquer son Chou et sa Poupette, tellement sa vie a l'air sympa et elle bien dans ses baskets !

Assez déconnectée des petites nanas de la blogosphère, je ne connaissais pas Margaux Motin et l'ai découverte ici, dans un commentaire sur la Jospéhine de Pénélope Bagieu. C'est encore une BD de filles, alors ? Oui, sans aucun doute, mais pas du tout une redite des autres !

Ici, il y a beaucoup d'autodérision, mais encore plus de tendresse et de douceur. le dessin est très frais et souvent joli. L'héroïne n'est pas l'attachante mais caricaturale trentenaire célibataire obsédée par le prince charmant, simplement une jeune femme normale bien trop occupée par sa fille, son jules, son job et ses copines pour être obsédée par quoi que ce soit, sauf peut-être les chaussures.

J'ai souvent ri pendant ma lecture, et encore plus souvent souri, notamment aux anecdotes avec sa choupicroquignolette Poupette ou sur la communication subliminale avec Chou, mais aussi devant ses problèmes récurrents de poils de maillot, ses discussions surréalistes avec son père ou ses chorégraphies élaborées en pyjamas et en pleine page !
Commenter  J’apprécie          500
Quand j'étais ado, je lisais Claire Bretécher ... Désormais , on est au XXI siècle , et les préoccupations des trentenaires ont bien changé ... ou pas !
Bretécher parlait de ses semblables, qui parlaient d'eux, de politique, de psychanalyse, de films, de culture. On dirait bien que la jeune génération est plus autocentrée ...
A travers son cas , Margaux Motin nous brosse le portrait d'une génération de femmes dans lesquelles vous vous reconnaitrez sûrement , oui, même si vous êtes plus âgées ou célibataires ou pas illustratrices free-lance comme Margaux ... Solitude de la jeune femme qui bosse chez elle et n'a pas de collègues de travail, vie de couple, mère un peu casse c... , jeune enfant accaparant, chat chiant (!), addiction à la mode et aux chaussures ... toute sa vie y passe .
Margaux épingle, brocarde , croque avec un bel appétit de vivre communicatif et un sens de l'autodérision décapant .
Elle est drôle Margaux ...Vraiment !
Et elle dessine bien aussi, vraiment bien !
Les visages sont simples , même si le trait saisit parfaitement les expressions .
Mais les corps , c'est du grand art ! Elle réussit à rendre parfaitement les postures, les positions , on sent des heures de croquis derrière tout ça ...
Tout est dans les détails , car Margaux est une modeuse , une vraie ... Une petite bride sur la chaussure , un noeud, un plissé de vêtement . Cette fille est un vrai bonheur pour les accro au shopping ! On sent qu'elle aime ça la mode et du coup ses dessins sont très girly, en plus d'être marrants .
Je suis vraiment contente que Margaux ne soit pas ethnologue , ça aurait été du gâchis de talent ...
Vous auriez adoré faire quoi vous, ethnologue, danseuse de pole dance, ? Moi j'aurais adoré être amie avec Margaux Motin !
Commenter  J’apprécie          441
J'ai découvert Margaux Motin et ses dessins humoristiques il y a quelques années avec "La tectonique des plaques". Retour vers le passé avec l'un de ses premiers opus "J'aurais adoré être ethnologue".

D'un album à l'autre, Margaux Motin est fidèle à elle-même, tant du point de vue de l'esprit que du dessin. Elle se met elle-même en scène avec ironie, cynisme et humour selon les circonstances. Indéniablement, on passe un très bon moment - quand on est une femme de moins de quarante-cinq ans, en tout cas !

Les planches sont aérées et la colorisation soignée, les sketchs sont courts, l'album peut se picorer sans qu'on perde le fil d'une narration inexistante. On n'ouvre pas un album de Margaux Motin pour lire une histoire mais pour sourire et rire de choses futiles et légères mais dans lesquelles on se reconnaît aisément.


Challenge PLUMES FÉMININES 2019
Challenge MULTI-DÉFIS 2019
Commenter  J’apprécie          290
Margaux Motin nous propose un album humoristique très ancré dans son quotidien d'illustratrice trentenaire en couple avec une enfant. Elle nous raconte les affres de sa vie si jolie et pourtant si compliquée, avec joie et modestie. Les clichés sont grossiers mais savoureux, quelques vérités choqueront peut-être de petites oreilles trop chastes tandis que d'autres s'offusqueront de quelques intrusions au pays de la féminité (les poils, les règles, le post-partum...).
Les saynètes sont inégales : entre une seule et quelques vignettes par page ou sur plusieurs pages, avec parfois des bis repetita amusants. Les illustrations sont simples, dans le style dessins de presse rapides mais efficaces.
J'ai souri à plusieurs reprises, mais je n'ai ri qu'une fois ("Une chanson douce"... chantée par une enfant... et sa prononciation approximative...) et au final, j'ai passé des moments agréables en compagnie de Margaux Motin, son compagnon, leur fille et leurs proches !
Commenter  J’apprécie          210

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
- môMAAN
- MAMAN MAMAN
- Môôô
- MAN-
- MAMAN MAMAN (13 fois)

MAIIIS KOOAAAAAAAAAAA
bordel à queue de pine, tu me cAAASSES les couilleuh, tu veux que je fasse une dépression nerveuse putain de booordel , j'ai une vie , moi aussi , je suis pas super nanny! Fuck de chiotte de merde !

J'adorerais pouvoir réagir comme ça . Mais la vie, ma mère, Françoise Dolto, la Protection de l'enfance et le 119 m'imposent de plutôt réagir comme ça :

- Oui mon poussin qu'y a-t-il petit amour ?
Commenter  J’apprécie          249
LUI : Rhâââ merdeuh ! J'me suis coupé avec une page du supplément magazine de "L'Equipe", ça fait hyper mal et ça saigneuh !!!

ELLE : Hé, Rambo, j'en suis à mon 5ème Tampon Super Plus de la journée et tu m'entends pas râler. Alors si tu veux pas que j'te suture ta plaie béante au fil dentaire, tu la mets en veilleuse, pigé ?
Commenter  J’apprécie          200
- Rhâââ merdeuh ! J'me suis coupé avec une page du supplément magazine de "L'Equipe", ça fait hyper mal et ça saigneuh !...
- Hé, Rambo, j'en suis à mon 5ème Tampon Super Plus de la journée et tu m'entends pas râler. Alors si tu veux pas que j'te suture ta plaie béante au fil dentaire, tu la mets en veilleuse, pigé ?
Commenter  J’apprécie          122
Toutes les meufs qui ont déjà eu un enfant continuent de raconter à celles qui viennent d'avoir leur premier THE MOST FAMOUS BOBARD OF THE UNIVERSE : Tu vas voir, c'est QUE du bonheur !...
Commenter  J’apprécie          151
Le cœur d'un mère est un vase profond au fond duquel repose le pardon

- ABRACARDABARA Maman, transforme-toi en SUPER PRINCESSE !
Ça marche pas.
ÇAAA MAAAARCHE PAAAAS !!!
Commenter  J’apprécie          140

Lire un extrait
Videos de Margaux Motin (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Margaux Motin
Les gamines de Paris - Amélie 👒 d’Anne-Marie Desplat-Duc et Sophie Noël
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (1772) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5157 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}